Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 22:28

CARNET DE VOYAGE:  LES PHILIPPINES EN FAMILLE EN JUIN/JUILLET 1996.

 

Ces notes ont été prises, il y a 20 ans. Elles ne sont plus représentative, le pays a beaucoup changé.

 

 

 

Les Philippines juin 1996. Carnet de voyage

Samedi 29 juin : Paris - Manille

Arrivée à Manille. Taxi pour l'hôtel Holliday Inn. Rencontre avec Asia Aventure et leur représentant Frédéric. Nous préparons ensemble notre voyage pour Banaue avant de sortir diner en ville dans un superbe restaurant Kamayan, recommandait par Frederic. Excellent.
 

Dimanche 30 juin : Manille – Banaue
 

Départ pour Banaue en bus, ouverture des guichets à la gare centrale à 6h30 pour un départ à 7h30, le voyage est très fatigant, 9 h dans un très vieux bus aux sièges inconfortables et sans ressorts, depuis fort longtemps le beau tissu qui devait les recouvrir les sièges ressemble aujourd’hui à de la toile de jute. Le pire chaque espace de libre est considéré comme une place potentielle, les arrêts sont nombreux, il n’y a plus un seul espace de libre, certains sont confortablement assis sur leurs sacs de toile rempli de luzerne fraichement coupée, d’autres remontent des provisions aux villages, mais malgré çà, il faut encore tasser les voyageurs, il n’y aura pas d’autres transports avant plusieurs heures alors c’est sans pitié!!. Nous avons eu de la chance en partant de Manille pour avoir une place assise avec nos sacs à dos sur les jambes, le nez collé aux coiffes ethniques et aux odeurs mélangées du durian, de légumes et de celles des paysans qui rentrent des rizières. Nous arrivons enfin vers 17 h sur la grande place de Banaue ou le bitume n’a pas encore fait sont apparition dans la petite ville ou les maisons sont très rustiques, faites de bois et de zinc. Sur la place des chiens errants s’en donnent à coeur joie, et puis ces visages qui nous observent sans aucune retenu ou discrétion. Aucun panneau indicatif ou commercial pour tenter de s’orienter. Voilà, trois Parisiens parachutés au beau milieu de nulle par. Angoissant pour ma fille et pour nous un sentiment d’amertume s’installe. La fatigue accumulée de ces deux premiers jours en est probablement la cause.

Nous arrivons à trouver le Fair wiew In hôtel, notre chambre est moche, inconfortable, sans clim sans fenêtre, mais nous devons nous en contenter il n’y a rien d’autre en ville. La chaleur, le bruit de la rue et les chiens qui aboient ne font qu’accroître ce malaise. Un vrai cauchemar pour ma fille que je n’oublierai jamais. Nous avons pris notre repas sur place et dodo.

 

Lundi 1er juillet : Banaue – Le trek des Ifugaos vers Batad

Ce matin, il fait très beau, la vue sur la campagne est magnifique et l’animation en ville beaucoup plus conviviale et accueillante. Nous avons retrouvé de l’énergie. Peter le guide recommandé pour le trekking est parti la veille avec un groupe. On nous recommande de descendre sur la grande place et de tenter de trouver un Jeepney et surtout un autre guide. Pas facile, nous voilà plantés au milieu de la foule et de cette grande place animée, comment expliquer nos besoins, personne ne parle l'anglais. Après plusieurs discutions, tractations et négociations, nous arrivons a en trouver un qui nous organise notre départ pour notre trek de 2 jours aux rizières en terrasse de Batad.

Le Jeepney nous amène avec notre guide à quelques kilomètres de la ville à travers collines sur des chemins accidentés, puis départ à pied, la montée est dure et raide avec le soleil et l’humidité lourde devenue irrespirable, Anne nous fait une crise d’asthme, mais plus de peur que de mal, nous pouvons reprendre la route après un petit arrêt salutaire. Plus haut la vue est simplement merveilleuse, surplombant les collines du célèbre Halsema Highway. Les terrasses de riz se dessinent au loin et offre un panorama indescriptible. Notre guide marche devant nous un bâton à la main titillant les fougères, nous comprenons qu’il s’agit là, d’éloigner certain reptiles rampants indésirables. Longue et agréable marche à la rencontre des peuples indigènes et de leurs coutumes ancestrales des hauts plateaux. Puis, enfin le village de Batad dans toute sa splendeur. Encore une image saisissante, pas étonnant que nous retrouvons là, la photo de la couverture de notre guide de voyage. Nous déposons nos affaires dans un gîte qui sera notre camp de base pour la prochaine nuit, puis un nouveau départ avec le guide à travers les terrasses de riz tout en suivant les longs murs des rizières, ensuite un sentier très étroit descend tout en bas des profondes collines, en bas jaillit à plus de 20 mètre de haut une cascade impressionnante qui sort de la roche et des fougères. Notre premier bain, un grand bonheur.

Retour à Batad pour la nuit, nous faisons connaissance avec les villageois, une première pour nous, leurs tenues vestimentaires, les gestes quotidiens au retour des champs, les enfants qui jouent et les vieillards dont certains ont encore un poignard autour de la taille, parlent en rond sous une toiture faite de roseaux et de larges feuilles. Au diner une pizza à la vache qui rit, nous avons faim alors inutile de faire les délicats, la chambre du gite ici aussi est indescriptible, rustique sans électricité, sans douche avec des lits en bois de chantiers et une porte faite du mème bois sans fermeture. Notre lot de consolation, une toute petite fenêtre donne une vue sur les petites ruelles du village et le ciel étoilé. La nuit est longue, impossible de trouver le sommeil, le bruit des chiens qui se battent, puis les chants des ancêtres qui s’apparente à des chants indiens et au petit matin, les femmes qui viennent juste sous notre fenêtre piler le riz au rythme du tamtam ou se mêle rire et chant.


 

Notre arrivée à Batad
Notre arrivée à BatadNotre arrivée à Batad
Notre arrivée à BatadNotre arrivée à Batad

Notre arrivée à Batad

Le village
Le villageLe village
Le villageLe village

Le village

Petit déjeuner en terrasse et direction les cascadesPetit déjeuner en terrasse et direction les cascades
Petit déjeuner en terrasse et direction les cascadesPetit déjeuner en terrasse et direction les cascades

Petit déjeuner en terrasse et direction les cascades

la cueillette du riz et des écolières du villagela cueillette du riz et des écolières du village
la cueillette du riz et des écolières du villagela cueillette du riz et des écolières du village
la cueillette du riz et des écolières du villagela cueillette du riz et des écolières du village

la cueillette du riz et des écolières du village

Mardi 2 juillet : Batad – Retour à Banaue

Départ très tôt pour le retour sur Banaue en empruntant les mêmes sentiers et chemins. Vers midi, nous retrouvons au même endroit ou nous l’avions quitté le Jeepney qui nous avait amené de Banaue. Déjeuner en ville avec le guide et le chauffeur que nous invitons. Voilà, c'est la fin de ce trekking mémorable. Durant ces 2 jours impossible de pouvoir parler avec notre guide qui ne parle pas l'anglais. Des gestes, des signes pour se faire comprendre, mais que c'est dur de ne pas pouvoir s'exprimer comme nous l'aurions souhaité. Nous avions tant de choses à savoir et à comprendre. Dommage, mais nous avons vécu un moment et une expérience riche en émotion, un formidable et incommensurable souvenir, de nos échanges avec les femmes dans les rizières, les rires partagés, la beauté de Batad et de sa population.


 

Le village de Banaue se dresse au milieu d'une végétation luxuriante. C'est la fin
Le village de Banaue se dresse au milieu d'une végétation luxuriante. C'est la fin

Le village de Banaue se dresse au milieu d'une végétation luxuriante. C'est la fin

Les 2 prochains jours, sont dédiés au long voyage qui nous amène sue l'île paradisiaque de Boracay. Cette île très convoitée par le tourisme et les Philippins.
 

Mercredi 3 juillet : Banaue – Manille

7 h du matin nous prenons un bus pour Manille, puis taxi pour rejoindre l'hôtel Holliday In.

Petite promenade en ville. Diner dans une pizzeria. Salle de remise en forme et piscine à l'hôtel.

Jeudi 4 juillet : Manille - Boracay

Départ en taxi à l'aéroport National pour un vol jusqu'à Kalibo.

A notre arrivée nous prenons un bus jusqu'à Banga, puis un autre jusqu'à Caticlan et enfin le bac pour rejoindre l'île de Boracay (2h30 de trajet).

Nous arrivons suffisamment tôt, pour choisir notre prochain gîte. En suivant la longue place de White Beach nous apprécions les bungalows traditionnels «Galaxie» plantés au bord de la plage et suffisamment excentrés des restaurants et bars qui se logent à quelques mètres de la plage, entourés de cocotiers et palmiers. C'est donc, ici que nous allons poser nos valises pour quelques jours.

 

7 jours de plage à Boracay SUR une petite île paradisiaque de l'archipel des VISAYAS à 300 km de Manille.

L'endroit est un petit paradis, l'île possède l'une des plus belle plages d'Asie White Beach, c'est aussi le centre névralgique des Philippines pour faire la fête.

Nos Journées nous les partageons entre plage, promenade et footing en soirée. Ici, beaucoup de clubs de plongée font passer le 1er niveau de plongée PADI, équivalent au 1er niveau du brevet Français. Anne est déjà en fin de formation à Paris, elle ne devrait pas trop avoir de problème même si tout se passe en anglais. Nous l'inscrivons pour 250$ la semaine.

Sur l'île nous avons découvert une toute petite église au bord d'un chemin à Manoc Mannoc, avec des messes en Gospel, c'est super, mais nous ne sommes pas en tenue correcte pour rentrer, alors c'est assis dans le faussé que nous pouvons écouter ces chants magnifiques. Les habitants de l'île ne possèdent pas grand chose, mais pour les offices religieux, leurs tenues vestimentaires sont élégantes. L'ensemble dans ce décor et ces chants au beau milieu d'une végétation luxuriante est simplement exceptionnel.

Durant ce séjour nous avons pu également louer des vélos (en piteux états) pour visiter l'autre extrémité de l'île, dîner au MANGO RAY attirant par sa déco et ses menus.

Le Mercredi 10 juillet, Anne après plusieurs plongées de jour et de nuit, a passé et réussi le brevet de plongée. Nous l'avons accompagné en mer. Le soir partie de billard dans un café ambiance sympathique. Disco en plein air.

Voilà, l'essentiel pour ces quelques jours de pur bonheur.

La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.
La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.
La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.
La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.

La plage et le village à travers les sentiers et nous 3 bien sur.

Anne pendant son stage hyper cool de plongée
Anne pendant son stage hyper cool de plongée
Anne pendant son stage hyper cool de plongée
Anne pendant son stage hyper cool de plongée
Anne pendant son stage hyper cool de plongée

Anne pendant son stage hyper cool de plongée

Jeudi 11 juillet : Boracay - Kalibo.

Nous quittons l'île. Anne s'est fait ami avec Ronald (son jeune moniteur de plongée) et comme c'est son jour de repos, il nous accompagne jusqu'à Kalibo pour la visite de la ville. Le soir nous devons prendre un Tuk tuk pour diner au bord de mer. Soirée agréable mais hélas, beaucoup trop de moustiques ont gâché la fête.

Vendredi 12 juillet : kalibo - Cebu - Surigao

Départ pour Cebu à 7H20. Tuk tuk jusqu'à l'aéroport.

Les Philippines juin 1996. Carnet de voyage
Les Philippines juin 1996. Carnet de voyage


Samedi 13 juillet : Surigao

La ville est peu touristique, loin d'attirer les visiteurs, mais nous ne sommes pas là, pour ça, nous devons prendre un bateau pour l'île de Surigao. Malheureusement pas de bateau avant le lendemain. Encore un hôtel rustique pour ne pas dire pire pour y passer la nuit.

Dimanche 14 juillet : Le départ pour l'île de Surigao

Nous avons pu trouver des places sur le seul bateau qui fait une escale sur l'île de Surigao. Un bateau marchandise, les voyageurs locaux sont entassés au font de la cale sans fenêtres dans l'obscurité avec la cargaison, nous refusons catégoriquement de descendre et préférons rester dehors sur le pont. Il y a déjà beaucoup de monde qui ont fait ce choix et malheureusement impossible de pouvoir s'assoir.L'attente du départ est horriblement longue, les gens se serrent de plus en plus, les voyageurs locaux n'arrêtent pas de monter à bord et comme nous sommes les seuls blancs nous sommes observés comme des animaux de foire. L'attente est interminable sur ce rafiot très sale et mal entretenu. La bêtise et l'absurdité viennent achever le tableau final. Le capitaine s'apprête à faire monter un camion et invite les voyageurs à se pousser pour laisser la place. Anne craque!!, nous ne pouvons plus supporter la bêtise humaine. Nous quittons le radeau de la Méduse. Sur le quai, Hélène apprend avec soulagement que le bateau de Nicolas est dans le port (connaissance recommandée par Transunivers avant notre départ de Paris). Nous arrivons à trouver son bateau, grace aux informations que nous continuons à glaner ici et là ( Au port, tous, connaissent le Français Nicolas). IL n'est pas là, mais nous savons qu'il ne devrait pas trop tarder pour rentrer chez lui à Surigao. (c'est notre correspondant sur l'île, il avait été prévenu de notre arrivée). Nous déposons nos affaires dans son bateau, nous n'attendrons pas trop longtemps, rapide présentation et nous voilà, enfin en mer. Nicolas nous informe que le bateau que nous devient prendre n'a pas été autorisé à prendre la mer, pour manque évident de sécurité et de charge. Nous avons droit à la topographie des eaux que nous traversons, des courants dangereux et la difficulté à manoeuvrer à travers les rochers de corail, parfois imprévisible. Arrivée dans l'île, Nicolas nous installe chez lui dans la seule chambre qu'il lui reste et Anne occupe une chambre dans la maison d'un vieux couple de médecin juste en face. Diner très sympathique.

Nos 3 derniers jours sur l'île de Surigao. Paradis des surfeurs chevronnés, mais c'est aussi le bout du monde. Ces habitations en bois, ses chemins de terre ou circulent très peu de voitures, sa mangrove, ses plages, ses îles de sable blanc Daku Island, Naked Island et Bucas Grande Island, ses lagons, la simplicité des locaux et la joie des enfants, sans oublier sa faune et sa flore et beaucoup plus encore. Le tout bercé par le vent du pacifique et les cocotiers. Nos souvenirs bien que lointains sont restés sans faille.      

Le Lundi 15 juillet. Promenade à pied dans l'île qui est très propre et boisée, mais nous nous trouvons au bord de l'océan d'ou des marées difficile pour se baigner ou vient s'accrocher le corail. La barrière de corail et les surfeurs fous, ne sont pas loin, un bon moment de plaisir. 

Le Mardi 16 juillet, nous avions loué une moto pour nous rendre dans la ville la plus proche et voir son grand marché en plein air, en précisant que nous sommes trois. Quelques instants plus tard nous voyons arriver une moto avec une longue selle artisanale faite de bois. Curieusement c'est notre chauffeur, c'est donc à quatre que nous allons voyager. Et nous voilà parti sur cette moto totalement inconfortable, nous pliant aux surprises locales. L'après midi repos et baignade et le soir billard avec un groupe de l'UCPA, qui loge chez Nicolas.

Le Mercredi 17 juillet, Nicolas nous a loué son bateau et l'équipage pour visiter la lagune. Nous voyons de très belles îles sauvages, l'une d'entre elles est habitée, nous passons à pied devant l'école, l'institutrice nous a vu, les enfants sont autorisés à sortir et à nous accueillir dans la cours. Nous avons droit à des chants et danses par les enfants. Comment oublier ce moment privilégier et unique. Puis, plongée pour voir la faune marine et ramasser de très beaux coquillages que nous ne pourrons hélas pas emporter. Les fonds marins sont très beaux et clair. Pique nique à bord avant de rejoindre pour notre dernière nuit, le village.

Demain matin très tôt, Nicolas doit nous ramener en bateau. Il est très soucieux, s'il pleut demain, la traversée ne sera pas possible à cause des courants et de la difficultés à manoeuvrer le bateau. Nous sommes inconscient dit-il, nous aurions dû partir un jour plus tôt pour rejoindre Manille. 

Le Jeudi 18 juillet, notre dernier jour aux Philippines.

Le jour se lève, nous regardons le ciel, il pleut!!!. Nous sommes très anxieux. Nicolas consulte son équipage et prend la décision de partir tout de suite avant que la pluie encore très faible change d'avis. La traversée de 3h est angoissante sous le crachin, mais nous parvenons à rejoindre le port de la ville de Surigao, rapidement nous prenons un Tuk Tuk pour l'aéroport, nous sommes en retard et se Tuk Tuk qui monte avec difficulté les côtes au point de courir en poussant la moto avec le chauffeur, Anne, Hélène et les bagages à bord. A notre arrivée notre taxi nous signale qu'il arrive parfois que l'avion ne peut atterrir sous le pluie et que si, tel est le cas, il nous faut foncer à l'autre aéroport en taxi(voiture). Là-bas la piste d'atterrissage est plus longue. Nouvelle angoissante, mais les dieux du ciel sont avec nous. L'avion après avoir tourné deux fois au dessus de la piste, finit par atterrir et c'est parti pour l'aéroport de Cebu ou nous devons prendre notre dernier avion national pour Manille. A Cebu nous apprenons par les haut parleurs que notre avion a été supprimé. Course vers les bureaux d'embarquement, nous expliquons notre problème. Le seul avion qui par aujourd'hui pour Manille vient de terminer son embarquement, le départ est éminent. Après plusieurs tractations, on nous invite à courir vers le sas d'embarquement les bagages suivrons. OUF!! nous pouvons arriver à Manille à l'heure pour Paris. Comme dit Hélène les coulisses de l'exploit viennent d'être franchis.  

 

La longue attente sur le bateau de NicolasLa longue attente sur le bateau de Nicolas
La longue attente sur le bateau de Nicolas

La longue attente sur le bateau de Nicolas

Surigao un petit paradis au milieu des enfants, des palmiers, des plages et îles et de sa nature.
Surigao un petit paradis au milieu des enfants, des palmiers, des plages et îles et de sa nature.
Surigao un petit paradis au milieu des enfants, des palmiers, des plages et îles et de sa nature.
Surigao un petit paradis au milieu des enfants, des palmiers, des plages et îles et de sa nature.
Surigao un petit paradis au milieu des enfants, des palmiers, des plages et îles et de sa nature.

Surigao un petit paradis au milieu des enfants, des palmiers, des plages et îles et de sa nature.

Conclusion :

Vacances extraordinaires : nous avons vu tout type de paysage ….

Montagne «Banaue»

Mer petite côte d'azur à Boracay

Ville Cebu et ses grands Magasins

Iles sauvages au bout du monde Surigao

La population très chaleureuse.

  1. encore, ce voyage reste l'un de nos plus grands et extraordinaires souvenirs.

 

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 04:58
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J25. Vendredi 11.11.2016 : Chiang Khong - Udon Thani - Vol Bangkok (transit) -  Surat Thani.

Un van très confortable nous amène à l'aéroport d' Udon Thani, la musique romantique Thaï et ces beaux paysages qui défilent sous nos yeux avec ce beau soleil réactivent nos neurones endormies au plaisir asiatique. Nous avons un transit à Bangkok pour Surat Thani, ville sans intérêt mais nous devons y passer la nuit, c'est d'ici que partent les bateaux pour rejoindre les iles de ko Tao, ko Phanga et bien d' autres dans le golfe de Thailande.
Bangkok et les au revoir avec Ernst.

.

Sur la piste d'envol, notre beau et flambant avion nous attend.

Même pour le vol d'une heure, un service à bord agréable.

Direction le golfe de Thailande
Direction le golfe de Thailande

Direction le golfe de Thailande

Arrivée tardive à Surat Thani, mais le bus de l'aéroport nous dépose à moins de 100m de notre hôtel. Pas le temps de prendre une douche, nous devons réserver à la réception nos billets pour Ko Tao et dîner en ville. Le port du fleuve "Tapi river ", est tout proche avec une grande et large promenade, nous dînons sur place, plusieurs choix de nourritures sur des chariots ambulants et des tables mis à la disposition des consommateurs. J'ai pris une Chang et c'est là que je me suis aperçu que j'allais la boire tout seul. Je ne trinquerai pas ce soir avec mon ami Ernesto. Le marché de nuit est à moins de 100 m de notre hôtel. Balade au milieu de ce grand marché très agréable et coloré avant de rentrer prendre une douche. Nous recommandons vivement l'hôtel " M'y Place", très correct, central et prix imbattable.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J26. Samedi 12.11.2016 : Surat Thani - Port de Donsak - Ferry vers Ko Tao

Passage  dans une agence programme d'aujourd'hui, départ de l'hôtel à 7h20 en Tuk Tuk, jusqu'au départ des bus pour l'embarcadère des bateaux (port de Donsak).

8h30 départ du Bus . 9h30 départ du Ferry-boat > Arrêt à Ko Samu, puis à Ko Pha Ngan et enfin à 15h c'est pour nous Ko Tao. Et tout cela, dans une ambiance cool. Beaucoup de jeunes descendent à Ko Pha Ngan pour la " Full Moon", c'est "  very  very important ", pour eux de participer à cette fête. Nous y étions en 2009 et les dégâts vers 3h du matin, c'est pas joyeux....C'est malgré tout une fête complètement dingue sur une longue plage ou l'alcool est vendu dans des sauts, des feux géants, de la musique de folie et des toilettes les plus grandes du monde, la mer. Un conseil, prenez que l'essentiel sûr vous. C'est la bonne occasion pour vider les poches d'une marionnette. Il n'y a pas que l'alcool qui circule. La police thaïlandaise est présente comme vous en tenue décontractée, mais eux ne sont pas là, pour rigoler.

Le port de Koh Tao et notre hébergement pour quatre nuit. La plage n'est qu'à deux pas d'ici.

L'un des paradis de la plongée. C'est l'une de nos iles préférées, moins de touristes qu'à Ko Phan Ngan. Parfait pour se reposer.

Un conseil évitez de loger au port, il est sans intérêt, voir pire. Il est préférable de loger, plus loin en bordure des plages et de louer une moto pour circuler. Vous le regretteriez. les hôtels et Guesthouses se concentrent essentiellement à trois endroits: Mae Haad, Sairee Beach et Chalom Beach. D'innombrables petits bungalows paradisiaques autour de l'île sont à découvrir, mais c'est loin pour les noctambules.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
Soiree à la lueur des lampions

Soiree à la lueur des lampions

J27-J29. Dimanche 13.11.2016 :  Kok Tao (9Iles de la tordue).

 Dimanche.

Ce matin sur Koh Tao, le ciel partage ses couleurs entre le gris, le blanc et le bleu. C'est finalement  excellent pour aller faire un jogging. Nous prenons l'axe principal qui parcourt le flanc ouest de l'île très encombré, puis un chemin qui traverse l'île et rejoint d'autres plages. Dur dur, des côtes raides ou s'ajoute un temps lourd, les feuilles des bananiers et des cocotiers ne suffisent pas pour nous apporter suffisamment d'ombre. Au retour deux douches froides ne nous rafraîchissent pas assez, alors direction la plage. Nous y passons  la majeure partie de la journée dans l'eau chaude et à l'ombre sur un sable blanc.

 

   Impossible de faire un débriefing sur les iles que nous souhaitons voir et revoir, dans le golfe de Thailande et sur la mer d'Andaman, le chat trouve confortable notre carte et pas question de le déloger. Bon on verra plus tard.

Et la plage.
Et la plage.

Et la plage.

Lundi.

Ce matin location d'une moto, nous avons l'intention de voir tous les coins conseillés de l'île. 
La baie " Tanote bay ", c'est celle que nous avons le plus préféré, pas grand monde sur la plage avec une vue extraordinaire et des blocs de rochers de plusieurs tonnes qui immergent de l'eau. Il y a comme sur toutes les plages accessibles des bungalows et cabanes aux toitures de tôle verte accrochés au flan des collines, mais ces constructions ne choquent pas, elles s'incrustent parfaitement bien aux paysages. L'architecture est parfaite. En fin d'après midi, impossible d'atteindre en moto la baie "Mango Bay" à l'extrémité nord de l'île, l'état du chemin est difficilement descriptible. On fini par retrousser chemin, rendre la moto et finir sur notre plage en face de l'hôtel.
Ce soir une extra super moon, 

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

C'est la full moon, une pleine lune exceptionnelle. Il y a plus de soixante ans, que ne l'avions pas vu d'aussi prêt. Ce soir de Koh Tao on peut la voir comme ça.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Mais avant la nuit. On pouvait entendre chanter.

Le soleil a rendez vous avec la lune

Mais la lune ne le sait pas et le soleil s'en fou.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Mardi.

Notre dernier jour à Koh Tao, commence cette fois par un jogging d'ouest en est, les parties ombragées sont plus importantes, mais c'est dur de courrir sous cette chaleur.
Nous ne bougerons pas le reste de la journée, plage et bouquin. Mais avant, il nous faut acheter nos billets bateau pour demain matin, nous partons pour Koh Phangan, passer quelques jours avant de quitter le golfe de Thailande et nous rendre de l'autre côté sur la mer d'Adaman. 

J30-J33. Mercredi 16.11.2016 : Koh Tao - Ko Phangan.

Nous sommes à l'embarcadère pour Ko Phangan, il tombe des hallebardes, les petits coins d'abris sont rares, l'eau dégouline malgré les tôles ondulées qui servent de toiture. Après plusieurs tentatives nous arrivons à mettre nos affaires au sec. Encore 10 mn avant l'embarquement au bout d'une longue passerelle qui mène au ferry boat. Mais déjà l'orage faiblit.
Incroyable notre arrivée sur l'île après 2h de navigation, la foule de jeunes qui attendent pour embarquer est impressionnante. Le rapprochement avec la fin du festival de la full moon et plus que probable.
Après négociation un taxi camionnette nous conduit jusqu'à notre Resort High Life situé à Haad  Yahoo, notre bungalow est au-dessus des rochers, dominant la mer avec au loin l'île Koh Ma.
Nous n'entendrons pas ce soir le bruit des Béhémots, venir troubler notre sommeil, mais celui des vagues.
Une Noodle soup seafood et Chicken sur la terrasse du Resort avant d'emprunter le long escalier qui descend à la plage. On ne va pas courir derrière les curiosités de l'île aujourd'hui. Demain moto.

Il tombe des hallebardes sur Ko TaoIl tombe des hallebardes sur Ko Tao

Il tombe des hallebardes sur Ko Tao

La fête est fini pour eux, retour vers Ko Samui
La fête est fini pour eux, retour vers Ko Samui

La fête est fini pour eux, retour vers Ko Samui

High Life Resort on va pas se plaindre !!!!High Life Resort on va pas se plaindre !!!!
High Life Resort on va pas se plaindre !!!!

High Life Resort on va pas se plaindre !!!!

Jeudi

Location d'une moto est direction les plages de " Ao Baan Tai et Ao Bang Charu ", nous avons noté quelques Guesthouses au bord de l'eau, pour deux nuits. C'est encore tôt pour les visiter, nous descendons complètement dans le sud de l'île jusqu'à la grande plage de " Haad Rin Nok ", c'est ici que les Full Moon Party ont lieu. La belle plage est vide. Retour vers nos Resorts, nous en trouvons un que nous n'avions pas sélectionné sur internet et qui va nous convenir.
Dans le nord de l'île, il y a une petit village de pêcheurs et une magnifique plage pour y passer l'après midi. L'expansion du réseau routier est encore loin d'être achevé pour arriver au village, mais sans aller trop vite, on arrive à passer les obstacles de ces chemins de terre.
Chaloklum Beach, la principale plage du village nord de Chaloklum est encore un village de pécheurs thaïlandais qui n'a pas encore été touché par le tourisme. Plusieurs bons restaurants thaïlandais servent du poisson venant des pêches locales, ils ont tous une terrasse sur pilotis plongeant dans la mer. Plus loin un restaurant- bar sur la plage qui semble être le seul coin animé le soir.
Un restaurateur nous propose parmi ses poissons de la daurade coryphène au barbecue. Négociation avant de nous installer sur une petite terrasse sur pilotis, faite de bois et de gros bambou au dessus de l'eau. Vue imprenable sur les plages et la mer avec pour ma part une Chang bien fraîche en attendant que ça mijote en cuisine. Un grand moment de plaisir et de détente. Pour le spectacle un mainate siffle la marseillaise, non je rêve!!. Étonnant. Je ne manque pas d'essayer de lui faire siffler deux notes supplémentaires, mais finalement, il me toise.
Nous allons nous allonger sur la plage qui n'est qu'à une centaine de mètre, les fesses dans l'eau, lorsque le soleil est brûlant et lecture lorsque un gros nuage fait son apparition. Retour un peu avant la nuit en suivant le bord de mer à travers des paysages paradisiaques dominées par des plantations de cocotiers. On ne s'en lasse pas.

 

La plage vide de Haad Rin Nok attend la prochaine nouvelle lune.

Ils entrent et sortent comme des fourmis en pleine activité, par ce long escalier qui mène dans ce bar collé à la roche devenu emblématique durant les nuits de la full moon.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

La plage de Chaloklum encore protégée du tourisme a gardé toute son âme.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Vendredi.

Nous quittons le nord de l'île pour nous installer au V.View Beach Resort, plus au sud.
À peine arrivée le gérant vient vers nous nous donner les clés de notre bungalow ponctué d'un salut discret. Nous avons compris, installez vous prenez votre temps, on verra plus tard pour les formalités. Ici, c'est vraiment cool, une piscine longe un bar terrasse, des tables et coussins bas pour les jeunes (je dis jeunes, car ils sont en général plus fatigués que nous). La plage ou l'on a installé sur les arbres des balançoires et hamacs, également pour les coups de fatigue mortelle sur les 10 m qui les sépare du bar.
Un petit tour en ville, pour changer des euros et réserver pour après demain un bateau + bus, pour Aonang les plages de Krabi. Demain, pour ne rien changer location d'une moto, nous avons repéré des cascades de PHAENG au centre de l'île reste à savoir si les chemins sont praticables. 
Nous avons eu ce matin comme voisines dans le taxi  pick-up, deux Espagnoles de Séville qui se sont renversées en moto, genoux et bras en très mauvais état et la moto aussi. Elles ont dû s'acquitter d' environ 500€ au loueur pour la remise en état (du vol, mais c'est la règle), alors qu'une location vaut 150 bahts soit moins de 4€ par jour (sans assurance), dans tout le pays.-
Soirée non loin de chez nous avec à la clé une fondue Thaï.

 

Un clandestin sur le toit de notre pick-up

Un clandestin sur le toit de notre pick-up

V.View Beach ResortV.View Beach Resort
V.View Beach ResortV.View Beach Resort

V.View Beach Resort

Samedi.

Comme prévu nous filons ce matin en moto vers les chutes de Phaeng, nous les avons cherché et pour cause arrivée sur place une fougère m'empêche de prendre en photo le meilleur angle. Encore un Waterfall à la Thaïlandaise. Pas grave, le coin et les paysages valent le déplacement.
À quelques kilomètres de l'autre côté de l'île, la plage Ao Thong Naï Pan Noï, très belle et peut habitée, des bungalows s'alignent le long de la plage cachée par une végétation approprié les rendant presque discrets pour le plaisir des passants.
Baignade, l'eau est presque à la température du corps, un régal pour y traîner une partie de la journée. Au retour, une route mène à trois autres cascades ou s'élève de gros rochers, nous aurions pu les éviter avec le délire de celles vu le matin, mais nous voulons  aller voir la petite plage de Haad Than Sadet qui est sur le chemin. La route est simplement magnifique, probablement la plus belle et la plus sécurisée ou viennent s'ajouter des panoramas Awaïen. Encore une jolie plage et quelques bungalows, mais c'est trop désert pour nous et vivre à la Robinson Crusoé, c'est pas vraiment pour nous sinon déprime assurée en moins de 48h. Au retour un arrêt aux Waterfall's et photo cette fois. Le délire est resté entier, photo à l'appui.

Si ça c'est une cascade !!!

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Alors  ça c'est le TITANIC sortie des eaux.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J34. Dimanche 20.11.2016 : Koh Phangan - ferry port de Donsak - bus pour KRABI - Van pour Ao Nang 

Nous quittons ce midi le golfe de Thailande pour rejoindre à l'autre bout de la péninsule malaise la mer d'Andaman et les plages de Krabi à Ao Nang. Nous ne comptons pas y rester longtemps, nous connaissons bien ses magnifiques et mondialement connues plages de Railay, probablement la plus populaire avec ses immenses formations calcaires qui jaillissent de l'eau, l'admirable plage de Phranang et plus loin Koh Tup fabuleuse plage de sable blanc, mais d'autres endroits fabuleux plus au sud méritent un détour.
Un peu de plage et piscine ce matin avant de préparer nos sacs, pour rejoindre l'embarcadère.
II faut un peu plus de 2h de traversée en bateau avec un arrêt à Ko Samui avant de débarquer à Donsak. Le bus à un étage qui nous amène à Ao Nang à plus d'1 heure de retard et nous avons plus de 200 km de route à faire. Heureusement l'hôtel est réservé.

Le dernier bain avant de quitter l'île
Le dernier bain avant de quitter l'île

Le dernier bain avant de quitter l'île

J35. lundi 21.11.2016 : Ao Nang les plages de Krabi.

Petit déjeuner sur notre terrasse du Apasari Krabi Hôtel, au bar des sachets de café et de thé, plus la bouilloire. Nous avons acheté la veille dans un 7Eleven, des madeleines locales et 2 yaourts, voilà de quoi nous satisfaire. Digestion naturelle, par un footing sur la grande plage qui s'étire jusqu'à l'embarcadère, mais gros coup de chaleur sur le retour, on choisit l'ombre des tamariniers qui longent la plage c'est agréable et salutaire à la fois. Douche et piscine après on verra. Nous n'avions prévu que 2 nuits, mais l'arrivée tardive hier soir ne nous a pas permis d'organiser à notre convenance le départ pour Ko Phi Phi. Petit tour à la réception pour une nuit de plus.
En fin d'après midi balade sur les plages de Ao Nang, jusqu'aux singes, curieusement il y en a beaucoup moins, qu'on est déjà vu sur ce coin de plage. Coucher de soleil et dîner avant de rentrer. Beaucoup, de russes, chinois et coréens du sud ont cassé le côté sympa du marchandage avec les bazars ambulants et les boutiques qui se touchent sur les trottoirs. Dommage c'était un moment amusant de la soirée.
Demain, les plages de Railay sur un long tail (bateau longue queue). Amusant comme nom, d'où la  pensée "pinceau ", nom latin peniculus (pinceau à petite queue). Mais là, on s'égare un peu des cocotiers.

 

 

Quelques photos prisent aujourd'hui pour le plaisir.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Notre salade de papayes joliment décoré. La Singha sur la table n'est pas un hasard. À ta santé Ernesto!!. 

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J36. Mardi 22.11.2016  Ao Nang la plage de Railay.


Ce matin jogging pour Helene et moi, méditation spirituelle sur la terrasse. 9h achat pour demain de nos billets bateau pour Ko Phi Phi, pas moins de quatre kiosque avant de trouver un bateau qui nous convienne, car c'est nouveau, beaucoup partent de Krabi (bus+bateau), alors qu'il est si simple de partir d'ici.
Direction le départ central de tous les long tail qui se rendent sur les belles plages des environs de Ao Nang. Pour nous c'est sur les plages de Railay Est, un paradis tropical avec ses stalactites accrochées aux voûtes rocheuses, sa grottes lieu de culte très particulier avec ses offrandes phalliques impressionnantes pour certaines. C'est aussi un endroit idéal pour s'exercer à l'escalade, mais avant tout, c'est la vue magnifique sur 360°, les cocotiers et le bleu de la mer séparé par une longue plage de sable blanc. 
Jusqu'à 15h, nous sommes à l'ombre d'un immense arbre a larges feuilles. Nous avons acheté à l'un des vendeurs ambulants sur bateau, du poulet grillé avec des frites (excellent ), pâtes "Pad Thaï" et une Singha pour ne pas se déshydrater. Une grosse averse vient perturber l'ambiance plutôt sympa de la plage, la grotte va très rapidement servir d'abri, nous nous apercevons que le soleil ne reviendra pas, retour vers 16h à l'hôtel, fin d'après-midi au bord de la piscine.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Après le soleil arrive la pluie

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J37. Mercredi 23.11.2016. AO NANG - KOH PHI PHI

Nous avons notre beau ferry de trois étages qui fait un direct pour Ko Phi Phi en moins de 2h. Avec un départ à 9h, nous y sommes pour 11h, oui mais ici la science exacte n'existe pas. Notre bateau fait une halte au large de Raily, des touristes descendent et prennent le long tail qui vient d'amarrer. Jusque là, pourquoi pas même si c'est stupide d'être venu ici en ferry-boat, les long tail font ça très bien pour moins cher et bien plus rapide. Mais, il n'y a pas que ça, le ferry-boat attend  plus de 120 personnes, qui arrivent d'un Resort pompeux installé sur la plage. Le transfert se fait avec un seul long tail, qui décharge passagers et bagages et repart pour faire un nouveau plein. Ce manège va durée plus d'une heure. Nous sommes avec une dizaine de Strasbourgeois qui ont payé l'allée/retour pour aller passer la journée à Ko Phi Phi. Ils n'acceptent pas de s'être fait avoir et demandent le remboursement immédiat et quittent le navire.
Au final, nous arrivons avec pas mal de retard, il nous reste une courte après midi pour rejoindre la plage qui est à l'opposé de l'embarcadère.
Ko Phi Phi, mais comment peut-elle attirer autant de monde sur cette île !. Dès Le débarquement c'est un énorme labyrinthe de boutiques de mauvaise qualité, de cafés, de restaurants, de tours Operator, des salons de massages et des tatoueurs. Maintenant pour ceux qui viennent plusieurs jours en s'éloignant un peu, il y a des coins très sympa et magnifiques comme Maya baie, mais Il faut s'éloigner du port et de sa plage qui sont réservés aux jeunes de 18 à 30 ans, ils sont là pour faire la fête le soir sur la plage. Certains vont repartir avec un beau tatouage, un souvenir impérissable.
Soirée avec l'indispensable balade sur cette plage en folie, sous un éclairages et musique féerique  pour attirer avec malice l'alcool et la drogue, quelques échauffourées navrant entre singes torses nus( parlant anglais). Dans les passages étroits de ce grand bazar des tatoueurs et vendeurs de pizza et d'alcool ne chôment pas. Dans les bars des écrans géants diffusent des maths de football et de rugby pour attirer les anglo-saxons. Retour à notre hotel Andaman Legacy beaucoup plus au calme, demain nous repartons retrouver ailleurs la Thailande et ses vrais valeurs.

 

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J38. Jeudi 24.11.2016. KO PHI PHI - KOH LANTA

Nous avons une très grosse matinée devant nous avant de prendre le ferry-boat pour Koh Lanta. Un long sentier tropical part de notre hôtel et suit le littoral jusqu'à la plage de "Long Beach ". C'est magnifique, plusieurs petites plages aménagées avant d'y parvenir, idéal pour ceux qui ne veulent pas trop marcher. Nous n'avons malheureusement pas le temps de faire un plouf, nous devons être de retour avant 11h, heure limite tolérée par l'établissement pour rendre les clés. Le sentier remonte vers un point de vue que nous suivons, au sommet une usine d'embouteillage au bord d'une grande réservé d'eau d'une capacité de 5000 m3 d'eau. Étonnant. Nous ne verrons pas le point de vue, nous avons consommé le temps de l'aller, retour, douche et valises. Helene se pose à la piscine et moi au frais de la réception sur le Ipad.
15h, c'est le départ dans un bateau qui aurait besoin d'un gros coup de remise à neuf et puis Ko Lanta au bout d'1h30 de navigation. 
Notre Resort Hana Lanta est à moins de 100m, des plages, le personnel agréable, le bungalow confortable au pied de la piscine et tout ça, pour de 28€/ jour, petit déjeuner compris. Il est 17h, le soleil devient rouge, nous partons rapidement faire nos repérages sur la plage. Et là, nous touchons au sublime, bars et restaurants sur le sable avec tout ceux qu'il faut, lampions, torches de pétrole, coussins et le happy hour à 100 bahts. J'ai pris un verre de vin du chili (depuis que j'attendais ça), excellent.
Retour, pour la douche avant de revenir pour le dîner à 10m de la plage.

Le côté agréable de Ko Phi Phi. Ses longues promenades qui mènent toujours sur une plage.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Koh Lanta. Sa plage et ses bars/restaurants.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J39. Vendredi 25.11.2016 : KO LANTA

Nous sommes à 9km300 au sud de Ban Sala Dang village principal de l'île et de l'embarcadère des ferry, les banques, supermarchés et bien plus sont ici.
Koh Lanta, un parc National de 52 iles, parmi les plus proches,  Ko Ngai, Ko Mook, Ko Kadran et Ko Chuak, nous les avons déjà fait avec un tour Operator et c'est vraiment à faire, surtout Koh Mook et son tunnel marin, un moment et une expérience unique.
Ce matin après le petit déjeuner, quelques informations glanées par ci, par là, nous finalisons sur notre terrasse les prochains jours, avec 2 j à Ko Ngai, 2 j à Ko Mook et 2 j à Ko Kradan puis pour finir un vol de Trang à  Bangkok.
Apres midi plage, qui malheureusement en marée basse, ne donne plus le même visage. Vers 17h, le ciel se charge amplement de nuages orageux, il est temps pour nous de se rapprocher de la piscine de notre Resort, et nous avons eu raison, ça tombe d'un coup et généreusement avec tonnerre et éclairs pour faire plus vrai.

J40. Samedi 26.11.2016 : KOH LANTA

Petit footing sur la plage, mais c'est dur sur le sable mouillé. Au retour achat sur internet de nos billets de vol Trang/Bangkok pour le 6 décembre, au moins ça c'est fait.
Nous partons en moto à Ban Sala Dang, nous devons acheter des bahts, il semble que sur les îles que nous allons faire, ce ne soit pas évident d'en trouver. Achat à l'embarcadère de nos billets bateau pour Koh Ngnai. Nous allons à la pointe nord de  Koh Lanta Noi qui est tout proche voir le très beau pont qui sépare cette partie de l'île avec Koh Lanta Yai( sud). Comme ce pont est ouvert que depuis le 22 avril 2016, nous décidons pour le fun, de le traverser en moto, mais nous n'irons pas très loin, cette partie de l'île n'est pas très touristique.
Direction le sud, nous repassons devant notre Resort, la pointe sud n'est pas très loin. Arrêt dans un restaurant qui offre un "View point", exceptionnel. Nous nous y étions arrêtés avec Ernesto, lors de notre dernier passage sur l'île. Au retour baignade sur les très belles plages de Klong Ing Beach  pour y finir la journée. C'est probablement le seul endroit sur Ko Lanta où il faut venir se baigner en période de marée basse, il n'y a que du sable blanc. Un régal qui ne durera pas très longtemps, le ciel s'obscurcit et là, c'est la grosse dégringolade de la pluie avec de beaux éclairs. On est vite à l'abri, dans l'un de ces multiples restaurants qui bordent la plage, nous avons de quoi lire, alors il peut pleuvoir. Ici, les orages  ne  durent pas longtemps, mais comme il se fait tard, nous rentrons.

Nous finissons notre soirée sur la plage, l'ambiance est beaucoup plus importante que la veille. Nous assistons au départ de montgolfières de papier et aux exercices que se livrent les jongleurs de feu tout en profitant de l'animation des bars et restaurants qui ont fait le plein. Au loin en fond de mer, les bateaux de pêche s'illuminent dans le noir par des LED puissants de couleurs vertes acides pour attirer les calamars et les planctons. Nous avons choisi une table en bambou planté dans le sable à moins de 3m des vagues qui viennent mourir à nos pieds. C'est féerique et cool à la fois, nous pouvons même entendre en bruit de fond le moutonnement des vagues. Comme toujours, nous avons oublié de prendre notre appareil photo.

 

 

Balade vers un village de pécheurs gitans à la pointe sud de l'île au passage une vue panoramique.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

 Comme un métronome un orage donne le tempo, en fin de journée.

 

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J41. Dimanche 27.11.2016 : KOH LANTA


Notre dernier jour sur cette île, direction en moto Mu Ko Lanta National Park à l'extrême pointe sud de Ko Lanta. L'accès au parc coûte 200 Bahts/p, une rapide photo du haut du  rocher qui soutien un très vieux phare, puis baignade, la plage et belle en parti ombragée. C'est super, mais ça ne dure pas, des singes chapardeurs s'attaquent aux sacs des baigneurs peu prudents. Pas du tout intimidés par les petits gestes craintifs de quelques passants, ils s'activent rapidement pour piquer un semblant de nourriture ou de boisson, et dans ce cas c'est de la crème à bronzer qui va faire l'affaire, sauf que j'arrive avec l'une de mes chaussures et je ne me laisse pas avoir avec leurs cris et tentatives d'attaques pour effrayer. Le tube de crème retrouve sa place sur le sable et l'un d'entre eux vexé, monte comme un fou sur un arbre ou les branches sont à moins de 2 m , au-dessus de ma tête et pouce son cri de guerre. Il semble que mon geste déterminé et l'écho de ma voie suffisent pour imposer le respect.
Le parc offre aux visiteurs la possibilité de faire un parcours dans une forêt tropicale sur environ 1800m, qui part de la plage et se termine à l'entrée du parc. Une raison suffisante pour marcher un peu. Le chemin de dalle de béton est bien fléché et offre à ceux qui ne se sont jamais aventuré dans ce type de forêt d'en avoir un petit aperçu.
Nous quittons le parc et les singes pour une plage plus tranquille. Cette route est indiscutablement la plus belle de l'île et les beaux endroits de plages pour s'arrêter ne manquent pas.C'est sur la baie de Klong ing Beach qu'il faut venir se poser quelques jours. D'ailleurs les bungalows et hôtels sont en nombre dans le coin. L'île c'est un petit paradis, tout est fait pour satisfaire. Il n'y a qu'à demander pour être servi au beau milieu de ce décor inimitable, recouvert par la mer et la forêt tropicale. 

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J42. Lundi 28.11. 2016 : KOH LANTA - KOH NGAI.

L'île est toute proche de Ko Lanta, mais comme les ferrys partent au nord et suivent le littoral jusqu'au sud, il faut compter 1h pour arriver à la pointe de l'île et une autre pour atteindre Ko NGAI.
La descente du ferry se fait au large, un Long Tail boat fait la navette et dépose les passagers juste en face de leurs Resorts. Le notre le Fantasy est magnifique et idéalement bien placé sur une plage de sable d'un blanc pur, accentué par une eau turquoise et des rochers noirs, énormes qui jaillissent de l'eau. On comprend mieux, les raisons qui ont poussé, TF1 à choisir ce coin pour " Les aventuriers de Ko Lanta ". Ko Rok ou les participants y ont séjourné plus de 45j est juste en face.
En attendant, difficile de quitter son cocotier pour finir la journée. Il n'y a pas grand chose à faire, regarder ce paradis en marchant sur les plages, se baigner, lire et regarder encore.Le changement des lumières qui s'opère en fin de journée donnent des vues extraordinaires. Nous sommes plein Est, le soleil se couche plus vite pour nous, que ceux qui ont choisi l'autre versant de l'île.
Aujourd'hui comme hier, le tonnerre s'est fait entendre, sans s'affirmer.

Nous quittons ce gite qui était parfait. En attendant notre pickup mon compagnon du matin est venu ronronner sur mes genoux. <<  Non Arnaud, il ne viendra à Paris>>.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J43. Mardi 29.11.2016 : KOH NGAI.

Hier soir, nous avons dîner au Camping Resort à quelques mètres sur la plage, nous y avons retrouvé un couple de jeunes Français très charmants, compagnons de voyage sur le ferry qui décharge ses voyageurs d'ile en l'île.

 Ce matin balade le long de la plage, un sentier plutôt sportif, fait de pierres cimentées par endroits, de cordes et de branches pour s'aider à se hisser sur des passages complexes et raides et la nature domestiquée pour d'autres passages mettant en œuvre des lianes et racines d'arbres. Il est évident que seuls des curieux ou des sportifs en manque d'énergie peuvent avoir l'envie de  l'emprunter. Très vite tout s'arrête dans d'épais buissons, invitant les aventuriers en babouches à faire demi tour. Inutile de vouloir s'évader de son royaume paradisiaque où les seules voix de sortie se font en bateau. Alors transat sous un parasol avec une petite brise juste ce qu'il faut. Il y a bien sur, des tas de sorties en bateau proposées à la réception, mais nous préférons éviter la foule est rester tranquille encore un peu, car nous savons que le jour J, qui va nous ramener vers la réalité, n'est plus bien loin.
On a retrouvé vers 13h notre couple de la veille et comme c'est l'heure du dejeuner, nous y allons ensemble. Soiree très sympa, le Camping resort propose plus d'une centaine de cocktails sur la plage, nous avons partagé cette dernière soirée à Ko LANTA avec eux.

.                                                                                  

                   KO NGAÏ

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

 

J44. Mercredi  30.11.2016: KOH HGAI - KOH MOOK

Hier à la tombée de la nuit, l'hôtel réception un séminaire important de musulmans thaïlandais.Tout  est organisé, un service de table pour les touristes sur la terrasse face à la mer et un service dans la salle principale pour le séminaire. 
Mais, comme nous avions rendez vous au camping Resort, c'est pour nous sans importance.
Ce matin, idem à chacun sa salle de déjeuner.Voilà maintenant que le séminaire commence, un haut-parleur puissant résonne dans tout le Resort et sur la plage, après un long discours  commercial, des bruits d'imitation d'oiseaux sont transmis par le haut-parleur et sont répétés immédiatement très fort par le groupe et se termine évidemment par de grands fous rires.
Pauvres touristes qui rêvaient d'être seul au monde perdus au milieu d'une île déserte.
Nous, nous attendons le speed Boat pour Ko Mook, nous y échappons de justesse.
L'arrivée se fait sur un long ponton de béton et au bout à droite, en suivant la mer pendant une dizaine de minutes, notre hébergement le Ko Mook Resort. Pas facile à atteindre, un chemin de sable, puis des passages les pieds dans l'eau, des petits rochers a passer et enfin valises sur le dos, notre demeure pour 2 nuits.
C'est vraiment superbe, notre bungalow est face à la piscine avec en toile de fond, la mer et les cocotiers.En revanche l'Internet ne fonctionne qu'au niveau de la réception et de la piscine, le prix des prestations sont  largement supérieurs qu'à 100m d'ici, nous irons donc nous restaurer ailleurs. 
Tentative à pieds pour rejoindre la plage de Sabaye Beach, la carte peu détaillée qu'on nous a fourni ne montre qu'un seul chemin pour y arriver. Finalement plusieurs chemins se présentent à nous, au bout de 30 mn de marche nous sommes au pied de notre Resort sans savoir comment nous avons pu faire cette boucle !!!.
Il est 15h, déjeuner dans un petit restaurant de pêcheur sur le port, puis direction a 3km d'ici, la plage de Farang Beach à l'ouest de l'île, connu pour être la plus belle, et c'est vraiment la plus belle, elle échappe au marée basse pour la baignade et son sable blanc accueillant pour poser sa serviette.Au retour un varan de plus de 2m, traverse la route sans se soucier de notre présence. L'appareil a photo est malheureusement au fond du sac.
Ko Mook côté Est, c'est un port de pêche avec plusieurs ateliers de réparations de bateau     ( Long Tail Boat), une école, un hôpital et quelques Resorts. À l'Ouest, la plage de Farang Beach et son Resort Charlie, qui occupe toute la plage avec ses bungalows, laissant aux autres Resorts l'arrière plan. Il est incontestable que c'est ici, qu'il faut venir séjourner, la baie n'est pas une enclave, une très belle route permet de rejoindre très rapidement le village de pêcheur, des Tuk Tuks propose pour 50 bahts, la traversée Est/Ouest. 

J45. Jeudi 1.12.2016 : KO MOOK. Tour de l'île en Long Tail Boat.

INFO tour en Bateau.
Si l'on veut faire en bateau les circuits proposés sur l'île, qui sont généralement la visite de la grotte marine " Emerald Cave", le top de Ko Mook et nager sur 2 ou 3 points différents avec masque et tuba pour observer la faune marine, il vous en coûtera 1500 à 1900 bahts/p en passant par une agence ou les  Resorts. Un panneau usé au bout de la passerelle du port suggère aux visiteurs de faire travailler les locaux.
Sur le port " Mr Yong Tour ", nous propose ce circuit pour 400 bahts/p. 

Ce matin, nous partons avec Mr Yong junior à 7h30 sur un Long Tail, nous sommes avec un autre couple de Français d'Aix en Provence, nous partons faire Emerald Cave, heure idéale avant la foule. C'est vraiment pas le jour pour une sortir en mer, beaucoup de vagues et une visibilité quasi nulle. Arrivée sur place le bateau doit faire plusieurs manœuvres pour s'agripper à la longue corde qui mène à l'entrée de la grotte. Nous sommes les seuls. Les vagues recouvrent l'entrée du passage de la grotte avant de se retirer. Nous flippons un peu même avec les gilets de sauvetage. Junior est à l'eau, il a mis sa lampe frontale et nous invite à le suivre. L'entrée de cette caverne, les remous, les rochers que l'on peut presque toucher et l'obscurité totale à l'exception de la lampe de notre guide nous inquiète, nos compagnons se demandent s'il ne vont pas y renoncer et nous idem, mais on s'est jeté à l'eau, faut suivre.
Un bon quart d'heure de nage dans la pénombre avant d'apercevoir le bout du tunnel et voir la lumière jaillir sur une petit plage de sable totalement encerclée, de rochers recouvert par une végétation dense, s'élèvent à plus de 200m de haut. L'arrivée est un soulagement et la beauté de cette cachette de pirate est indescriptible. Un canoë vient d'arriver ou s'accroche à cette masse flottante 2 autres Français de Vitrolles, décidément, il ne nous manque plus, maintenant que 2 Marseillais. Ils n'ont pas de lampe frontale c'est presque un exploit, mais se sont 2 pompiers de Vitrolles très en forme. Le retour ne sera pas mieux, puis plusieurs arrêts pour nager avec les poissons, mais sans intérêt, on ne voit rien avec les vagues.
De retour au port, il commence à pleuvoir, de la vrai pluie, de celles qui s'accrochent, alors de la terrasse de notre bungalow nous pouvons à l'abri, mémoriser sur notre IPad cette matinée si particulière. 
Pour la première fois depuis le début de ces vacances, le soleil n'a pas donné signe de vie, même s'il ne pleut plus. Alors balade le long des plages qui abritent les plus beaux Resorts de l'île.

Quelques photos de KO MOOK

Loin des plages

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J46. Vendredi 2.12.2016 : KOH MOOK - TRANG

Je ne savais pas si bien dire hier, en parlant de la pluie, ça dure et ce n'est pas prêt de s'arrêter. Être 2 jours sur une petite île où la pluie occupe une grande partie de la journée c'est laçant. Nous savons qu'à 9h, un long tail Boat fait la navette avec le port de Pak Meng, puis le bus pour la ville de Trang. Déjeuner rapide et direction l'embarcadère sous la pluie.
Notre hôtel le Thumrin Tana à Trang est immensément grand et notre chambre au 15 ième avec sa vue panoramique nous donne une idée cafardeuse de la ville. Une petite balade vers le marché couvert tout proche avant de revenir. Les informations que nous glanons sur les plages les plus proches de Pak Meng et celles que nous venons de recevoir par Email de Johan et Élodie ne sont pas encourageantes. Nous avons une approche négative de cette ville, même dans les grands hôtels presque tout est écrit qu'en Thaïlandais, il faut demander les traductions en anglais. En plus de la pluie, beaucoup de boutiques sont fermées, probablement à cause de la première apparition du nouveau roi de Thailande ce vendredi,  beaucoup se sont mis sur leur 31. 
Le mauvais temps à toujours tendance à noircir ce que l'on voit, à l'enlaidir rendant sinistre même les plus belles choses.Il fera plus clair demain.

J47. Samedi 3.12.2016 : TRANG

Perchés du haut de notre 15ème étage, le ciel à l'horizon affiche ses tons gris, alors comment ne pas s' extasier devant une telle variété de couleurs.Nous sommes au zénith. Il ne nous manque plus que les mouettes pour se croire sur les Côtes-d'Armor. Un ami nous avait dit de mettre un parapluie au fond de la valise. Il aurait dû faire carrière à Météo France.
Il va bien falloir redescendre sur terre et organiser notre journée dans cette ville qui semble morte et noire comme le noir persistant que portent en se moment les thaïlandais. 
Petit déjeuner dans une immense salle de l'hôtel, nous sommes les seuls occidentaux, les présentoirs s'alignent sur plus de 30m, soupes, pâtes, saucisses, plats cuisinés, café, thé, fruits, jus de fruit, omelettes, œufs frits, yaourts.........
Hier, sous notre parapluie et non loin de notre hôtel, nous sommes passés devant trois églises qui se touchent, aux structures architecturales qui s'opposent, ce sera notre première curiosité de la journée, après avoir déposé nos affaires dans un autre hôtel plus proche de la gare et plus animé le soir.
Il pleut, ici le meilleur endroit pour passer son temps et ne pas se mouiller, c'est le grand centre commercial " ROBINSON ", qui est à 3 km de la gare ferroviaire (40 bahts/p en tuk-tuk). Nous ne sommes pas déçu, très grand, moderne avec  plusieurs restaurants et cafés à l'occidentale. Nous avons choisi, un excellent Japonais où l'on part avec sa photo souvenir. Puis, un bon café avant de revenir à pieds vers la gare, il ne pleut plus on en profite, c'est l'occasion de s'arrêter dans un joli parc, un monastère bouddhiste et une boutique d'aquariophile rudimentaire et pour finir la gare pour y faire des repérages de nos balades nocturnes. Helene en profite pour une manucure et Pedicure et moi pour parler avec Saraï 6 ans adorable. En repassant devant la gare, beaucoup de marchants ambulants proposent des produits à consommer sur place.

J48. Dimanche 4.12.2016 : TRANG

Il pleut très fort sur la ville inutile de planifier quoi que ce soit. TRANG ne possède rien qui soit digne d'intérêt. Vers 13h30 le soleil a repris ses droits, mais pour nous c'est une journée un peu fade. Balade en ville jusqu'à 17h, Helene à rdv chez le coiffeur.
Sur le parvis de la gare ferroviaire, un grand marché de nuit s'anime, il semble que toute la ville se soit donné rdv ici. Nous, nous  y terminerons la soirée.

J49. Lundi  5.12.2016 : TRANG et THUNG KHAÏ PARC GARDEN.     

Nous avons ce matin la clémence des dieux du ciel, location d'une moto à 30m de notre hôtel et direction le Garden parc Thung Khaï sur la route de l'aéroport. L'entrée est gratuite, 3 jeunes adolescents nous souhaitent la bienvenue en chantant, c'est touchant. A côté d'eux une petite boite est posée sur une table avec une phase en Thaï. Il s'agit de dons destinés à la sauvegarde et à l'entretien du site, nous nous allégeons de quelques Bahts avant de rentrer dans une forêt tropicale humide ou sa végétation dense et luxuriante nous laisse quelques doutes sur nos ennemis les moustiques, vite la bombe. Sur le parcours des panneaux donnent la description en Thaï des arbres que l'on y trouve. Nous ne sommes pas des mordus de la botanique, et ses plantes lignifiées sont pour nous trop complexes, à vrai dire trop casse tête. Le clou du spectacle la canope à environ 800m de l'entrée du parc. C'est la première que nous voyons dans ce style. Un escalier métallique( style Gustave Eiffel), permet d'accéder tout en haut d'une tour, une longue passerelle suspendu maintenu par des câbles permet de rejoindre une autre tour, un nouveau escalier remonte pour une deuxième passerelle qu'il faut franchir pour arriver à une troisième tour, qui remonte pour une troisième passerelle et idem pour redescendre, toujours dans le même sens du parcours. Nous sommes au-dessus de la cimes des arbres, nous n'avons pas entendu et vu la faune représentative, indiquée sur de nombreux panneaux à l'exception d'un écureuil trop rapide pour nous, pour le prendre en photo.Un balade que nous recommandons.
Retour en ville vers 13h, pour déjeuner chez " Kopi ", restaurant authentique ou le thé est offert, même si vous avez commandé un excellent cappuccino, et, où les sandwichs au thon sont divins. Il se trouve à gauche dans le prolongement de la gare, il vaut le détour pour le breakfast avec du vrai jus d'orange pressée, du très bon café et des plats à la carte originaux. 
Et voilà que ça recommence.
<< La pluie fait des claquettes sur les toitures en zinc zinc.>>.
<< Parfois, elle s'arrête, c'est chiant et c'est pas bien>>.

<< Et nous, on la regarde une bièreeeee à la main>>.
<< ......>>
<< oh oh Chang Chang....>>.

Notre programme pour ce début d'après midi tombe à l'eau( de pluie).
Vers 15h, il ne pleut plus, nous rendons la moto et en route à pieds avec kway parapluie à la main vers le "stadium 2" à environ 3 km. Surprise, sur place une grande foire couverte de la taille d'un stade de football. Dedans, le made in China pu à plein nez, il y a de tout, mais il y a aussi des jeux pour les enfants et adultes, de la restauration, de l'outillage, des meubles. Un petit moment de curiosité et de découverte locale.

Dommage, il n'y aura pas de photo, j'ai oublié à l'hôtel mon canon.

Ce soir, le quartier de la gare est dans le noir et les petits restaurants locaux plutôt tristounets. Nous partons à pieds au Thumrin Tana Hôtel qui n'est qu'à 700m, le restaurant "La terrasse ", est plus animé. L'orchestre du restaurant commence par l'hymne national en l'honneur du roi, toutes les tables et serveurs sont respectivement débout, je remets mon spring roll, dans l'assiette et nous nous levons, puis le groupe enchaine sur les plus beaux slows de tous les temps, en commençant par " La Boom ". C'est simplement divin. TRANG n'a aucun charme c'est vrai, pas d'architecture et de jardin remarquable, c'est une ville tentaculaire qui s'est modernisée au de là, de ses vieilles bâtisses, mais nous garderons un bon souvenir de ses occupants, de leurs gentillesses, de leurs servitudes et de leurs sourires. 

 

 

TRANG MARCHÉ DE NUIT.  

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

LA VILLE.

Une boutique d'aquariophile rudimentaire où chaque poisson se vend entre 10 et 30 bahts. 1€ = 38 bahts. faite vos comptes pour l'achat de ces magnifiques vertébrés aquatiques.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

On se croirait au PÉROU à la même époque. Quelques photos de TRANG un jour de pluie.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

THUNG KHAÏ PARC GARDEN du haut de sa canope

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J50. Mardi  6.12.2016 : TRANG ✈️ BANGKOK    

Miracle, il ne pleut pas, mais il ne fait pas beau non plus. Il est temps de rejoindre Bangkok.
Nous partons avec Nok Air vers 17h30 et il ne faut qu'un 1/4h en tuk-tuk pour rejoindre l'aéroport..
Ce matin, un petit tour vers le marché, puis achat d'une paire de Nike, les miennes sont mortes. Balade en ville avant de revenir à l'hôtel récupérer nos affaires et commander un taxi.
L'avion a du retard, c'est avec la nuit que nous allons décoller.

Bangkok, lorsque notre taxi nous dépose dans le quartier de Khao San Road, il est déjà 21h, le Rambuttri Village, n'est qu'à 100m. Checking et dépôt rapide de nos sacs et nous ressortons pour dîner. Dans les deux rues principales d'en face, plus rien à voir avec l'ambiance de mi- octobre, il y a 10 fois plus de monde et le bruit de la musique dans les bars qui se touchent est assourdissant. 

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

 

J51. Mercredi 7.12.2016 : BANGKOK 

L'hotel Rambuttri Village est plein, les tables installées autour d'un petit bassin fleuri et décoré par trois éléphants sont presque toutes occupées. Un petit moment tranquille avant de nous diriger à pieds vers le fleuve Chao Phraya qui est tout  proche. Les Bateaux Chao Praya Express, font de multiples arrêts pour charger et déposer les voyageurs. C'est une autre façon de voir la ville pour quelques bahts avec au passage le Palais Royal, le Wat Arun(temple), de très beaux et imposants buildings et de magnifiques ponts, mais c'est aussi la possibilité de rejoindre la station de métro  Saphan Taksim, direction National Stadium et descendre à la station Siam. C'est ici que les plus grands magasins de la ville se sont regroupés avec MBK et SIAM pour le shopping. C'est énorme!!. Difficile de ne pas s'y perdre. Nous n'y resterons pas très longtemps à cause de la climatisation insoutenable, nous ne sommes pas habillé pour. Retour vers le fleuve pour reprendre le Chao Praya Express, au passage, la très belle tour "State Tower" et  l'ambassade de France. Fin d'après midi piscine de l'hôtel, puis massage pour Helene avant de finir la soirée dans le quartier bouillonnant de Khao San Road.

Le Chao Praya fait peau neuve.
Les navires municipaux au quotidien.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Le Khao Praya ce matin.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Koa San Road un peu avant minuit

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

J52  8-12-2016. Bangkok​​​​.

Nos dernières heures en Thailande, les sacs sont déposés à la réception, après notre check-out, nous allons au The Queen's Galery qui est prêt d'ici, tout est en l'honneur du roi sur les trois étages, toujours proche le musée d'art contemporain et le Rattanafosin Exhibition Hall présentent  aussi des œuvres ou le roi est omniprésent. Nous avons encore du temps pour faire le musée National. Surprise, nous passons devant l'hôtel Royal, il y a une trentaine d'années nous y avions séjourné, le hall était majestueux avec son grand escalier richement décoré, qui donnait accès aux étages supérieurs et á la piscine.Le choc!!, il ressemble maintenant à un hall de gare et les couloirs sont sans âme. Il y a des groupes, un très gros rassemblement dans le coin en l'honneur du roi, l'hôtel n'échappe pas à la foule, qui vient y déjeuner ou acheter dans les boutiques du hall de l'hôtel qui font face à la réception. Nous en profitons pour rentrer et prendre quelques photos, je remonte le grand escalier, je veux revoir la piscine, faite par l'armée  américaine durant la guerre du Vietnam, nous y faisions les fous, on était jeune,  on se croyait tout permis. Pour l'hôtel Royal, c'est la fin de sa belle époque, nos souvenirs de ce voyage avec le laboratoire Roussel foisonnent dans nos têtes et des images de courses en Tuk Tuk, pour rejoindre l'hôtel après une soirée á Patong restent indélébiles. Nous repartons pour le musée National, mais impossible d'y entrer, beaucoup de Thaïs sont là pour la cérémonie, on ne comprend pas très bien leur présence ici. Au retour vers Koa San Road, une photo devant le Big Bouddha, retour dans nos quartiers, une salade dans la rue presque tranquille de Rattanafosin village er direction la piscine en attendant le taxi, réservé dans l'une des deux agences en bas de l'hôtel pour l'aéroport (150 bahts/p).
    
Voilà, nous bouclons ici ces 52 jours en Thailande et au Laos.

Good Morning PARIS and Good Morning la FLORIDE pour ce Noël 2016.


PS. Les informations utiles que nous avons noté, seront ajoutées sous forme de tableaux sur chacun des 3 fichiers créés pour ce long voyage.

<< Le roi est mort, vive le roi >>. Dans les galeries des tableaux, le nouveau roi Rama X en tenue officielle trône sur la toile, mais les thaïlandais n'oublieront jamais le long règne du bon roi Rama IX.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Vu sur Bangkok de la piscine de notre hôtel Rambuttri Village. 

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

Vers le Palais ROYAL.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

L'hôtel Royal s'attriste et s'use au fil des Années qui passent.

LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.
LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.LES ÎLES DE LA THAILANDE DU SUD Fin Novembre 2016.

INFORMATIONS GENERALES SUR CETTE PARTIE DU VOYAGE.

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 01:22
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)

Suite de notre programme " Thailande du nord OCT 2016".

 

Nous quittons la Thailande à Chiang Rai, nous devons prendre un bus, qui va à la frontière du Laos en 2 h. Nous y resterons  une dizaine de jours. Pour les Français pas de visa exigé pour un séjour de moins de 30 jours en Thailande, nous devons donc séjourner suffisamment de temps au Laos pour respecter ces normes et revenir en Thailande terminer notre voyage.

 J16. Mercredi 2 Novembre 2016 : Chiang Rai - Houei Xay (village frontière)

Le passage à la frontière du Laos, ce n'est plus la traversée en barque du Mékong et un poste de police rudimentaire qui vous attend, comme  nous l'avons connu en 2009. Depuis 2013 c'est un bâtiment moderne au bout d'un pont qui sépare les deux pays.

Il n'y a rien à faire ici, petite promenade et ensuite nous montons les 180 marches pour accéder en haut d'une colline où se trouve un jolie temple qui domine le Mékong, plus loin à 900 m un fort Français, hélas fermé à la visite. Nous avons acheté, nos billets de bateau pour demain matin. Nous descendrons le Mékong jusqu'à Pakbeng (6h de navigation), nous y dormirons puis le lendemain dernière étape jusqu'à Luang Prabang.

 

 

Le Wat Chômé Khao Manirath.

Le Wat Chômé Khao Manirath.

J17. Jeudi 03.11.2016 :  Houei Xay - Pakbeng (descente du Mékong)

Nous sommes à l'embarcadère au bord du Mékong à 9h30, journée bateau pour cette première étape de navigation jusqu'à village de Pakbeng, il n'y a plus qu'à se laisser glisser. Finalement nous partons à 11h50, nous avons attendu un groupe de jeunes bien équipés pour faire le fête à bord.
Heureusement que nous avions réservé un hôtel sur internet, l'arrivée est prévue vers 18h. Nos jeunes font la fête comme nous nous en doutions. Bien installés, chacun, s'organise pour passer le plus agréablement possible ces longues heures. Sur le parcours quelques arrêts pour déposer des locaux. Les paysages sont invariables, de grosses et hautes collines des deux côtés, dans une végétation luxuriante ou s'accrochent et se mêlent lianes et cocotiers. Une probable déception pour les amateurs de photos, il ne fait pas beau aujourd'hui, les lumières ne sont pas bonnes.

Nous arrivons comme prévu vers 18h, le village est en effervescence, les ressources de la journée arrivent. Locations de guesthouse et restaurents s'empressent d'attirer la clientèle, demain tout ce petit monde sera reparti. Nous avons fait la rue principale sur ses 400 m et repérer un endroit agréable pour finir la soirée.

Notre bateau et la vie à bord. Locaux devant et les touristes derrières.
Notre bateau et la vie à bord. Locaux devant et les touristes derrières.
Notre bateau et la vie à bord. Locaux devant et les touristes derrières.

Notre bateau et la vie à bord. Locaux devant et les touristes derrières.

J18. Vendredi 04.11.2016 : Pakbeng - Louang Prabang (sur les eaux pourpres du Mékong)

Le long de ce grand fleuve tranquille notre descente se poursuit au bruit du moteur de notre authentique embarcation en bois  " long-tail boat" ( bateau à longue queue), équipé d'une toiture. Les paysages s'alignent, bancs de sable, rochers spongieux et saillants face à cette infatigable forêt tropicale qui recouvre l'horizon de collines souvent très hautes. La vie sur terre est bien présente, parfois un toit de chaume qui dépasse, entouré de bananiers, une fine barque de pêcheur, des buffles et même de gros cochons aux abords du fleuve. Lors d'un arrêt ceux sont des enfants qui se baignent et plus loin des jeunes bonzes. Il n'y a plus qu'à fermer les yeux et à se laisser glisser.

Louang Prabang enfin, après plus de 7h de bateau.
Soirée, autour du marché de nuit, qui est tout proche de notre guesthouse.

Le village a hissé ses couleurs, nous prenons notre petit déjeuner dans cette pâtisserie avant de redescendre à l'embarcadère pour cette dernière étape.

LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.
Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.

Le Mékong au fil des heures de cette longue traversée.

Le marché de nuit aux couleurs épices.
Le marché de nuit aux couleurs épices.
Le marché de nuit aux couleurs épices.

Le marché de nuit aux couleurs épices.

J19. Samedi 05.11.2016 : LUANG PRABANG.

Petit déjeuner servi sur notre terrasse et départ pour une grosse matinée à pieds dans les rues de Luang Prabang. Troisième ville du LAOS, ancienne capitale royale Luang Xang jusqu'à 1946, c'est la plus belle ville du pays et inscrite à l'Unesco.
Beaucoup de temples bouddhistes et monastères avec au sommet d'une colline le Wat Chom Si. Depuis plus de 25 ans les maisons traditionnelles en bois et demeures et bâtiments administratifs coloniaux Français ont été restaurées leur redonnant son lustre d'antan, une merveille pour les touristes occidentaux. Elles sont devenues restaurants, hôtels et pour le grand plaisir maisons d'hôtes. Alors déambuler en prenant tous sont temps, faire une pause café dans l'un de ces merveilleux bâtiments et poursuivre ensuite sa visite, sans se presser le long des rives du Mékong est un moment unique que chacun peut apprécier à sa façon. Nous avons même quitté les trottoirs de la ville et rejoint sur un sentier très sale, un endroit inhospitalier qui était à l'époque le paradis des fumeurs d'opium. Il ne reste aujourd'hui de ce lieu, que de vieux bâtiments délabrés en bois noirs sur pilotis et son ponton fait de planches de bois en très mauvais qui enjambe une mare d'eau nauséabonde. Pour les passionnés d'histoire des fumeurs d'opium Hmong de Luang Prabang et des coloniaux de cette époque fleurissante, il serait dommage de ne pas y faire un court passage, l'endroit est proche du centre ville. Évitez le soir, je parie que c'est infecté de moustiques.
Retour au XXI siècle en reprenant la rue, encore un temple et retour à notre guesthouse pour un plongeon dans la piscine.

 

Le marché
Le marché
Le marché

Le marché

Une journée tranquille dans les rues de LUANG PRABANG .

LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
Notre deuxième soirée avec cette vue du Wat Chom Si à la tombée de la nuit.
Notre deuxième soirée avec cette vue du Wat Chom Si à la tombée de la nuit.

Notre deuxième soirée avec cette vue du Wat Chom Si à la tombée de la nuit.

J20. Dimanche 06.11.2016 : LUANG PRABANG. Les cascades.

Un dimanche au bord de l'eau. Il y a dans les environs 2 cascades exceptionnelles à ne pas rater. Location de motos pour la journée et direction Kouang Si Waterfall, qui est à environ une trentaine de kilomètres d'ici. La route est très belle, un panachage de verts, des tons d'intensités variés.
Les chutes sont magnifiques, à l'instar des grandes chutes du parc national de KRKA en Croatie. Le parc est agréable et bien aménagé avec des petits ponts de bois installés sur les multiples ramifications des ruisseaux formés par le torrent, avec un petit plus, plusieurs races d'ours vivent dans cette nature enfermés derrière de grands espaces grillagés. Nous n'avons pas nos maillots mais d'autres y ont pensé. Un bon moment, malgré la méforme qu'exprime notre ami Ernst, qui n'a pas de bonnes nouvelles de Paris et s'inquiète. Nous sommes de tout cœur avec lui.

Nous revenons sur Luang Prabang, les chutes de Tad Sae Waterfall, sont de l'autre côté de la ville à environ une vingtaine de kilomètres. Celles-ci sont plus complexe à atteindre, à l'arrivée faut payer pour avoir le droit de traverser en moto le village, puis au bout une rivière il faut prendre une pirogues à moteur qui remonte la rivière sur 800m. (nouveau paiement), et au pied des chutes dernier paiement pour pouvoir enfin, rentrer dans le parc. Et c'est grandiose!!, là aussi. Des éléphants  et leurs cornacs vous invitent à une balades dans ces eaux claires. Nous remontons à pied le plus haut possible pour ne rien rater. Ici encore des baigneurs, la température de l'eau est parfaite. Déjeuner champêtre sur l'eau (ou presque) et retour à l'hôtel pour finir au bord de la piscine et préparer notre départ de demain.

Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG
Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG
Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG
Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG
Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG
Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG
Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG

Les magnifiques chutes d'eau de LUANG PRABANG

J21. Lundi 07.11.2016 : LUANG PRABANG - VANG VIENG


8h30 le mini van pour Vang Vieng arrive à notre hôtel, vite chargé à bloc avec d'autres routards, le départ est quasi immédiat. S'il y a un incendie à bord, je ne vois pas comment sortir de là, entre les sièges des deux rangs c'est bourré de sacs à dos. Le passage dans la montagne est difficile, brouillard et pluie fine se mélangent sur un bitume très accidenté avec le ravin à moins de 20 cm des roues par endroits.13h30 Vang Vieng sous un soleil de plomb, Ernst et moi sommes trempés de sueur. Vivement la climatisation de  notre chambre. Comme nous n'avions pas fait de réservation pour Ernst qui tentait de rentrer à Paris nous rencontrons un obstacle, il n'y a plus de place pour lui. Négociation pour enfin arriver à obtenir une très grande chambre de trois lit. Demain on avisera.
Son départ est éminent, il nous quitte à l'aéroport de Bangkok le 12/12.

Un peu à l'extérieur du centre ville, notre hôtel est au grand calme,  noyé dans la végétation et doté d'une grande piscine, nous y finissons l'après-midi. Demain si le temps le permet, peut-être "tuning". Nous en avions fait ici même en 2009 et nous en avions gardé un bon souvenir.

J22. Mardi 08.11.2016 : VANG VIENG jour de pluie

Le petit déjeuner en terrasse avec d'un côté la piscine de l'établissement et de l'autre côté des rizières et bananiers c'est le paradis. Sauf qu'il pleut !!!!!. Nous avions projeté de faire du  "Tubing", nous avions même acheté hier soir un sac hermétique pour protéger nos appareils et papiers. 
Ok, on ne va pas pleurer, lorsqu'on voit le temps qu'il fait en France, avec une neige plutôt précoce. Espérons que l'hiver 56, ne soit pas de retour.
Retour sur notre terrasse, lecture, iPad en attendant.........
Le temps s'arrange, mais trop tard pour nous s'engager sur une chambre à air de camion dans la rivière. Balade en ville et café pâtisserie dans un excellent endroit de la rue principale il faut bien avoir sa vengeance. Puis petit marche sur les ponts suspendus qui relient les deux rives, nous sommes d'accord pour dire que Vang Vieng à pris un essor considérable depuis notre passage en 2009. La construction des grands hôtels se multiplie à vitesse grand V. Il en est de même pour la restauration et les bars. C'était une ville de routards, aujourd'hui beaucoup de panneaux sont en Coréen et nous ne sommes qu'à 35h de bus de la Chine. La fin d'un rêve pour les jeunes occidentaux qui viennent s'amuser à des prix très abordables est annoncé et ce ne sont pas les touristes chinois et coréens ou encore les nouveaux commerçants vietnamiens qui vont amener de l'ambiance. Ils se baladent en rangs d'oignons, le sourire au vestiaire.
Vang Vieng c'est avant tout encore un endroit magnifique, qui perd son âme au détriment du profit. Dommage pour les habitants et les puristes du vrai tourisme.

LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)

Fin de soirée au bord de la rivière voir les dernières bouées arriver. 

LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)
LAOS NOVEMBRE 2016 (Suite)

J23. Mercredi 09.11.2016 : VANG VIENG -  VIENTIANE

Un bus vient nous récupérer à l'entrée de notre hôtel et poursuit son ramassage interminable d'hôtel en hôtel des touristes qui comme nous se rendent à Vientiane. Il a plu toute la nuit et il pleut toujours. C'est pas bien grave nous avons plusieurs heures de route, mais après.....on verra.
Adieu Vang Vieng, on t'a connu en 2009 encore très belle, tes paysages extraordinaires dans une vallée profonde et tranquille. Aujourd'hui c'est devenu un terrain de profit pour des vendeurs de distractions sans scrupule. Motos de tous types et même des camions débâchés bourrés de touristes asiatiques déferlent sur des chemins de terre, traversant des petits villages sans défense. 
Vientiane, dépôt des bagages à l'hôtel et nous filons à pieds en direction le Pha That Luang grand schedi dore symbole du LAOS, au passage le Patuxai, Arc de Triomphe dédié aux Laotiens qui ont combattu contre la France pour obtenir l' indépendance du pays. Au retour un coup d'oeil au palais présidentiel, pause café après ces 2h de balade et retour à l'hôtel avant de ressortir diner sous un déluge d'eau.

Temps nuageux sur Vientiane.
Temps nuageux sur Vientiane.
Temps nuageux sur Vientiane.
Temps nuageux sur Vientiane.
Temps nuageux sur Vientiane.

Temps nuageux sur Vientiane.

J24. Jeudi 10.11.2016 : VIENTIANE - NONG KHAI ( Thailande).

Petite matinée à Vientiane, le retour en Thailande est programmé avant midi. Balade sur les rives du Mékong, juste derrière le palais présidentiel. Il y a une grande cérémonie ou une célébration au bord du fleuve, les hommes arborent en effet le Pha Biang et les femmes le Pha Nung, dans un décor que seul les asiatiques savent mettre en exergue. Plus loin de nouvelles constructions germes du sol et devraient relever le niveau architectural de cette partie de la ville. Retour progressivement, un arrêt café dans l'un de ces nombreux établissements tenus par des français, tout proche du palais présidentiel. 
Le retour pour la Thailande est rapide, nous prenons un bus international, une 1/2 h pour arriver au passage de la douane Laotienne, formalites, bus, plus loin, la douane Thaïlandaise, formalité et bus jusqu'à Nong Khai, première ville en Thailande à moins de 20 mn.
A 4km de notre hôtel, les œuvres de l'artiste Laotien Boun Leua, le jardin de Sala keoku (wat Khaek), des sculptures géantes et impressionnantes faites d'un mélange de bouddhisme et d'hindouisme un moment de plaisir. Son histoire mérite d'être lu.
Nous sommes venus en tuk-tuk, mais nous revenons à pieds en rattrapant le bord du Mékong. Agréable promenade jusqu'au cœur de la ville, apéritif et diner très sympathique au bord de l'eau avant de revenir à l'hôtel.

Nous clôturons, ces quelques jours passés au LAOS, nous avons évité la région du nord et plus particulièrement la province de Xieng Khouang avec sa mystérieuse plaine des jarres de Phonsavan, les restes impressionnants des bombardements Américains durant la guerre du Vietnam et ses habitants les Hmongs. Il nous reste, malgré tout de grands souvenirs indélébiles de notre passage en 2009.

Nous ouvrons une autre page pour terminer ce voyage dans les îles du sud de la Thailande.

 

Cérémonie Laotienne au bord du Mékong
Cérémonie Laotienne au bord du Mékong
Cérémonie Laotienne au bord du Mékong

Cérémonie Laotienne au bord du Mékong

Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)
Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)

Le jardin de Sala keoku (wat Khaek)

INFORMATIONS PRATIQUES SUR NOS LOGEMENTS AU LAOS

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 19:46
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

THAILANDE- LAOS.

Après un rapide passage par Bangkok, nous prendrons la route qui remonte vers le Nord du pays. Combien de fois avons nous pris cette direction pour nous rendre à CHIANG MAI, point de départ névralgique de tous les baroudeurs qui veulent sillonner le Nord du pays aux frontières de la Birmanie et du Laos. 

Peut-être pour sa douceur de vivre, ou encore son climat, agréable en altitude avec ses montagnes et ses temples, son accueil, sa cuisine raffinée, il doit bien y avoir une raison plus forte qui nous échappe pour y revenir encore. 

Puis, un rapide passage au LAOS de quelques jours seulement avant de revenir en Thailande et redescendre vers les îles de Ko Tao et de Ko Pha Ngan en se laissant glisser beaucoup plus bas vers  Ko Lanta et ses multiples iles. 

Notre ami Ernst inlassable amateur de l'Asie sera une fois de plus du voyage et compte ratisser tous les petits coins qui lui ont échappés lors de ses precedents et nombreux passages.

 

 

A noter le blog de Ernst : "http://ernestovoyageur.blogspot.fr/

Le ROI est mort.

 

Le roi de Thailande est mort ce 13 Octobre 2016.

Le deuil des Thaïlandais va durer 1 an. Durant un mois les touristes et Thaïlandais vont devoir adopter

une attitude discrète et sobre. La vente d'alcool, le shopping et restaurants qui sont des lieux de fête(en général), tous ses lieux de divertissements doivent respecter le deuil national, ce qui promet pour nous pauvres touristes, beaucoup de plaisir.

 

J1 Jeudi 18-10-2016. Le voyage Paris-Bangkok​​​​

Embarquement à 16h30 de Roissy Charles De Gaulle avec la Air Jordanian, c'est une excellente compagnie le voyage se passe dans les meilleures conditions. 23h nous sommes à Amman pour une escale de 5h avec de prendre le vol de Bangkok. Impossible de dormir un peu.

J2 Mercredi 19-10-2016. Bangkok​​​​.

Bangkok est en deuil et bien plus qu'on ne puisse l'imaginer, depuis l'aéroport que nous quittons en taxi tous les panneaux géant à l'effigie du roi sont en noir, blanc et or,nous étions  habitués aux couleurs royales, vives et étincelantes. Les Thaïlandais en ville sont vêtus de noir. Demain matin nous devrions nous trouver très prêt du palais avec encore beaucoup de dévouemente et d'attachement. Nous logeons dans le quartier de Khao San Road connu depuis plusieurs décennies comme le quartier des routards, tous les soirs sans interruption c'est la fête, chaque bar à son orchestre ou la musique américaine bat des records d'ambiance. Et ça dure jusqu'au petit matin sans discontinu. Après la douche à notre hotel Rambuttri Village, nous sommes sortis prendre un verre et dîner dans le coin. C'est inimaginable ce silence, du jamais vu, malgré l'autorisation gouvernementale d'autoriser la consomation d'alcool dans les bars, restaurants et dans la rue, le deuil est respecté par tous y compris les touristes très discrets.

 

Soirée plutôt tranquille à Khao San Road. Notre premier apéro.

Soirée plutôt tranquille à Khao San Road. Notre premier apéro.

J3 Jeudi 20-10-2016. Bangkok​​​​.​​​​​

 

Matinée relax, après le petit déjeuner achat dans une agence de voyage de nos billets de bus pour Sukhothai( 1ère capitale du Siam), au nord du pays á environ 7h de transport. La ville est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, pour son site archéologique noté comme le plus beau de la Thailande.
Maintenant direction la rivière Chao Phraya que nous remontons en bateau bus jusqu'au niveau de l'ambassade de France, l'atmosphère sur l'embarcadère est tristounette, le noir domine, le ciel à lui aussi mis son plus beau manteau de deuil gris et la rivière Chao Phraya est aux couleurs pourpres suite probablement aux importantes pluies de ces derniers jours. En bref, c'est pas joyeux. 
Nous ne nous attardons pas trop, un arrêt café dans un endroit chic et bien ventilé par la clim avant de revenir à l'hôtel. Ernesto a du retard de sommeil et Hélène de piscine. Après midi lecture et baignade sur le toit de l'hôtel. Le voyage n'a pas encore démarré pour nous, Demain les choses sérieuses commencent.

Comme hier soir les rues sont calmes pourtant remplies d'étrangers, il n'y pas un seul coup de Klaxon, pas de bruit de musique non plus c'est morbide pour ce quartier reconnu comme etanle plus bruyant la nuit dans la capitale..

Bangkok est en deuil.
Bangkok est en deuil.

Bangkok est en deuil.

J4 Vendredi 21.10.2016 Sukhothai

Pour se rendre du centre ville de Bangkok à Sukhothai, Il faut environ une 1/2 h de taxi pour rejoindre la gare routière et plus de 7h de bus pour y parvenir. Ici les 80km/h sont rarement dépassé. À l'arrivée il ne nous reste plus qu'à prendre un taxi pickup pour rejoindre notre hôtel le Thaï Thaï.Et quel hôtel ! notre bungalow est superbe dans une propriété remarquablement tenue.
Nous ne sommes qu'à 30 minutes à pied de l'entrée de la vieille ville Old Sukhothai et des antiques remparts. Il est tard, dîner aux portes de la cité et retour très agréable à pieds, au passage des bassins de lotus au milieu des parcs, viennent agrémenter les beaux hôtels des alentours. Il fait encore lourd, mais supportable. À l'hôtel toutes les chaînes de TV, diffusent la cérémonie funéraire du roi au Palais Royal. Inutile d'insister plus longtemps pour voir autre chose, dodo. Une journée de bus ça fatigue aussi.

Au roi
Au roi

Au roi

Notre hôtel le Thaï Thaï mérite bien une photo.( env 25€ la nuit avec petit déjeuner).
Notre hôtel le Thaï Thaï mérite bien une photo.( env 25€ la nuit avec petit déjeuner).Notre hôtel le Thaï Thaï mérite bien une photo.( env 25€ la nuit avec petit déjeuner).
Notre hôtel le Thaï Thaï mérite bien une photo.( env 25€ la nuit avec petit déjeuner).Notre hôtel le Thaï Thaï mérite bien une photo.( env 25€ la nuit avec petit déjeuner).

Notre hôtel le Thaï Thaï mérite bien une photo.( env 25€ la nuit avec petit déjeuner).

Notre voisin de table. Pas très bavard!!.

Notre voisin de table. Pas très bavard!!.

J5- samedi 22.10.2016 :  Sukhothai La vieille ville.

Matinée consacrée à la visite de la vieille capitale du Siam, protégée par d'antiques remparts(1,8km sur 1,5 km). Location de vélos (50 bahts la journée), pour la cité, mais également pour ses alentours avec d'autres temples qui s'accrochent à la cité royale.

À l'intérieur, le parc est magnifique, une allée de magnolia débouche sur de grands bassins envahis de lotus rouges et de palmiers géants, harmonisant à la perfection tous ces temples faits de briques et en latérite.Le plus majestueux le Wat Mahathat réservé autrefois à la famille royale est splendide. En vélo c'est vraiment agréable de passer d'un temple à l'autre à travers tous ces bassins et passerelles. Puis, visite plus sportive des temples des alentours.

Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.
Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.
Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.
Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.
Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.
Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.
Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.
Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.

Old Sukhothai fait de brique et en latérite est devenu un magnifique parc de détente.

+ de 40° à l'ombre, et ça grippe dur!! Pour ce magnifique Bouddha. C'est pas sportif Ça !!!
+ de 40° à l'ombre, et ça grippe dur!! Pour ce magnifique Bouddha. C'est pas sportif Ça !!!

+ de 40° à l'ombre, et ça grippe dur!! Pour ce magnifique Bouddha. C'est pas sportif Ça !!!

Après midi relax, il fait vraiment trop chaud. Le soir nous avons enfourché nos vélos pour revenir au Old Sukhothai, c'est le seul jour où le parc est ouvert après 18h et, où, tous les temples sont illuminés jusqu'à 19h30. Fin de soirée, apero dans les appartements de Ernest et fondue thaïlandaise au bord de la rivière qui traverse le village. 

Sukhothai à la tombée du jour.
Sukhothai à la tombée du jour.
Sukhothai à la tombée du jour.

Sukhothai à la tombée du jour.

J6- Dimanche 23.10.2016 :  Kamphaeng Phet Le site Archéologique 

À l'ouest de Sukhothai, Kamphaeng Phet était l'une des 3 capitales de l'ancien royaume, nous prenons un taxi pour nous rendre à la gare routière de la nouvelle ville de Sukhothai qui est à 12 km, puis un taxi pickup qui met plus d'1h 30 avant de nous déposer devant le site archéologique. L'antique cité est peu fréquentée par le tourisme, mais elle dégage beaucoup de sérénité, c'est très agréable pour la visite à pieds. Elle est comme à Sukhothai protégé par des remparts. Les temples et autres bâtiments religieux sont repartis dans la forêt suivant les règles bouddhistes d'antan, des ruines remarquables et imposantes, un vrai moment de plaisir et de détente dans cette grande forêt dense et admirablement bien structurée pour les visiteurs. Puis direction la ville moderne à 15mn à pieds, elle aussi protège dans un autre site antique aménagé en parc verdoyant, de magnifiques Bouddhas et ruines de temples. 
Il est prêt de 14h à Kamphaeng Phet, le centre ville est sans intérêt, nous déjeunons rapidement avant de songer au retour pour Sukhothai. 

Le site archéologues de Kamphaeng Phet le Wat Phra ThatLe site archéologues de Kamphaeng Phet le Wat Phra That
Le site archéologues de Kamphaeng Phet le Wat Phra ThatLe site archéologues de Kamphaeng Phet le Wat Phra That
Le site archéologues de Kamphaeng Phet le Wat Phra ThatLe site archéologues de Kamphaeng Phet le Wat Phra That

Le site archéologues de Kamphaeng Phet le Wat Phra That

Le Temple Phra Kaeo aménagé en parc à l'extérieur des murailles de la citadelle Le Temple Phra Kaeo aménagé en parc à l'extérieur des murailles de la citadelle
Le Temple Phra Kaeo aménagé en parc à l'extérieur des murailles de la citadelle Le Temple Phra Kaeo aménagé en parc à l'extérieur des murailles de la citadelle

Le Temple Phra Kaeo aménagé en parc à l'extérieur des murailles de la citadelle

Les habitants du temple.
Les habitants du temple.
Les habitants du temple.

Les habitants du temple.

J7. Lundi 24.10.2016. Chiang Mai.

Nous remontons vers le nord, direction Chiang Mai. Nous quittons avec un peu de regret notre havre de paix et nos charmantes hôtesses.

Pour ceux qui souhaitent visiter ce site, nous leurs recommandons de venir séjourner dans la vieille ville au lieu de la nouvelle qui est sans intérêt.

THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

 

Le transport jusqu'à Chiang Mai est particulièrement long avec cette compagnie de bus, beaucoup d'arrêt, des passagers qui descendent, d'autres qui montent chargés de paquets, et c'est reparti.Finalement nous mettons 5h30 pour arriver. Un Tuk tuk taxi pour nous rendre à l'hôtel, formalité et acquisitions des chambres avant de nous familiariser avec le quartier. Finalement nous retrouvons assez vite nos repères c'est notre quatrième passage dans cette ville et pour Ernst beaucoup plus. Nous sommes dans le carré central à l'intérieur des remparts et des canaux, le coin préféré des routards.
C'est d'ici que se louent les motos pour des treks dans les environs, voir plus haut jusqu'au triangle d'or. Retour à l'hôtel pour nous rafraîchir au bord de la piscine.

La soirée est planifiée.Le marché de nuit et retrouver dans le marché le restaurant Bavarois qui fait des jarrets servi avec de la choucroute. C'est une vieille histoire et il fallait qu'on y mange. Un  caprice de notre dernier passage. Finalement si l'on veut bien manger Bavarois faut aller en Bavière. Le marché manque horriblement d'ambiance le deuil National est présent. Pas un bruit c'est tristouné.....On ne s'attarde, retour à l'hôtel.

Demain location de motos pour une virée d'environ 8 jours.

THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

J8. Mardi 25.10.2016. Chiang Mai et  le Temple de l'enfer.

Nous ne sommes pas ici pour voir et revoir les multiples attractions touristiques proposées dans tous les hôtels et agences de voyages, bien que très intéressantes pour les avoir déjà faites, mais louer une moto. Hélas, aucune boutique de location n'accepte de nous louer un scooter 125cc, lorsque nous expliquons notre itinéraire pour 8 jours, considérant que nous sortons d'une zone non couverte par les assurances. Je suis atterré, alors que Ernesto et Hélène semblent comprendre et admettre. Finalement location de moto pour la journée, pour le temple de l'enfer situé à environ 20 km et location d'une voiture pour ne rien changer à nos projets, hormis le trekking de 3 jours.
En route pour le temple de l'enfer, le  Wat Mae Kaet Noi. Difficile à trouver malgré la gentillesse des thaïlandais que nous interpellons, une vrai galère!!!, mais notre ténacité fini par payer et nous y arrivons enfin.
Les temples de l'enfer (il y en a plusieurs), sont une vision fascinante sur le croyance bouddhiste. Les visiteurs ont un avant-goût de l'enfer et du paisible paradis. Chaque pêché à son châtiment et son temple.

La religion bouddhiste compte cinq interdits : meurtre, vol, infidélité, mensonge et addictions.

 Photos chocs.

Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi
Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi
Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi
Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi
Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi
Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi
Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi
Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi

Le temple de l'enfer. Le Wat Mae Kaet Noi

Le Paradis
Le Paradis

Le Paradis

Soirée au restaurent Dash, non loin de notre hôtel. Splendide demeure toute en teck. Nous ne le savions pas mais l'endroit est très côté. Excellent repas, un bon moment de détente. Il pleut sur la ville, il n'y aura pas de Chiang Mai to night.

Le Dash restaurent de Chiang Mai

Le Dash restaurent de Chiang Mai

J9. Mercredi 26.10.2016. Maé Chaem

Ce matin prise en charge de notre voiture et direction Mae Chaem pour notre prochaine nuit à environ 120 km. La première partie du trajet est sans intérêt jusqu'à Chom Tong ou débute le grand parc National de Doi Infhanon qui occupe le plus haut sommet de Thailande (2599m).
Il nous faut traverser le parc pour arriver à destination à travers une forêt dense et sur une route sinueuse et peu large. Arrivée à Mae Chaem nous déposons nos bagages dans notre Guest House  plantée au milieu des rizières de riz.
Maintenant retour au parc National vers le sommet du Doi Inthanon (30 km), c'est le temple Phra Maha Dhatu Nabha Metaneedol niché à 2100 mètres que nous sommes venus voir. La route n'est vraiment pas large et difficile avec pour nous la conduite à gauche.Plus nous montons et plus nous faisons face à un brouillard épais ou vient s'ajouter une fine pluie, la visibilité est de plus en plus difficile pour Ernst qui est au volant, l'arrivée au parking de temple est un soulagement. Équipement obligatoire, polaire et Kway pour la visite.
Sur le parking, petite restauration au chaud avant d'attaquer la visite des deux temples (stupas) élevés sur deux collines côte à côte. Vraiment dommage que le soleil ne soit pas au rendez vous les collines sont des jardins botaniques extraordinaires ou les stupas peuvent s'élever fièrement. Une cascade achève ce panorama. 
C'est la première fois que nous arrivons dans un temple où les visiteurs ont la possibilité de choisir l' escalier mécanique qui monte jusqu'à l'entrée du temple.
Les dieux du ciel ne souhaitent pas que le visiteur s'attarde, un peu déçu pour les photos nous retournons à notre camp de base ou nous retrouvons le soleil. Promenade dans le village authentique mais sans intérêt. Le soir nous avons la chance de trouver le seul endroit convenable pour manger dans le village.

Il est 14h sur le Dio Inthanon a 2200 m
Il est 14h sur le Dio Inthanon a 2200 m
Il est 14h sur le Dio Inthanon a 2200 m
Il est 14h sur le Dio Inthanon a 2200 m

Il est 14h sur le Dio Inthanon a 2200 m

Il est 15h30 dans le village de Mae Chaem.
Il est 15h30 dans le village de Mae Chaem.
Il est 15h30 dans le village de Mae Chaem.
Il est 15h30 dans le village de Mae Chaem.

Il est 15h30 dans le village de Mae Chaem.

J10. Jeudi 27.10.2016. Mae Hong Son

Ce matin, 6h15 départ pour un jogging à travers les petits chemins qui longent les rizières. Quelques  arpents de terre sont réservés à la culture du chou et de maïs. Nous croisons des  riziculteurs armés de leur pioche pour l'acheminement de l'eau, des chiens errants, des poules et des cochons qui trônent au beau milieu des chemins de terres au passage d'une ferme.La vie agricole n'a pas encore pleinement débutée.
8h, c'est le départ pour Mae Hong Son à travers la montagne avec ses 160km de virages. Les paysages sont magnifiques, de grandes forêts et montagnes touffues cachent d'innombrables  collines entièrement recouvertes par la culture du maïs.
L'arrivée sur Mae Hong Son est agréable, nous avons retrouvé le soleil et ce très beau lac artificiel qui est le centre névralgique de cette petite bourgade avec le Wat Kong Mu très prisée par les Thaïlandais et le touristes étrangers.
15h 30 il fait encore très chaud et Helene a décidé de monter à pieds jusqu'au sommet de la colline qui abrite le temple: Wat Kong Mu très important pour les habitants, puisque leurs ancêtres avaient autrefois chassé de cette colline les bandits qui occupaient ce menaçant promontoire. Il fait encore beaucoup trop chaud pour Ernesto et moi et c'est à 16h que nous y montons, mais en voiture. La vue d'ici est magnifique des deux côtés(ville et montagnes).

Wat Kong Mut
Wat Kong Mut
Wat Kong Mut
Wat Kong Mut
Wat Kong Mut

Wat Kong Mut

Le Wat Chiang Klang au bord du lac

Le Wat Chiang Klang au bord du lac

Au bord du lac,  Le marché de nuit et les temples s'illuminent de lampions et de guirlandes.
Au bord du lac,  Le marché de nuit et les temples s'illuminent de lampions et de guirlandes.

Au bord du lac, Le marché de nuit et les temples s'illuminent de lampions et de guirlandes.

 


J11. Vendredi 28.10.2016. Mae Hong Son - La route de Mae Aw


Au nord de Mae Hong Son à environ 45 km, une route superbe de pins et de bambous, mène à la frontière Birmane et au derniers villages Shan, Ban Ruam Thaï et Pang Tong en bordure d'un joli petit lac. À partir de ces villages,  il n'y a plus de route, des collines cachées par une forêt vierge marque la limite entre les deux pays.
Nous avions un peu d'appréhension pour prendre cette route, nous n'avions aucune idée de son état, mais comme le palais d'été royal de Pang Tong est sur le trajet, nous avons une route très bien entretenue et agréable pour conduire. Un premier arrêt au cascades de Pha Sua, puis au palais avant de reprendre la route pour atteindre le village chinois. Ernest nous explique la création de tous ces villages chinois aux frontières de la Birmanie. La prise de pouvoir en Chine par Mao Zedong et son combat contre les nationalistes dirigés par Tchang Kaï-Chek d'où ces derniers reculent et viennent s'installer sur les contreforts Thaïlandais. Le village est surprenant l'architecture chinoise est présente partout, sur la partie haute du village on a même droit à une reproduction du mur de Chine sur plus de 500m. C'est un très  beau village. La culture du thé semble etla première activité, bien que les petits paquets vendus en boutiques sont marqués " Made in China ".  Ah ah !!! les petits plaisantins. Rien n'empêche l'excellence du produit. Belle matinée.

Cascades Thaïlandaise, impressionnantes!!!���
Cascades Thaïlandaise, impressionnantes!!!���
Cascades Thaïlandaise, impressionnantes!!!���

Cascades Thaïlandaise, impressionnantes!!!���

Ferme royale.Villégiature d'été.
Ferme royale.Villégiature d'été.
Ferme royale.Villégiature d'été.

Ferme royale.Villégiature d'été.

Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.
Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.
Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.
Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.
Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.
Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.
Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.
Village  Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.

Village Shan. Des souvenirs militaire sont exposés dans une boutique de thé.

Les pauses midis
Les pauses midis

Les pauses midis

                Fin de soirée autour du marché de nuit ou 90% des étalages proposent des brochettes, gâteaux, crêpes et cent autres choses. C'est vendredi soir, beaucoup de jeunes sont là, entre amis, installés au bord du lac, ils font la fête en mangeant. Ici le respect de l'autre est très important. Un monde, qui nous échappe.

THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

Le Wat Chiang Klang au bord du lac et quelque dons, visibles dans une pièce du monastère.

THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

J12. Samedi  29.10.2016. Paï

Nous avons eu toute la nuit des orages et ce matin encore, c'est pas génial. Nous prenons la route 1049 pour rejoindre le village de Paï qui est à 125km( environ). Il n'y a pas grand chose à voir à Paï en dehors d'une cascade, de sources d'eaux chaudes et d'un canyon à faire rigoler le Barranca Del Cobre au Mexique. Mais c'est pourtant le village ou l'on trouve la plus grande concentration de jeunes étrangers en vacances. L'expansion des hôtels et Guesthouses est impensable depuis 2009 au point de devoir prendre un taxi moto (Helene derrière), pour nous conduire à l'hôtel que nous avions choisi. Le Paï Do See Resort est à 1km du centre, mais les bungalows sont superbes avec piscine. Pour 20€ le nuit, nous n'allons pas regretté ce choix. Après midi piscine et promenade en ville, pour demain on avisera.

Le Paï Do See Resort
Le Paï Do See Resort

Le Paï Do See Resort


Ce soir, un grand recueillement pour le roi se tient au bout de la rue principale, les habitants sont en noirs, des militaires et policiers en uniformes sont également présents, tous on une bougie allumée, en scène devant la photo géante du roi, un groupe de musiciens chanteurs animent, coupés par moment par un discours. Nous finirons la soirée dans un resto parallèle à la rue principale avant de revenir à l'hôtel.

THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

J13. Dimanche 30.10.2016. Paï - Chang Maï 

Debout, il est 7h nous partons pour un jogging d'une 1h dans la campagne de Paï, au retour un plouf dans la piscine avant de charger les sacs dans la voiture, nous rentrons à  Chiang Maï rendre la voiture. Sur notre route à 7 km de Paï, le fameux canyon!!. Finalement il mérite qu'on s'y arrête, il est étonnant par ses formes, du jamais vu, promenade sur la crête. Nous arrivons à 15h au garage de location, puis direction notre hôtel qui n'est qu'à 300m de là. Fin d'après midi au marché du dimanche, qui s'étale sur plusieurs rues, un marché immensément grand. Dans le quartier le temple Chedi Luang, derrière le prang chargé d'or, s'élève un massif chedi en brique gardé par d'effrayants naja. Soirée au restaurent le Dash que nous avions apprécié à notre premier passage.

Le canyon
Le canyon
Le canyon
Le canyon

Le canyon

Sur la route pause café, cher Halloween . Mais qui sont ces deux belles sorcières?????
Sur la route pause café, cher Halloween . Mais qui sont ces deux belles sorcières?????
Sur la route pause café, cher Halloween . Mais qui sont ces deux belles sorcières?????
Sur la route pause café, cher Halloween . Mais qui sont ces deux belles sorcières?????
Sur la route pause café, cher Halloween . Mais qui sont ces deux belles sorcières?????

Sur la route pause café, cher Halloween . Mais qui sont ces deux belles sorcières?????

Le temple Chedi Luang-L'image du roi est dans tous les temples abondamment fleurie.
Le temple Chedi Luang-L'image du roi est dans tous les temples abondamment fleurie.
Le temple Chedi Luang-L'image du roi est dans tous les temples abondamment fleurie.
Le temple Chedi Luang-L'image du roi est dans tous les temples abondamment fleurie.

Le temple Chedi Luang-L'image du roi est dans tous les temples abondamment fleurie.

                            Les couleurs du marché du dimanche à Chiang            

THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

J14. Lundi 31.10.2016 . Chang Raï

Gare routière de Chiang Maï, nous n'avions pas prévu les longues files d'attente  aux guichets ou vient s'ajouter une attente de 2h dans le hall ouvert et aéré de départ de notre bus. Bon, il ne nous reste plus qu'à patienter, sortir les bouquins et tablettes ou encore regarder la vie agitée d'une gare. Chiang Rai, arrivée dans l'après-midi à 15h, notre hôtel a du charme, mais malheureusement nous avons une chambre au rdc c'est pas mon truc. Notre programme des curiosités de la ville est prévu pour demain, fin de journée dans le quartier ou rien ou pas grand chose n'a changé depuis notre dernier passage. Nous sommes ici, aussi, pour passer après demain la frontière du Laos.

Une très belle horloge dans un avenue de Chiang Rai et la façade de notre hôtel.
Une très belle horloge dans un avenue de Chiang Rai et la façade de notre hôtel.

Une très belle horloge dans un avenue de Chiang Rai et la façade de notre hôtel.

Soirée au marché de nuit. Une trentaine de restaurateurs proposent autour d'une petite place des plats variés que l'on consomme sur place. Beaucoup de monde, c'est très sympa et les plats sont excellents et pas chers.

De retour à l'hôtel, une patisserIe originale avec plus de vingt chats dans vos pattes, mais moins rigolot un gros serpent noir en travers du passage qui mène à nos chambres.

THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016
THAILANDE DU NORD Octobre 2016

 

 

J15. Mardi 01.11.2016. Chiang Raï. Le temple noir et le temple blanc.

Ces 2 temples sont à l'opposés et s'opposent,  l'un au nord (noir), l'autre au sud (Blanc) les deux à environ 15 km de Chiang Rai. Nous louons 2 motos et commençons par celui du nord. Thawan Duchanee artiste peintre d'une renommé internationale est à l'origine de cette œuvre, un temple (ou plutôt une maison noire) ou vient s'ajouter dans le grand parc une quarantaine de constructions toutes différentes. Chacune d'elles, possède une architecture et une décoration artistique unique, des ossements et peaux d'animaux, des dizaines de cornes de buffles, d'énormes coquillages, des peintures, des sculptures, des objets en or et en argent et  tellement d'autres choses, harmonieusement décorés. C'est un endroit rempli de  mystère avec une influence africaine importante dans plusieurs de ces bâtiments. 
Un moment unique, nous le conseillons vivement.
À une quinzaine de km, après le temple blanc, on nous a suggéré de faire les cascades Khun korn waterfall. La route est très agréable et belle malgré les nids-de-poule fréquents. Arrivée sur place il nous faut faire 1km400 dans une forêt dense et humide ou le bambou et le bananier sont rois sur des sentiers parfaitement bien aménagés pour les visiteurs. Sympa c'était à faire.
Au retour, arrêt obligatoire au temple blanc le Wat Rong Khun, encore un artiste peintre etonna Chalermchai Kositpipat, il a construit, l'un des plus beaux temples de Thailande.

Journée bien remplie, nous revenons à Chiang Raï, rende les motos.
La soirée débute à la pâtisserie ou une quinzaine de chats règnent à travers les petites tables destinés à la clientèle .

Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage
Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage
Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage
Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage
Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage
Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage
Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage
Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage

Le temple noir. Nous avons droit à des photos mariage

Les cascades Khun korn waterfall.
Les cascades Khun korn waterfall.
Les cascades Khun korn waterfall.

Les cascades Khun korn waterfall.

Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande
Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande
Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande
Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande
Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande
Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande
Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande

Le temple blanc l'un des plus beaux de la Thailande

Nous terminons cette première partie de notre voyage. Nous ouvrons une autre page avec le Laos. 

Quelques infos sur nos logements.

Repost 0
lemonde d'helene - dans ASIE
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 19:33

THAILANDE-CAMBODGE

C'est le retour vers des pays que nous aimons, fascinants, agréables et accueillants. Il y a tellement de choses à y découvrir et à y faire que nous n'avons eu aucun mal à organiser un nouveau circuit pour d'autres découvertes, d'autres lieux. Notre ami Ernst amateur de l'Asie nous accompagne, Jean son compagnon des chemins de Compostelle, nous rejoindra lui aussi dans quelques jours.

Nos objectifs : A l’Ouest de Bangkok rejoindre la rivière KWAI et remonter jusqu'aux grands lacs aux portes de la frontière Birmane au passage le mémorial du pont de la rivière Kwai, mais surtout la nature avec de magnifiques cascades et lacs que nous espérons faire en motos. Puis direction l’Est de Bangkok jusqu’à Phi Mai pour le temple de Phimai Khmer et les ruines de Prasat Phanom et plus loin Khong Chiam à découvrir aux portes du Laos. Puis retour à Bangkok, nous devons accueillir avec Ernst, son ami Jean et nous envoler tous les 4, pour Siém Reap au Cambodge et revoir encore et encore les temples d’Angkor Thom et d’Angkor Wat sans oublier Koh Ker et Prasat Preah Vihéar convoité par la Thaïlande et que Ernst rêve de voir depuis très longtemps Nous devrions finir sur une île, les pieds dans l’eau.

Départ le mercredi 4 février par AIR JORDANIA de Paris avec une escale à (Amman).

Retour le mercredi 11 mars de Bangkok avec une escale à (Amman).

- Soit 33 jours + 2 nuits d'avion.

A noter le blog de Ernst : "http://ernestovoyageur.blogspot.fr/

*********************************************************************************************************************

* Nous donnons des détails, sur les Hôtels, transports et autres à la fin de ce séjour. *

*********************************************************************************************************************

J0 – Mercredi 4 février 2015 : Voyage PARIS =>AMMAN =>BANGKOK

7h du matin, l’horrible bruit de mon IPhone, nous signale qu’il ne nous reste plus que 1 heure 30 pour nous préparer et rejoindre Ernesto au terminal 2A de ROISSY CDG. Métro avec un changement à Strasbourg St Denis pour la gare du Nord et le RER semi direct pour l’aéroport. Il fait exceptionnellement très beau sur la Capitale, trop tard nous avons nos billets pour quitter le clair-obscur devenu pesant à Paris. Notre vol avec la AIR JORDANIA jusqu’à AMMAN est parfait avec un atterrissage de rêve, hélas !!!!!! Nous avons une escale de 7h, pour notre prochain vol sur Bangkok. Nous somme accueillis par une hôtesse qui nous invite à remplir quelques formalités et direction sans plus attendre la sortie de l’aéroport avec le passage de douane, puis un bus nous amène directement vers un grand hôtel proche de l’aéroport, distribution de chambre et invitation à prendre un repas, tout ça gratuit pour nous éviter cette attente très longue dans les longs couloirs de l’aéroport. Merci, deux fois AIR JORDANIA, car nous avions eu dans le passé une escale de plus de 9h et nous avions eu les mêmes égards avec cette compagnie.

J1. jeudi 5 février 2015 : Bangkok

Bangkok, 3h de l’après-midi, nous sommes dans un taxi direction kaosan road et l’hôtel D&D pour une nuit. Après-midi cool, dans le quartier, bruyant et bondé de touristes devant une Tiger et quelques rondelles d’oignons frits comme on les aime, puis piscine sur les toits de l’hôtel avant de finir la soirée dans un resto le long de la petit ruelle qui longe le temple bouddhiste un peu à l’écart du bruit.

kaosan road et l’hôtel D&D
kaosan road et l’hôtel D&D
kaosan road et l’hôtel D&D
kaosan road et l’hôtel D&D
kaosan road et l’hôtel D&D
kaosan road et l’hôtel D&D

kaosan road et l’hôtel D&D

J2. Vendredi 6 février 2015 : Bangkok - Amphawa

Ce matin, nous avons presque récupéré la fatigue du voyage, petit déjeuner et taxi pour rejoindre la gare routière, nous partons pour Amphawa à environ 100 km de Bangkok, principale curiosité le marché flottant. L’hôtel Khetwarin Resort que nous avions réservé sur internet est superbe, un peu loin du marché flottant, mais au bord de l’eau dans un magnifique parc calme et reposant. Nos chambres font face à un grand canal alimenté par le Mea Nam Mae Klong et la terrasse, ombragée par des manguiers et fleurs exotiques vient complèter agréablement notre Resort d'un jour.

L’hôtel Khetwarin Resort
L’hôtel Khetwarin Resort
L’hôtel Khetwarin Resort
L’hôtel Khetwarin Resort
L’hôtel Khetwarin Resort
L’hôtel Khetwarin Resort

L’hôtel Khetwarin Resort

Le marché flottant de Amphawa

  • Après midi et soirée agréable sur les quais étroits qui longent le marché flottant. Superbe balade sur les canaux à bord d'un long thai boat et fin de soirée sur le grand marché avec dégustation de crustacés et calamars grillés accompagnés d'une LAO (bière locale). Nous avons été agréablement surpris par ce marché essentiellement fréquenté par le tourisme local.
 le marché flottant de Amphawa
 le marché flottant de Amphawa
 le marché flottant de Amphawa
 le marché flottant de Amphawa
 le marché flottant de Amphawa
 le marché flottant de Amphawa
 le marché flottant de Amphawa
 le marché flottant de Amphawa

le marché flottant de Amphawa

Quelques prises de photos particulières
Quelques prises de photos particulières

Quelques prises de photos particulières

J3. Samedi 7 février 2015 : Amphawa - Kachanaburi à l’ouest de la Thailande.

Réveil en douceur par la musique Thaï, projetée le long du canal par des hauts parleurs, difficile de savoir d’où elle vient, mais qu’importe elle est la bienvenue. Petit déjeuner agréablement sur la terrasse au bord de l’eau bercée par cette musique. Mais le temps presse, nous devons repartir notre taxi(Tuk tuk) nous attend pour rejoindre la gare centrale, nous avons un bus à prendre pour Kachanaburi ( Environ 4h de route), dépôt de nos affaires à l’hôtel Phon Phen, restauration rapide et direction le centre-ville, nous devons trouver un dentiste pour Hélène qui a encore des problèmes avec une dent. Après une intervention rapide, nous ne sommes pas loin de la gare centrale, nous en profitons pour aller voir les horaires des trains. Au passage un petit arrêt au Mémorial et cimetière allié de la seconde guerre mondiale très bien entretenu, puis devant le jardin de la gare un train de ravitaillement à vapeur Japonais qui circulait dans la vallée. Après la gare, nous ne sommes qu’à 1 km à pieds du célèbre pont de la rivière KWAI, construit par des prisonniers de guerre sous le commandement de troupes japonaises. Beaucoup de monde sur le pont, nous le traversons jusqu’à l’autre rive, quelques photos et retour à l’hôtel pour une douche méritée. Soirée entre hommes, Hélène décidemment n’a pas de chance problème d’estomac, elle préfère se reposer dans sa chambre. De nuit la ville n’est plus la même, beaucoup de bars à filles et très peu de restaurants.

Le célèbre pont de la rivière KWAI,
Le célèbre pont de la rivière KWAI,
Le célèbre pont de la rivière KWAI,
Le célèbre pont de la rivière KWAI,
Le célèbre pont de la rivière KWAI,
Le célèbre pont de la rivière KWAI,
Le célèbre pont de la rivière KWAI,

Le célèbre pont de la rivière KWAI,

J4. Dimanche 8 février 2015. Kachanaburi – Les 7 cascades d’Erawan & le Train Combo.

Pour rejoindre avec le train Combo le parc national à 65 Km de la gare ferroviaire de Kanchanaburi il faut soit se lever à 5h du matin, pour un premier train à 6h ou prendre le suivant qui est à 10H30, plus raisonnable pour nous. Oui mais voilà, les trains ne sont jamais à l’heure, 1h de retard et 30 mn de plus à l’arrivée. A la gare de Namtok, le train de 17h30 est supprimé, nous devons être là à 15h. Pour les chutes c’est mission impossible, nous avons 1 h pour nous restaurer dans l’un des restaurants en face la gare et repartir. Drôle de journée, mais la balade en train avec la traversée du pont légendaire le River Kwai, valait le détour. Nous aurions pu louer une moto et tout faire sans problème, mais oui bon.......... Plus d’une heure de retard au retour pour ne rien changer, nous arrivons avec la nuit.

Dommage les chutes se font de Namtok, là où nous étions, elle commence par une petite grimpette le long d’un sentier en suivant le cours d’eau de la rivière on accède à 7 niveaux, offrant à chaque passage une belle cascade. Retour à notre guest house, douche et prêt à ressortir ce soir c’est mon anniversaire. On sonne à la porte Ernesto est passé dans un 7 Eleven pour acheter une bouteille de vin blanc Thaïlandais que nous trouvons plutôt infect, mais c’est mieux que rien et un superbe petit gâteau avec quelques bougies. C’est trop sympa !!!. Nous finissons la soirée dans un restaurant de plein air spécialisé dans la fondue chinoise, c’est rempli de locaux, il y a de tout à manger. J’ai reçu quelques Emails touchants, d’autres m’ont oublié, alors j’ai pensé à Rutebeuf- que sont mes amis devenus. Paul Verlaine

Que sont mes amis devenus Que j’avais de si près tenus Et tant aimés Ils ont été trop clairsemés Je crois le vent les a ôtés L’amour est morte………Amen

Voyage vers le parc national
Voyage vers le parc national
Voyage vers le parc national
Voyage vers le parc national
Voyage vers le parc national
Voyage vers le parc national

Voyage vers le parc national

Happy Birthday!!!!!
Happy Birthday!!!!!
Happy Birthday!!!!!

Happy Birthday!!!!!

J5. Lundi 9 février 2015 : Kachanaburi – Sangklaburi

Nous quittons ce matin Kachanaburi pour Sangklburi beaucoup plus haut au Nord aux portes de la Birmanie. Direction en Tuk Tuk à la gare centrale routière ou nous prenons un bus direct. La route est longue (trajet de 5h30), nous avons le temps de terminer notre nuit bien callés au siège. Le P Guesthouse est superbe et nos chambres terrasses donnent directement sur le lac avec vue imprenable. Location de 2 motos est nous filons voir le pont en bois le plus long de la Thaïlande (850m), qui traverse la rivière Songkaria. Nous tentons ensuite de rejoindre sur l’autre rive en faisant un grand détour le fameux village noyé et un temple immergé d' 1/3 dans le lac à certains moments de l'année, après la construction d’un barrage dans les années 1987. Impossible de s’en approcher, il n’est visible qu’en bateau. Nous irons demain. Nous n’avons pas perdu notre temps un monumental Temple le GOLDEN PAGADA s’agrippe aux flans de la colline qui domine les eaux du lac, malheureusement en travaux. Retour à notre hôtel et diner sur place. Si la terrasse du restaurant est belle et reposante dominant les collines et eaux du lac, le repas fut lui plutôt médiocre. Fin de soirée dans la chambre devant une bière pour préparer la journée de demain qui s’annonce longue en moto.

MORN BRIDGE
MORN BRIDGE
MORN BRIDGE
MORN BRIDGE

MORN BRIDGE

THE GOLDEN PAGODA
THE GOLDEN PAGODA
THE GOLDEN PAGODA

THE GOLDEN PAGODA

J6. Mardi 10 février 2015 : Sangklaburi et ses environs

Petit déjeuner en terrasse et nous voilà partis en motos sur la route en direction du col des trois pagodes, la route est très belle et agréable malgré une timide fraîcheur que nos légers pulls supportent parfaitement bien. Au col des 3 toutes petites pagodes centrées au milieu d’un petit parc, nous sommes à quelques mètres de la frontière Birmane. Rien d’extraordinaire c’est un passage de frontière. Un bon café et nous revenons, par la même route, plus bas il y a des chutes à voir, nous quittons le route principale pour prendre un chemin très sinueux en pleine nature, des forêts d’hévéas avant d’arriver devant le poste de l’entrée du parc. Nos billets pour un droit d’entrée et balade à pied pour rejoindre les cascades à travers hévéas, bambous et bananiers sauvages, le passage de petits ruisseaux sur des ponts de bambous est très agréable et donne à l’ensemble beaucoup de charme. Et puis nous voilà face à de ridicules cascades, quelques photos car l’endroit si prête avant de revenir vers le centre-ville pour y déjeuner. Maintenant lorsque j’évoquerais des cascades ridicules, je dirais THAI WATTERFULL. Nous avons encore 2h avant de rendre nos motos, une route plus au sud monte vers un groupement de petits villages, nous y allons par curiosité. Vers 16h nous réservons un bateau, pour aller voir de plus près le temple immergé.

La colline des 3 pagodes- La frontière Birmane et nos motos.

La colline des 3 pagodes à la frontière Birmane.
La colline des 3 pagodes à la frontière Birmane.
La colline des 3 pagodes à la frontière Birmane.

La colline des 3 pagodes à la frontière Birmane.

The Watterfull Thaï
The Watterfull Thaï
The Watterfull Thaï
The Watterfull Thaï
The Watterfull Thaï

The Watterfull Thaï

Le temple aux eaux basses du barrage
Le temple aux eaux basses du barrage
Le temple aux eaux basses du barrage

Le temple aux eaux basses du barrage

La photo du jour

La photo du jour

J7. Mercredi 11 février 2015 : Sangklaburi le retour sur Kachanaburi

Grosse matinée pour revenir en minibus à Kachanaburi (3h30), puis 10 mn en Tuk tuk pour rejoindre notre Guesthouse TARA RAFT, que nous conseillons vivement. On dépose nos sacs, déjeuner au restaurant de l’hôtel, hamburger french frite pour moi et breakfast pour Hélène et Ernesto. Retour à pieds vers le centre-ville, le centre commercial et le marché sont très grands. Petite balade de curieux avant d’aller visiter le musée de la guerre (JEATH War), reconstituant les anciens camps de prisonniers qui œuvraient pour la voie du chemin de fer, reliant la Thaïlande à la Birmanie, dont le célèbre pont de la rivière Wkai. Retour à l’hôtel et repos jusqu’à la tombée de la nuit bien calés sur des transats au bord de la piscine un livre à la main.

J8. Jeudi 12 février 2015 : Kachanaburi route vers l’Est à Pack Chong

Journée totalement réservé aux transports, nous avons quitté en bus Kachanaburi vers 9h du matin pour la gare routière au sud de Bangkok, puis un taxi pour la gare routière au nord de la capitale et un dernier bus pour Pack Chong. Il est 17h30 lorsque nous arrivons, une petite marche encore pour arriver à l’hôtel Rim Tarn Inn que nous avions vu sur internet. Ernst a réservé par téléphone à la réception de l’hôtel un circuit pour la journée de demain dans le parc de KHAO YAI. Soirée très cool sur la terrasse du restaurant de l’hôtel avec en contre-bas une petite rivière.

Notre soirée au grand calme
Notre soirée au grand calme

Notre soirée au grand calme

J9. Vendredi 13 février 2015 : Pack Chong – Le parc national de Khao Yai

L’un des plus grands parcs nationaux du pays se trouve à environ 1h30 de la ville de Pack Chong. Comprenant que nous ne pouvions faire ce parc tous seul avec ses 2168 km², nous avons fait appel à l’agence « Jungle Tour », et c’est avec un groupe fort sympathique, installés à l’arrière de pickup que nous sommes partis pour cette longue journée. Nous avons sillonnés les routes du parc et marché environ 2h30. La faune n’était pas exceptionnelle, quelques singes macaques rhésus et gibbons, un Calao et quelques cervidés, en revanche nous avons vu des arbres de plus de 500 ans extraordinaires et gigantesques, nous en avions vu en Amazonie, Brésil et Venezuela, mais pas aussi impressionnants. Après-midi consacrée aux cascades et c’est avec la nuit que nous rentrons à l’hôtel. Sur le retour d’immenses complexes hôteliers des folies aux formes hétéroclites et démesurées à l’instar des folies Hollywoodiennes, châteaux, moulins, forteresses pour les plus saillants. L’éclairage puissant et coloré qui vient s’écraser sur les façades donne plutôt à l’ensemble l’aspect d’une grande fête foraine.

Un clin d 'yeux sur les Macaques pour regarder un énorme scorpion noir Un clin d 'yeux sur les Macaques pour regarder un énorme scorpion noir Un clin d 'yeux sur les Macaques pour regarder un énorme scorpion noir
Un clin d 'yeux sur les Macaques pour regarder un énorme scorpion noir

Un clin d 'yeux sur les Macaques pour regarder un énorme scorpion noir

1,2 et 3  OUFF!!! pas évident de passer les obstacles.Merci Ernesto. Ces jambières bleu clair, pour nous protéger des sangsues.1,2 et 3  OUFF!!! pas évident de passer les obstacles.Merci Ernesto. Ces jambières bleu clair, pour nous protéger des sangsues.1,2 et 3  OUFF!!! pas évident de passer les obstacles.Merci Ernesto. Ces jambières bleu clair, pour nous protéger des sangsues.

1,2 et 3 OUFF!!! pas évident de passer les obstacles.Merci Ernesto. Ces jambières bleu clair, pour nous protéger des sangsues.

Forêt et cascadesForêt et cascades
Forêt et cascadesForêt et cascades
Forêt et cascadesForêt et cascadesForêt et cascades

Forêt et cascades

J10. Samedi 14 février 2015 : Pack Chong – Nakom Ratchasima (Korat)

Pour aller à Khorat (Nakom Ratchasima), toujours plus à l’est du pays, nous avons pris le bus, rapidement arrivée nous déposons nos affaires à l’hôtel Chao prahya inn et direction sans plus tarder à l’autre gare routière pour un bus en direction de Phi Mai (60 km) et son parc historique avec l’un des plus important temple khmer du Bouddhisme de la branche « Mahayana » datant d’environ 1000 ans. C’est un beau temple, on y retrouve toute l’architecture khmère dès l’entrée du temple par le parvis aux Nâgas des deux côtés d’un pont représentant la liaison entre le monde des dieux et celui des hommes dans les croyances hindouisme, bouddhiste et mahâyâniste. Vers 16h nous reprenons un bus pour rentrer à Khorat, balade en ville et soirée prêt de l’hôtel dans le quartier chinois pour manger dans un restaurant japonais. Quoi de plus original.

parc historique de Phi Mai
parc historique de Phi Mai
parc historique de Phi Mai
parc historique de Phi Mai

parc historique de Phi Mai

Soirée Japonaise dans le quartier chinois
Soirée Japonaise dans le quartier chinois

Soirée Japonaise dans le quartier chinois

J11. Dimanche 15 février 2015 : Nakom Ratchasima – Nang Hong

2h30 de bus pour arriver à Nang Hong, notre ville étape pour deux jours. Après avoir vu le temple de Phi Maî, nous sommes ici pour voir le temple de Prasat Phanom Rung et celui de Muang Tham, ces trois temples sont avec le Preah Viham au Cambodge les joyaux de l’art Khmers. Nous sommes ici dans la province de Buriram, tout prêt du Cambodge. Un taxi (pickup) nous dépose à l’hôtel, acquisition des chambres, location de motos et nous filons vers le temple de Muang Tham. La route est très belle et la température idéale pour rouler, un vrai plaisir sauf qu’avec des nus pieds pour passer les vitesses et freiner ce n’est pas évident. Voilà, nous y sommes et c’est beau !!, nous sommes des chanceux, il n’y a presque personne, le temple est à nous. Les quatre grands bassins entourés de Nâgas avec ses façades et murailles ciselées dans ce décor forment un merveilleux ensemble. Nous remettons les casques et direction le temple de Prasat Phanom Rung qui n’est qu’à quelques kilomètres. Un autre style, plus imposant avec plus d’ornement dans les détails des sculptures, l’architecture s’incruste parfaitement à la topographie du terrain, édifié sur un ancien volcan il s’élève dominant les grandes plaines. Il nous faut maintenant rentrer, la journée a été longue et riche de merveilleuses découvertes. Soirée plutôt calme, apéro dans la chambre et dîner simple dans une gargote avec une soupe de pâtes Thaî (excellente). Nous sommes dans une région très peu touristique, les restaurants sont fréquentés essentiellement par une clientèle locale et nous avons du mal à exprimer nos choix, l’anglais n’est pas vraiment parlé, heureusement les photos menu, çà aide.

 le temple de Muang Tham
 le temple de Muang Tham
 le temple de Muang Tham
 le temple de Muang Tham
 le temple de Muang Tham
 le temple de Muang Tham

le temple de Muang Tham

le temple de Prasat Phanom Rung
le temple de Prasat Phanom Rung
le temple de Prasat Phanom Rung
le temple de Prasat Phanom Rung
le temple de Prasat Phanom Rung

le temple de Prasat Phanom Rung

J12. Lundi 16 février 2015 : Nang Hong – Prasat Tamuan

Le temple de Prasat Tamuan est à 90 km en moto de Nang Hong, ce temple en ruine situé à la limite du Cambodge n’a rien d’extraordinaire, mais sa situation géographique dans un cadre sauvage et dangereux à cause des mines antipersonnel encore présentes laissées par les khmers rouge dans le maquis. De plus, la faible fréquentation du tourisme dans ce coin reculé, nous donne un parfum de découverte. Nous partons avec un plan peu détaillé donnant l’emplacement des nombreux temples que compte la région. Tous les panneaux indicateurs sur les routes et chemins que nous empruntons sont en Thaïlandais (du braille pour nous). Nous devons nous arrêter souvent pour nous rassurer au près des gens que nous croisons. Nous traversons des paysages extraordinaires. Dans la champs des buffles, de longues allées de bananiers bordent des ruisseaux gorgés d’eau, nous croisons des villages, stupas, pagodes et temples, la balade est superbe. Nous repassons devant le temple de Prasat Phanom Rung et de Muang Tham en franchissant une fois de plus la colline de l’ancien volcan. Nous nous approchons du Cambodge, les barrages de police et de l’armée sont de plus en plus oppressants. Nous n’échappons pas à un contrôle de police, papiers et fouille des sacs. Nos permis de conduire ne sont pas internationaux on nous invite à descendre des motos et à nous rapprocher du bureau de campagne installé provisoirement en bordure de la route. Nous sommes verbalisés et devons payer sur le champ une amende de 100 Bahts (soit moins de 3 euros) chacun. Pendant que l’un des policiers rempli le procès-verbal, un autre nous amène sur un coin du bureau, et nous offre des bananes séchées et caramélisées, des morceaux de pastèque fraîche et de l’eau. Nous échangeons quelques phrases sympathiques. La scène est rocambolesque et surprenante, nous ne regrettons pas ce petit moment digne de la caméra cachée. A quelques kilomètres du site, un premier contrôle militaire, Ernst doit donner son passeport en échange d’une carte qu’il devra restituer à la sortie pour récupérer ses papiers, puis à l’entrée du site c’est Hélène qui remet son passeport à un autre contrôle militaire. Voilà, nous y sommes, une longue allée et sur notre gauche les ruines. Elles sont à l’image que nous nous en faisions, simples ou quelques fragments de sculptures nous laissent deviner ses beaux jours. Le côté étonnant c’est qu’il y a des militaires Cambodgiens d’un côté et des militaires Thaïlandais de l’autre qui gardent le temple à moins de 3m les uns des autres. En face, côté Cambodge le temple Preah Vihar tant convoité par la Thaïlande et longtemps interdit. Nous espérons le voir dans quelques jours en passant par le Cambodge. Voilà, nous pouvons rentrer et refaire avec plaisir la route dans l’autre sens. Arrivée à Nang Hong, un petit tour au marché pour clôturer cette belle fin de journée.

Le temple de Prasat Tamuan
Le temple de Prasat Tamuan
Le temple de Prasat Tamuan
Le temple de Prasat Tamuan
Le temple de Prasat Tamuan
Le temple de Prasat Tamuan

Le temple de Prasat Tamuan

Notre  PV à 3 euros

Notre PV à 3 euros

Le marché de Nang Hong,
Le marché de Nang Hong,
Le marché de Nang Hong,
Le marché de Nang Hong,
Le marché de Nang Hong,

Le marché de Nang Hong,

J13. Mardi 17 février 2015 : Nang Hong – Khong Chiang

Khong Chiang est à environ 400 km à l’est du pays, il nous aura fallu plus de 6h30 pour arriver à Ubon Ratchathani et une heure de plus en taxi pour arriver au bord du Mékong à Khong Chiang. Nous n’avons rien pris depuis le petit déjeuner, nous ne tardons pas pour nous faire propre et rejoindre à pied le fleuve ou quelques barges sont aménagées en restaurants flottant.

Barges aménagées en restaurant flottant sur le Mékong . En face le LAOS;

Barges aménagées en restaurant flottant sur le Mékong . En face le LAOS;

Photo du jour

Photo du jour

J14. Mercredi 18 février 2015 : Khong Chiang le parc National de Pha Taem

Location de moto pour la visite du parc National qui n’est qu’à une vingtaine de kilomètre de notre hôtel. Dans le parc le site de Sao Chaliang avec ses cheminées de fées (blocs de grès sculptés en forme de champignon) et plus loin un grand parking ou nous laissons nos motos pour une longue marche sur un sentier qui mène tout droit aux falaises de Pha Taem qui possèdent une série de peintures rupestres en excellent état sur des parois de grès rose. Collées à ces parois rocheuses sans air et sous une chaleur de plomb, nous limitons nos arrêts pour retrouver un peu plus loin sur le plateau plus de fraicheur. Le parc compte plusieurs cascades, nous ne les trouverons pas, il fait vraiment chaud, nous décidons de retourner à l’hôtel nous reposer et attendre16h pour repartir toujours en moto voir le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha qui surplombe le village. Très agréable perché au déçu du Mékong il offre une vue imprenable. Soirée très cool, nous prenons un dernier verre et parlons de la journée de demain.

Le parc National de Pha Taem
Le parc National de Pha Taem
Le parc National de Pha Taem
Le parc National de Pha Taem
Le parc National de Pha Taem
Le parc National de Pha Taem

Le parc National de Pha Taem

le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha
le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha
le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha
le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha
le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha
le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha

le temple moderne de Wat Tham Khuu Ha

Photo du jour

Photo du jour

J15. Jeudi 19 février 2015 : Khong Chiang

C’est aujourd’hui le nouvel an Chinois, jour de fête et pour nous jour de repos. Nous devons rendre nos chambres l’hôtel est full, mais nous allons dans un autre finalement plus grand et plus spacieux. Petite balade à pied jusqu’au marché, puis le long du Mékong avec un arrêt capuccino et cyber café pour réserver un hôtel à Siem Reap (Cambodge). Nous sommes ici dans la ville la plus à l’est de la Thaïlande, alors photo devant la borne !!. Retour à l’hôtel nous partons en moto jusqu’à la frontière du Laos. Rien de particulier à voir, beaucoup de chopes et  boutiques, un grand bazar de mauvaise qualité. De retour Hélène va faire son footing et moi et Ernst une petite sieste bien mérité

THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015

J16. Vendredi 20 février 2015 : Khong Chiang – Ubon Ratchathani

Ce matin, bus collectif pour Ubon Ratchathani, qui est à environ 80 kilomètres, ensuite nous prenons un Tuk-tuk pour rejoindre le Sri Isan Hôtel avant de nous rendre au musée National. Un petit tour dans la ville avec le grand parc central, mais la lourde chaleur et le manque d’air commencent à peser, nous rentrons nous reposer à l’hôtel avant de ressortir un peu plus tard, pour nous rendre au temple de Wat Supatanaram au bord de la rivière Mun, rien d’exceptionnel, mais offrir du pain aux milliers de carpes dans la rivière sont l’attraction du coin. Retour vers le parc central, énormément de monde, beaucoup y fond du sport, d’autres sont installés devant les petites échoppes pour déguster des petites brochettes, crêpes, jus de fruits et cent autres plats, d’autres se promènent, c’est vraiment l’endroit où l’on vient se retrouver, jusqu’à la nuit. Nous finissons la soirée au SMILE le restaurant branché de la ville. Un bon moment très sympathique et tranquille avant de rentrer à l’hôtel en traversant à nouveau le parc central.

Nous savons planter les choux à la mode de chez nous, mais vous saviez planter les salades et la saucisse, à la mode THAÏ?

THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
Le musée National et le temple au loin
Le musée National et le temple au loin
Le musée National et le temple au loin

Le musée National et le temple au loin

Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent
Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent
Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent
Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent
Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent
Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent
Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent
Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent

Le parc central et Ernst qui goutte le thé rouge de tamarin sans trop se faire prier. Frais c'est excellent

J17. Samedi 21 février 2015 : Ubon Ratchathani – Khun Han

Aujourd’hui, nous partons faire une balade à la campagne à 2h30 de bus de Ubon Ratchathani et une petite demi-heure de taxi, pour arriver au temple de verre de Khun Han. En 1984 les moines bouddhistes de Khun Han ont récupéré des milliers de bouteilles de verre pour ériger un temple, l’idée s’est poursuivie avec la construction des habitations des moines, le crématorium, les toilettes, le château d’eau et autres bâtisses. Surréalistes certes, mais loin de nous avoir émerveillé comme le temple de Wat Rong Khun, construit par Chalermchai Kositipipatun à Chiang Rai, un œuvre contemporaine extraordinaire à mes yeux. Retour en ville et soirée au bord de la rivière, très proche de notre hôtel, au menu fondue chinoise.

Le temple de verre de Khun Han
Le temple de verre de Khun Han
Le temple de verre de Khun Han
Le temple de verre de Khun Han
Le temple de verre de Khun Han

Le temple de verre de Khun Han

Soirée au bord de l'eau
Soirée au bord de l'eau

Soirée au bord de l'eau

J18. Dimanche 22 février 2015 : Ubon Ratchathani - Bangkok

Retour sur Bangkok en avion, à l’arrivée Ernst nous quitte à l’aéroport national pour récupérer Jean vers 14h à l’aéroport International à l’autre bout de Bangkok. Nous prenons de notre côté un taxi pour koasan road l’hôtel D&D. Fin d’après -midi nous sommes tous les quatre sur les toits de l’hôtel au bord de la piscine et 1h plus tard apéro et dîner dans le quartier. Nous ne ferons pas de vieux os, demain levé 6h nous reprenons l’avion pour le Cambodge.

J19. Lundi 23 février 2015 : Bangkok - Siem Reap

Siem Reap, une petite heure d’avion, les formalités de douane, le King Boutique Hôtel un 3 étoile avec piscine pour seulement 22 euros avec petit déjeuner compris (bien sûr). Il fait vraiment très très chaud, nous avons du mal à rejoindre à pied le cœur central touristique de la ville avec ces boutiques et restaurants. Mais avec beaucoup d’abnégation et de courage nous y parvenons. Première rue étroite et Ernst rencontre déjà des amis de longue date Français, attablés à la terrasse d’un restaurant. Après nous être restauré aussi, retour à l’hôtel jusqu’à 16h. Lorsque nous ressortons pour la visite du musée National il fait beaucoup moins chaud et c’est vraiment plus agréable. Le musée nous l’avions fait il y a de nombreuses années en arrière, mais c’est toujours un grand plaisir d’y retourner. De retour vers l’hôtel, il fait nuit noire, notre quartier et notre hôtel sont dans l’obscurité totale (problème électrique). Il y a un « 7 ELEVEN », nous achetons de quoi faire un petit apéro en terrasse avec bougies, moment agréable et pour finir le restaurent d’en face. Demain et après-demain les journées vont être longues et pleines d’images.

LE MUSEE ET NOTRE TERRASSE
LE MUSEE ET NOTRE TERRASSE
LE MUSEE ET NOTRE TERRASSE

LE MUSEE ET NOTRE TERRASSE

J20/J21/J22.: Les Temples d’ANGKOR

Mardi

Nous avons réservé un taxi pour ces deux prochains jours pour environ 190 dollars à 4 et acheté le passe d’entrée au parc d'Angkor pour 3 jours.Nous partons en début de matinée, en direction du site archéologisme de Kbal Spean, connu pour ses spectaculaires sculptures dans le lit de la rivière au nord-est d’Angkor. Ce n’est pas vraiment proche en taxi, ensuite, nous avons 2 km à pied à travers la forêt pour atteindre la rivière. Sur place nous sommes un peu déçus si nous apprécions les sculptures sur la roche, nous regrettons le manque de clarté de l’eau pour voir les sculptures immergées.

archéologisme de Kbal Spean
archéologisme de Kbal Spean
archéologisme de Kbal Spean
archéologisme de Kbal Spean
archéologisme de Kbal Spean
archéologisme de Kbal Spean

archéologisme de Kbal Spean

De retour au taxi, nous avons programmé plusieurs STOPS pour visiter quelques temples, comme Banteay Srei Temple.

THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
THAÏLANDE-CAMBODGE pour d'autres horizons.Février 2015
De beaux visages sur les sites.
De beaux visages sur les sites.

De beaux visages sur les sites.

Début de soirée à la terrasse d’un restaurant devant une Margarita et des rondelles d’oignons frits, les amis d’Ernst que nous avions rencontré la veille nous ont rejoint.

Mercredi

7 heures, petit déjeuner notre taxi nous attend, nous avons plus de 3h de route pour arriver au temple de Preah Vihear. Ce temple Cambodgien patrimoine de l’UNESCO depuis 2008 reste la source d’un contentieux entre la Thaïlande et le Cambodge. Impossible d’y rentrer aujourd’hui par la Thaïlande. Faisant parti des joyaux de l’art Khmers, il mérite bien qu’on fasse un effort pour aller le voir. Arrivée sur les lieux par une longue piste, nous devons nous présenter devant les autorités militaires et présenter nos passeports, après nous être acquitté d’un droit d’entrée de 25 dollars pour 4 personnes, nous devons grimper sur un pickup et terminer le reste de la piste jusqu’au temple avec un chauffeur du poste de contrôle. Nous montons tous derrière, sur la plateforme il y a des cartouches de cigarettes, on nous fait comprendre que nous devons acheter une cartouche (5 dollars la cartouche) pour offrir des paquets de cigarettes aux militaires que nous allons croiser sur le chemin. Le site s’étend sur un long plateau de 800 m avec en contrebas un environnement grandiose. De grandes allées pour atteindre le temple avec de magnifiques gopuras et plus haut le sanctuaire et un très beau corridor dont la galerie muraille est parfaitement intacte. Nous devons partir le programme de la journée est encore long. Direction maintenant le temple de Beng Mealea, authentique, c’est notre préféré. Nous tenons à le faire connaître à Jean. Encore un bon moment de plaisir à marcher sur des murailles écroulées, franchir tête baissée une fenêtre qui tombe dans les restes d’un corridor sans lumière ou encore grimper et suivre les passerelles de bois, qui nous permettent d’admirer les bâtisses au-dessus d’elles-mêmes et puis descendre dans les douves ou arbres et lianes ont pris possession des lieux et des murailles. Voilà, il nous faut rentrer à Siem Reap , demain les temples d’Angkor en Tuck-Tuck c’est plus marrant.

Le premier barrage, c'est un gamin habillé en militaire qui nous ouvre le passage, une grande tristesse dans ses yeux. Le pick-up et sa surprenante réserve de cigarettes
Le premier barrage, c'est un gamin habillé en militaire qui nous ouvre le passage, une grande tristesse dans ses yeux. Le pick-up et sa surprenante réserve de cigarettes
Le premier barrage, c'est un gamin habillé en militaire qui nous ouvre le passage, une grande tristesse dans ses yeux. Le pick-up et sa surprenante réserve de cigarettes

Le premier barrage, c'est un gamin habillé en militaire qui nous ouvre le passage, une grande tristesse dans ses yeux. Le pick-up et sa surprenante réserve de cigarettes

 le temple de Preah Vihear.
 le temple de Preah Vihear.
 le temple de Preah Vihear.
 le temple de Preah Vihear.
 le temple de Preah Vihear.
 le temple de Preah Vihear.

le temple de Preah Vihear.

le temple de Beng Mealea
le temple de Beng Mealea
le temple de Beng Mealea
le temple de Beng Mealea
le temple de Beng Mealea
le temple de Beng Mealea
le temple de Beng Mealea

le temple de Beng Mealea

Jeudi

Installés confortablement à l’arrière du Tuk-Tuk nous voilà tous les 4 partis pour cette dernière journée sur le site archéologique d’Angkor Vat, Bayon, et Ta Prohm pour l’essentiel. Il fait une chaleur lourde et épuisante, je craque, j’ai besoin d’eau et d’ombre. La halte de midi me fait beaucoup de bien, vers 15h la chaleur est moins lourde, nous pouvons apprécier d’avantage la beauté des sites et paysages qui se fondent dans les immenses parcs boisés entourés de douves. De retour à l’hôtel, la douche est une bénédiction. Nous avons passé une journée riche et exceptionnelle sur l’architecture Khmer. Soirée Margarita et oignons frits suivi d’un diner bien apprécié de tous. Retour vers l’hôtel en passant par le marché de nuit très animé.

Fresque d' Angkor Vat,
Fresque d' Angkor Vat,
Fresque d' Angkor Vat,
Fresque d' Angkor Vat,
Fresque d' Angkor Vat,
Fresque d' Angkor Vat,
Fresque d' Angkor Vat,

Fresque d' Angkor Vat,

A travers les autres temples
A travers les autres temples
A travers les autres temples
A travers les autres temples
A travers les autres temples
A travers les autres temples
A travers les autres temples

A travers les autres temples

J24. Vendredi 27 février 2015 : Phnom Penh

Longue journée de mini bus pour arriver à Phnom Penh, 6h30 de routes cabossées et poussiéreuses avec un chauffeur plutôt pressé. Un Tuck Tuck pour ne rien changer qui nous amène à l’hôtel réservé la veille sur internet, douche et balade le long du quai Sisowath, des échoppes et des multiples cafés restaurants qui grouillent le long des trotteurs. Comme le veut la tradition nous ne manquons pas le happy hour au FCP (Foreign Correspondents Club), lieu devenu mythique de la ville, c’est ici que venaient se détendre les correspondants de guerre pendant les périodes troubles du Cambodge. Nous finirons la soirée dans le quartier.

J25. Samedi 28 février 2015 : Phnom Penh

Au programme Phnom Penh et ses bâtiments coloniaux, héritage de la France dans les années 1920. Nous commençons par le marché central avant de nous rapprocher de l’ancienne gare ferroviaire malheureusement fermée aux visiteurs, en redescendant nous nous arrêtons à la colline du temple What Phnom Daun Penh, nous nous y attardons un peu avant d’arriver sur les grands boulevards avec l’ancienne poste coloniale (toujours en service) et d’autres bâtiments malheureusement délabrés. Un arrêt dans une cafétéria pâtisserie moderne climatisée (en face du bureau de poste), avant de revenir sur notre hôtel pour une petite pause.

Quelques formalités au comptoir de l'hôtel avant de démarrer la journée

Quelques formalités au comptoir de l'hôtel avant de démarrer la journée

Les bâtiments Français de la belle époque avec sa gare, et son bureau de poste pour les mieux conservés
Les bâtiments Français de la belle époque avec sa gare, et son bureau de poste pour les mieux conservés
Les bâtiments Français de la belle époque avec sa gare, et son bureau de poste pour les mieux conservés
Les bâtiments Français de la belle époque avec sa gare, et son bureau de poste pour les mieux conservés
Les bâtiments Français de la belle époque avec sa gare, et son bureau de poste pour les mieux conservés

Les bâtiments Français de la belle époque avec sa gare, et son bureau de poste pour les mieux conservés

La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).
La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).
La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).
La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).
La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).
La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).
La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).

La colline du temple What Phnom Daun Penh ( nom de la fondatrice de la ville).

Après-midi consacrée à la visite du musée national et du palais royal.

Le jardin du musée national et le Palais Royal
Le jardin du musée national et le Palais Royal
Le jardin du musée national et le Palais Royal
Le jardin du musée national et le Palais Royal
Le jardin du musée national et le Palais Royal
Le jardin du musée national et le Palais Royal
Le jardin du musée national et le Palais Royal

Le jardin du musée national et le Palais Royal

J26 à J29. Dimanche 1 mars 2015 : Sihanoukville sur le golfe de Thaïlande

Petit déjeuner sur la terrasse de l’hôtel à 7h, Jean et Ernst partent se matin pour Kampot avec 2 objectifs pour Ernst, ramener du poivre de Kampot l’un des meilleurs au monde et amener Jean visiter à une vingtaine de kilomètre de la ville niché sur un plateau au-dessus du parc national le casino fantôme BOCOR construit par les français au 20ème siècle, abandonné dans les années 60 les ruines impressionnantes aux façades inquiétantes, autrefois blanches, aujourd’hui noircies par le temps avec ses grandes marches, sa salle de bal, ses chambres donnent le frisson. A ses pieds une église qui a perdu son âme. On y raconte beaucoup de choses sur la belle époque où jadis les français de Phnom Penh venaient y faire la fête. Nous l'avions vu en 2010,nous espérons que Jean aie les mêmes sensations. De notre côté, nous prenons la direction de Sihanoukville sur le golfe de Thaïlande, pour y passer les 4 derniers jours au Cambodge les pieds dans l’eau. Ernst et Jean devraient nous rejoindre demain, ils ne sont qu'à 2h de bus des plages.

Plage à l'ombre des feuillages.

La vie courante des Cambodgiens sur les plages
La vie courante des Cambodgiens sur les plages
La vie courante des Cambodgiens sur les plages

La vie courante des Cambodgiens sur les plages

Jean et Ernst sont de retour de Kampot, repas les pieds dans l'eau, seulement 6 dollars/p boisson comprise.:
Jean et Ernst sont de retour de Kampot, repas les pieds dans l'eau, seulement 6 dollars/p boisson comprise.:

Jean et Ernst sont de retour de Kampot, repas les pieds dans l'eau, seulement 6 dollars/p boisson comprise.:

Ce matin, balade le long des plages, l' après-midi gros repos sous les tamarins avant d'attaquer la soirée.
Ce matin, balade le long des plages, l' après-midi gros repos sous les tamarins avant d'attaquer la soirée.
Ce matin, balade le long des plages, l' après-midi gros repos sous les tamarins avant d'attaquer la soirée.
Ce matin, balade le long des plages, l' après-midi gros repos sous les tamarins avant d'attaquer la soirée.

Ce matin, balade le long des plages, l' après-midi gros repos sous les tamarins avant d'attaquer la soirée.

Journée bateau avec un premier plongeon du bateau sur les fonds clairs de la mer du golfe de Thaïlande avant de repartir et d’arriver sur une île aux plages superbes, le sable fin et les eaux claires non rien à envier aux plages de Tahiti. Repos sous d’énormes tamarins et baignade sans qu’il soit nécessaire de se faire prier. D’ailleurs Ernst n’est pas le dernier à se mouiller et c’est une référence. Pour notre dernière soirée dans un restaurant qui borde la plage toujours les pieds dans l’eau, nous avons acheté une montgolfière en laissant à Jean le soin de la lâcher. Un moment sympa entre amis.

A bientôt, peut-être
A bientôt, peut-être
A bientôt, peut-être

A bientôt, peut-être

Voilà, ces quatre jours à Sihanoukville touchent à leurs fins, nous avons pris un billet de bus tout compris, transport jusqu’en Thaïlande et à l’île de Ko Chang avec le ferry. Il ne nous reste plus qu’à se laisser conduire.

Nous quittons le Cambodge, nous emportons avec nous de bons moments, de belles images, de beaux sourires et énormément de gentillesse.

Des sourires d'enfants, des sourires d'anges.

Des sourires d'enfants, des sourires d'anges.

J30. Jeudi 5 mars 2015 : Sihanoukville retour en Thaïlande.

Ce matin, gros coup de klaxon devant notre hôtel, notre bus, pour la Thaïlande prévu pour 8h est là, et puis longue, longue route avant d’atteindre la frontière. Jean nous quitte au passage de la douane, il doit rejoindre Bangkok pour sa dernière nuit et nous, nous filons dans un autre van pour l’île de Koh Chang en Thaïlande y finir au soleil les quatre derniers jours qu’il nous reste.

Notre magnifique Ferry,pour 1h de traversée. Sur le pont des enfants s'amusent.
Notre magnifique Ferry,pour 1h de traversée. Sur le pont des enfants s'amusent.
Notre magnifique Ferry,pour 1h de traversée. Sur le pont des enfants s'amusent.

Notre magnifique Ferry,pour 1h de traversée. Sur le pont des enfants s'amusent.

J31à J33 : Koh Chang

Koh Chang (l’île de l’éléphant) est la troisième plus grande île après Phuket et … en Thaïlande. Location de motos et nous partons à la découverte de ce bout de terre en suivant le littoral. Nous avons fait les ¾ de l’île en longeant la mer avec au bout un village de vrai pêcheur et l’impossibilité d’aller plus loin. Inutile de se préparer à faire de la vocalisation par de petits cris perçants, de clapir et encore de couiner pour crier aaah !! oooooh !! que c’est beau !!. Non rien de tous çà, nous ne sommes pas sur l’une de ces îles paradisiaques que compte la Thaïlande à l’instar de ses cousines, Koh Samui, Koh Lanta, koh Phiphi ou encore les îles de Krabi. Non, l’île est entourée d’une végétation dense sur un terrain montagneux ou se mêle cocotiers, palmeraies et hévéas pour ne citer que ceux-là, qui donne un petit côté sauvage que certains peuvent apprécier. Il y a quelques belles plages comme celle de White Sand Beach ou encore Kai Bae-Beach, oui mais !!, les infrastructures liés à l’urbanisme et à l’aménagement des principaux coins de curiosités ne sont pas à la hauteur attendu pour attirer le tourisme de masse. Il fait beau, c’est calme et nous y sommes bien, c’est l’essentiel. Un moment de repos, très agréable sur la terrasse d’un ressort très chic qui s’aligne le long d’une plage pour y prendre un cappuccino frappé enrobé de crème chantilly. Après-midi calme et soirée sur la plage de White Sand Beach dans un de ces nombreux restaurants installés sur le sable.

Le vieux port de pêche et le séchage au soleil du poisson, comme ces dorades coryphènes.
Le vieux port de pêche et le séchage au soleil du poisson, comme ces dorades coryphènes.
Le vieux port de pêche et le séchage au soleil du poisson, comme ces dorades coryphènes.
Le vieux port de pêche et le séchage au soleil du poisson, comme ces dorades coryphènes.

Le vieux port de pêche et le séchage au soleil du poisson, comme ces dorades coryphènes.

Le plaisirs des guerriers- Le soir sur la plage et notre crêpier explosif, rapide comme l'éclair et c'est très bon.
Le plaisirs des guerriers- Le soir sur la plage et notre crêpier explosif, rapide comme l'éclair et c'est très bon.
Le plaisirs des guerriers- Le soir sur la plage et notre crêpier explosif, rapide comme l'éclair et c'est très bon.
Le plaisirs des guerriers- Le soir sur la plage et notre crêpier explosif, rapide comme l'éclair et c'est très bon.

Le plaisirs des guerriers- Le soir sur la plage et notre crêpier explosif, rapide comme l'éclair et c'est très bon.

Ce matin un pick-up vient nous récupérer à notre hôtel le « PENNY’S RESORT », oui désolé, c’est son nom. Nous partons pour la journée en bateau faire du snorkeling sur les îles proche de Koh Chang, Nous ne sommes pas les seuls, des armées de chinois, coréens et thaï, pour une poignée d’occidentaux. Journée cool dans l’ensemble, beaucoup de poissons viennent nager à la surface de l’eau grâce aux bouts de pains amenés astucieusement par quelques touristes avertis. L’eau est chaude on patauge au milieu de tous çà. 16h, nous reprenons le chemin du retour au passage notre bateau s’approche des récifs d’une petite île où vivent un nombre impressionnant de singe. Les épluchures des pastèques rouges que nous avons mangées à midi sont jetées du pont sur les récifs et c’est une véritable ruée sauvage qui s’engage pour attraper les morceaux. Spectacle plutôt rare, d’autant que le bateau doit faire x manœuvre pour éviter l’accident. De retour, douche et nous repartons en motos avant la nuit explorer une partie du sud de Koh Chang et trouver un endroit pour dîner.

LE PENNY'S RESORT
LE PENNY'S RESORT
LE PENNY'S RESORT

LE PENNY'S RESORT

Les ploufs,ploufs dans l'eau et nos surprenantes nageuses.
Les ploufs,ploufs dans l'eau et nos surprenantes nageuses.
Les ploufs,ploufs dans l'eau et nos surprenantes nageuses.
Les ploufs,ploufs dans l'eau et nos surprenantes nageuses.

Les ploufs,ploufs dans l'eau et nos surprenantes nageuses.

Marché de nuit ambulant.
Marché de nuit ambulant.
Marché de nuit ambulant.
Marché de nuit ambulant.
Marché de nuit ambulant.

Marché de nuit ambulant.

LES SINGES DES ILES DE KOH CHANG

Notre dessert, une crêpe à la banane et au lait concentré. Trop drôle. C'est notre distraction après le repas.

Dernier jour, nous partons à la découverte de la pointe sud de l’île en moto. Il n’y a qu’une route dessinée en montagnes russes montées, descentes raides, courbes et nids- de-poule. Pas vraiment le temps d’admirer le paysage, car les pick-up taxi sont dans leur jardin rapides et dangereux. Nous passons devant de magnifiques ressorts ou viennent se coller boutiques et restaurants de fortune. Cette île est parfaite pour des touristes qui souhaitent se retrouver un peu au calme sur une petite plage de sable fin ou devant la piscine de leur hôtel, les fêtards n’y resteront pas. Bien que le sud est plus animé que le nord, mais difficile d’accrocher.

J35. Lundi 9 mars 2015 : BANGKOK (fin du voyage).

Et voilà, le voyage se termine, nous quittons Koh Chang ce matin à bord du ferry, puis un mini bus, jusqu’à Bangkok. Arrivée en fin d’après-midi, check-in pour les chambres et Plouf dans la piscine de D&D avant de terminer la soirée tranquillement dans les rues de Koasan Road. Demain nous avons toute la journée pour traîner dans la ville, notre avion pour Paris décolle à minuit trente.

VOYAGE THAILANDE – CAMBODGE

DEPART

ARRIVEE

TRANSPORT

KM

DUREE

PRIX

Aaéroport Bangkok

Kaosan Road

Taxi par Autoroute

 

 

500 Baths

Bangkok Kaosan Road

gare routière Sud

Taxi

 

 

200 Baths

Bangkok gare

routière Sud

Amphawa

Bus

100km

 

70 Baths / pax

Amphawa

Kanchanaburi

Bus

 

 

100 Baths/pax

Kanchanaburi

Nan Tok

Train A/R

 

7 H

200 Baths/pax

Kanchanaburi

Sankglanaburi

Bus

240km

5 H 30

70 Baths / pax

Sankglanaburi

Col 3 pagodes

Scooter

 

 

200 Baths/jour

Sankglanaburi

Kanchanaburi

Van

240km

4 H

175 Baths/pax

Kanchanaburi

Bangkok gare Sud

Bus

 

 

110 Baths/pax

Bangkok Gare Sud

Gare Nord

Mochi

Taxi

 

 

300 Baths

Bangkok

Pak Chong

Bus

 

 

120 Baths/pax

Pak Chong

Korat

Bus

 

3 H

80 Baths/pax

Korat

Nang Rung

Bus

 

 

70 Baths/pax

Nang Rung

Ubon Ratchatani

Bus

300km

6h30

250 Baths/pax

Ubon Ratchatani

Khon Chiang

Taxi

70 km

1H

800 Baths

UBON

Khun An

Bus A/R

80 km

 

50 Baths/pax

Khun An

Temple verre

Taxi

 

 

800 Baths

UBON

Bangkok

Avion Air Asia

 

 

50 Euros

Bangkok

Siem Raep

Avion Air Asia

 

 

100 Euros

Siem Raep

Taxi à la journée

Temple les + éloignés

Preah villar

Tuk tuk

 

 

 

 

45 $

150 $

20 $

Siem Raep

Phom Penh

BUS

 

6h30

15 $/pax

Phom Penh

Sihanoukville

BUS

 

5h30

15 $/pax

Sihanoukville

Ko chang

VAN

 

9h

25 $/pax

Ko Chang

Bangkok

VAN

 

6h30

600 baths/pax

 

 

THAILANDE

HOTELS

VILLE

HOTEL

PRIX

BANGKOK 

HOTEL DD – KAOSAN ROAD

1080 Baths avec PD

AMPHAWA

KHETWARIN RESORT

40 Euros avec PD

KANCHANABURI :

HOTEL PHON PENG

1300 Baths avec PD

KANCHANABURI :

HOTEL TARA

700 Baths

SANGKLANABURI

HOTEL TARA

900 Baths

PAK CHONG (KHAO YAI)

HOTEL RIM TAN IN

1000 Baths avec PD

KORAT

HOTEL CHAO PRAYA IN

550 Baths

NANG RONG

HOTEL HONEY IN

350 Baths

KHONG CHIANG

GUEST HOUSE BAN KIANGNAM

700 Baths

UBON RATCHATANI

HOTEL SRI ISAN

420 Baths avec PD

CAMBODGE

SIEM RAEP

HOTEL KING BOUTIQUE

25 dollars avec PD

PHOM PENH

ANGKOR Internationnal

35 dollars avec PD

SIHANOUKVILLE

REEF RESORT

30 dollars

 

THAILANDE

KOH CHIANG

PENY S GUEST HOUSE

Prix 1400 Baths avec PD

PRIX TOTAL DU VOYAGE (35 jours) TOUT COMPRIS :

4400 Euros pour 2 pax dont avion 1300 Euros 

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 12:04

Notre itinéraire prévisionnel.

Bangkok, inévitable avant de partir sur les îles du golfe de Thaïlande.Nous connaissons bien la ville, sans hésitation nous retournons à Khaosan Road, c'est le quartier universel des jeunes et moins jeunes touristes qui arrivent avec leurs sacs dans la capitale. De nombreuses maisons d'hôte et hôtels à des prix intéressants, l'animation diurne et nocturne, sa proximité du Grand Palais au centre-nord de la ville et un grand nombres d'agences qui sont là, pour vous organiser vos déplacements dans le pays et dans Bangkok, font de ce lieu une base pratique. Nous y restons 2 nuits, avant de partir pour l’île de Koh Tao(train de nuit jusqu'à Chumphon + ferry). L' île de Koh Pha Nga est toute proche nous y passerons quelques jours(nous n'y serons pas pour la full moon party), plus loin l'île de Ko Samui, c'est le passage obligatoire en bateau pour rejoindre le continent. Nous n'y resterons pas, nous connaissons l'île, elle ne mérite pas qu'on s'y attarde trop. Revenus sur terre, nous traversons le pays pour rejoindre l´océan Indien,et la ville de Khao lake,sur place les îles Suliman et les îles Surin, puis une nuit à Phuket avant de rejoindre Ao Nang, les très belles plages et îles de Krabi. Pour finir retour a Bangkok, pour nos 3 dernières nuits.Pourquoi la Thaïlande, que nous connaissons portant par cœur.C'est le pays du sourire, de la simplicité et de la gentillesse.

11 et 12 Fev 2014. Il est 16h, nous venons de fermer la porte de notre appartement Parisien. Notre avion ne décolle qu’à 21h30 de CDG, mais la crève de taxis à Paris, nous angoisse un peu et prendre les transports en commun après 17h, heure de la sortie des bureaux, n’allègerait pas la mayonnaise. Ce sera donc, métro + RER B avant la foule. Nous voilà, sur Air India, Boeing 787-8 pour une escale à New Delhi de 4h avant notre prochain vol pour Bangkok. Repas et confort correct, chaque siège dispose d’un écran avec de nombreux films au choix pour cette soirée qui s’annonce, très longue. A New Delhi l’attente pour Bangkok de 4h tient ses promesses, ce n’est qu’enfin installé dans l’avion qu’on peut enfin arriver à dormir un peu. A Bangkok, en moins d’une heure, nous avons passé, le contrôle, récupéré nos bagages et pris un taxi. Ce soir programme simple, douche, balade rapide dans le quartier bruyant de Khoasan Road, un repas léger avec une Tiger, repérage des agences de voyages et dodo. A notre arrivée rien n’a changé, c’est toujours aussi bruyant et plein de vie. Dans les trois rues les plus animees il n’y a pas un centimètre inoccupé par un vendeur ambulant, boutiques et restaurants dont certains avec orchestre. Une vraie cacophonie de foire.

L'animation des rues de Khoasan Road, proche d'un temple Bouddiste qui semble être bien loin de tous çà.
L'animation des rues de Khoasan Road, proche d'un temple Bouddiste qui semble être bien loin de tous çà.
L'animation des rues de Khoasan Road, proche d'un temple Bouddiste qui semble être bien loin de tous çà.

L'animation des rues de Khoasan Road, proche d'un temple Bouddiste qui semble être bien loin de tous çà.

13 Fev 2014. Petit déjeuner très agréable à la terrasse d’un café, les rues sont redevenues calmes, quelques illuminés terminent leur soirée, sans voie, ramollis, la tête lourde. Première action, nos billets pour Koh Tao, puis nous allons prendre un bateau sur le Chao Phraya River, jusqu’au palais Royal et circuit à pieds de la vieille ville (6 kms environ). Nous passons devant le QG du mouvement contestataire, non loin du palais. C’est incroyable ils se sont octroyés un bâtiment administration et se protègent de barbelés, le côté amusant,les hauts parleurs ne sont pas en chômage, çà hurle, alors qu’à 200 mètres dans le parc qui fait face au palais des militaires en tenue officielle de cérémonie(sans armes), se prennent des photos, en attendant probablement le début d'un réunion festive dans le parc.

Fin d’après midi, sur le toit de notre hôtel, piscine et lecture.

L'un des pacs qui entoure le Palais Royal très calme, alors que plus loin les barbelés sur plusieurs dizaines de mètres. L'un des pacs qui entoure le Palais Royal très calme, alors que plus loin les barbelés sur plusieurs dizaines de mètres.

L'un des pacs qui entoure le Palais Royal très calme, alors que plus loin les barbelés sur plusieurs dizaines de mètres.

14 Février 2014 : Bangkok – Koh Tao .

Nous partons ce soir en bus de nuit jusqu’à l’embarcadère de Chumphon, pour l’île de Koh Tao, nous avons toute la journée pour flâner dans Bangkok. Nous prenons le bateau express sur le Chao Phraya River, jusqu’à la station « L’Oriantal », quartier des ambassades et des grands hôtels. Nous passons devant le State Tower, nous y reviendrons à notre retour sur Bangkok, pour aller boire un verre sur la terrasse hollywoodienne de ce gratte-ciel au « Sirocco Sky Bar », avec une petite pensée pour Ernesto qui aime bien l’endroit. Et puis nous ne sommes qu’à 300 m du restaurant « L’Armonie » , vieille demeure coloniale chinoise, alors c’est en curieux, que nous nous y arrêtons. Ici non plus rien n’a changé, les vieux propriétaires sans âge, les toutes jeunes serveuses, les petites tables sous le patio et la décoration d’une autre époque des petites salles à manger et des couloirs. Nous remontons et descendons toute la rue de Silon, puis nous passons devant la grande poste centrale, la gare Ferroviaire et plus loin, le Chinatown de Bangkok. Nous n’avons pas le temps de visiter le grand marché de jouets et c’est bien dommage, c’est incroyable tout ce que l’on peut y trouver. Nous devons rejoindre le bateau express pour rentrer. Repos jusqu’à 20h au bord de la piscine avant de repartir pour une longue nuit de bus (8h).

Chinatown de Bangkok
Chinatown de Bangkok
Chinatown de Bangkok

Chinatown de Bangkok

De la terrasse de notre hôtel.Le Kaosan Palace
De la terrasse de notre hôtel.Le Kaosan Palace
De la terrasse de notre hôtel.Le Kaosan Palace

De la terrasse de notre hôtel.Le Kaosan Palace

Le transport en bus de nuit avec une halte restauration immense à 2h du matin..
Le transport en bus de nuit avec une halte restauration immense à 2h du matin..
Le transport en bus de nuit avec une halte restauration immense à 2h du matin..

Le transport en bus de nuit avec une halte restauration immense à 2h du matin..

15 Fev 2014. Koh Tao.

Le ferry nous dépose sur l’île vers 9h du matin, il y a beaucoup de monde sur le ponton principal et à l’embarcadère. Tranquillement nous nous dirigeons vers notre hôtel, Le InTouch Ressort, laissant derrière nous le bruit des taxis et des loueurs de bungalows. Programme simple pour cette journée. Plage, lecture et petite balade de repérage.

KOH TAO et notre petit Bungalow
KOH TAO et notre petit BungalowKOH TAO et notre petit Bungalow

KOH TAO et notre petit Bungalow

16 Fev 2014. Koh Tao.

Journée croisière au tour de l’île de Koh Tao, plusieurs arrêts, photos, baignade et snorkeling. Soirée sympa et très animée, le long de la seule allée qui longe la plage de Sairée. Beaucoup de bars, restaurants, boutiques et clubs de plongées.

LA croisière sur l'île de Koh Tao
LA croisière sur l'île de Koh TaoLA croisière sur l'île de Koh Tao

LA croisière sur l'île de Koh Tao

La plage de Sairée. On est prié de laisser ses chaussures dehors, merci.
La plage de Sairée. On est prié de laisser ses chaussures dehors, merci.
La plage de Sairée. On est prié de laisser ses chaussures dehors, merci.

La plage de Sairée. On est prié de laisser ses chaussures dehors, merci.

17 Fev 2014. Koh Tao.

Notre première journée totalement plage, à l’ombre de jeunes palmiers pas vraiment étanche aux rayons de soleil. Notre premier coup de soleil malgré nous. Et puis oh surprise !!!, une grande copine de l’école primaire de notre fille Anne, nous a reconnu. Nous sommes vraiment très heureux de revoir Kena, que nous n’avions plus revu, depuis plus de 20 ans. Nous Passerons la journée à lézarder et à nous baigner, sans quitter la plage de Sairée. Que c’est bon.

La rencontre surprise avec KENA. Les oignons frits plus délicieux qu'à Bocca del Torro au Panama.Notre nouvelle chambre notre bungalow était réservé, pour 7 euros de plus le grand luxe.La rencontre surprise avec KENA. Les oignons frits plus délicieux qu'à Bocca del Torro au Panama.Notre nouvelle chambre notre bungalow était réservé, pour 7 euros de plus le grand luxe.
La rencontre surprise avec KENA. Les oignons frits plus délicieux qu'à Bocca del Torro au Panama.Notre nouvelle chambre notre bungalow était réservé, pour 7 euros de plus le grand luxe.La rencontre surprise avec KENA. Les oignons frits plus délicieux qu'à Bocca del Torro au Panama.Notre nouvelle chambre notre bungalow était réservé, pour 7 euros de plus le grand luxe.

La rencontre surprise avec KENA. Les oignons frits plus délicieux qu'à Bocca del Torro au Panama.Notre nouvelle chambre notre bungalow était réservé, pour 7 euros de plus le grand luxe.

18 Fev 2014. Koh Tao.

Location d’un scooter, pour faire le tour de l’ile, mais malgré çà, nous marchons plus d’une heure dans la forêt pour atteindre une plage à l’ouest de Koh tao. L’endroit n’est pas désert, un vieux ressort est squatté par des jeunes, nous y restons que le temps d’une baignade. De retour, nous allons jusqu’à un resort de rêve le « Dursit Bencha Resort » véritable Labyrinthe dans les rochers, pour atteindre les bungalows. Le point de vue en face sur l’île de koh Nang Yuan, valait le détour.

Partage du petit déjeuner; le ressort Dursit Buncha. Notre Harley et un superbe Snapper grillé pour finir la soirée.
Partage du petit déjeuner; le ressort Dursit Buncha. Notre Harley et un superbe Snapper grillé pour finir la soirée.
Partage du petit déjeuner; le ressort Dursit Buncha. Notre Harley et un superbe Snapper grillé pour finir la soirée.
Partage du petit déjeuner; le ressort Dursit Buncha. Notre Harley et un superbe Snapper grillé pour finir la soirée.

Partage du petit déjeuner; le ressort Dursit Buncha. Notre Harley et un superbe Snapper grillé pour finir la soirée.

19 Février 2014 : Koh Tao

Ce matin, nous allons en scooter à la pointe Chalook, au sud de l’ile. Nous laissons le 2 roues devant un très beau Ressort qui surplombe la mer, nous longeons à pieds la plage sur un petit chemin de côte qui s’entrelace avec les rochers et abouti sur une plage discrète ou les quelques touristes sont venus pour son calme et sa beauté. Nous n’en profiterons pas longtemps, il nous faut revenir pour rendre le scooter, demain nous quittons l’ile avec beaucoup de regret, l’endroit est un véritable petit paradis pour ce reposer. Fin d’après midi à Sairée.

Petit coin de plage à Chalook.

Petit coin de plage à Chalook.

20 Février 2014 : Koh Phangan

Nous quittons avec regret notre Resort, sa baie et son restaurant de plage. Nous avons environ 1 heure trente de bateau pour atteindre l’île de Koh Phangan, puis 10 mn en taxi pour le Milky Bay Ressort. Malgré le beau jardin de bambous et la mer à moins de 50 mètres, notre bungalow est loin d’être à l’instar de celui que nous venons de quitter. Nous avons réservé 2 nuits, les 2 autres nous irons voir ailleurs. Location d’un scooter et visite de la partie Ouest de l’île avec au passage des arrêts et visite des resorts bien installés sur de belles plages. La route qui longe la mer est magnifique, très vallonnée avec cocotiers à perte de vue. Une pause repas vers 16h et comme nous en mourions d’envi et de curiosité, cap sur le sud jusqu’à HAAD RIN, lieu très convoité pour sa Full Moon Party sur la plage.

Embarquement pour Koh Phangan
Embarquement pour Koh Phangan

Embarquement pour Koh Phangan

Notre bungalow sous les bambous et lavage des pieds avant d'entrer.
Notre bungalow sous les bambous et lavage des pieds avant d'entrer.

Notre bungalow sous les bambous et lavage des pieds avant d'entrer.

HAAD RIN mythique. Sa plage des nuits blanches comme la lune. Les vitamines " jusqu'au bout de la nuit ".
HAAD RIN mythique. Sa plage des nuits blanches comme la lune. Les vitamines " jusqu'au bout de la nuit ".HAAD RIN mythique. Sa plage des nuits blanches comme la lune. Les vitamines " jusqu'au bout de la nuit ".

HAAD RIN mythique. Sa plage des nuits blanches comme la lune. Les vitamines " jusqu'au bout de la nuit ".

21 Février 2014 : Koh Phangan

Au nord de l’île le petit village de pêcheurs CHALOK LAM, reste authentique malgré la mondialisation avec ses cabanes et huttes de pêcheurs en teck. Fermée au large du littoral par un récif corallien, ce lagon est l’endroit idéal pour les bateaux et les touristes qui viennent se baigner.

Nous y passons une grande partie de la journée avec la visite d’un beau temple bouddhiste. Retour avant la nuit en longeant la route côtière, qui ne s’arrête pas de monter et de descendre avec de longs virages. La vue est magnifique. L’île de Koh Phangan est vraiment très agréable et belle. Elle mérite d'être connu.

Le temple bouddhiste
Le temple bouddhiste

Le temple bouddhiste

Le lagon et notre halte repas.
Le lagon et notre halte repas.

Le lagon et notre halte repas.

Petit arrêt au marché du centre ville. Ici on choisit son repas sur les étalages et on va le déguster sur les tables mises à notre disposition.    Petit arrêt au marché du centre ville. Ici on choisit son repas sur les étalages et on va le déguster sur les tables mises à notre disposition.

Petit arrêt au marché du centre ville. Ici on choisit son repas sur les étalages et on va le déguster sur les tables mises à notre disposition.

22 Fev 2014. Koh Phangan

Taxi ce matin, pour le « high Life », notre nouveau resort pour les deux prochaines nuits. A notre arrivée la vue de la terrasse du restaurant avec sa piscine à débordement, qui semble vouloir se fondre avec la mer est unique. Nous n’avons rien perdu au change, les bungalows spacieux sont perchés sur une colline cachés par une végétation dense dominant la mer. Pour rejoindre la grande plage de sable blanc aux eaux cristallines, un escalier descend en douceur à travers les rochers. Aujourd’hui pas de moto, mais du repos sur le sable à l’ombre d’un tamarin millénaire.

Le high Life

Le high Life

23 Fevrier 2014 : Koh Phangan - Haad Yao

Ce matin, jogging de 50 mn le long de la plage de HAAD YAO, au bas de notre resort, puis baignade. L’occasion de bavarder un peu avec un couple de français à la retraite. Lui dentiste à Gange et installé à la Grande Motte, entre gens du même coin la conversation a durée longtemps au point de se retrouver au même restaurant de plage le midi. Nous devions faire un peu de bronzage et lecture sur la plage, mais un gros orage a changé notre destin, massage pour l’un et lecture sur le hamac pour l’autre. Demain levé 5h30 pour rejoindre l’embarcadère en taxi.Nous quittons cette île qui est a notre avis, la plus belle que l'on connaisse, pour ses plages, ses petits restaurants les pieds dans l'eau, ses très beaux ressorts ou le prix ne dépasse pas les 40 euros.Les amateurs d'architecture Thaï seront déçu.

Le hamac royal s'il n'y avait pas les moustiques. Vue sur la baie du restaurant
Le hamac royal s'il n'y avait pas les moustiques. Vue sur la baie du restaurant

Le hamac royal s'il n'y avait pas les moustiques. Vue sur la baie du restaurant

24 Fevrier 2014 : Khao Lak

Il fait encore nuit dans le hall du high Life, notre taxi est là, nous montons à l’arrière du pick-up avec nos bagages, direction le port. Nous allons passer les deux prochaines nuits à Khao Lak, sur l océan Indien, puis les îles Siliman. Il nous faut presque la journée pour atteindre Khao. Un arrêt sur l’île de Kosamui, avant de débarquer 1h plus tard à Don Saik, un bus nous y attend et nouveau bus à Surathani pour cette fois Khao Lak. Il est 16h30, lorsque enfin nous arrivons, hôtel, douche et repérage.

journée bus

journée bus

25 Fevrier 2014 : Khao Lak

Les souvenirs horribles du Tsunami du 26 décembre 2004, qui a touché l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Sri-lankais et l’Inde, reste fortement ancré dans nos mémoires, nous connaissions quelques endroits fortement touchés. Nous étions ce jour-là avec nos bagages au Arcs, prêt à reprendre la route pour Paris, lorsque les écrans de télé, situés au dessus du bar du club, ont diffusé l’information montrant des images fortes sur Phuket et Khao Lak. Aujourd’hui, notre première visite, nous la consacrons au mémorial, situé à 2km de la ville. Puis, juste en face, nous nous rendre à la très belle plage paradisiaque de Khao Lak. Fin d’après midi le parc National de Lam Ru, et son très agréable et délicieux petit restaurant sur une terrasse surplombant la mer.

Le bateau de la police retrouvé à l'intérieur des terres(a l'endroit ou il se trouve en ce moment).aujourd'hui le mémorial.
Le bateau de la police retrouvé à l'intérieur des terres(a l'endroit ou il se trouve en ce moment).aujourd'hui le mémorial.
Le bateau de la police retrouvé à l'intérieur des terres(a l'endroit ou il se trouve en ce moment).aujourd'hui le mémorial.

Le bateau de la police retrouvé à l'intérieur des terres(a l'endroit ou il se trouve en ce moment).aujourd'hui le mémorial.

La plage d Khao Lak, un petit paradis.
La plage d Khao Lak, un petit paradis.

La plage d Khao Lak, un petit paradis.

Le parc et ses drôles de lézards. Une plage au bout du chemin
Le parc et ses drôles de lézards. Une plage au bout du cheminLe parc et ses drôles de lézards. Une plage au bout du cheminLe parc et ses drôles de lézards. Une plage au bout du chemin

Le parc et ses drôles de lézards. Une plage au bout du chemin

26 & 27 Fevrier 2014 : Les îles Similan

Deux jours sur les îles Similan,nous avons acheté un package( taxi,bateau,hébergement repas et balade en bateau sur les plus beaux endroits). Sur le port nous embarquons sur un bateau hyper rapide, 3 moteurs Honda de 225cc chacun. Consommation en carburant 450 litres, pour faire les 60 kms qui vont nous séparer de la côte. Dés le départ nous sommes collés au siège, impossible de se lever.

Le parc National maritime des îles Similan est entouré de récifs coralliens, couvert de forêts tropicales et de plages au sable blanc.

Notre formule1 et plus cool le bateau de croisière.
Notre formule1 et plus cool le bateau de croisière.

Notre formule1 et plus cool le bateau de croisière.

La sortie de secours en cas de Stunami et nos bumgalows dortoir
La sortie de secours en cas de Stunami et nos bumgalows dortoir

La sortie de secours en cas de Stunami et nos bumgalows dortoir

Un couple très sympa d'italien, encore un dentiste et une pharmacienne. Nous avons passé ces deux jours ensemble.

Un couple très sympa d'italien, encore un dentiste et une pharmacienne. Nous avons passé ces deux jours ensemble.

Et bien sur la vérittable raison de nous trouver là. Le rocher de granit avec une vue superbe d en haut.
Et bien sur la vérittable raison de nous trouver là. Le rocher de granit avec une vue superbe d en haut.
Et bien sur la vérittable raison de nous trouver là. Le rocher de granit avec une vue superbe d en haut.
Et bien sur la vérittable raison de nous trouver là. Le rocher de granit avec une vue superbe d en haut.

Et bien sur la vérittable raison de nous trouver là. Le rocher de granit avec une vue superbe d en haut.

Retour à Khao Lak, en fin de journée, nous retournons à l’hôtel le JERUNG, que nous avions trouvé très sympatique et pratique pour sortir le soir.

28 Fevrier 2014 : Khao Lak

Aujourd’hui location d’un scooter, et direction de la belle plage de Khuk Khak Beach pour un long footing sur la plage, mais très vite nous bifurquons vers l’intérieur, c’est à l’ombre, et c’est très beau avec tous les palmiers, les sapins, les tamarins et fougères. Retour en ville douche et déjeuner au restaurant du parc National. A Khao Lak il y dans les environs quatre cascades, nous en choisissons une pendant le repas. Dés que nous quittons la route principale, le paysage change totalement, ici c’est de la culture, des kilomètres d’hévéas et des palmiers pour l’huile de palme et plus nous nous approchons des chutes et plus la route devient de plus en plus difficile. Il faut être cascadeur pour aller voir ces cascades. En attendant celle-là, ce n’est pas les chutes d’Iguaçu !!!. Bon une photo et direction la plage pour finir la journée. L’eau est tellement chaude et le coin paradisiaque, nous rentrerons seulement qu’à la tombée de la nuit.

Elles sont ou ces chutes? Ah c'est çà!!! il est beau le soleil.Elles sont ou ces chutes? Ah c'est çà!!! il est beau le soleil.
Elles sont ou ces chutes? Ah c'est çà!!! il est beau le soleil.

Elles sont ou ces chutes? Ah c'est çà!!! il est beau le soleil.

01 Mars 2014 : Phuket-Patong

Ce matin, un Van vient nous chercher à l’hôtel pour Phuket Patong, nous avons droit à 3 russes, un couple de Suédois et un autre couple muet. La conversation va être complexe. Phuket le chauffeur dépose au fur et à mesure, sa cargaison, nous sommes les derniers à descendre à notre Resort Sairougn qui se trouve en hauteur et un peu excentré. Il est très agréable au calme avec une piscine et de plus la réceptionniste parle français.

Balade en ville et le long de la plage. Maintenant nous pouvons chanter ;

Phuket c’est fini et dire que c’était la ville de mes premiers souvenirs

Phuket c’est fini, je ne crois pas que j’y remettrais jamais plus les pieds, un jour.

Incroyable changement de cette ville de Patong, envahi par le tourisme Russe, qui est là, pour s’amuser, les plages sont encombrées de jet skys, de parachutes ascensionnels et de parasols à perte de vue. La ville un véritable cauchemar, boutiques, bars, restaurants, boîtes de nuit,compressés comme un citron …….. Demain, nous louons une moto pour des endroits plus authentiques, dans le sud.

La plage de Patong, autrefois quasi déserte.
La plage de Patong, autrefois quasi déserte.
La plage de Patong, autrefois quasi déserte.

La plage de Patong, autrefois quasi déserte.

02 Mars 2014 : Phuket-Patong

Hier soir, nous sommes restés à l’hôtel, cuisine Française et Thaïlande au bord de la piscine et le calme absolu.

Ce matin après le petit déjeuner location d’un scooter à la réception et nous nous rendons au grand Bouddha construit en marbre de Birmanie. En cours de construction au sommet d’une colline, il domine la baie de Kata, la côte de Karon et le port de Chalong. En redescendant arrêt au temple de Chalong, beaucoup de touristes et de Thaïlandais. Il fait très chaud, notre scooter nous amène directement jusqu’à la baie de Rawai pour déjeuner. Amusant on achète son poisson sur le marché et en face des restaurants sont prêts à vous faire cuire votre achat et à le consommer sur place (100 baths par kg pour le cuisiner). C’est ce que nous faisons. Bon maintenant la baie de Kata, baignade et lecture à l’ombre d’un parasol.

Le Bouddha. Des cloches, comme le disait un copain Australien(mais dans le bon sens du terme)  c'est pas les cloches qui manquent c'est la place pour les mettre.Le Bouddha. Des cloches, comme le disait un copain Australien(mais dans le bon sens du terme)  c'est pas les cloches qui manquent c'est la place pour les mettre.
Le Bouddha. Des cloches, comme le disait un copain Australien(mais dans le bon sens du terme)  c'est pas les cloches qui manquent c'est la place pour les mettre.

Le Bouddha. Des cloches, comme le disait un copain Australien(mais dans le bon sens du terme) c'est pas les cloches qui manquent c'est la place pour les mettre.

Le temple Chalong
Le temple Chalong

Le temple Chalong

Curieux, dans le temple Chalong cette cheminée qui sert à faire exploser des kilos de pétards, achetés en offrandes.Un artificier est là, pour çà.Il s'arrête pas. Le bruit est puissant. La preuve ce petit garçon qui ne décolle pas ses mains des oreilles.Curieux, dans le temple Chalong cette cheminée qui sert à faire exploser des kilos de pétards, achetés en offrandes.Un artificier est là, pour çà.Il s'arrête pas. Le bruit est puissant. La preuve ce petit garçon qui ne décolle pas ses mains des oreilles.
Curieux, dans le temple Chalong cette cheminée qui sert à faire exploser des kilos de pétards, achetés en offrandes.Un artificier est là, pour çà.Il s'arrête pas. Le bruit est puissant. La preuve ce petit garçon qui ne décolle pas ses mains des oreilles.Curieux, dans le temple Chalong cette cheminée qui sert à faire exploser des kilos de pétards, achetés en offrandes.Un artificier est là, pour çà.Il s'arrête pas. Le bruit est puissant. La preuve ce petit garçon qui ne décolle pas ses mains des oreilles.

Curieux, dans le temple Chalong cette cheminée qui sert à faire exploser des kilos de pétards, achetés en offrandes.Un artificier est là, pour çà.Il s'arrête pas. Le bruit est puissant. La preuve ce petit garçon qui ne décolle pas ses mains des oreilles.

Insolite.

Insolite.

Et le repas aux poissons!!!, bien sur.
Et le repas aux poissons!!!, bien sur.

Et le repas aux poissons!!!, bien sur.

03 Mars 2014 : Phuket-Patong

Hier soir, nous avons mangé comme beaucoup d’autres sur le marché Malin Plazza, avec un choix impressionnant de produits grillés que l’on déguste sur des tables mises à notre disposition (consommation obligatoire). Et puis catastrophe mon canon, fait un vol en l’air avant de retomber lourdement sur le zoom. C’est fini, pour lui, nous allons devoir faire nos dernières photos sur le Iphone.

Ce matin grande balade en moto, vers les plages plus au nord, nous passons devant le Novotel, qui n’est pas sans nous rappeler un voyage très lointain avec le laboratoire Roussel. Difficile de trouver une plage sans nous heurter à des centaines de parasols. Et puis à force de chercher, nous trouvons un endroit presque acceptable. Grande marche sur le sable et vers 13h arrêt à l’ombre d’un petit restaurant face à la mer. Nos journées se déroulent au rythme des vagues.

Notre hotel et une plage
Notre hotel et une plage

Notre hotel et une plage

04 Mars 2014 : Phuket-Patong

Notre dernière journée dans la baie de Phuket, nous choisissons un endroit sympa et pas trop peuplé pour passer la journée, 2 transats, un parasol, un petit resto à l’ombre des tamarins, 2 bons bouquins, de l’eau et une plage aux eaux chaudes et cristallines. Voilà, à demain.

La plage les pieds dans l eau
La plage les pieds dans l eau

La plage les pieds dans l eau

C’est le départ nous quittons Patong avec moins d’amertume qu’à notre arrivée. Finalement nous faisons abstraction du négatif de Patong. A, environ 15 km au Nord comme au Sud de la ville et malgré le gigantisme des hôtels de luxe nous avons trouvé des endroits très agréables pas encore trop envahis.

Comme toujours notre voyage est bien orchestré pick-up de ramassage dans les hôtels, puis grand bus pour nous conduit à l’embarcadère de Phuket ville et bateau rapide et direct pour AO NANG (sans passer par Koh Phi Phi), à notre arrivée un pick-up nous conduit à notre Hôtel le Haleeva Sunshine. Après avoir déposé nos affaires nous marchons jusqu’à la plage des singes. Quelques palmiers font de l’ombre sur le sable, c’est parfait pour nos serviettes de plage. En fin de journée les singes arrivent et tournent autour des serviettes pour essayer de trouver à manger et même des bouteilles d’eau pour boire. C’est un vrai spectacle. Ici rien n’a changé, depuis notre dernier passage.

Notre première approche
Notre première approche

Notre première approche

La baie de Phranang

La baie de Phranang

Les grottes de calcaire et celle des phallus des pêcheurs.
Les grottes de calcaire et celle des phallus des pêcheurs.
Les grottes de calcaire et celle des phallus des pêcheurs.

Les grottes de calcaire et celle des phallus des pêcheurs.

La planète des singes
La planète des singes

La planète des singes

06 Mars 2014 : Ao Nang

Ce matin réveil à 5h, notre hôtel n’est qu’à 100m de la grande mosquée, nous avons droit à la prière du muezzin, du haut de son minaret le haut parleur débite. C’est bon, on ne tardera pas à se lever pour un jogging le long de la plage en direction du port. Au retour, douche et petit déjeuner. Vers 11h nous prenons au guichet, deux tickets pour rejoindre en longtail (bateau de bois Thaïlandais), la très belle plage de Phra Nang. Les plus belles photos de longtail, vu dans le monde sont prises de cette plage où se dressent des promontoires de calcaire massif, sur terre comme sur mer, donnant une approche à la baie d’ Halong(Vietnam). Nous allons voir évidemment, les grottes de calcaire et celle où les marins viennent y déposer des phallus divers et variés entourés d’offrandes et de bougies pour que leur pêche soit fructueuse. Sur la plage des Longtails, véritables cuisines ambulantes proposent grillades, plats thaïlandais et boissons, pour notre compte une cuisse de poulet, des brochettes, des frites et en désert un shake au café vont nous satisfaire pour notre déjeuner. Retour en fin de journée pour aller voir les singes sur leur plage avant de rentrer et faire un plongeon dans la piscine.

7 mars 2014 : Ao Nang

Nous avons repris un longtail pour nous rendre sur la plage de Tonsai, voisine de Phranang. L’endroit n’est pas fréquenté par le tourisme de masse. Enfin une baie bien conservé. Un long banc de sable blanc sépare les hautes falaises de granit noir et de calcaire de l’océan Indien. C’est ici le Rendez vous des grimpeurs mordus de la varappe. Les falaises sont idéales mais il y a aussi des grottes profondes ou nos grimpeurs se font plaisir. A l’arrière du bord de mer sous une végétation luxuriante essentiellement abrité par des cocotiers des bungalows d’hébergement, des restaurants des bars et quelques échoppes. Un vrai paradis. Attention pour le retour il faut remplir le longtail (8 pers), ce n’est pas évident.

Les grimpeurs de grottes
Les grimpeurs de grottes

Les grimpeurs de grottes

Les iles de la Thaïlande février 2014.
Les iles de la Thaïlande février 2014.

8 mars 2014 : Ao Nang-Bangkok

Dernier jour de plage avant de retrouver la capitale Thaïlandaise. Nous prenons un thé et jogging jusqu’au port, puis douche et dernier plongeon dans l’océan indien. 15h retour à l’hôtel, un plouf dans la piscine et douche avant de rejoindre l’aéroport de Krabi, pour Bangkok.

Quel drôle d'oiseau nous allons prendre!!!

Quel drôle d'oiseau nous allons prendre!!!

9 et 10 mars 2014 : Bangkok

C’est la fin de ce voyage, nous allons passer ces dernières 48h à Bankgog avec quelques objectifs, le « Sirocco Sky Bar », tout en haut du State Tower, la vue de nuit sur la ville avec sa terrasse hollywoodienne vaut le détour (Attention consommation obligatoire et tenue correcte, ne pas venir en short), les grands magasins MBK et Central World , encore des endroits aux mille curiosités(même sans intention d’achat), le marché flottant, le marché aux fleurs, un repas à l’Harmonie, de longues marches dans la ville, etc…

Retour à Kaosan pour cette fois l Hôtel D&D et remise en forme avant le départ
Retour à Kaosan pour cette fois l Hôtel D&D et remise en forme avant le départ

Retour à Kaosan pour cette fois l Hôtel D&D et remise en forme avant le départ

C'est aujourd'hui dimanche, alors balades vers les grands magasins. Le MBK et ses drôles de glaces.
C'est aujourd'hui dimanche, alors balades vers les grands magasins. Le MBK et ses drôles de glaces.

C'est aujourd'hui dimanche, alors balades vers les grands magasins. Le MBK et ses drôles de glaces.

Le marché aux fleurs
Le marché aux fleurs

Le marché aux fleurs

  le «  Sirocco Sky Bar » et l'Armonie
  le «  Sirocco Sky Bar » et l'Armonie

le « Sirocco Sky Bar » et l'Armonie

Quelques infos

  • Les prix ci-dessous ont été calculé avec un cours du Bath de :44 Baths = 1 Euro

HOTELS

  • BANGKOK :

KAOSAN PALACE HOTEL : Hôtel vieillissant pas terrible : Nous sommes déçus

. chambre double : Prix : 1200 Baths (soit €)

Pour notre passage de retour à Bangkok nous avons choisi juste en face à Kaosan Road le DD Hôtel

. chambre double avec Petit Déjeuner : Prix : 1080 Baths (soit €)

Attention ! toutes les chambres ne sont pas identiques, certaines très bruyantes et petites.

KHO TAO :

HOTEL IN TOUCH : Très bien situé sur la plage. Très bon accueil :

. bungalow grand et ancien, très bien avec clim+ TV : Prix : 1400 Baths double (soit en €)

Ou nouvelles chambres, superbes, décoration moderne, terrasse, climatisation TV etc….

. chambre double Prix : 1800 Baths (soit en €)

Le restaurant sur la plage et sympa à prix correct.

KHO PHANGAN :

HIGH LIFE RESORT : sur la plage de HAD YAOO , Très beau Ressort avec piscine à débordement et une vue impressionnante sur la mer et la plage. Très bon accueil, restaurant correct

. Bungalow double vue jardin très bien - Prix : 1400 Baths (soit en €)

. Bungalow double vue mer beaucoup plus grand, belle décoration - Prix : 2000 Baths (soit en €)

KHAO LAKE :

HOTEL JUNG : En plein centre ville intéressant au niveau Qualité/Prix pour les itinérants propre et bon acceuil

. chambre double avec PD : Prix promotionnel internet : 900 Baths (soit en €)

PHUKET « PATONG » :

Résidence RAI ROUGN : un peu excentré en hauteur, très bon accueil , résidence très francophone

. la grande chambre double avec balcon avec PD - Prix : 1550 Baths (soit en €)

Très belle piscine. Le plus, une navette gratuite pour le centre ville.

Restaurant de bonne qualité : cuisine Thai mais surtout française (bonne viande, fondue ….) on est pas trop dépaysé….Un peu loin à pieds pour la balade du soir.

AO NANG :

Hôtel Haleeva Sunshine : Grandes chambres très correctes avec balcon , mais les parties communes et la piscine sont un peu vieillissantes, il a du avoir son heure de gloire l accueil pas très sympathique.

. Chambre double : Prix 1300 Baths (soit en € )

TRANSPORTS :

Pour se rendre d’un point à un autre, les agences proposent généralement un package de porte à porte, l’organisation est parfaite et le prix est le même dans toutes les agences.

1.BANGKOK a KOH TAO :

Nous avons choisi le bus de nuit VIP confortable avec sièges inclinables qui part de Kaosan Road.

Départ à 20 Heures et arrivé à Chumpton à 5 h 00 du matin, nous attendons au port pour prendre le ferry de 7 heures en direction de Koh Tao, arrivée au port de Koh Tao vers 10 heures.

Prix total du voyage : 1150 Baths (soit €) .

2.KOH TAO à KOH PHANGAN :

Taxi jusqu’au port de Koh Tao ensuite bateau après 2 heures de voyage arrivé à Koh Phangan taxi collectif jusqu’au notre Ressort. Prix total : 450 Baths (soit €),

3.KOH PHANGAN à KHAO LAKE

Départ du Ressort à Had Yaoo à 6 heures du matin, taxi jusqu’au port. Embarquement à 7 heures sur un bateau arrivé au port de Donsak, bus jusqu’à Khao Lake. Nous arrivons à 16 heures.

Prix total de ce voyage : taxi + bateau + bus : 500 Baths (soit €)

4.KHAO LAKE à PHUKET :

Départ en minibus à 10 h 30 jusqu’à Phuket prix (350 baths) arrivé sur l’île de Phuket, notre chauffeur nous propose de nous déposer à notre Resort moyennant un suplément de 150 baths, soit arrivé à Patong vers 14 Heures. Prix total du voyage 500 Baths (soit €)

5.PHUKET à AO NANG :

Départ en mini bus de notre hôtel à 7 heures du matin , puis bus plus important jusqu’à Phuket ville ou nous prenons un gros catamaran pour AO NANG. Arrivée au port de Ao Nang, un taxi collectif nous amène à notre Resort, arrivée vers 12 heures. Prix du voyage 600 Baths (soit €) .

6.AO NANG à BANGKOK :

Départ de AO NANG en bus collectif (150 baths), 1 heure de trajet jusqu’à l’aéroport de KRABI, ensuite envol sur une compagnie Low Cost NOK AIR (1550 Baths) soit un Prix total de € .

Attention les vols « low cost » ne peuvent pas être achetés sur internet, seulement dans des agences locales.

LOCATION DE SCOOTER : Un moyen simple pour visiter les îles dans notre voyage le prix à varié de

200 Baths à 300 Baths (soit environ 5 à 7,00 €/J)

ARNAQUE : ATTENTION A BANGKOK :

Les Tuk Tuk et parfois les taxis : demandent un prix excessif pour une course, demander de mettre le « taxi meter » ou bien négocier le prix.

De plus, certains Tuk Tuk demandent un prix dérisoire de 20 Baths pour vous amener sur le fleuve au quai du marché flottant et ensuite arrivé au bateau on vous propose un prix excessif de 650 baths par personne pour la navigation dans le marché flottant. Il est préférable d’acheter un tour organisé directement dans une agence, bien moins cher (départ à 7 heures du matin et retour à 13 heures).

CROISIERE DES LES ILES SILIMAN :

De préférence choisir 2 jours (avec une nuit sur place dans un bungalow), une journée c'est trop rapide, il faut 1 h 30 Aller et 1 h 30 retour et de plus, on se retrouve avec des hordes de touristes qui arrivent en même temps.

Inconvénient : le prix est élevé 5 300 Baths par personne (soit €), le prospectus de vente est « alléchant », repas « fantastique, barbecue etc : "Ne vous laissez pas séduire " repas local très très simple et pas vraiment bon.

Ces îles sont belles sans plus, de beaux spots de snorkeling et beaucoup trop de touristes. Nous ne les conseillons pas.

Difficile de visiter ces îles en individuel.

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 13:23

Jeudi 27 octobre. Paris-Bangkok

Matinée  cool, petit déjeuner et jogging au bois de Vincennes sous un soleil merveilleux, avant de passer en revue nos sacs de voyage. Nous quittons l’appartement à 17H30 pour rejoindre Ernesto à Denfert-Rochereau et récupérer le RER qui mène à l’aéroport CDG. Le métro et le RER c’est la galère à l’heure de pointe. Serré comme des sardines  jusqu’à Villepinte. Ouf !!!, enfin nous y sommes, encore un peu d’attente et c’est le décollage. 

Vendredi 28 Octobre. Bangkok-Rangoon

Il est 18H00, lorsque notre Boeing touche le tarmac de Bangkok, quelques instants plus tôt nous avons vu à travers les hublots l’envahissement des eaux sur la capitale. Nous passons la nuit à l’hôtel  Plai Garden proche de l’aéroport, car demain levé 4H00 et  vol pour Rangoon(Birmanie). Fatigués, nous prenons un repas à l’hôtel devant une SINGHA bien fraiche, puis dodo.

 

P1040647.JPG

 

Samedi 29 Octobre. Rangoon (centre ville)

2h 45 du matin, on frappe à la porte c’est le signal, on se lève comme des zombies, douche, brosse à dents, bouclage des valises. On refrappe à la porte et là, c’est la voie de Ernest « « « « « Toutes mes excuses je me suis planté d’une heure, il n’est que 3 heures » » ».Grrrrrrrrr, impossible de retrouver le sommeil.

Rangoon, nous prenons un taxi pour l’hôtel THAMADA, réservé sur internet. Avant la visite de la ville, nous finalisons les deux prochaines journées à l’agence locale Exotic. Nous payons avec un billet de cent dollars, en Birmanie on ne prend pas la carte bleue et les dollars un peu usés, un peu froissés, tachés etc...., ce n’est vraiment pas évident. Quant à leur propre  monnaie, c’est juste s’il ne faudrait pas avoir des gants pour les toucher. Bon c’est comme çà, il faut le savoir.

 La ville est dans un état indescriptible, certains anciens bâtiments administratifs, des résidences et maisons coloniales qui ont fait la gloire des anglo-saxons, sont complètement laissés à l’abandon. La  gare avec ses toits en forme de pagode est originale, la mairie repeinte en blanc semble de l’extérieur très belle. En face nous visitons la pagode « PAYA SULE », avant de  marcher jusqu’au marché Bogyoke (Scott), un petit déjeuner sur place et retour à notre hôtel pour se reposer. A 16h nouveau départ en ville, visite de l’hôtel colonial anglais le « STRAND HOTEL» où nous avions projeté d’y boire un verre. Nous n’y restons pas, le bar est désert et sans âme. Nous continuons notre ballade pour aller diner au restaurant MONSOON au décor asiatique-colonial épuré. L’un des restaurants les plus connus de la ville et des touristes avisés, très bon repas birman arrosé d’un très bon vin local (Syra et cabernet).

P1040656.JPG P1040658.JPG 
 P1040661.JPG  P1040663.JPG

 

Dimanche 30 octobre  Rangoon (ville)

Nous partons à pied au musée National à une demi-heure de notre hôtel. Le musée est immense et nous sommes quasiment seuls pour visiter les 5 étages. A retenir peut-être la grande salle dédiée au trône royal. Il pleut à torrent nous attendons une accalmie pour continuer. Déjeuner  proche du musée, le service est particulier, nous prenons des plats locaux servis avec de nombreuses herbes indéterminées, l’ensemble est correct. Vers 15 h retour à l’hôtel pour y faire un petit break, puis à 16 heures nous prenons un taxi pour aller à la Pagode Shwedagon, que nous avions déjà vu avec le groupe Roussel (HMR) en 1997. Considéré comme la plus belle du monde, la plus impressionnante et la plus grandiose, bâtie il y a plus de 2500 ans. A cette heure, les couleurs du soleil reflétant sur les différents édifices sont magnifiques. Le hasard nous permet de croiser une cousine de notre ami Françoise, qui arrive juste de France. Beaucoup de photos, jusqu’à la tombée de la nuit. 

 

P1040695.JPG  P1040730.JPG
 P1040688.JPG  P1040729.JPG

 

Lundi 31 octobre.  Rangoon-KYAIK HTI YO (rocher d’or).

Pour aller à Kyaik-hti-yo voir le fameux rocher d’or considéré comme l’une des 7 merveilles du monde Birman, levé à 6 h puis 50 minutes de taxi  pour atteindre la gare routière , et 4 heures pour arriver à Kimpun, camp de base des départs des camionnettes débâchées qui nous emmenent  au pied du rocher d’or. Mais c’est encore 50 minutes de montée à pied interminable sous un soleil de plomb. Le plus éprouvant pour cette montée ce sont des porteurs qui proposent leur service de chaise à porteur et comme nous avions l’intention de le faire à pieds, ils vous suivent, vous narguent en espérant que vous allez craquer. Mais pas question !!! Nous résistons. Nous atteignons enfin l’Hôtel « MOUTAIN TOP » très bien situé à 50 mètres de l’entrée du lieu Saint. Nous partons directement voir le rocher d’or, perché en équilibre sur un gros bloc de granit. Nous prenons quelques photos et repartons grimper sur la colline d’en face pour un meilleur point de vue. Retour au rocher pour le coucher de soleil.

 

P1040780.JPG  P1040783.JPG
 P1040743.JPG  P1040777.JPG

 

De retour à l’hôtel nous nous apercevons que nous avons oublié sur une marche l’un de nos appareils à photo. Inutile de retourner sur les lieux. Après la douche nous retournons au rocher voir les illuminations de nuit et l’ambiance. Au retour à la sortie du site, au moment où nous remettons nos chaussures (marche pieds nus obligatoire) deux jeunes birmans s’approchent de nous, ils nous demandent si nous avons perdu un appareil à photo et nous montrent une photo de Jo prise sur cet appareil et l’appareil. Nous sommes très étonnés et émus, on voit bien le scénario qu’ils ont du mettre en place pour nous retrouve aussi rapidement. Nous avons tout tenté pour leur donner quelques dollars mais rien à y faire ils ont refusé avec le sourire. C’est une grande leçon d’honnêteté et humilité  qu’on s’est pris en pleine figure. Notre Hotel.

 

P1040789.JPG

 

Mardi 1 Novembre :  KYAIK HTI YO – Rangoon

Levée à 6 heures pour aller voir une dernière fois le rocher d’or au lever du soleil.  Dans la rue la vie reprend doucement son rythme  des drôles de moines "des hermites" avec une longue « barbichette » et un drôle de chapeau déambulent très  lentement en faisant tinter une cloche a chaque pas. Des femmes portent des offrandes et viennent bruler quelques encens, les enfants vont à l’école habillés de leur uniforme et portant leur gamelle et quelques touristes comme nous attardés contemplent le site en silence.

 

P1040753.JPG

Retour à l’hôtel pour prendre notre petit déjeuner et nous repartons à pied pour rejoindre  le camp de base «  Kinpun » qui se trouve à 13 km soit environ 3 heures de marche, d’où part le bus pour Rangoon. 

Mercredi 2 Novembre : Rangoon – Mandalay

A 5 heures du matin nous prenons un taxi pour rejoindre l’aéroport national. Enregistrement pour Mandalay. Nous déjeunons avec notre boîte lunch préparé par l’hôtel mais quelle surprise à l’intérieur des œufs frits et toast beurre confiture très compliqué  à manger sur les sièges de l’aéroport. A notre arrivée  à l’aéroport de Mandalay nous devons prendre un taxi pour rejoindre à  48 km le centre ville (prix 10 $). L’hôtel E.T. que nous avions sélectionné est « full », après plusieurs visites d’hôtels nous choisissons le « Garden Hôtel » pour les trois prochaines nuits .

 

P1040804.JPG

 

Cette journée est consacré à la visite des monuments de la cité nous commençons par visiter les restes du Palais du roi Mindon Min qui ont survécu à l’incendie de la 2ème guerre mondiale grâce à leur déménagement avant l’incendie, nous allons voir ensuite Kyaung atumashi  une pagode immense construite, par des forçats palais la Paya Kuthodaw, le plus grand livre du monde en raison des 729 stèles de marbre qui l’entourent et nous terminons pas l’ascension de la Colline deMandalay : Ascension d’environ 700 marches pour voir le panorama grandiose sur la ville, le palais et le coucher de soleil.

P1040807.JPG P1040814.JPG 
 P1040818.JPG   P1040812

 

Jeudi 3 novembre : Mandalay et ses environs

Nous avons réservé un taxi pour la journée (25 $). Très dur de traverser la ville, il n’y a pas de feu rouge, de policier au croisement les plus importants et s’est dans un brouhaha incommensurable des klaxons que chacun essaie tant bien que mal de passer. En clair « l’anarchie totale ». Nous demandons au chauffeur de nous conduire à la pagode Mahamuni  l’un des plus célèbres sites bouddhiques du Myanmar. Nous y sommes arrivés très tôt des processions d’enfants magnifiquement habillés. Au centre une statue du  bouddha  Mahamuni très ancienne (1er siècle avant J.C) son bronze est recouvert de plus de 15 cm de feuilles d’or par endroit. Dans une des cours se trouve 6 admirables  statuts khmères de bronze ramenées (éléphant, guerrier, lion …. Originaires d’Angkor). Les birmans qui ont des douleurs viennent toucher sur ces statuts la partie correspondants à leur maux en espérant en guérir.

 

 P1040864.JPG  P1040867.JPG
 P1040860  P1040869-copie-1.JPG

 

Nous traversons la rue des tailleurs de pierre, nous nous arrêtons à une boutique pour voir leur travail. Il est 10 h 30, c’est l’heure du dernier repas des bonzes, nous filons au monastère Mahagandhayon, à Amarapura . Des centaines de bonzes disciplinés sur deux rangs, viennent se faire servir dans la cour du réfectoire et rentrent en silence dans les grandes salles de la cantine ou sont dressaient de longues tables. C’est un moment particulier qui attire un grand nombre de touristes.

 

P1040874.JPG  P1040882.JPG
  P1040871   P1040878

 

Direction maintenant pour les collines de SAGAING pour admirer des pagodes et des stupas à perte de vue, nous redescendons pour aller voir une pagode gigantesque en forme de sein,  et direction INWA pour admirer le monastère de BAGAYA tout en teck. Pour l’atteindre nos devons traverser en bateau un bras de rivière et prendre ensuite une calèche. Les chemins aux abords luxuriants qui nous empruntons sont magnifiques à travers campagne, les rizières, les champs et les sous bois qui forment un ensemble régulier, devaient protéger de façon naturelle le monastère. Les routes d’accès étaient protégés par d’immenses portes  aux murs épais, par endroit subsiste encore des miradors ou tours de guais, encore en bons états, bien que certaines se rapprochent un peu de la tour de Pise.  Retour rapide au taxi pour voir le coucher du soleil sur le pont U BEIN, encore un endroit très fréquenté le soir par les locaux et les touristes.

 

P1040921  P1040923
 P1040918   P1050158.JPG

 

Vendredi 4 novembre 

Nous consacrons cette dernière journée pour MINGUN, réputé pour son stupa inachevé qui devait être le plus grand du monde (il n'en reste qu'un gros bloc de brique en partie écroulé) et sa cloche de bronze considérée comme l’une des plus grosse au monde en état de sonner et une étrange pagode toute en ondulations blanchesL’endroit se trouve à 11 kms en amont du fleuve IRRAWADDY.

 

P1040930.JPG  P1040934.JPG
 P1040948.JPG  P1040942

 

A notre retour en ville, nous allons changer quelques dollars, les changes sont rares voir inexistants. Nous avions obtenu difficilement une adresse dans un petit hôtel sur la 29 ème entre la 80 et 81 ème rue. Cinq de nos billets de 100 dollars sont refusés, nous ne pouvons rien dire c’est notre seule chance de pouvoir récupérer de la monnaie locale. De retour à l’hôtel il devient évidemment que nous allons devoir raccourcir notre séjour dans se pays, d’1 voir 2 semaines et rentrer en Thaïlande pour terminer nos vacances. 

 

Samedi 5 novembre Mandalay – Pagan

Pagan se trouve en aval du fleuve  IRRAWADDY, nous avons nos billets de bateau pour 9 h. Il est 7 heure 15 nous somme installés à table pour notre petit déjeuner, Ernst profite de l’attente pour regarder à nouveau nos billets et là , stupeur !! Le bateau c’est à 8 heure et non à 9h, nous quittons rapidement notre table et c’est au pas de charge qu’on boucle nos valises et qu’on appelle un taxi  pour l’embarcadère. Ouf, nous y sommes, il est 7 h45. Sur le bateau petit déjeuner oblige dans la salle restaurant d’autant que sur les passerelles il n’y a plus de place pour s’assoir, les rares fauteuils sont pris. Nous mettrons plus de 9 heures pour parcourir  190 km de Mandalay à Pagan.

 

P1040967.JPG

 

Pour nous rendre au centre de Nyaing u, qui est à 1 km, nous prenons une calèche, pas très confortable mais il n’y a pas d’autres choix. Le site de Pagan est constitué de trois villes, le vieux Bagan, le nouveau Bagan et Nyaing u que nous avons choisi pour sa vie plus active le soir. Nous espérions trouver ici un internet café pour lire nos Emails et commencer à écrire sur nos blogs, mais sans succès  les liaisons internet sont aussi mauvaises qu’à Mandalay. La Birmanie pays ou l’€, la carte bleue, l’internet, le téléphone portable et les dollars un peu froissés sont exclus.

 

Dimanche 6 au mardi 8 novembre. Pagan

J1- Location de vélos dans notre hôtel, nous avons prévu de faire la partie la plus éloignée de la plaine de Bagan et voir les temples et pagodes les plus connues et les plus belles. Notre itinéraire Nuang U ou nous logeons, de poursuivre jusqu’au  nouveau Bagan et vieux Bagan pour revenir à notre point de départ. Il fait chaud, la balade est hyper cool et vraiment très belle à travers la campagne. De temps à temps nous croisons des touristes en calèche, en vélos ou en bus. On s’arrête souvent, on voudrait tout voir mais il y en a 4000 éparpillées. Certaine ne sont accessibles qu’à pieds. Sur quelques pagodes les jataka qui ornent les bas reliefs sont superbes, de même les détails de peinture à l’intérieur, bien que rares et presque plus visibles, dommage pour les fresques extérieures des façades, il n’en reste plus beaucoup.  A noter une vue imprenable de la plaine, depuis la tour restaurant récemment construite (5 $ pour y monter). Retour vers 14 heures à l’hôtel pour faire un petit break avant de repartir pour d’autres pagodes et voir le coucher du soleil. Petit incident de parcours, sur la route une caravane de voitures en fête nous dépassent et dans ce vacarme de hauts parleurs, de klaxons nous perdons Ernesto, nous finissons chacun de son coté l’après midi et c’est sans éclairage sur nos vélos que nous rentrons à l’hôtel, dans la nuit noire. Dur, dur d’autant qu’ici la circulation c’est un peu n’importe quoi.

 

P1040984.JPG  P1040993
 P1050002.JPG  P1050005.JPG

 

J2- Mont Popa et temple d’Annada

8h un taxi nous attend pour nous rendre au mont Popa aux 37 Nat, sur la route à plusieurs endroits l’on voit des bœufs tourner au tour d’un pressoir très particulier. Nous nous y arrêtons pour regarder et prendre quelques photos. Sur l’axe central la cuve qui tourne contient des graines de cacahouètes et de sésames,ecrasés, brouillés par le pilon que tire un bœuf, il en sort de l’huile d’arachide. On voit également notre meunier monter sur un palmier pour en extraire de l’huile de palme (incision dans le fruit et un panier accroché dessous permet de récupérer le nectar). Le spectacle est terminé, nous reprenons notre route.

 Une heure pour atteindre le site qui ne mérite pas à mon avis le déplacement, de plus il faut y grimper pieds nus et les marches sont dans un état de propreté limite à cause des singes qui sont  quasiment à chaque marche. Nous y étions montés de nuit en 97 et nous en avions gardé un tout autre souvenir. 

P1050043.JPG

 

A 16h, nous relouons à l’hôtel des vélos pour finir l’après midi au magnifique temple ANANDA et grimper sur le toit d’un autre temple pour voir et revoir le coucher du soleil. On ne s’en lasse pas, face à ces centaines de temples érigés dans la plaine.

Comme tous les soirs nous tentons de communiquer par internet et ce soir nous avons pu enfin lire et répondre à nos emails. Ernst n’a pas eu cette chance avec Free.

 

J3 - Pagan (temple proche du Nouveau Pagan)

Balade en vélo sur la route du Nouveau Pagan avec quelques temples à la clef. De retour à l’hôtel et réservation de trois places de bus pour  KALAW, direction le lac INLE, mais surprise le seul bus de la journée est full, nous allons devoir passer une journée de plus ici. Aujourd’hui encore l’internet passe très mal( 26 mns pour ouvrir une page) . 

P1050095.JPG P1050123.JPG
P1050096.JPG P1050114.JPG

   J4- Pagan (marchée, temple)

Pour ne rien changer aux bonnes habitudes que l’on prend vite ici, même programme que la veille avec une variante, quitter les  axes les plus empruntés et prendre  des chemins plus écartés pour nous rendre sur des temples moins connus. Nous avons fait le bon choix les endroits sont déserts, ceux qui leurs donnent un charme particulier, vers 11h nous ne pouvons pas nous empêcher de retourner voir le temple ANANDA le plus beau de tous à mon avis. Vers 12h le soleil est au zénith on s’arrête dans un petit restaurant en bordure de la route, les freid noodle vegetable (notre plat de base le midi) y sont excellentes et l’accueil est parfait. Retour à la Caza en faisant un petit crochet  par le bureau de poste pour acheter des timbres.

P1050150.JPG P1050147
P1050141.JPG P1050139.JPG

Jeudi 10 novembre : KALAW

Il est 3h du matin, c’est l’heure de prendre sa douche et d’attendre le bus qui doit nous récupérer à l’hôtel pour KALAW petite ville d’altitude (environ à 1500 m), qui se trouve à 261 kms de Pagan sur la route du lac Inle. Le bus ce n’est pas une merveille technologie et de plus il est rempli , on utilise des tabourets en plastique enquise de strapontins. Pour nous trois pas de problème, nous avons de bonnes places. La route étroite est en mauvaise état avec beaucoup de piste, c’est la seule route et de plus le nombre de camions qui arrivent dans l’autre sens sont un obstacle permanent, il faut à notre chauffeur manœuvrer sans arrêt. Il nous faudra 9h de route pour atteindre l’objectif fixé. Ernesto a attrapé froid, il ne peut plus parler, nous le laissons au SEINT Motel que nous avons choisi pour les 2 prochains jours et nous partons vers le centre ville. Nous apprenons que ce soir  il y a une procession aux flambeaux  avec un lancé de montgolfières en fin de soirée. Ernesto même malade ne veut pas rater çà.

 


P1050180
 P1050183.JPG
 P1050198.JPG  P1050214 

 

Vendredi 11 novembre - KALAW

Ce matin, Ernst n’est pas au mieux de sa forme son mal de gorge persiste. Balade dans le village, visite de la pagode et du monastère, nous passons voir 2 agences qui organisent les treks. Nous choisirons celle qui se trouve au restaurant SAN FAMILY. Nous partons demain pour un trek  de 6h dans les environs et après demain le trek de 3 jours qui nous amènera au lac INLE.

 

P1050217.JPG  P1050221.JPG
P1050219.JPG P1050218

Le prix total pour ces 3 jours est de 36 $ /p, il comprend le guide, le cuisinier, la nourriture, l’hébergement et l’acheminement des bagages. Si nous continuons à ce rythme sur nos frais, nous allons pouvoir finir comme prévu notre voyage ici, en supprimant malgré tout la partie SITTWE prévu mais couteuse. Nous passons devant un internet café et là, miracle nous arrivons à rentrer sur nos blogs et enfin taper quelques lignes et rentrer quelques photos.

 

Samedi 12 novembre - KALAW (1er trek dans le nord de Kalaw)

Départ du restaurant San family avec un couple Bruxellois, Luc et Dominique, une charmante guide et un petit jeune chargé du repas de midi. Journée sympathique dans la campagne, beaucoup de citronniers, d’orangers, de plantation de café et de thé. Vers 10h nous nous arrêtons dans un village Pao, on nous offre le thé et bien sur on essaie de nous vendre quelques objets artisanaux. Les paysages et les fermes que nous traversons sont beaux. A 13 h le repas est pris dans une authentique maison Pao, un moment particulier, tout comme cette journée décontractée, qui se termine un peu avant la nuit.

P1050236.JPG P1050250.JPG
P1050253.JPG P1050255.JPG

Dimanche 13 Novembre : 2ème trek  -  kalaw le lac Inle (durée 3 jours, environ 60 Km)

Rendez-vous au SAM FAMILY, avec tous nos bagages, nous avons mis dans des petits sacs à dos, l’essentiel pour ces 3 prochains jours et le reste sera acheminé dans l'hôtel choisi au bord du lac Inle. Nous avons un nouveau guide, un cuisinier et un jeune couple  d ‘anglais. La journée se déroule sans grande difficulté, nous grimpons afin d’atteindre un chemin qui suit la cime des crêtes …. Repas chez une famille Pao, la grand-mère très joviale est très sympathique, elle nous a préparé des pates composées de riz et de plusieurs sortes de légumes de son jardin, ensuite soupe de légumes et riz. Sur notre route des rizières de riz de montagne, des champs de sésame (d’un jaune vif), de piments rouges, de blé, de temps en temps un village d agriculteurs Shan.

Nous arrivons dans un village, nous prenons le thé avec quelques biscuits à l’épicerie afin de s’approvisionner en eau et en bière pour le soir. Dépôt de nos affaires dans une maison Pao où nous allons y  passer la nuit. Petite promenade dans le village, Jo joue  à la fronde avec les enfants. Notre guide nous amène voir le coucher de soleil mais il est caché par les nuages. Diner sympathique, malgré la difficulté de pouvoir se laver à la fontaine publique. Et nous allons au lit très tôt, faute de lumière et de plus, il fait froid, nous sommes à 1500 m d’altitude. Il va faire nuit les paysans rentrent des champs avec leurs charrettes  attelées à des buffles. Les maisons sont sur pilotis, faite de bois, de bambou et de tôle ondulée pour les toitures, les enfants s’amusent, des feux sont allumés à l’intérieur et à l’extérieur des maisons pour chauffer le repas du soir. De fortes odeurs de fumés se rependent, les derniers bruits et le village s’endort.  

P1050264 P1050277.JPG
P1050280.JPG P1050283.JPG

 Lundi 14 novembre

Réveil tôt par le jour et le bruit des paysans, certains repartent aux champs, les plus vieux ressortent les grandes toiles tapissées de petits piments rouges pour les faire sécher au soleil et les enfants courent un peu partout. Nous démarrons vers 8 h, nous sillonnons sur la crête avec une très belle vue des deux cotés de la vallée, nos rencontres sont toujours ponctuées de larges sourires et de « Mengalaba » (bonjour en birman).  Un petit arrêt pour regarder Les paysans récolter le riz des montagnes, leur façon de faire est archaïque, les hommes battent de grosses touffes de riz énergiquement pour séparer les graines de leurs gousses sur une planche de bois.

Arrêt dans un petit village pour déjeuner, notre cuisinier prépare une soupe de légumes, accompagnée  de petits beignets (pains) et toujours du riz que nous prenons dans un petit bouiboui du coin. Sur le trottoir une maman chien et ses 5 chiots errent en totale liberté, juste à coté un poste a essence local qui se compose en général d’une caisse, sur laquelle sont alignées  des bouteilles en plastiques remplies d’essence. Nous repartons, sur notre chemin c’est une école que nous visitons, les enfants sont ravis et l’institutrice leur laisse ce petit moment de liberté. En Birmanie l’enfant est roi.     

Nous continuons  notre chemin en suivant  le cours d’une rivière pour atteindre le petit village ou nous allons dormir, arrêt à notre nouveau gite. Rencontre de marcheurs qui doivent encore faire une demi-heure de route pour atteindre le monastère qui doit les loger. Nous sommes contents de nous arrêter ici car nous sommes fatigués.  Nous déposons nos affaires dans la pièce où nous allons tous dormir  et partons visiter le coin. Il y a une école, un monastère tout en bois et toujours les enfants souriants qui posent pour nous avec toujours de larges sourires. Diner un peu froid car le lieu est très humide et Jo commence à avoir la tremblote et des crampes d’estomac, nous partons nous coucher très tôt. Jo passe une  mauvaise nuit. 

P1050286.JPG P1050316
 
 P1050311.JPG   P1050310

Mardi 15 Novembre

Ce matin il fait froid et un épais brouillard enveloppe le village. Nous quittons l’endroit vers 8 h emmitouflés car l’humidité est toujours là. Jo est encore malade et un peu de mal à suivre et de plus pour lui la nuit a été difficile. Nous commençons à monter la colline un peu dure avec l’humidité qui mouille le bas des pantalons et transperce nos vêtements.

Arrivé au sommet le soleil commence à percer et nous commençons à retirer quelques vêtements avant de descente par un sentier      glissant, de mauvaises herbes nous piquent et traversent nos chaussures. Après  4h 30 de marche, oh ! Surprise nous arrivons sur un petit canal caché par les roseaux au bord des marécages du lac INLE, là une pirogue nous attend, nous embarquons pour une heure de navigation sur le lac. Au passage de grands hôtels flottants, plus loin des pêcheurs et de grands  jardins flottants avant d’arriver à notre  village NYAUNGSHWE. Nous rejoignons à  pied l’hôtel NAWNE KHAM où nos affaires nous attendent. L’hôtel est sympathique nous y resterons. Grand nettoyage après 3 jours de trek, repos avant d’aller prendre un bon diner de poisson grillé au Lotus restaurant.  

P1050324.JPG     

Mercredi16 Novembre

 

Location de vélo pour nous rendre au marché Kaung Daing, le chemin est cahoteux mais très agréable au bord des canaux qui longent le lac recouvert de nénuphars en fleurs, arrivé au marché après 45 minutes, achat de quelques objets artisanaux (une crèche …). De retour nous nous arrêtons aux sources d’eaux chaudes de Hu pin hot spring, baignade et surtout repos de plusieurs heures. De retour en ville, nous prenons la direction du monastère Shwe Yan Pyay à 2 kilomètres, c’est un monastère très ancien en bois avec des fenêtres rondes, lors de notre premier voyage en Birmanie en 97, nous avions gardé un bon souvenir de ce site, nous sommes un peu déçu, défraichi rien n’a été fait pour le maintenir en bon état. Nous ne nous y attarderons pas, c’est le moment où le soleil a rendez vous avec la lune, le monastère est dans l’ombre.

Retour à l’hôtel pour l’apéritif dans le jardin, un peu de repos avant de partir diner au restaurant les « four sisters » où nous retrouvons Dominique et Luc avec qui nous avions fait un trek, le lieu est un peu triste, le repas bon et copieux et pour l’addition les prix des boissons sont imposés, mais pour le repas on donne le montant que l’on désire. 

P1050327.JPG P1050330.JPG 
 P1050337.JPG  P1050347.JPG

Jeudi 17 Novembre

Nous avons réservé pour la journée une pirogue,  nous partons  à pied accompagné de notre skipper, employé le matin à l’hôtel  pour rejoindre le bord du lac. Installation à bord nous naviguons en direction du sud, assis sur de confortables chaises basses, quelques pêcheurs traditionnels ramant en s’aidant d’un pied ce qui leur permet d’avoir les mains libres pour lancer le filet, plus loin  des dizaines d’hommes remontent le limon du fond du lac, l’amassent sur leurs pirogues, il servira a consolider les jardins flottants. Nous traversons un petit village sur pilotis, les maisons d’un ou deux étages ont parfois un petit enclos avec des poules ou des cochons. Les habitants que l’on voit  s’affairent à leur besogne lessive, toilette….

Nous continuons jusqu’au marché la descente de la pirogue est complexe, il faut enjamber plusieurs pirogues pour atteindre le sol. C’est très touristique, des marchands en habits traditionnels viennent écouler leur récolte et vendre des objets artisanaux.Dans la journée nous visitons de nombreuses boutiques et ateliers artisanaux, atelier de laque, fabrication de petits cigares « cheeroots » à base de tabac, d’anis et de jus de fruits concentrés pour donner un peu plus de parfum, un atelier de tissage de soie, de  coton et de fibre de lotus, un atelier d’argent et pour finir un atelier de fabrication d’ombrelles faites à partir du papier gras fabriqué sur place à base de bois et plantes  écrasés au marteau.

A midi arrêt au bord du canal pour déjeuner, mais il y a  un vacarme incessant de barques à moteur, dommage car le lieu est agréable en face la pagode Phaung Dawe que  nous allons visiter  à pied. A l’intérieur se trouve les statues de trois petits bouddhas et de deux moines, impossible de deviner une quelconque silhouette dans ces blocs qui évoquent plutôt de gros champignons dorés tant ils ont été recouvert de feuilles d’or. A côté de la pagode un hangar abrite la barque royale, qui transporte ces petits bouddhas lors des grandes cérémonies en octobre.

Dernier arrêt  au monastère Nga Phe Chaug « monastère  des chats sauteurs » vieux et très beau monastère  en bois, à l’intérieur quelques chats dressés pour sauter au travers d’un cerceau. Dommage qu’aujourd’hui ce ne soit plus les moines qui anime ce spectacle comme nous l’avions vu en 97. En rentrant nous traversons les jardins flottants, les fermiers Pao récoltent de grosses quantité de tomates et autres…..Il est environ 16 heures nous accostons..Arrivée à l’hôtel, petit apéritif dans le jardin « coca et rhum » avant de finir à la pizzeria locale. 

P1050416.JPG  P1050418.JPG
 P1050377  P1050382

 Vendredi 18 novembre

Aujourd’hui grasse matinée, levé  à 8 heures. Après le petit déjeuner copieux, nous louons le vélo pour la journée. Traversée de la ville en direction du monastère Shwe Yan Pyay que nous avons déjà vu, mais nous voulons faire des photos avec la lumière du matin. Malheureusement pour les photos nous ne verrons pas les petits bonzes accoudés devant les magnifiques fenêtres ovales du monastère. Nous visitons l’intérieur du monastère fait de tek et la pagode blanche juste à côté, elle possède un surprenant déambulatoire de couleur rouge, percé de centaines de niches contenant des bouddhas.

Retour en ville pour aller visiter le musé des bouddhas installé dans l’ancien palais du roi de l’Etat Shan. Des bouddhas de différentes époques dans de grandes salles assez vides. L’immense bâtiment de bois et son petit  parc est très agréable. Arrêt à la pagode Yatamamanaug, décor vieillot très poussiéreux, un amas d’objets dans des niches (collection de billets, coquillages ….) et quelques bouddhas assez surprenant.

En rentrant à l’hôtel nous rencontrons un couple de Suisse (Chantal et Pascal de Genève ) qui nous propose de partager notre voiture que nous avons réservé pour le lendemain pour aller visiter le site de KAKKU. Nous prenons l’apéritif ensemble. Diner au restaurant UNIQUE, plats copieux et cuisine soignée. A recommander le poisson farci aux herbes (Prix 4 € par personne). 

Samedi 19 novembre : Site archéologique de Kakku   

A  bord de notre taxi, il nous faut plus d’une heure pour atteindre à 32 kms la ville de TANGGYI (altitude 1500 m). Nous sommes surpris par la modernité de cette ville qui est propre et sans embouteillage. C’est le jour du marché, les acheteurs et vendeurs sont essentiellement des birmans venus des villages voisins. Peu d’objets artisanaux pour les touristes, enfin un marché comme l’on aime. Nous visitons la cathédrale St Joseph, oh ! Surprise l’autel est en miroir fait de petits carreaux dorés à l’instar de certaines pagodes, elle a eu la visite du pape Jean Paul XXIII. A la sortie de la ville arrêt  à l’office de tourisme pour payer le droit d’entrée de 3 $/p et prendre une guide (obligatoire), une charmante jeune fille habillée en tenue Pao pour la visite du  site de Kakku. Il nous reste 42 km de route en très mauvais état (1h45, dur, dur). Nous traversons la campagne avec des champs colorés et  plusieurs fermes. Nouveau arrêt pour payer le droit de passage (fréquent en Birmanie). Le site est très surprenant plus de 2500 stupas concentrés sur une surface rectangulaire de 200 m sur 70 m, ils sont là au beau milieu de nulle pars, remplissant à merveille tout le volume de la colline. Au sommet un stupa plus ancien. Jusqu’en 2000 ce leu était en ruine, noyé dans la végétation. En gravissant les marches de l’allée centrale, Ernst fait la même remarque que mon en s’imaginant être au cimetière du père la chaise à Paris.

P1050446  P1050454
 P1050468  P1050471

Le retour étant long nous arrivons à l’hôtel avec la nuit. 

Dimanche 20 novembre.

C’est dimanche, repos ou presque nous prenons les vélos pour une balade, en route nous nous arrêtons au domaine RED MONTAIN, dégustation de leurs vins, sur la terrasse qui domine la propriété. Malgré tout le talent mis en œuvre par les propriétaires pour leur vin, nous ne pouvons pas parler d’excellence (Prix des différents vins injustifiés).

P1050478 P1050480 
 P1050481  P1050483

Fin de la balade matinale et un peu de lecture à l’ombre des bougainvilliers du jardin de l’hôtel. Dans l’après-midi, reprise des vélos, promenade en ville, au bord des canaux etc… et nous terminons la soirée au restaurant UNIQUE avec un service interminable ….. 

Lundi 21 novembre : Retour à Rangon

Petit déjeuner à 6h30 dans le petit jardin, un taxi nous attend pour l’aéroport de HEHO (1h de route) pour rejoindre Rangoon. Nous choisissons le Queen’s Park Hotel pour nos 2 dernières nuits en Birmanie. Nous partons en taxi au musée des pierres précieuses, pas de chance il est fermé le lundi, nous retournons dans le quartier de notre hôtel pour se relaxer dans une maison de thé très sympathique où l’on peu grignoter quelques encarts.Le soir nous allons diner dans un bon restaurant de canard laqué, ribs etc…. 

Mardi 22 novembre : Rangon(le site de SHWEMAWDAW)

Location d’un taxi pour la journée, nous partons en direction de BAGO 1 heure et demi de route, visite de la pagode SHWEMAWDAW  plus haute que la pagode Shwedangon de Rangon mais bien moins belle, ensuite un bouddha couché récent immense, non loin un autre bouddha couché Shwethalyaung plus ancien et qui repose sur un coussin de mosaïqués richement décoré. Nous terminons la matinée par le déjeuner des 400 bonzes l’un des plus grands monastères du pays Kyaung Kha Khat Wainqui c’est vraiment impressionnant de les voir défiler avec leur bol dans lequel on leur sert leur riz, ensuite la visite du réfectoire où assis sur des tables basses, ils déjeunent dans un grand silence. Nous poursuivons par la visite des immenses bouddhas assis ou encore autour d’une impressionnante tour carrée.

P1050514.JPG P1050507.JPG
P1050533.JPG P1050539.JPG

 De retour sur Rangoon, arrêt au musée des pierres précieuses, nous sommes déçus les explications ne sont pas à la hauteur de ce que nous espérions par contre il  y a 3 étages de boutiques de ventes. Nous devions finir en beauté la soirée au restaurant le MONSOON, mais hélas comme toutes les bonnes adresses de la ville, il est plein, nous dinons dans un petit restaurant de notre quartier.   

Pour finir, nos rencontres avec Boudda.

 

Birmanie-BOUDDAS-2011-1.jpg

       Mercredi 23 novembre. Le retour en Thaïlande

Il est 5 heures 30 sur Rangoon le jour se lève. Sur la route qui nous amène à l’aéroport international, les grands parcs de la pagode Shwedagon  sont déjà remplis, des centaines de personnes y font leur jogging, les terrains de volley sont tous occupés malgré l’aurore qui tarde à se lever, alors que nous avons encore du mal à ouvrir les yeux. En Birmanie on vit avec le jour.

Bangkok a toujours les pieds dans l’eau quelques avions en bordure des pistes de l’aéroport Nord sont encore immobilisés leurs roues sont encore noyées sous l’eau. Il semble que les routes et les habitations est retrouvés leurs aspects normaux.Nous avons 2 heures 30 d’attente à Bangkok nous en profitons pour déjeuner avant de reprendre le vol pour Krabi (golfe Andeman). Arrivé à Krabi nous réservons un taxi pour Ao Nang en bordure de mer, oh surprise ! Un superbe taxi, sièges cuirs, projection de film, lumière et heure clignotantes sur les poignées des portes ! Quel luxe ! Par rapport à ceux de Birmanie (vieilles voitures  de plus de 40 ans venues de Thaïlande, sans amortisseur, siège complètement défoncés , …..).

Arrivé à Ao Nang, nous retournons à notre hôtel, la patronne nous reconnait, elle nous donne une suite pour 3 personnes et nous promet de nous donner deux chambres le lendemain.Nous partons promener en bord de mer et boire un verre pour fêter cet arrivée « marguerita », frites et nems.

Vendredi 25 novembre. Krabi (OA NANG)

Aujourd’hui encore le ciel est nuageux, nous partons pour une longue marche sur les plages d’AO NANG, nous trouvons à plus de 3 km de la ville un endroit très sympathique pour la baignade et un peu de lecture (à l’ombre pour Ernesto). Retour en ville pour une fin de journée hyper cool.

Samedi 26 novembre. Krabi (OA NANG)

Il fait beau aujourd’hui, nous prenons un bateau pour nous rendre sur plage de PAN HANG à une 20 de mn. Malgré le gros orage de la veille nous décidons de gravir la colline boueuse et de descendre de l’autre coté pour prendre quelques photos sur le lagon. A chaque pas, une difficulté, un rocher glissant a gravir, un passage étroit a contourner, une descente à pic 80° sur des rochers cassants. Les cordes qui sont là pour nous aider sont maculées de boue, de plus l’humidité dans cette végétation dense avec des arbres tropicaux enguirlandés de lianes, des fougères gorgées d’eau et bien d’autres espèces attirent les moustiques. La forte et chaude humidité qui remonte est irrespirable, nous transpirons beaucoup et nous avons du mal à respirer correctement. Nous sommes trempés à 100 m du but le dernier passage est vraiment dangereux, Hélène ne prend pas le risque de nous suivre. Quelques photos bien méritées et retour sur la plage. Nous sommes dans un état ou pour nous le mieux est de se jeter à l’eau tout habillé, tellement nos vêtements, chaussures et nos corps sont tapissés de terre boueuse. Une grotte sur la plage abrite la déesse de la fécondité, des tas de phallus y sont entassées, de plus les pitons rocheux qui entourent cette magnifique plage forment des stalactites géants. Plusieurs bateaux cantines ambulants , nous en profitons pour déjeuner sur la plage. Fin d’après midi tranquille à l’ombre des tamarins avant de reprendre notre bateau pour OA NANG. Je n’ai plus rien à lire, Ernesto me passe «  Histoire de mes assassins, de Tarun J Tejpal », qu’il vient de terminer.

  

 bIRMANIE.tHAILANDE-2011-1907.JPG  bIRMANIE.tHAILANDE-2011-1911.JPG
  P1050567.JPG   P1050576.JPG

Dimanche 27 novembre. Départ pour KO PHI PHI

Nous avons réservé un bateau pour Ko Phi Phi pour 8 h 30, comme toujours en thailande l’organisation est parfaite, on vient nous chercher à notre hôtel pour nous amener à l’embarcadère. Très beau voyage en mer, nous passons a proximité de superbes formations rocheuses. Arrivée à Ko Phi Phi Don a 11 heures, nous traversons le centre sous un chaleur torride avant d’atteindre « Up cottage bungalows » que nous avons choisi qui se trouvent sur la hauteur un peu à l’écart du tumulte du centre. Soirée dans les rue de TONSAI.

Lundi 28 novembre.

Nous gravissons les 300 marches pour le point de vue imprenable sur les deux anses de la baie de KO PHI PHI. Malgré le Tsunami qui a détruit une grande partie des habitations de la baie, le village a déjà été reconstruit, plusieurs centre de plongée proposent des circuits, l’internet est à chaque coin de rue, les restaurants, les locations de bungalows, les tatoueurs et les boutiques pullulent. C’est plus de 80 % de jeunes que l’on croise dans les rues étroites. Le soir les cafés qui bordent la plage s’animent jusqu’à 5 h du matin. Les Chacun a son petit sceau rempli de rhum mélangé avec red bull et du coca, ou encore du rhum local.

 

P1050644 P1050649
P1050645 P1050660

Depuis le view point n° 3 nous redescendons a travers la jungle pour rejoindre la baie de Ran Tee sur la côte Est, quelques bars restaurants et quelques bungalows, une plage et une mer superbe, ou nous nous baignons dans la mer chaude, un vrai régal !!

 

P1050593.JPG P1050602.JPG
P1050599.JPG P1050597.JPG

 

Retour vers 16 h mais le passage à travers la jungle est terrible car les moustiques sont arrivés et de plus nous décidons de changer de chemin et nous prolongeons notre parcours en empruntant les sentiers dans la forêt.

 Mardi 29 novembre : Ko Phi Phi (croisière Mosquitos Island, Maya baie ….)

Nous partons pour une journée complète sur un bateau de croisière, au programme le matin baignade à Mosquitos Island dans une mer chaude avec le masque et le tuba nous pouvons voir de magnifiques poissons de toutes couleurs. Nous continuons sur Maya Baye où nous y accédons par une échelle ensuite traversée de l’île où a été tourné le film « la plage » pour rejoindre le côté où se trouve la fameuse baie entourée de pitons rocheux dommage tous les petits bateaux de tourisme sont arrêtés sur cette plage, c’est vraiment un site extraordinaire. Nous revenons  au port pour déjeuner et récupérer les personnes qui n’ont acheté qu’une demi-journée de croisière. Retour sur une île magnifique que nous rejoignons en canoë, mais nous sommes soudain surpris par une pluie torrentielle et nous rejoignons le bateau rapidement, c’est marrant car la température de l’eau de mer est plus chaude que l’eau de pluie. Nous poursuivons par « Monkey Island ». Pour terminer cette journée très sympathique, un dernier stop au pied de rochers où certains jeunes et l’équipage nous font une démonstration de plongeons, quelques photos du coucher du soleil sur la magnifique baie de Ko Phi Phi. Cette magnifique croisière se termine gaiement, rythmée par une forte musique occidentale.

P1050616 P1050613
P1050630 P1050640

Mercredi 30 novembre : Ko Phi Phi vers Ko Lanta

Nous prenons le bateau à Ko Phi Phi vers 11 h 30 pour l’ile de ko Lanta. Nous attentons l’embarquement devant un verre sur le bar de la plage où nous profitons du dernier moment pour regarder le va et vient incessant des long trails qui partent pour les croisières à la journée sur les îles. Embarquement très organisé comme d’habitude,  le bateau est complet, nous prenons une place à bord que nous ne quitterons pas jusqu’à l’arrivée, Hélène reste sur le pont au milieu des sacs. Tout le long du voyage nous sommes accostés par des vendeurs sympathiques qui viennent nous montrer leur prospectus pour essayer de vendre leur Hôtel à Ko Lanta. Nous ne cédons pas à leur proposition car nous voulons voir par nous même (les photos sont toujours magnifiques). Arrivé à Ko Lanta à 13 heures, nous prenons un taxi (tuk tuk), qui nous amène à 6 km à la station  Ae Phrae, nous choisissons  l’hôtel « Just Com » qui est tout neuf, superbe, avec un accueil très sympathique. Dépose des bagages, déjeuner  et nous partons rapidement à la plage nous baigner et se reposer. Le soir promenade sur la plage et diner face à la mer, le lieu est agréable et calme.

Jeudi 01 Décembre. Koh Lanta (tour de l’île en scooter)

Nous avons loué deux scooters pour parcourir le tour de l’île. Nous partons vers 8 h 30  en direction du Sud, un petit arrêt à Lanta Old Town village afin d’atteindre le dernier village Sang  Ga U village de la côte Est où la route s’arrête. Demi-tour,  nous nous arrêtons en bord de mer pour certains points de vue ensuite arrêt au cimetière gypsy (les gitans de la mer). Nous revenons sur l’autre côte pour redescendre tout en bas de l’île jusqu’au Marine National Parc, le point de vue est superbe. Un petit moment de rigolade avec les singes du parc qui n’hésitent pas à « piquer » les canettes de coca ou de bière qui trainent dans les paniers des motards imprudents et qui arrivent avec beaucoup d’effort à les ouvrir et les relâchent aussitôt dès que le  liquide jaillit et les arrose. Nous retournons à l’hôtel en parcourant une belle côte des coins de plages sauvages. Un peu de repos et baignade au bord de la plage. Ensuite nous continuons notre route jusqu’au port SALADAN où nous sommes surpris par la pluie, nous en profitons pour faire un peu de shoping. Nous repartons à la tombée de la nuit et voilà qu’en cours de route la pluie nous surprend et s’est complètement trempé que nous rentrons nous changer avant d’aller diner dans un petit resto du coin d’un très bon poisson.

P1050676 P1050674.JPG
P1050675.JPG P1050679-copie-1.JPG

Vendredi 02 Décembre. Koh Lanta (circuit en bateau de 4 îles)

Un taxi camionnette vient nous chercher à 8 h 30, en route plusieurs arrêts pour ramasser d’autres clients qui comme nous ont réservé un tour en bateau de 4 îles, arrivé à l’embarcadère du port de Saladan nous embarquons. Départ à 9 h, navigation pendant 1 h 30 arrêt dans la baie de Ko Ngai pour récupérer des passagers en provenance d’autres îles, en fait, notre bateau fait aussi charter, nous nous arrêtons au bord d’une belle plage au sable blanc pour nager et voir les poissons. Après 30 minutes nous repartons pour l’île Ko Muk où se trouve une  grotte d’émeraude Morakot, très surprenant il faut nager pendant 80 mètre dans une grotte noire et enfin la lumière apparait  sur un lagon de sable blanc entourée d’immenses formations rocheuses recouvertes d’une végétation dense qui tombe en cascade sur les parois rocheuses et se reflète dans l’eau. L’endroit est si bien caché qu’à l’époque s’était un repaire de pirate de mer, ils cachaient leurs butins dans les grottes élevées des parois.

 P1050691  P1050682

Nous arrivons à Ko Kradan où un bon déjeuner sur la plage est servi. Départ à 14 heures puis nouvel arrêt pour se baigner dans un  endroit rocheux ou plusieurs espèces de poissons bicolores forment un aquarium naturel.

Samedi 3 Décembre : Ko Lanta (circuit en bateau des 2 iles de Koh Rock)

Nouveau départ pour d’autres iles sur un bateau hyper rapide de trois moteurs de 250 chevaux. Après un tour en camionnette taxi afin de ramasser les clients de tous les hôtels, nous arrivons sur une plage où nous prenons place à bord.  Le bateau est complet nous démarrons a toute vitesse, après une bonne heure de navigation premier arrêt et nous voilà plongé dans une mer où abondent des poissons de toutes les couleurs,  deuxième arrêt et là encore au milieu des coraux d’autres variétés de poissons toujours magnifiques. Nous rejoignons le parc National sur l’île de Koh Rock pour le  déjeuner. Surprise des Varans sont là et essaient de s’approcher des tables pour voler  un peu de nourriture. Ils sont impressionnants et courent à toute allure une personne est là pour les canaliser et éviter qu’ils s’approchent trop près car avec leur longue queue ils peuvent être dangereux. Nous leurs donnons les os du poulet qu’ils avalent à toute allure, impressionnant ! Petite promenade et repos sur la plage au sable blanc avant de repartir vers 14 heures, dernier arrêt pour le snorkelling encore dans un endroit peuplé d’innombrables variétés de poissons. Vers 16 heures nous rentrons à notre hôtel.

P1050713 P1050693
P1050702 P1050712

Apéritif dans la chambre et nous terminons la soirée dans le restaurant du coin avec un bon poisson bien cuisiné et service très sympathique, la pluie nous surprend et c’est en courant que je rentre avec Ernst, Jo arrive à se faire transporter par une personne du restaurant en moto taxi…..

Dimanche 4 Décembre : Koh Lanta (tour de l’île en scooter)

Dernière journée à ko Lanta, location de scooters, pour rejoindre le port principal Saladan. Nous en profitons pour retirer un peu d’argent à la Carte Bleue, petite promenade en ville puis au bord de la mer. Le temps est pluvieux et nous retournons à l’hôtel pour terminer les réservations, vol d’avion de HAT YAI / Bangkok (prix 2850 baths soit environ 70 Euros, Speed boat pour aller demain à Ko LIPE (1900 baths soit 47 Euros, le ferry moins cher ne circule pas actuellement), réservation de bungalows à Ko LIPE conseillé par notre loueuse pour les quatre dernières nuits au bord de la mer (prix 800 baths la nuit). Nous reprenons la route, mais le temps pluvieux nous fait peur et nous nous arrêtons dans  un restaurant panoramique qui domine les iles avoisinantes pour déjeuner. Nous avons fait le bon choix, grosse averse. 

Lundi 5 Décembre : Koh Lanta – Ko Lipe

Le voyage en speed boat dure 3 h 30, nous nous arrêtons dans plusieurs îles (Ko mook – Ko Kradan – Ko bulon) pour récupérer quelques passagers. L’île de Ko Lipe est une toute petite Île en mer d’Andaman à l’Ouest de la Thaïlande, elle fait partie du Tarutao National Marine Park qui regroupe plus de 70 îles à la pointe de la Thaïlande, c’est le dernier rempart avec la Malaisie. KO LIPE est l’une des plus petites, occupée essentiellement par les gitans de la mer. Nous débarquons sur une plage de sable blanc « Pataya beach », l’eau est turquoise, juste en face les bungalows que nous avons réservé « Moonligth ». Fait en partie de bambous tressés, les bungalows sont montés sur pilotis, sur la terrasse un hamac accroché sur les linteaux de la toiture (il faut bien se reposer de temps en temps, la mer et le soleil, c’est épuisant !!!!). L’intérieur est rustique, mais propre. Il n’y a pas d’eau chaude et un ventilateur pour climatisation.

Il est 16 heures, première visite de l’île qui se parcourt à pied, nous traversons le village de l’île « Chao Ley » par la walking street et nous atteignons rapidement la plage en face « sunrise beach ». L’île est composée de trois plages  Sunset Beach, Sunrise Beach et Pataya Beach, qui est notre plage, c’est là aussi ou les soirées sont les plus animées, tous les cafés restaurants sont illuminés, quelques torches, boites  remplis ou imbibés de pétrole éclairent la plage, quelques ballons montgolfière s’envolent  illuminés par des petits feux d’artifice achetés par les touristes. Nous dinons les pieds dans le sable face à la mer au « Family restaurant ».   

  

Mardi 6 décembre : Ko Lipe. Aujourd’hui journée relax, après le PD nous voilà parti pour monter au plus haut point de vue de l’île « Moutain Resort », nous nous arrêtons sur la terrasse du bar restaurant  boire un café et admirer le point de vue. Le paysage est magnifique avec les îles qui sont en face. Nous descendons sur la plage au sable blanc et aux eaux turquoises, pour  revenir sur « Sunrise beach », nous marchons jusqu’au bout de cette plage pour nous arrêter dans une crique au pied  du Serendipity bungalows. Baignade et nage jusqu’à une île en face, un vrai plaisir l’eau est chaude et transparente. Vers 16 h nous revenons sur Pataya beach pour terminer l’après midi. Au bout de la plage un  escalier en bois qui surplombe les rochers, nous permet d’accéder sur une petite plage de sable (un petit coin de paradis). Retour pour réserver notre ballade en mer pour le lendemain à la boutique d’un français de la région de Montpellier et nous en profitons pour réserver également notre retour bateau et bus jusqu’à Hat Yai (aéroport pour Bangkok). Nous allons boire un verre dans l’un des bars animés de la plage, allongés sur le sable sur un tapis très confortable en compagnie de Stéphanie une jeune française très sympa, avant de terminer la soirée par un succulent diner de poissons bien préparé à la sauce coco et ananas.

Mercredi 7 décembre : Ko Lipe (les iles). Le longtail est chargé, masques, tubas, palmes et repas du midi. Nous avons avec nous une famille Malaise de Kuala Lampur et un jeune couple donc nous n’arriverons pas à deviner leur origine. Premier arrêt pour faire du snorkelling et voir de beaux poissons,  des bénitiers accrochés à de magnifiques coraux... Deuxième arrêt sur une plage unique en mer d’Andaman de gros galets noirs, les rangers sont là pour nous faire payer le droit d’entrée au parc maritime de Tortuguero et encore de belles plages, de beaux poissons, un serpent pas très catholique et encore de magnifiques coraux, un vrai paradis. Au retour « Wait » notre skeeper passe la barre à Jo pour piloter le bateau.

 

Jeudi 8 décembre : Ko Lipe. Dernier jour au bord de la mer promenade dans l'île, farniente et baignade dans l'eau transparente et chaude, c'est un vrai paradis, et dire que c'est bientôt terminé. 

Vendredi 9 décembre : Ko Lipe à Hat Yai. Nous embarquons sur un gros seep boat avec 5 moteurs de 225 CV, il nous faut un peu plus d'une heure pour arriver à PAKBARAN où nous avons réservé un taxi pour Hat Yai qui se trouve au Sud de la Thailande près de la Malaisie elle est notée en rouge par le Ministère des Affaires Etrangères à cause de quelques soulèvements entre musulmans et boudhistes. Notre taxi nous dépose devant l'hôtel choisi le Wung Noy surprise il est super. Promenade en ville et shopping dans les grands centres commerciaux et dans le marché, la ville est moderne, on  rencontre beaucoup de femmes voilés. Diner dans un pub irlandais

Samedi 10 décembre : Hat Yai à Bangkok. Dans l'avion qui nous amène à Bangkok nous sommes les seuls touristes. Arrivé à Bangkok nous prenons un taxi jusqu'à Kaosan Road. Recherche de l'hôtel galère, L'hôtel choisi Kaosan Palace est complet et nous terminons au Four Season bien qualité/prix mais sans piscine. Nous allons en taxi au centre commercial informatique faire des achats. Retour assez rapide en tuk tuk. A Bangkok dans les rues il reste quelques murs et sacs de sable pour éviter la montée des eaux. 

Dimanche 11 décembre : Bangkok. Nous allons à pied jusqu'à la montagne dorée, belle vue sur la ville. Nous prenons ensuite le Sky train pour rejoindre l'immense marché du week-en où l'on trouve de tout habits, gadgets.... déjeuner dans le marché. Retour en sky train, en métro et enfin en bateau par le Ferry Phraya Express (les transports sont impeccables). Diner à Kaosan Road et nous rencontrons les 3 français et Frédérique que nous avions vu à Kho Lantha et Kho Lanta. Fin de soirée massage pour Hélène et un verre pour Ernst et Jo

Lundi 12 décembre : Bangkok. Marche à pied pour rejoindre le fleuve, arrêt au marché des amulettes très typique, arrivé juste en face du temple de marbre, nous prenons le bateau pour traverser. Visite du temple recouvert de mosaïques, de débris d'assiettes etc.... du sommet très belle vue sur le fleuve et Bangkok. Nous reprenons le bateau pour remonter le fleuve et rejoindre la station des poissons sacrés où nous déjeunons au bord du fleuve. Nous continuons jusqu'au marché des fleurs pour acheter des orchidées. Retour à l'hôtel pour nous préparer au départ. Dernier détail, nous en  profitons pour nous remettre à neuf "manicure et pédicure" Diner. Et vers 23 h un taxi vient nous chercher, et nous embarquons à 2 h du matin pour Paris.

Mardi 13 décembre : Bangkok - Dubai - Paris : Très bon voyage arrivé à Paris CDG vers 13 h, Nicole est venu nous chercher.

 

 

 

Suite à des problèmes générés par l'outil OVER BLOG, les dernières photos ont disparues seul les textes sont restés.Pas évident de les recoller au bon endroit. voilà un panachage de ces derniers jours de vacances.

 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.
 Un petit paradis.

Un petit paradis.

Des logements rudimentaires, loin des grandes villes et de la folie de Fouquet et Pattaya
Des logements rudimentaires, loin des grandes villes et de la folie de Fouquet et Pattaya
Des logements rudimentaires, loin des grandes villes et de la folie de Fouquet et Pattaya
Des logements rudimentaires, loin des grandes villes et de la folie de Fouquet et Pattaya
Des logements rudimentaires, loin des grandes villes et de la folie de Fouquet et Pattaya
Des logements rudimentaires, loin des grandes villes et de la folie de Fouquet et Pattaya

Des logements rudimentaires, loin des grandes villes et de la folie de Fouquet et Pattaya

Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.
Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.
Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.
Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.
Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.
Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.
Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.
Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.

Un petit clin d'oeil à Bangkok avant de retrouver Paris sous le clair-obscur.

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 10:27

 

J1 et J2 - Samedi - Dimanche 20 et 21 novembre 
Destination le Camdbodge. 
 
La-carte-voyage.jpg
 
Nous quittons Paris sous un beau soleil d'hiver, par Air Royal Jordania via Aman  pour Bangkok. 
cambodge-2010 6397BDFAir-Jordania.jpg
Comme le changement à Bangkok  est rapide nous modifions notre billet afin d'arriver à Phom Penh plus tôt. 
Dès notre arrivée à Phom Penh nous déposons rapidement les bagages à notre hôtel Dara Reang Sey bien situé (prix 18 € moyen) et partons sur le bord de Mékong participer à la fête des eaux et nous mélanger à la foule  qui déambule en regardant les bateaux illuminés de mille lumières qui voguent  lentement sur l'eau. 
P1010792
P1010795
Nous terminons la soirée au FCC - Foreign Cambodgien Club qui occupe un superbe immeuble offrant depuis la terrasse une belle vue sur le Tonle Sap.
J3 - Lundi 22 novembre
 
La visite de Phom Penh débute par une promenade le long du quai pour rejoindre la Poste Centrale beau bâtiment colonial.  
P1010796
Ensuite nous montons au sommet de la petite colline pour voir la pagode Vat Phnom symbole de la construction de la ville en descendant une plaque commémore l'alliance franco-Siamoise. 
P1010800
Nous passons ensuite devant la gare beau bâtiment en style ancien où stationnent de vieux trains à la retraites, la gare est à l'ombre de son passé.
le grand marché avec sa grande verriere superbe
 
Déjeuner dans un restaurant en syle colonial très agréable  près de la faculté des beaux arts.
Visite du musée, installée dans une superbe bâtiment, de très belles collections de statues de la période de Angkor. 
P1010807
P1010808
Nous retournons à l'hôtel pour nous reposer avant de repartir en tuk tuk pour notre dîner dans une famille franco-cambodgienne (relation de Ernst). Nous passons une bonne soirée en compagnie de Aline son mari et Anne Marie elles travaillent pour un orphelinat l'éléphant Blanc ainsi qu'un autre couple franco-cambodgien qui sont venus assister à un mariage familial.
 
Des fleurs pour nos hôtes. 
 
P1010819
cambodge-2010 6479BDF
Ce soir là,non loin de l'endroit ou nous nous trouvions.

Drame de Phnom Penh: le pont aurait oscillé avant la bousculade

CAMBODGE | Le mouvement de panique à l’origine de la bousculade meurtrière(près de 400 morts),ce lundi soir lors de la fête de l’eau, à Phnom Penh, est due aux oscillations du pont sur lequel se trouvaient des milliers de festivaliers, selon un rapport officiel.
 
 
Drame-a-PHNOM-PEN.jpg
J4 - Mardi 23 novembre 
 
Levé très tôt pour prendre un bus en direction de Kratie longue route de 7 h de bus pour 380 km. Nous arrivons vers 15 h, nous trouvons un hôtel au centre San Tephead en face du fleuve au personnel très efficace et nous enchaînons tout de suite une excursion, tuk tuk, bateau pour aller voir les dauphins d'eau douce de Irrawaddy et ils sont bien au rendez-vous et nous pouvons aussi admirer le coucher du soleil.
L'hôtel
P1010842
P1010843
Et les dauphins
 
P1010834
P1010835
Dîner dans un restaurant local en bordure du fleuve.
J5 - Mercredi 24 novembre
 
Prise en charge à l'hôtel à 8 heures du matin par un mini bus qui doit nous amener à Ban lung. Nous quittons finalement Kratie deux heures après car le mini bus devant compléter les places libres, se sera compressé que nous effectuerons ce long voyage pour arriver à destination à 15 heures. 
Ballade en ville dans la grande avenue (disproportionné par rapport à la circulation), visite du marché très coloré et odorant.
Dîner dans un agréable restaurant le Gecko house équipé de WIFI.
L'hôtel.
HOTEL.jpg
P1010847
P1010850
 
J6 - Jeudi 25 novembre 
 
Dès 8 heures du matin, nous partons en 4 x 4 accompagné d'un guide local, nous empruntons la piste rouge à travers la campagne, nous nous arrêtons et marchons jusqu'à un point de vue dominant l'immensité de la forêt avec à droite le Vietnam et à gauche le Laos. Ensuite nous reprenons la voiture pour rejoindre la rivière où une pirogue nous attend, nous naviguons une bonne heure avant d'atteindre une minorité  Tompuon (Laotien/Cambodgien).
Circuit proposé dans la région.
 
P1010855
ballade dans le village, maisons sur pilotis au-dessous desquelles circulent la truie et toute sa petite tribu de bébés, les poules etc.... quelques enfants.
P1010869
Petite marche dans la jungle avant d'atteindre le cimetière Chunchiet très surprenant des tombes dans la jungle avec de grandes statues en bois, la grandeur dépend de la fortune et à chaque enterrement la famille participe à des festivités qui vont durer 3 jours (danses, repas ....).
Des crânes de buffles, des statues des statues de bois représentent une période de la vie et des donations aux esprits.
P1010876 P1010879
P1010884 P1010881
Après cette matinée bien remplie déjeuner dans un restaurant local. Ensuite nous reprenons le bateau pour aller visiter une minorité chinoise, le village est très propre, une petite école où quelques élèves étudient le chinois, ensuite nous rejoignons une autre minorité laotienne.
Ecole.jpg
P1010899
Retour au bateau petite navigation avant de retrouver notre chauffeur pour rentrer en 4 x 4.
Dîner au restaurant Orchidée d'une fondue cambodgienne.
J7 - Vendredi 26 novembre
 
Pendant le petit déjeuner à notre hôtel, on nous livre nos deux mobylettes et les casques difficile d'en trouver un à la taille de notre tête. Ensuite passage en revue des engins et des différentes fonctions, les freins pas terribles ....
Départ sur les pistes de terre rouge, à 2 km premier arrêt pour voir un boudha couché au sommet d'une petite colline continuation de notre circuit pour aller voir différentes cascades Cha-ung, Katieng et Ka Chang toutes différentes et superbes.
boudda.jpg
P1010917
P1010923
CASCADES.jpg
Au retour nous nous arrêtons au bord de la piste pour voir le ramassage de la sève des hévéas pour la production du caoutchouc, les arbres sont incisés et la sève coule dans de petits sacs en plastique, ensuite les ouvriers versent le contenu de chaque petit sac dans un bidon et chacun apporte ce bidon à la citerne, travail dur et surtout sale.
Vive les pneus Michelin et surtout le profit. Nous rencontrons un voyageur en moto, Robert et nous allons déjeuner ensemble dans une gargote au centre de Banlung.
P1010933
P1010931
Continuation de la piste pour rejoindre le lac Yeak Leom à 5 km de Banlung, ce lac se situe au milieu de la forêt et il est parfaitement circulaire et totalement limpide. Nous nous baignons dans ses eaux vertes avec un grand plaisir après cette ballade très poussiéreuse. Pour les autochtones il s'agit d'un lac sacré qui serait un cratère de volcan ou bien une météorite....
LE-LAC.jpg
Retour à notre hôtel vers 17 h et achat des billets de bus pour partir samedi matin de Banlung vers Kompong Thom. 
Retour à l'hôtel, ensuite internet pour les nouvelles, apéritif au Gecko House où nous rejoint Robert.
Dîner à notre hôtel d'une fondue cambodgienne très bonne recommandée par notre guide O.P (Prix 7 $ par personne avec boisson).
fondue.jpg
J8 - Samedi 27 novembre
 
Départ de l'hôtel à 6 h 15 du matin pour nous rendre à pied à notre bus, Robert est là aussi pour le départ du bus . Le bus emprunte la piste jusqu'à Steng Streng à petite vitesse, ensuite la route est goudronnée  jusqu'à Kratie, en cours de route quelques arrêts, nous grignotons des fruits, du riz gluant, pain avec vache qui rit etc.... car nous n'avons pas déjeuné ce matin.
Arrivée à Kompong Chang vers 14 heures, nous quittons Robert qui continue sur Phom Penh. Déjeuner d'une soupe à la station de bus et nous repartons à 15 h 30 jusqu'à Kompong Thom où nous arrivons à 17 h. Très longue journée de bus.
Nous choississons Arundas Hôtel (8 € chambre très correcte).
Petite ballade en ville qui est très calme, apéritif dans la chambre. Dîner au restaurant de l'hôtel pas terrible.
J9 - Dimanche 28 novembre 
 
Notre chauffeur commandé la veille pour aller voir le site de Sambor Preik Kup nous attend et en discutant il nous propose de nous conduire à Siem Reap et de fil en aiguille Koker et Beng Meela après négociation nous arrivons au prix de 120 $, le luxe voiture avec chauffeur.....
Départ à 7 h du matin après une heure de route nous arrivons au site de Sambor Preik Kup, peu de touristes, nous visitons les différents temples :
1. Sambor : intérieur octogonal
2. Tao : intérieur rectangulaire
3. Yeay Peau : symbole de la fertilité
Sambor-3.jpg
Sambor-1.jpg
Sambor-2.jpg
Nous repartons pour 2 heures de route en direction de ko kher, en route arrêt à un magnifique Pont Khmer.
Pont Khmer
Arrivée à Ko Kher nous rentrons dans le temple par la grande porte derrière se trouve une grande allée qui à l'époque était encadrée de deux bassins mais au fond se dresse une pyramide d'une hauteur de 40 mètres très surprenant.
Ko-Kher-1.jpg
Retour à la voiture où nous déjeunons dans un petit restaurant à l'entrée du site. Continuation de la route jusqu'au prochain site de Beng Meela, nous prenons la grande allée pour arriver au temple sous les arbres. Magnifique temple, encore sauvage, enchevêtrement de racines d'arbres, beaux bas reliefs, nous déambulons au milieu de pierres en vrac pour rejoindre la bibliothèque etc.... Dans ce temple a été tourné le film les deux frères.
Beng Meela
Beng Meela 3
Beng Meela 2
Nous repartons en voiture pour notre dernière étape Siem Reap. Nous ne reconnaissons pas la ville qui s'est énormément agrandie et est devenue très touristique. Notre chauffeur nous dépose à l'hôtel choisi Mandalay mais il est complet et nous optons pour l'hôtel qui se trouve en face le Popular Hôtel (très moyen) mais bien situé .
Dîner près de notre hôtel dans un quartier très touristique nous choisissons un restaurant recommandé par le guide OP (repas moyen).
Ballade au marché de nuit, un peu d'internet et nous rentrons.
J10 - Lundi 29 novembre
 
Il est 7 h 20 nous venons de louer pour les 3 jours prévus à Siem Reap un tuk tuk (20 $ par jour environ).
cambodge-2010 7103 BDF
Mise au point avec le chauffeur du programme de la journée, visite des temples suivants :
1. Preah Kan
2. Preah Neak Pean
bassin carré
3. Ta som
4. East Mebom
5. Pre Rup
Temple-du-Pre-Rup.jpg
6. Banteay Kdei : entouré d'un grand bassin
7. Sra Srang
sculture temple
Ruines du Ta Som
Ta-som.jpg
Sculpture du Banteay Kdei
Sculpture-du-Banteay-Kdei.jpg
Déjeuner et pour terminer cette journée  le temple de Kravan.
Nous traversons la ville pour rejoindre le village flottant de Chong Khneas au bord du lac Tonle Sap. Ce village peuplé en majorité par les vietnamiens offre un autre visage, les pêcheurs sont très pauvres et leurs paillotes sur l'eau rudimentaires. Achat de quelques cahiers dans l'épicerie locale pour donner à l'école. Visite d'une pisciculture, poissons, crocodiles, pas d'hygiène, quelle odeur.....
Retour à l'hôtel vers 16 h, massage pour Hélène, repos pour Jo et Ernst.
Dîner au restaurant un peu éloigné d'un BBQ, arrosé d'une bouteille de vin blanc de Mèze, retour par le marché de nuit.
J11 - Mardi 30 novembre 
 
Départ très tôt pour voir le lever du soleil sur Angkor Vat, notre tuk tuk nous attend à 6 h du matin, malheureusement le temps est nuageux. Nous commençons la visite par :
1. Porte d'Angkor
2. Bayon : 54 tours ornés de 216 visages monumentaux
bayon-1.jpg
.
Bayon-4.jpg
.
Bayon-5.jpg
3. Baphuon : temple en restauration qui avait été démonté pierre par pierre et les plans perdus durant la guerre. Grand boudha allongé sur une façade.
4. Terrasse des éléphants, terrasse des rois lépreux
Terrasse des éléphans
5. Chan Say Tekoda
6. Ta Prohm
Taprom-1.jpg
Taprom-2.jpg
7. Takeo : temple austère haut de 50 m non terminé sans sculpture
8. Ta pron : arbres enchevêtrés dans les pierres
9. Angkor Thom et Angkor Vat : le plus grandiose
P1020145M
Bas-reliefs ANGKOR 3
Bas-reliefs ANGKOR 1 Bas-reliefs ANGKOR 2
10. Phnom Ba Kheng : nous grimpons au sommet de la colline pour voir la vue sur le site d'Angkor et le lac.
J12 - Mercredi 1er décembre 
 
Long trajet pour rejoindre les temples plus anciens du groupe des Roluos suivants :
1. Lolei : en brique rouge peu visible en restauration
2. Preak Ko
3. Bakong
Visite d'un atelier de sculpture les enfants tous petits travaillent.
Jeunes-sculteurs.jpg
Nous reprenons le tuk tuk pour 28 km de route pour voir le dernier temple Bentey Srei, petit temple superbe avec des exquises  sculptures  des portes, ou les bas reliefs sont comme de la dentelle, une merveille ....
Pour la petite histoire c'est dans ce temple que Malraux a essayé de dérober des bas reliefs et il s'est fait arrêter 
Nous demandons au chauffeur de nous conduire à Kai Spean la rivière aux mille Linga, il trouve que ce site est très loin après discussion nous décidons de ne pas nous y rendre, par la suite nous apprendrons que ce site était magnifique et nous regretterons de ne pas y être allé.
Retour à Siem Reap, le tuk tuk nous dépose au Musée National, nous le payons et lui disons aurevoir.
Déjeuner rapide au restaurant chinois à proximité et visite du musée qui est cher 12 $ et contient seulement de très belles sculptures.
J13 - Jeudi 2 décembre
 
Un mini bus nous amène au port à 7 h du matin où nous devons prendre le bateau pour Battabamg. Embarquement à 7 H 30. Ernst et Jo prennent les places du bas et Hélène sur le toit pour profiter du soleil et de la vue.
Navigation lente à travers la mangrove, traversée de plusieurs villages flottants parfois le bateau s'arrête pour déposer un habitant avec de nombreux sacs de provisions faites à Siem Reap pour nourrir la famille ou alimenter une épicerie locale. Les paysages sont magnifiques et surtout la vie au bord du fleuve.
Temple-sur-le-lac-TONLE-SAP.jpg
aux-portes-de-Battambang.jpg
Arrivée à Battabamg à 15 h 00, soit 7 h 30 de navigation. Nous marchons jusqu'au centre de la ville pour trouver un hôtel et choisissons le Seng Hout Hôtel (tout neuf et de bon rapport qualité/prix 12 dollars).
Nous partons visiter la ville, quelques maisons coloniales et promenade au bord du fleuve.
Dîner arrosé d'une bouteille de vin et retour à notre hôtel.
J14 - Vendredi 3 décembre
 
Bon petit Déjeuner à l'hôtel notre tuk tuk commandé la veille pour 15 $ la journée nous attend. Départ à 8 heures pour rejoindre le Bamboo train. Arrivée en pleine campagne, très surprenant comme construction une plate forme montée sur deux essieux, nous prenons place sur un coussin. La promenade se compose d'un aller et d'un retour d'une durée de deux fois 20 minutes, mais comme les trains ne peuvent pas se croisser, il faut s'arrêter descendre démonter la plate forme et les essieux mettre le tout sur le bas côté pour laisser passer le train venant d'en face. C'est rudimentaire mais ce système archaïque super....
cambodge-2010 7187 BDF
1. La gare, 2 et 3. L'atelier de réparation,4 et 5 montage du train, 6. Les voyageurs,7 et 8 le chemin de fer,9 Aiguillage l'un des 2 trains doit céder le passage à l'autre,10 et 11 La machine,12 Les futurs chefs de gare.
 
 
Bamboo Train1
Le film

Bamboo train 5 par Jovideos

 

Ensuite nous reprenons le tuk tuk pour aller visiter :

- un site pré-angkorien au sommet d'une colline, basé sur le plan d'Angkor avec 4 tours. Du haut la vue est belle sur la campagne. Attention des pancartes indiquent ne pas sortir du chemin danger bombes !!!
- un boudha que nous atteignons en montant par des échelles, il est en construction et taillé directement dans la roche de la montagne, seulement sa tête magnifique est sculptée. Le reste du corps sera fait ultérieurement dès que les donations pourront y subvenir.
Battabamg sculture Battabamg sculture 2
Arrêt à l'ancienne maison du gouverneur très belle en style colonial.
Le tuk tuk nous dépose au centre de la ville où nous allons déjeuner.
Après-midi visite de la Poste, du musée de la ville sans grand intérêt.
Dîner au restaurant.
J15 - Samedi 4 décembre
 
Départ à 8 heures notre tuk tuk de la veille nous attend pour nous conduire à la gare routière, nous luis faisons adieux, nous recommandons ce tuk tuk pour sa gentillesse et de plus il parle anglais.
Nous prenons place à bord de notre bus très confortable pour Phom Penh, le trajet dure 6 h. Arrivée à la gare routière comme nous avons sympathisé dans le bus avec Malica nous l'accompagnons jusqu'à son hôtel qui se trouve en face de la rivière et nous choisissons un hôtel à proximité le "Mékong Hôtel" (Bien :prix 18$ et surtout bien situé).
Visite du Palais Royal et de la Pagode d'Argent en fin de journée nous allons boire un verre et terminer la soirée au Riverside Bistro.
J16 - Dimanche 5 décembre
 
Grande marche en partant de l'hôtel pour rejoindre le marché Russe, sur notre parcours nous avons vu un mariage avec le traiteur à proximité .....
Passage devant le lycée Tuol Sleng transformé en musée du génocide témoignage des atrocités commises par les kmers rouges, nous ne le visitons pas car nous n'avons pas envie de voir autant d'horreurs. Arrivé au marché Russe un peu touristique mais très intéressant beaucoup de choix d'objets à des prix corrects, achat d'une tête de boudha en pierre, sac etc....
Retour à l'hôtel en tuk tuk, nous nous arrêtons devant le Palais Royal et continuons à pied et déjeuner au bord du fleuve. L'après-midi nous allons nous promener au quartier colonial près de la Poste.
En fin de journée nous allons chercher Malica pour prendre un apéritif au FCC ensuite dîner en terrasse dans un beau restaurant au bord du Mékong.
J17 - Lundi 6 décembre
 
Départ à 8 h de l'hôtel pour prendre le bus qui doit nous amener à Kampot. Arrivé à Kampot à 14 h 30 nous choisissons la guesthouse Orchide bien situé dans un beau jardin mais au confort moyen, ensuite nous partons visiter la ville à pied. Un peu triste et sans grand intérêt malgré quelques maisons coloniales dans un état de délabrement total.
Seule attraction la promenade au bord du fleuve où nous allons prendre l'apéritif en terrasse et dîner. Retour avec les lampes électriques car pas de lumière publique.
Notre GuestHouse.
 
Kampot guest house
Kampot bridge.
Kampot-bridge.jpg
J18 - Mardi 7 décembre
 
Un mini bus réservé la veille vient nous chercher pour une excursion au Mont Bokor. Arrêt à l'entrée du park national pour changer de véhicule et prendre une camionnette tout terrain qui nous amène à un point de départ pour une randonnée à travers la brousse. Nous sommes encadré par un guide et deux rangers armés car un tigre a été aperçu, il y a quelques années et depuis la psychose. En 1 h nous atteignons en nouveau la route ou les camionnettes nous attendent pour nous amener au sommet vers de belles cascades.
Transport pour Mont Bokor.
 
les taxis pour Bokor
excursion au Mont Bokor 1
Quelques photos et repas sur les rochers au menu riz et légumes en sauce coco / curry très bon.
Nous repartons en camionnettes pour rejoindre le Bokor.
Situé au sommet d'un immense plateau qui domine la plaine et la mer, l'hôtel Casino Bokor construit par les français terminé en 1925, ils ne l'habiteront que jusqu'en 1940 (riche d'histoire).
excursion au Mont Bokor 2A
Sur ce plateau, on trouve également une église.
excursion au Mont Bokor A2-copie-1
Les différents affrontements entre cambodgiens et vietnamiens (colline stratégique) n'ont laissé de ces lieux que des ruines dont les structures sont restées solidement accrochées et laissent encore voir la vie qu'il devait y avoir à cette époque.
Même route et chemin que à l'aller ensuite nous terminons par une petite promenade en bateau sur le fleuve pour admirer le coucher de soleil.
Dîner dans un restaurant local au bord du fleuve.
J19 - Mercredi 8 décembre
 
Nous quittons Kampot en mini bus direction Sihanoukville et ses plages 1 h de route pour arriver sur l'une des plages la plus fréquentée par le tourisme Serendipity beach. Recherche d'un hôtel proche de la plage mais l'androit est très touristique et beaucoup d'hôtels complets, nous trouvons enfin une guesthouse qui n'est pas en bordure de mer mais a l'acceuil très agréable. Maillot de bain et repos sur un transat à l'ombre des tamarins hyper confortable, de plus c'est happy hour..... Alors. L'eau est à 30 degrès, un rêve. Si vous cherchez de longues plages solitaires, c'est pas ici qu'il faut venir.
Pour finir la soirée dîner les pieds dans l'eau, au menu BBQ de poissons excellent. Le prix pour 3 : 11 $ avec les boissons, on reviendra.
plages de Sihanoukville
Diner plage de Sihanoukville 2
Et puis quoi? faut bien que les enfants s'amusent!!!!
 
J20 - Jeudi 9 décembre 
 
Un mini bus vient nous chercher à notre hôtel pour nous amener à la plage pour partir en excursion d'une journée sur l'île Bambou ou Kho Rossei, nous rejoignons les autres passagers dans le bar de la plage où un petit déjeuner nous est servi. Ensuite embarquement sur une grosse barque en bois. Arrêt en mer en face d'une île pour faire du snorkelling, continuation jusqu'à l'île Bambou arrivé sur une belle plage où nous déjeunons de légumes, poissons grillés et fruits. Nous partons à pied pour traverser l'île et rejoindre une autre plage où il y a des bateaux de pêcheurs et se baigner. 
bateau pour l'ile Bambou
ile-Bambou-copie-1.jpg
ile-de-Bambou-2.jpg
Vers 16 h retour sur la plage et ensuite à l'hôtel.
Dîner sur la plage d'un BBQ de poissons et après le repas nous retrouvons nos trois équipiers du Québec que nous avons rencontré sur le bateau. Un dernier verre, échange de E. Mail. Soirée très sympathique.
J21 - Vendredi 10 décembre 
 
Petit déjeuner sur la plage et nous partons à pied explorer les différents points de l'île.
- Plage Skoda occupé uniquement par un grand complexe hôtelier de luxe
- Traversé d'un petit port de pêcheurs locaux d'une extrême pauvreté
- Plage Indépendance au bout la jetée a été aménagé par le grand hôtel Indépendance datant de 1963. La pointe rocheuse est belle, nous allons voir le viel hôtel restauré, très grands espaces, belle piscine mais sans âme.
- Plage Hawai : arrêt pour prendre un verre en face d'un gigantesque pont en construction disproportionné par rapport à l'île d'en face qu'il va relier. Nous apprenons qu'un grand complexe touristique est en construction.
- Plage Victory sur cette plage se trouve l'immense discothèque Aéroport décoré d'un grand avion.
Arrêt dans un restaurant au bord de la mer pour déjeuner et retour en tuk tuk jusqu'à la statue des Lions d'or
Nous terminons l'après-midi sur la plage, baignade dans une eau à 30°.
Dîner les pieds dans l'eau d'un BBQ de poissons arrossé d'une bouteille de vin rouge mais nous ne restons pas insensibles au défilé constant d'handicapés, d'enfants demandant l'aumône, c'est un peu difficile une telle pauvreté, la guerre quelle catastrophe !!
J22 - Samedi 11 décembre
 
Départ en tuk tuk jusqu'à l'embarcadère de la plage Victory où nous prenons un bateau de croisière pour rejoindre l'île de Koron Salem.
Petit déjeuner à bord ensuite accostage en mer près d'une île pour se baigner avec le masque et le tuba, quelques poissons et coraux.
Nous continuons la navigation déjeuner à bord d'un buffet traditionnel et fruits. Arrivée sur l'île de Koron Salem, superbe plage, l'eau est transparente, ballade à pied et nous rencontrons quelques enfants.
Promenade avec le guide, nous remontons une rivière à travers la mangrove pour voir les différentes espèces d'arbres et de plantes (manguiers, bananiers, orchidées etc....) l'eau est couleur chocolat.
La navigation de retour en musique allemande avec quelques verres d'alcool offerts par l'équipage. Le tuk tuk nous attend pour nous ramener. Nous passons par la plage mais le soleil s'est couché donc nous rentrons à l'hôtel.
Dernier dîner d'un BBQ de poissons sur la plage les pieds dans l'eau.
J23 - Dimanche 12 décembre
 
Départ à 8 heures de Sianoukville vers Kro Kho Kongm pour 220 km le bus se traîne et nous mettons 5 heures, nous avons le temps d'admirer le paysage et la forêt danse.
Arrivée à 13 h 30 à la gare routière à l'extérieur de la ville, un tuk tuk nous amène à l'hôtel Coccon villa face au fleuve.
Déjeuner chez Laurent en terrasse sur l'eau d'un repas continental , entrée décorée d'une 2 CV customisée.
Jo et moi partons au centre de la ville pas vraiment terrible, visite du marché local.
Ernst nous rejoint vers 17 h, et nous essayons de trouver l'orphelinat l'Eléphant Blanc géré par des français rencontrés à Phom Penh, après information nous ne trouvons pas. Nous allons dîner au bord de l'eau et pour terminer notre séjour au Cambodge nous prenons les spécialités locales le Loc Lac et le Amok.
Demain nous rejoindrons la frontière de la Thailande et une journée à Pattaya avant de rentrer sur Bangkok.
Bye Bye et à bientôt.
J24 - Lundi 13 décembre
 
Départ à 7 heures, un tuk tuk nous amène au poste frontière du Cambodge (9 km), formalités de sortie du Cambodge, ensuite formalités d'entrée en Thailande, le tout se passe très rapidement.
Au revoir le Camdbodge et tous ces visages souriants qu'on n'oubliera pas.
 
visage du Camdbodge
Un conducteur de mini bus nous intercepte pour nous faire une proposition, il faut qu'il remplisse le véhicule jusqu'à Trat (100 km : première ville de la Thailande), d'autres passagers attendent, il faut être en tout 10 personnes , afin d'obtenir un prix intéressant.
En attendant le remplissage nous avalons une soupe car nous n'avons pas déjeuné ce matin.
Enfin, le mini bus est presque complet et tous les passagers sont d'accord nous partons pour le voyage de 100 km, arrivée à la station de bus centrale à l'extérieur de la ville de Trat, arrêt pour changement de bus en direction de Pattaya.
Le bus de Pattaya ne partant qu'à 12 heures, des mini bus sont là pour essayer de convaincre les touristes afin de remplir le véhicule, les négociations s'engagent sur les prix et enfin nous partons à 11 heures.
Nous faisons 300 km en 3 H 30, quelle vitesse !! Le chauffeur brave tous les dangers à une vitesse parfois de 150 km/h. Arrivée à Pattaya à 15 h 30, nous nous arrêtons dans un hôtel près du centre, nous déposons nos affaires et partons pour la plage, nous sommes tout de suite dans l'ambiance en traversant une rue peuplé de travestis. Promenade dans l'avenue qui longe la plage, arrêt pour prendre un verre et manger une pizza.
Pattaya.jpg
Retour à l'hôtel pour un petit repos avant de repartir à l'assaut de la vie nocturne. On ne peut pas s'imaginer une telle animation .... Les bars à filles des jeunes des vieilles.... à Gais ..... se succèdent.... du raccolage sur plusieurs kilomètres, il y en a pour tous les goûts et surtout pas de limite d'âge ni de nationalité, les Russes sont arrivés.  
Même les Européennes sont là et représentent  le Moulin Rouge.
Pattaya-la-nuit.jpg
Dîner dans un buffet Koréan.
J25 - Mardi 14 décembre
 
Petit déjeuner dans un bar sur la promenade en bordure de mer, la rue est calme, la population dort après la longue nuit, les boutiques sont fermées et n'ouvrent que vers 11 heures , il faut bien récupérer....
Ernst va se promener et nous allons nous baigner afin de profiter de notre dernier jour au bord de la mer.
Retour à l'hôtel pour une douche ensuite nous cherchons un taxi pour rentrer à Bangkok après négociation nous arrivons au prix de 1100 Baths soit 28 €, pour une  distance de 150 km par autoroute et nous allons gagner du temps. Il nous amène à notre hôtel Kaosan Palace In (moyen) par la suite nous apprendrons qu'il fallait descendre à l'hôtel DD en face moins cher et beaucoup mieux grande piscine sur le toit.
L'Hôtel Kaosan Palace In 
 
Hotel à koasanroad Palace Inn'
Nous arrivons vers 15 heures nous posons les bagages et allons déjeuner. Promenade dans le quartier très animé, il s'agit de l'ancien quartier des routards qui a évolué et maintenant on trouve de bons hôtels. Ensuite baignade dans la piscine sur le toit de l'hôtel.
Dîner dans notre quartier et après nous prenons un taxi pour rejoindre le marché de nuit de Patpong, qui est très calme, nous commençons quelques achats de bijoux qui sont très bien imités . Nous rentrons en taxi, dernière bière et dodo.
cambodge-2010 Bangkok 7705 BDF
J26 - Mercredi 15 décembre
 
Petit déjeuner et ensuite nous prenons le bateau sur le Chao Praya River de Kao Sand Road jusqu'à la station n° 13 (près de l'hôtel Oriental et l'Ambassade de France) , nous allons réserver une table au restaurant l'Harmonie et nous continuons en métro jusqu'au grand centre commercial "Central World", promenade dans les magasins chics mais pas d'achat car aussi cher qu'en France. Ensuite marche sur les trottoirs très encombrés pour rejoindre le grand magasin électronique afin de voir les derniers gadgets, Jo achète un appareil de projection de laser de toutes les couleurs pour éclairer le plafond ainsi qu'un ventilateur de micro fluorescent.
Nos achats terminés nous prenons un tuk tuk pour rentrer à Kaosan Road où nous déjeunons simplement nouilles sautées et bières.
Hélène va faire la manucure et ensuite piscine pour se délasser.
cambodge-2010 Bangkok 7688 BDF
A 17 heures départ en bateau pour rejoindre la station près de l'Oriental afin d'aller prendre l'apéritif au 65e étage du Sky Bar suspendu dans le vide de la State Tower, la vue est magnifique on ne s'en lasse pas, c'est la deuxième fois que nous venons.
State Tower
Dîner au restaurant l'Harmonie très bien dans un cadre très agréable pour fêter notre dernière soirée Ernst nous offre une bouteille de vin afin d'accompagner ce succulent repas
Restaurant l'Harmonie.
 
cambodge-2010 7759 Bangkok.
Resto-l-Harmonie.jpg
Marche à pied jusqu'au marché de nuit de Patpong, afin de faire les derniers achats de bijoux.
Retour en tuk tuk jusqu'à Kaosan Road, après ce périple arrêt dans un bar pour nous désaltérer.
J27 - Jeudi 16 décembre
 
Petit Déjeuner à Kaosan Road, promenade à pied, arrêt dans un marché local avant d'arriver au marché aux fleurs, les orchidées sont magnifiques et Hélène achète 2 orchidées bleues, la fleuriste les emballe dans du papier journal, Jo n'est pas d'accord car l'encombrement est important et il va falloir que je me promène avec ce paquet et nous avons droit à la grimace, peu importe.....
Continuation de notre promenade jusqu'à la station n° 15 où les poissons sont sacrés, arrêt pour boire un verre et donner à manger aux poissons afin d'avoir un bon karma. Nous prenons le bateau pour rejoindre le palais Royal , le parc étant fermé , nous rejoignons Kaosan Road difficilement car la traversée des grands boulevards à proximité du Palais Royal est très sportive (pas de passage piétons) , arrivée à notre hôtel nous terminons la journée à la piscine. Après une dernière promenade à Kaosan Road afin de grignoter les derniers fruits exotiques frais, de manger une crêpe dans les échoppes du quartier. Nous prenons un taxi pour nous conduire à l'aéroport et comme d'habitude il a une conduite un peu risquée. 
Enregistrement et vol jusqu'à Aman changement et continuation sur Paris sans problème.
Et oui c'est fini Ernesto,il faut rentrer à la maison!!!!!.Peut-être l'an prochain la Birmanie, qui sait.
 
Déjà fini le voyage!!!!
Arrivée à Paris et au fur et à mesure de la descente nous pouvons admirer toute la campagne blanche de neige.
Nicole vient nous chercher gentiment, prévoyante elle a amené une veste de laine pour nous protéger du froid.
Nous avons eu de la chance de pouvoir atterrir sans problème , nous résistons au froid jusqu'à la maison.
Je lui offre une orchidée qui est arrivée à bon port et j'apprends qu'elle s'appelle Wanda.
Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 13:34

 

Jour 1 et 2 : 2 et 3/11/2009 : Paris – Bankgok – Chiang Mai

Nous quittons Paris sous la grisaille, c'est sous ce temps horrible que notre ami Huy nous amène à Roissy. Embarquement  sur un vol de la Royal Jordanian, Stop à Aman via Bankgok, et continuation sur Chiang Mai ou nous retrouvons le troisième mousquetaire notre ami  Ernst qui est venu nous attendre à l'aéroport avec le taxi de l'hôtel "Hôtel Prince". 

 

La nuit commence à tomber,  Ernst nous a réservé une surprise : c'est le dernier jour du festival  "Loi Kraton", jour d'expiation des mauvaises actions de l'année en Thailande. Des centaines de lampions sont lancés des ponts de la rivière Ping et illuminent la  ville, sur la rive des dizaines de familles jettent des bouquets de fleurs flottant, décorés de bougies le spectacle est unique (pardon des mauvaises actions commissent dans l’année).  

Chiang mai feteDSC04446

 

Nous nous attardons sur la grande avenue qui surplombe la rive pour admirer le défilé de chars  venus des différentes régions. Ce défilé va durer plusieurs heures, des chars et encore des chars, c'est incroyable.

les chars 2les chars

 

Nous nous mêlons à la foule et retournons sur le Ping pour y déposer un bouquet de fleurs sur l'eau et lancer un lampion (principe des montgolfières). Diner rapide dans un petit restaurant. 

Jour 3 : 4/11/2009 : Chiang Mai

Après le petit déjeuner copieux de l'hôtel nous voilà parti en ville pour les formalités, banque, location des mobylettes et départ pour le sommet de la montagne le "Vat doi suthep", temple boudhiste.

Le soir ballade dans l'immense marché de nuit, et diner sur le marché nous prenons des plats dans différentes échoppes. Retour à l'hôtel en longeant les rues du marché très animée

Notre hotel à Chiang Mai et nos motos pour la route aux 1864 virages.

Notre hotel à Chiang Mai et nos motos pour la route aux 1864 virages.

Jour 4 : 5/11/2009 : Départ pour le tour Mae hong son à Chiang Mai par Pai : la route aux 1864 virages

Départ en mobylette pour Pai, nous franchissons des centaines de virages et de très beaux paysages avant d'arriver à Pai. Beaucoup d'Européens ont fait la même chose que nous. La ville est très animée de jour comme de nuit. Nous avons trouvé pour dormir de petits bungalows "hôtel Shan à la sortie de ville : à déconseiller" Prix 300 Baths vraiment pas cher mais pas terrible. Repas en ville, nous craquons pour une fondue bourguignonne arrosée d'un chably (l'addition est salée).

Au marché de nuit, Jo fait graver un porte clé avec la photo de Charlotte qui n'a pas encore deux mois nous pensons beaucoup à elles.

Nos premiers kilomètres, essence et détente
Nos premiers kilomètres, essence et détente
Nos premiers kilomètres, essence et détente

Nos premiers kilomètres, essence et détente

Jour 5 : 6/11/2009 : Environ de Pai

Visite des environs : source d'eau chaude à + de 80°(cuisson oeuf dur), temple et cascades. Après-midi massage pour Hélène et relaxation pour Ernst et Jo.

Diner au Baan Bunjarong, très bien mais service un peu lent. Sur le retour arrêt pour voir les nouvelles dans un café Internet.

les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien

les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien

De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.
De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.
De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.

De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.

Jour 6 : Samedi 7/11/2009 : Pai – Mae Hong Son

Départ pour Mae Hong Son, continuation de la route aux 1864 virages débutée à Chiang Mai. Les paysages sont toujours magnifiques, nombreux cols et points de vue.

Surprise à l'arrivée le splendide lac est asséché pour nettoyage. Recherche d'une guest house avec vue sur le lac. "La Piya Guest House" sympathiques bungalows bordant le lac au prix de 600 baths (12 €), une bonne adresse.

Visite de la pagode "Wat Chong Klang"

Ensuite une plus anciennne "Wat Hua Wiang" le marché et nous traversons la piste de l'aéroport qui se trouve en centre ville. Ensuite en moto nous montons au sommet de la colline qui surplombe la ville pour voir la pagode "Wat Doi Kong Mu" et admirer le coucher du soleil tout en buvant un "pot".

Diner dans un restaurant qui sert une très bonne cuisine thailandaise "Fern Restaurant" au menue fondue de poissons, légumes, et pâtes au poulet. Nous rentrons par le marché de nuit qui expose un bel artisanat local.

Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son

Sur la route de Mae Hong Son

Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"
Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"
Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"
Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"

Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"

Jour 7 : Dimanche 8/11/2009 : Mae Hong Son

Après le petit déjeuner au bord du lac chez "Shan" départ en mobylette pour visiter le village des femmes-girafes au long cou à environ 25 km. Village très touristique, nous payons un droit d'entrée pour pouvoir photographier et ce don est une contribution pour aider cette communauté. Il subsiste encore quelques personnes agées qui semblent porter les anneaux au tour du cou comme une tradition mais les enfants adolescents portent les colliers uniquement pour le folklore.

Retour et visite de la pagode du boudha couché Wat Phra Non puis nous remontons à pied au sommet de la colline pour se relaxer et admirer la vue et le coucher du soleil.

Dîner au même restaurant que la veille "Fern restaurant" et nous choisissons les plats indiqués sur le guide du routard (poulet dans des feuilles de bambous" c'est excellent.

femmes-girafes au long cou
femmes-girafes au long cou
femmes-girafes au long cou
femmes-girafes au long cou

femmes-girafes au long cou

le village et son église St joseph avec St Joseph gardien des lieux
le village et son église St joseph avec St Joseph gardien des lieux

le village et son église St joseph avec St Joseph gardien des lieux

Jour 8 : Lundi 9/11/2009 : Mae Hong Son – Mae Suriang

Départ pour une longue route à travers de beaux paysages mais toujours des virages. En chemin arrêt à Kuyn Lan pour se reposer et prendre un café. Arrivé à Mae Suriang, à l'hôtel Riverside, superbement décoré en style colonial tout en bois avec vue sur la rivière (Prix 900 Baths soit 18 € avec P.D compris), départ pour la visite des deux temples de style Birman Wat Si Bunruang, le marché, traversée du pont pour aller boire un pot au bord de la rivière Salawin.

Diner au centre ville dans un restaurant recommandé par le guide du Routard "Intira", vraiment nul à notre goût. Internet et retour à l'hôtel.

Extraordinaires paysages et notre  hôtel Riverside au bord de l'eau
Extraordinaires paysages et notre  hôtel Riverside au bord de l'eau
Extraordinaires paysages et notre  hôtel Riverside au bord de l'eau

Extraordinaires paysages et notre hôtel Riverside au bord de l'eau

Jour 9 : Mardi 10/11/2009 : Mae Suriang – Chiang Mai

Départ pour Chiang Mai, la route est longue mais très belle toujours des virages, un pont suspendu en rénovation très typique, et passage de cols.

Arrivé à l'hôtel Prince, fin de la journée à la piscine ou sieste ....

Le soir traversée de la ville, pour rejoindre les berges du fleuve, retour au marché de nuit où nous dinons sur la place du marché. Retour à l'hôtel.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 10 : Mercredi 11/11/2009 : Chiang Mai

Départ pour la visite des principaux temples Wat Phra Singh, Wat Chedi Luang qui abrite le boudha d'émeraude, chose curieuse un bonze momifié sous verre, un peu macabre ....

Déjeuner et après-midi au bord de la piscine.

Ensuite, marché de nuit, diner au bord du fleuve restaurant Riverside très joli au bord de la rivière.

Jour 11 : Jeudi 12/11/2009 : Chiang Mai – Chiang Rai

Départ en Tuk tuk pour la gare routière en centre ville. Achat des billets de bus pour Chiang Mai (300 baths pour 3 pax) pour 3 heures de route, le bus est confortable.

Arrivé à Chiang Rai mais contrairement à ce qui est indiqué sur le guide, la gare routière se trouve à l'extérieur de la ville donc il nous faut reprendre un taxi collectif pour la gare du centre ville. Recherche d'une guest house près de la gare sélectionnée sur le guide du Ionely planet "Jhonson", la chambre a une vue sur la pagode.

Déjeuner rapide d'une soupe dans une gargote, puis négociation du prix d'un Tuk tuk pour aller voir une pagode qui se trouve à 13 km, il s'agit d'une pagode style "facteur cheval" en cours de construction par un architecte peintre contemporain. Elle est toute blanche en or avec des peintures futuristes (les tours de NY des fusées) Cette couleur clinquante blanc et argent sous le soleil c'est superbe....

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner au marché de nuit, de plats achetés dans les échoppes, Jo et Ernst goutent aux insectes grillés, un met rare et cher. Repas pas mal mais un peu gras ....

Jour 12 : Vendredi 13/11/2009 : Chiang Rai – Chiang Kong (frontière) passage à Houeissai au Laos

Départ à pied pour la gare routière pour prendre le bus en direction de la frontière du Laos "Chiang Kong", voyage à travers la campagne. Arrivé au centre ville, nous prenons un Tuk tuk à plusieurs pour rejoindre le poste frontière de sortie de la Thaïlande formalités, achat des billets pour traverser le Mékong en bateau.

Sur l'autre rive descente du bateau et formalités pour achat du visa (30 $ par pax), rentré au Laos à la ville de Houeisai. Recherche d'une guest house

Après déjeuner, nous montons au sommet de la colline pour visiter le Wat Chome Khaou Manirath et voir la vue imprenable sur le Mékong et la Thaïlande en face.

Diner au Riverwew
Diner au Riverwew

Diner au Riverwew

Jour 13 : Samedi 14/11/2009 : i - Luang Nam Tha - Muang Singrong>

Nous attendons le départ du bus devant l'Agence de Voyage ou nous avons acheté des billets pour un transport confortable dans un bus VIP car la route est longue. Un Tuk tuk collectif nous amène à la gare routière à l'extérieur de la ville. A la gare surprise notre Bus VIP ne part qu’ 'à 17 h, et non 8 h du matin comme annoncé, grosse colère, nous nous sommes fait arnaquer, et nous n'avons pas le temps de retourner à l'Agence de voyage pour se faire rembourser.

Donc contraint et forcé nous prenons le bus local qui est bien moins cher et confortable. Trajet un peu secoué par androit car les routes sont un peu défoncées, mais peu de passagers et les paysages sont beaux.

Arrivée à Luang Nam Tha après 3 h de route, nous décidons de continuer sur Muang Sing car cette ville offre peu d'intérêt. Nous prenons un Tuk tuk collectif pour changer de gare. Nous avons la chance d'avoir un bus qui part pour Muang Sing, cette fois ci le bus est chargé mais la route est belle en montagne.

Arrivée à Muang Sing. La gare est un peu loin du centre, nous prenons un Tuk tuk pour chercher un hôtel bungalow après plusieurs visites nous choisissons un grand hôtel local correct au prix de 4 € la nuit.

Ballade en ville après cette rude journée de voyage en bus, diner dans un restaurant "riz grillé, aubergines, nouilles le repas est simple mais très bon et toujours servi avec le sourire.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 14 : Dimanche 15/11/2009 : Muang Sing

Rendez-vous à l'agence de trek pour un départ à 8 heures pour un trek organisé, notre guide Mai est là, nous partons en tuk tuk jusqu'à un sentier, puis nous commençons à grimper sec jusqu'à une cascade. Notre guide s'arrête pour faire des offrandes aux esprits (une partie du repas banane, riz ...) les animaux de la forêt viendront les manger. Nous montons toujours par des échelles ... Arrêt pour déjeuner au milieu de la forêt, le guide prépare la table avec des grosses feuilles et donne en nouveau à manger aux esprits.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Bon repas sandwichs de riz, viande et légumes emballés dans des feuilles de banane. Heureusement que le guide a donné à manger aux esprits car juste après notre départ une grosse branche est tombée au milieu de la table, les esprits nous ont protégés !! Sur le chemin des chasseurs on fait griller des oiseaux, il reste les plumes, le guide Mai nous fait gouter des fruits qui ressemblent aux noisettes et un bâton de canne à sucre.

Nous traversons des coteaux dont la forêt a été dévasté pour planter des hévéas, il s'agit de grosses entreprises chinoises qui achètent des coupes de forêt pour exploiter le caoutchouc, ils emploient les laotiens mais quelle destruction....

Arrivés chez les Akas, douche à l'entrée du village dans une petite source avec les habitants du village qui font leur toilette et lavent le linge. Traversée du village au milieu des maisons sur pilotis, des locaux, des animaux, nous arrivons à notre gîte un bungalow en bois et bambou sur pilotis, dépôt des sacs et visite du village, la porte des esprits.

Repas simple mais frugal. La nuit tombe, nous rentrons notre dortoir où les matelas ont été étalés sous une moustiquaire. Ensuite le maire, nos masseuses et d'autres personnes arrivent en habit local. Passage à la séance de massage, un grand moment car tout le monde nous regarde, nous faisons le spectacle. Les jeunes filles dansent pour nous .... J'achète des bracelets pour aider une mémé .. Très bonne soirée.

massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.
massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.
massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.

massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.

Jour 15 : Lundi 16/11/2009 : Muang Sing : Treck dans les minorités

Après une nuit un peu bruyante ... cochons, poules et chiens ... Petit déjeuner à la laotienne, thé et soupe de nouille, notre trek continue mais dans des zones planes, traversée de plusieurs villages où vivent les akas, les lolos ...nous voyons des femmes qui tissent, qui brodent, des écoles...

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Déjeuner dans une maison Aka, au menu riz, légumes sautées avec du porc, omelette de poisson marinée...et des cacahuètes. Très bon accueil par les villageois, les enfants s'émerveillent en voyant leurs têtes dans nos appareils à photos .

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Arrivée à l'hôtel, grande toilette car nous sommes tout rouge de poussière. Sortie en ville pour voir le musée des tribus, peu de souvenirs français, quelques costumes de chaque ethnie mais la bâtisse est belle, ensuite la garnison française, sans intérêt, il reste très peu de chose du bâtiment.

Echange d'argent pour la cagnotte 3000 B soit 750 000 kips nous sommes riches ...

Diner local et lecture des guides pour continuer à préparer la suite du voyage.

NORD DU LAOS : MUANG SING, LUANG NAM THA, UDOM XAY, PHONGSALI, MUANG KHUA, LUANG PRABANG

Jour 16 : Mardi 17/11/2009 : Muang Sing – Louang Nam Tha - Udom Xay

Le patron de l'hôtel nous accompagne à la gare routière en voiture, nous prenons les billets de bus pour louang Nam Tha. Petite promenade dans le marché local en attendant le bus, les différentes ethnies de la montagne viennent vendre leurs produits beaucoup de couleur et d'animation.

Voyage à travers la montagne et toujours des beaux paysages, arrivée à la gare Louang Nam Tha, changement pour la gare centrale afin de reprendre un bus pour Oudonxay. Départ pour une longue route très mauvaise, où nous sommes bien secoués.

Dès notre arrivée recherche d'un hôtel sur l'artère principale, ensuite ballade en ville nous déambulons sur un marché chinois sans grand intérêt.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 17 : Mercredi 18/11/2009 : Udom Xay - Phongsali

Levée 6 h départ pour la gare routière en direction de Phongsali dans le grand Nord. Il est 9 h et nous ne sommes pas encore parti, enfin le bus est bien chargé de nombreux colis sur le toit dans l'allée centrale, pour récupérer notre place nous chevauchons les paquets.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Nous voyageons avec un australien "Jhon" et un jeune couple de français. Grand et long voyage à travers la montagne et des paysages de forêts d'hévéas et parfois quelques petits villages où nous nous arrêtons dans des gares routières pour déposer des colis ou des passagers.

Après un dur voyage sur la route et beaucoup de pistes (240 km pour 8 heures de bus). Nous arrivons à la nuit tombée à Phongsali, il pleut, il fait froid...La gare routière est en plein désert et se trouve à 3 km du centre de la ville. Nous attendons un tuk tuk pour nous rendre dans un hôtel que nous avons choisi sur le guide "Vivaphone Hôtel" (chambre à 5 €) très moyenne mais l'eau chaude est bienvenue avec le froid.

Recherche d'un restaurant pour diner car depuis le matin nous n'avons pas mangé seulement quelques bananes et friandises. Tout semble mort un laotien nous conduit dans une gargote, personne ne parle anglais, donc on choisi notre menu directement dans la cuisine : soupe de riz et viande sautée aux légumes.

Jour 18 : Jeudi 19/11/2009 : Phonsali – Muang Khua

Vu les prévisions météorologiques qui prévoient trois jours de pluie nous ne pourrons pas faire de trek, aussi nous décidons de repartir sur Muang Khoa par la rivière Nam Ou.

Départ à 7 heures marche à pied 1,5 km avec les sacs à dos pour rejoindre la gare routière pour prendre le bus pour l'embarcadère Hat Sat. A la gare les locaux nous invitent gentiment à nous assoir autour d'un feu allumé dans le local d'attente des bus. A 8 heures départ du bus pour 1 heure de route sur piste dans le brouillard. Nous embarquons dans des bateaux archaïques, assis sur une planche en bois pendant 4 h à 5 heures de descente du fleuve, arrosés par moment lors de passage de rapides, ce qui accentue le froid.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Les paysages sont beaux, sur les berges du fleuve différents animaux buffles, singes, cochons, mais difficile à apprécier dans ces conditions.

Vers 14 heures nous arrivons à Muang Khua, arrêt à la guest house sur la rue principale. Nous posons nos affaires et ensuite déjeuner d'une soupe dans un restaurant qui surplombe la rivière Nam Ou, la vue était agréable mais le repas pas terrible.

Promenade dans le village petit marché local et son pont suspendu.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner au restaurant local où les locaux fêtent l'obtention du permis de construire d'un pont sur la rivière qui supprimera l'actuel bac très primitif sur poulies et qui leur permettra de traverser pour arriver directement sur la route en direction de la frontière du Vietnam (près de Bien Bien Phu).

Au revoir à notre australien Jhon qui continue le lendemain la descente du fleuve en bateau... Nous rejoignons notre chambre car le village n'a de l'électricité que de 18 heures à 22 heures.

Jour 19 : Vendredi 20/11/2009 : Muang Khua - Udonxay - Luang Prabang

Tuk tuk jusqu'à la gare routière pour un départ à 9 heures en direction de Udonxay, arrivé à 11 h (3 heures de route), changement de bus et départ pour Luang Prabang, après 5 heures de route nous arrivons enfin, nous avons fait 8 heures de route sinueuse en bus.

Hébergement près de la poste et du marché de nuit au "Saysome" au prix de 80000 kips (6 €).

Très bon diner dans un superbe jardin, au menu poisson dans du lait de coco prix modéré 140 000 kips (12 €) pour 3 pax. de au marché de nuit qui est immense, un peu d'internet et retour à l’hôtel car après ce voyage en bus nous sommes un peu fatigué.

LUANG PRABANG

Jour 20 : Samedi 21/11/2009 : Luang Prabang

Petit déjeuner américain complet avec baguette et oeufs (3000 kips : 2,50 €) dans un bar près de notre guest house puis visite de la ville en suivant le plan indiqué sur le guide Ionely Planet. Visite de plusieurs temples dont le Wat Xieng Thong avec toit qui tombe très bas, boudha couché etc ... Musée Royal. Luang Prabang est une ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco, donc toutes les bâtisses sont restaurées....

Déjeuner dans une petite gargote d'une soupe, ballade au bord du Mékong. En fin d'après-midi nous montons au sommet du mont Pousi qui surplombe la ville pour admirer la vue sur la ville, nous redescendons par un autre escalier en cours de route beaucoup de boudhas.

Apéritif dans un café français avec une bouteille de vin blanc et une pizza.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner au menu algues, lapp, BBQ, porc au caramel, riz gluant, très bon repas dans un restaurant très bien décorée.

Au marché de nuit quelques achats (couette, coussins....)

Jour 21 : Dimanche 22/11/2009 : Luang Prabang

Petit déjeuner puis départ en bateau pour les grottes de Pékou, pas de soleil et avec la vitesse du bateau le vent est froid. Le parcours n'a pas été agréable mais la grotte est belle avec ces 4000 boudhas anciens et modernes. Nous montons au sommet voir la 2e grotte. Au retour arrêt à un village de tisserands et de bruleur de whisky, nous achetons des écharpes.

Déjeuner d'une soupe au bord du fleuve pour se réchauffer. Ensuite location de vélos pour visiter la ville et les environs. Nous sortons de la ville par un pont suspendu pour atteindre une fabrique de tissage (achat d e sets de table). Tour de ville en longeant le fleuve, puis par le centre et retour des vélos.

LA PLAINE DES JARRES

Jour 22 : Lundi 23/11/2009 - Luang-prabang - Pongsaven

Levée tôt pour assister à la cérémonie d'offrandes des bonzes, chaque pagode à son groupe qui défile. Petit déjeuner puis attente devant notre guest house du mini-bus que nous avons commandé pour aller à Pongsaven prévu pour 8 h 30, ensuite nous rejoignons la gare routière où nous changeons pour un autre bus. Départ à 9 h 30, long voyage beaucoup de virages en montagnes mais les paysages sont très beaux, arrêt vers 12 h 30 pour le déjeuner d'un sandwich local et de bananes.

Arrivée à Pongsaven vers 16 H recherche difficile d'une guest house car beaucoup sont "full" car il y a un festival, nous finissons par accepter le prix du Nice guest house qui est cher (18000 Kips par chambre soit 15 €) pas terrible mais propre. Nous sommes à 1200 m d'altitude et le climat est froid. Recherche d'un Tour Opérator pour aller visiter la plaine des jarres le lendemain. Nous choisissons un TO pour 3 pax pour (25 $ par pax). Promenade en ville et nous allons au festival Mong mais la nuit tombant nous reviendrons demain.

Diner dans un restaurant assez austère car peu de touristes mais repas très bon.

Ensuite « café internet » pour les News et nous nous couchons très tôt car il fait froid.

Jour 23 : Mardi 24 novembre 2009 : Pongsaven – La plaine des Jarres

Levée à 7 H, Petit déjeuner au restaurant Cratère pas terrible. Départ en mini bus pour la plaine des jarres accompagné d'un chauffeur et d'un guide. Arrêt au centre d'information touristique obligatoire(démarche imposée).

Des restes des bombes US décorent l'entrée,c'est une façon très convaincante de rappeler aux touristes le danger encore présent dans la région et l'obligation d'être accompagné,par un guide.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Continuation vers le site 1, nous sommes les premiers pour admirer les jarres dans ce site désert car les touristes ne sont pas encore arrivés. C'est surprenant de voir toutes ces jarres au milieu de nulle part, personne ne sait à quoi elles servaient et beaucoup de théories (grenier à céréales, dépôt des morts ...).Continuation sur le site 2 au sommet d'une colline avec des arbres, encore plus beau, ensuite le site 3 pour l'atteindre une petite marche d'une heure sur les murs des rizières, il est aussi en hauteur mais un peu moins important. Retour à pied et arrêt au restaurant pour déjeuner d'une soupe de nouille et café.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Continuation jusqu'à la vieille ville pour voir un superbe boudha en pierre, un hôpital français détruit par les bombardements, la maison d'un médecin d'après le guide (vestiges très détruits) et un stuppa recouvert de végétation sur lequel nous grimpons, l'escalade est sympathique et le vue est belle. En retour nous nous arrêtons à la sortie d'un village pour voir une fête Mong, les jeunes filles sont superbes en habit traditionnel, elles sont placées sur une ligne, les garçons sur une autre face à face. Elles envoient une balle vers les jeunes hommes qui leur plaise, c'est leur manière de faire connaissance, voir plus et comme toujours elles sont souriantes et avenantes, elles acceptent avec beaucoup de plaisir que nous les prenions en photo.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Nous demandons au bus de nous arrêter au marché chinois qui comme toujours déborde de vric à vrac composé d'objets de pacotille et nous continuons à pied jusqu'au festival Mong et toujours les jeunes filles en habit traditionnel qui font des tours d'auto scooter en tenant une ombrelle et aussi avec des téléphones portables, le décalage est spectaculaire.

Eh!!! mais t'es encore trop jeune, pour te trouver un prince charmant.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Pour finir la soirée partie de fléchette, Ernst est le meilleur il gagne un jus d'orange. Retour à la guest house puis diner toujours au même restaurant que la veille car il n'y a pas de choix. Quelques news sur Internet.

VANG VIENG

Jour 24 : Mercredi 25 novembre 2009 : Pongsaven – Vang Vieng

Petit Déjeuner local puis départ en mini bus pour 6 h de route à travers de magnifiques paysages de montagnes. Un petit arrêt pour déjeuner d'une soupe.

Arrivée à Vang Vieng à 15 h 30 et comme toujours la gare est à l'extérieur de la ville et nous devons prendre un tuk tuk pour rejoindre le centre ville afin de chercher une guest house. Ernst garde les sacs et avec Jo nous partons à la recherche d'une guets house sur la rivière et nous trouvons "Gran View guest house" pour 80 000 kips soit 8 € (très bon rapport Qualité/Prix) malgré que nous n'ayons pas la vue sur le fleuve. Installation puis ballade en ville et sur la rivière.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner dans un restaurant sur l'avenue principale correct mais service pas terrible. Consultation des nouvelles sur Internet.

Jour 25 : Jeudi 26 novembre 2009 – Vang Vieng

Petit Déjeuner très bien à la Brasserie centrale, puis nous partons louer des vélos, mais nous nous apercevons que le scooter est guère plus cher et vue la distance nous choisissons de louer des scooters. Direction Sud à la sortie de la ville à 1 km premier arrêt pour la visite d'une grotte que nous atteignons à pied il s'agit d'une grande grotte avec des boudhas quelques stalactites, belle vue du haut. Nous traversons un nouveau pont pour rejoindre l'autre rive et continuation pour voir une autre grotte, nous avons un guide qui nous accompagne dans un dédale de cavités avec des passages difficiles. Continuation sur les chemins, les pistes, traversée de ponts suspendus, de villages, beaux paysages au milieu d'une vallée entourée de hautes falaises. Après plusieurs km, nous revoilà en ville pour nous désaltérer avec une soupe. Ensuite route de plusieurs km vers le Nord pour voir les différents points de vue. Nous rentrons vers 16 H douche et sortie pour voir l'arrivée des canoës et des gros pneus au bord de la rivière. Apéritif en compagnie d'un couple suisse très sympathique. Diner et café Internet pour les News.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 26 : Vendredi 27 novembre 2009 : Vang Vieng

Petit Déjeuner au bord de la rivière, ensuite nous allons réserver les gros pneus "tube" pour la descente de la rivière. Départ en tuk tuk collectif à 6 km avec notre bouée jusqu'à l'embarcadère. Mise à l'eau dans notre Tube et nous commençons à nous laisser entrainer par le courant. Sur le parcours des cafés, des toboggans, des poulies pour se jeter à l'eau. Les bars envoient une corde pour que l'on s'arrête en s'accrochant et ils nous tirent. Nous nous arrêtons pour manger une soupe et nous retrouvons nos collègues suisses de la veille. Continuation de la descente tous ensemble, nous arrivons vers 15 H. Superbe ballade sans difficulté et surtout très animé tout le long du parcours. A l'arrivée une bière pour nous rafraichir..

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Le soir diner au restaurant Santana d'une fondue laotienne (viande de boeuf et de porc ) que nous mettons dans de l'eau accompagné de légumes et de pâtes, très bon repas.

VIENTIANE

Jour 27 : Samedi 28/11/2009 : Vang Vieng - Vientiane

Petit déjeuner à la bakerie. Attente du mini-bus qui doit nous accompagner à la station. Oh! surprise nous sommes notés 2 pax au lieu de 3 pax. Arrivée à la station centrale le mini bus étant complet nous voilà dans un bus classique et très vieux. Nous sommes déçus encore une fois. Départ à 9 h 30 en retard en route crevaison pas de chance nous arrivons à 15 h à Vientiane avec 2 h 30 de retard.

Nous cherchons un hôtel, le premier étant full nous allons directement à celui indiqué par le couple suisse "Hôtel Khomvongsa" très beau, avec une belle décoration style colonial pour 20 $ avec PD compris. Ballade sur la promenade qui longe le Mékong en chantier (pas agréable), sur l'autre rive se trouve la Thailande.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Dans une Agence nous réservons des billets d'avion (Vientiane - Bankokg) et continuation sur Surathani car le vol de Ko Samui est complet.

Nous allons prendre un pot sur la place de la Fontaine. A 19 h départ pour diner en passant par le bord du mékong et le marché de nuit. Nous allons au restaurant des enfants des rues "le Makpet" indiqué sur le guide, il est complet donc nous allons dans un restaurant plus chic "Amphone", nous prenons une bouteille de vin blanc australien accompagné d'un bon repas : poisson mariné, lapp, stiky rice noir etc.... la soirée a été très paisible dans un beau décor.

Retour à l'hôtel par la place de la fontaine très française. Quelques news sur internet.

Jour 28 : Dimanche 29/11/2009 : Vientiane

Bon Petit déjeuner à l'hôtel, puis location de vélo pour une ballade en ville, peu de circulation, nous allons voir le Vat Sisaket, pagode très ancienne avec plein de niches contenant chacune 2 boudhas. Nous assistons à une cérémonie d'ordination d'un bouddhiste en robe blanche, le cortège tourne 3 fois autour de la pagode. Le boudhiste fait une retraite d'une semaine puis il peut revenir à la vie active. Cela avant 50 ans afin de profiter des bienfaits plus longtemps.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Continuation de la promenade vers l'arc de triomphe local « Porte de la Victoire » ensuite nous passons devant toutes les ambassades pour rejoindre le grand stupa « Pha That Luang » tout doré, un peu dépouillé qui a été restauré par les français.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Ernst nous quitte et nous continuons en vélo en direction de l'aéroport pour aller voir le cimetière français malheureusement fermé, nous visitons juste à côté le cimetière catholique. En rentrant nous longeons le mékong, arrêté pour manger une soupe.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Vers 16 h nous retrouvons Ernst pour une ballade en vélo au bord du Mékong, puis nous rendons les vélos et allons prendre un apéritif accompagné de tartines. Diner d'un repas copieux mais très moyen.

RETOUR EN THAÏLANDE : de Vientiane à KO SAMUI, Full moon à KO PHANGAN

Jour 29 : Lundi 30/11/2009 : Vientiane - Bangkok - Surat Thani

Petit déjeuner à l'hôtel, ballade en ville et à 11 h taxi pour l'aéroport pour un embarquement à 13 h 30 pour Surat Thani via Bangkok. Le voyage se déroule très bien changement à Bangkok avec un réenregistrement des bagages et des billets (efficacité remarquable). Comme nous avons le temps nous profitons pour prendre les billets de retour pour le jeudi 10 décembre (Krabi - Bangkok).

Arrivée à Surat Thani à 18 h, taxi jusqu'à la ville qui se trouve à 30 km. Il fait nuit, nous trouvons un hôtel indiqué sur le routard très modeste au centre ville. Diner dans un petit restaurant sur le port. Nous prenons les billets de bus et de bateau pour le lendemain matin et nous réservons l'hôtel à Ko Samui recommandé par Nicolas un copain à Ernst.

Jour 30 : Mardi 1/12/2009 : Surat-Thani - Ko Samui

Départ à 8 h 00 un pick up nous récupère devant l'hôtel et nous amène au centre de réservation du bateau nous apprenons que nos billets ne sont pas valables pour le speed boat mais concernent un bateau normal et qu'il faut ajouter 250 baths par pax, Ernst contexte en anglais et leur dit que ce n'est pas honnête. Nous payons et nous voilà reparti, un premier bus nous amène à l'extérieur de la ville, il nous arrête à une centrale on nous étiquette par couleur en fonction de notre destination. Nous attendons, et repartons pour une heure de route dans un grand bus à deux étages à destination de notre embarcadère.

Nous embarquons, sur un bateau surchargé, beaucoup de jeunes percés, tatoués se rendant à la "Full Moon Party" sur l'île de kopengam. Navigation un peu pénible de 1 h 30, arrivée sur l'île de Ko Samui, nous prenons un mini bus pour nous rendre à notre hôtel Carpe Diem à Bo Phut. L'hôtel est beau, chaque chambre à un jacuzzi extérieur. Nous allons déjeuner au bord de la mer.

Petit repos après ce long voyage, ensuite nous partons à la ville principale en tuk tuk.

Diner dans un restaurant de poisson très bien, quelques achats avant de rentrer en tuk tuk à l’hôtel.

Jour 31 : Mercredi 2/12/2009 : Ko Samui - Ko Phangan

Petit déjeuner à l'hôtel, puis location de scooter pour faire le tour de l'île. Arrêt au grand boudha et à des statues très "kitch" donnant sur une petite mare. La mer est difficile à admirer car beaucoup de Resort qu'il faut traverser pour rejoindre la plage. Arrêt à la plage de Lamy pour prendre un verre, ensuite déjeuner au bord de l'eau. Visite du temple du moine momifié (un peu lugubre) et peu d'intérêt. Nous rentrons vers 15 h pour profiter de la piscine, apéritif dans la chambre.

A 19 h départ en speed boat pour la "Full Moon Party", voyage très rapide nous sommes bien secoué en pleine nuit sans visibilité. Arrivée au port de ko phangan, nous traversons le village et l'ambiance a déjà commencé, nous arrivons à la plage un véritable spectacle de jeu de feu et de lumière (gadgets fluo, tatouages fluos .... ) une vraie fête.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner dans un restaurant d'une pizza, hamburger. Retour à la plage et la fête est de plus en plus agitée, techno, danse ... Les jeunes commencent à se défraichir avec la consommation de buket « sceau comprenant whisky, red bull, et coca ».

Nous retournons au bateau vers 1 h du matin , c'est un va et vient incessant de bateaux, nous attendons au moins une heure pour avoir celui de Bo Phut. Nous prenons en charge un jeune anglais qui est complètement saoul voir drogué .... Difficile de le faire tenir debout sur le pont. Enfin nous partons vers 2 h, retour en speed boat la mer est moins agitée.

Jour 32 : Jeudi 3/12/2009 - Ko Samui

Petit Déjeuner à l'hôtel, le temps est moyen, ballade sur la plage.

Déjeuner à Bo Phut d'une soupe à la noix de coco puis nous prenons un songthaew pour nous rendre à la ville principale pour faire du shopping.

Retour à notre hôtel, apéritif dans la chambre et nous nous préparons pour notre soirée au boudoir.

Vers 19 h départ en songthaew jusqu'au restaurant français "le boudoir" que nous avons réservé, il s'agit d'un restaurant français tenu par "Stephane" champion du monde de handball qui faisait parti des "Barjot".

Ambiance très feutrée, tendance rouge et lumière tamisé ...  Très bon accueil .... et excellent repas.
Ambiance très feutrée, tendance rouge et lumière tamisé ...  Très bon accueil .... et excellent repas.

Ambiance très feutrée, tendance rouge et lumière tamisé ... Très bon accueil .... et excellent repas.

MER D'ANDAMAN : Autour de KRABI et AO NANG

Jour 33 : Vendredi 4/12/2009 : Ko Samui - Krabi - Plage Ao Nang (mer Andaman)

Petit Déjeuner à l'hôtel, un mini bus nous amène jusqu'au port principal de Ko Samui pour prendre le ferry boat à 10 h jusqu'à Surat Thani, nous arrivons vers 12 h. Là un bus nous attend pour 2 h de route, ensuite arrêt et nous descendons. Une partie du groupe part sur l'île de Phuket et une autre partie est dirigée dans un mini-bus de 12 pax sur la destination de Krabi.

Nous partons et avant d'arriver à Krabi, on nous arrête dans une agence de voyage pour essayer de nous vendre un hôtel. Nous refusons leur proposition et nous demandons d'aller jusqu'à la plage de Ao Nang comme indiqué sur le guide afin de choisir notre logement. A notre arrivée après la guest house J. Mansion qui est full, dans la même rue nous trouvons la guest house Pk Mansion très bien après négociation nous arrêtons le prix de 24 € avec vue sur la mer. Dépôt des affaires dans la chambre et nous partons nous décontracter en marchant en bord de mer après ce voyage de 8 h 30 à 16 h soit environ 7 h, nous sommes très agréablement surpris par la beauté de ce site.

Diner buffet, assez bien. News sur internet

Jour 34 : Samedi 5/12/2009 - Ao Nang - Ralay

Petit Déjeuner à l'hôtel et départ à pied dans la baie à gauche de la plage, nous rencontrons une colonie de singes très marrants ils grimpent sur nos épaules.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Nous grimpons et arrivons dans une baie magnifique où s'est installé un somptueux Resort accessible uniquement à pied ou par la mer. Baignade dans une eau transparente et chaude, bain de soleil.

Retour vers 12 h à Ao Nang pour prendre un long bateau pour nous rendre dans une nouvelle plage Ralay.

Arrivée vers 13 h sur cette plage superbe, nous sommes à Ralay Ouest. Déjeuner dans un restaurant sur la plage pas terrible service très long et de plus pas d'alcool.

Visite de Ralay Est pas très beau, plage de boue et de mangrove.    Ballade par un chemin où il y a de très belles grottes où s'entrelacent des racines d'arbres.

Visite de Ralay Est pas très beau, plage de boue et de mangrove.    Ballade par un chemin où il y a de très belles grottes où s'entrelacent des racines d'arbres.

Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  
Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  
Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  

Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  

Retour sur la plage de Ralay Ouest

Retour sur la plage de Ralay Ouest

Départ pour Ao Nang.

Je termine la journée au bord de la plage, baignade et bain de soleil, Jo et Ernst entrent à l'hôtel boire une bière. A 18 h je vais à la manucure et pédicure près de la plage.

Aujourd'hui s'est l'anniversaire du roi beaucoup de gens sont habillés en jaune et des bougies brûlent un peu partout normalement s'est une journée sans alcool.

Diner et un peu d'internet.

Jour 35 : Dimanche 6/12/2009 - Ao Nang - Phi Phi Island

Petit Déjeuner à l'hôtel, nous partons pour une ballade en mer dans un speed boat. Beaucoup de touristes locaux avec nous sur le bateau. Superbe ballade jusqu'à Phi Phi Island.

A voir unique Pi Leh Lagoon. Déjeuner à Ko Phi Phi complètement refait depuis notre dernier passage et à cause du tsunami. Arrêt à Maya Bay Island avec son paysage féérique, endroit où a été tourné le film "La Plage" avec Léonardo !

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Ensuite Monkey Beach, nous avons decouvert une petite plage peuplée par une tribu de singes, plus mimis les uns que les autres, surtout les bébés!!!

Retour vers 16 h après une panne de carburant. Nous avons vu des plages et des sites magnifiques.

Diner dans un restaurant moyen, marché de nuit (achat d'un polo pour JO, une chemise burberry pour Ernst, bijoux Tiffany pour Hélène)

Jour 36 : Lundi 7/12/2009 - Ao Nang

Petit Déjeuner à l'hôtel, départ pour un tour en speed boat dans des îles proches . A voir deux îles qui se rejoignent par un banc de sable "Tub Island" . Tour sympathique, baignade parmi les poissons.

Retour vers 16 h, un peu de repos.

Nous ressortons assez tôt pour faire des achats cousins, sac à dos....

Apéritif en bord de mer, diner d'une fondue, gril poissons et viande très bonne.

Quelques news sur Internet.

Jour 37 : Mardi 8/12/2009 - Ao Nang - Ralay

Petit déjeuner à l'hôtel, départ vers 9 h 30 en long boat pour Ralay. Nous escaladons une falaise assez dure pour aller voir un lagoon enfermé au creux d'une colline.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Après la montée, il faut descendre avec des cordes. Arrivée au fond, s'est la marée basse il n'y a pas beaucoup d'eau, s'est plutôt de la boue.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

La végétation accrochée aux rochers est dense , au passage un magnifique fromager. Le retour en grimpant semble plus facile . En haut le point de vue sur la baie est magnifique.

Descente jusqu'à la plage, baignade dans une eau merveilleuse.

Nous déjeunons sur la plage en achetant des plats aux cantines des bateaux, au menu BBQ, poulet et pâtes sautées en désert une crêpe. Très belle après-midi de baignade l'eau est à + 30°.

Retour en Long Boat. Le soir massage pour Hélène ensuite cocktail apéritif et diner dans un restaurant local.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 38 : Mercredi 9/12/2009 - Ao Nang - Excursion dans 5 îles - Hong Island

Petit déjeuner à l'hôtel et départ pour une ballade en mer en long boat "Hong Islands". Pour une fois, il y a des français. Nous rencontrons Jocelyne une retraité très sympathique qui est parti pour un séjour de 4 mois, elle est très contente de parler français.

Belle ballade, beau lagoon, déjeuner copieux.

Baignade superbe avec les poissons. Retour vers 16 h, nous allons voir les singes au bout de la plage, mais le bain est terminé et ils sont au repus de nourriture.

Diner en bord de mer de poissons, très bon. Internet puis dernier verre à l'Irish Coffee.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

RETOUR à BANGKOK et retour en France

Jour 39 : 10/12/2009 - Ao Nang - Krabi - Bangkok

Petit déjeuner à l'hôtel à 7 h, puis départ en taxi pour l'aéroport de Krabi. Embarquement à 10 h 10 arrivée à Bangkok à 11 h 20. Récupération des bagages et taxi par l'autoroute jusqu'à l'hôtel "Swan" (Prix : 28 € PD compris).

Bangkok a beaucoup changé, des nouvelles tours. Prise des chambres et nous partons déjeuner d'une soupe dans une petite échoppe. Continuation jusqu'au métro pour nous rendre aux grands magasins de matériel informatique. Nous achetons quelques gadgets, mais un peu déçu car en France nous avons les mêmes. Retour en métro puis piscine à l'hôtel pour se rafraichir ensuite nous partons diner à Sillon Village pas beaucoup de touristes l'endroit ne figure plus sur les guides.

Diner léger crabe et plat de poissons avec musique locale. Marché de nuit à Patong nous achetons un collier et un bracelet (copie de Tiffany)

Nous prenons un verre et rencontrons un couple allemand. Retour à pied jusqu'à l'hôtel.

Jour 40 : Vendredi 11/12/2009 - Bangkok

Petit déjeuner à l'hôtel vers 8 h et départ en métro pour le centre commercial "New Word".

Nous cherchons des cadeaux nous trouvons seulement 2 cadeaux pour Charlotte. Retour à l'hôtel vers 13 h et départ en bateau avec Ernst depuis l'Oriental (station) jusqu'à la station N° 15. Nous passons devant le palais impérial. Arrêt à la station n°15 où les poissons sont sacrés. Déjeuner au restaurant au bord de l'eau en nourrissant les poissons chats avec du pain. Ils sont très nombreux et obèses.

Retour en bateau et repos à la piscine. A 17 h, départ à pied pour aller boire un verre au sommet de la plus haute tour de Bangkok qui se trouve dans la rue Sillon "Tower State".

Ascenseur jusqu'au 64e étage, hall très lugubre mais sommet merveilleux. l'apéritif (10 €) se justifie car la vue est magnifique, le décor superbe, la vue sur la ville inoubliable. Nous prenons des photos.

Ensuite nous allons diner dans le quartier au restaurant "L'Harmonie". Restaurant superbe dans un jardin intérieur très bonne cuisine (Prix 9 € par pax).

Remontée jusqu'au marché de nuit Patpong. Nous allons voir un spectacle pornographique dans un bar, le spectacle était odieux, sans ambiance, les danseuses tristes faisant des prouesses avec leur vagin, nous restons très peu de temps car vraiment très moche. Retour par la rue Sillon ( à voir dans cette rue le petit temple indonésien miniature de Madurai).

Jour 41 : Samedi 12/12/2009 : Bangkok

Petit Déjeuner et départ pour la ballade à Ayutaya. 1 heure de bus par l'autoroute, environ 60 km. Arrivée à la cité royale, visite du pavillon Européen du pavillon Chinois de l'observatoire des appartements le tout dans un beau parc.

Continuation par la visite d'autres temples en briques très anciens. Ensuite site avec un immense boudha couché, un immense boudha debout qui était en bronze noir et qui est maintenant recouvert d'or et protégé dans une pagode.

Nous retournons au bateau croisière, pour effectuer le retour sur le Mékong jusqu'à Bangkok en 2 heures déjeuner sur le bateau.

Le bateau nous dépose à 20 mn à pied de l'hôtel.Nous nous préparons pour partir boire un verre en haut du building "Bayoke tower" qui se trouve dans le quartier World Center. Nous prenons un taxi vers 18 h afin d'arriver avant la tombée de la nuit, montée au 77e étage, vue magnifique sur Bangkok et les tours, la plate forme est tournante. (La décoration et la vue est moins belle que la Tower State).

Retour en taxi jusqu'à Patong, diner dans une taverne très médiocre. Un petit tour au marché de nuit.

Apéritif dans la chambre pour fêter notre dernier jour.

Jour 42 : Dimanche 13/12/2009 : Bangkok

Petit Déjeuner ensuite départ pour Ko San Road, station N° 13 pas très loin du grand palais quartier des routards, qui a beaucoup évolué et est devenu un quartier animé, touristique et intéressant. A retenir pour un prochain séjour.

Ballade dans le quartier du Palais Royal en face de la place se trouve le Royal Hôtel où nous avons DJ0 séjourné lors d'un voyage avec le CE Roussel. Nous longeons le Palais Royal en face le Palais de l'Armée et à côté le temple du boudha couché. Traversée du marché de China Town, c'est Dimanche et de plus, bientôt Noël une foule impressionnante pour acheter plein de gadgets à bas prix.

Retour à l'hôtel à pied. Notre restaurant l'Harmonic est fermé nous allons déjeuner dans un autre qui est aussi très bon. Vers 15 h, nous arrivons à l'hôtel. Nous avons pris l'option de payer une chambre pour pouvoir nous changer et nous relaxer au bord de la piscine jusqu'à notre départ à 20 h en taxi à l'aéroport pour un décollage à 23 h 35 via Aman en Jordanie.

Arrivée à Aman débarquement et nous sortons de l'aéroport sans explication des bus nous attendent et on nous amène dans un grand hôtel. Oh! surprise des chambres sont distribués pour passer la nuit au lieu de rester 7 heures en salle d'attente à l'aéroport.

CHAPEAU AIR JORDANIA, non seulement vos avions sont super bien équipés et agréable, mais vous savez accueil vos passagers.La meilleure compagnie aérienne depuis que je voyage. Merci

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 43 : Lundi 14/12/2009 - Aman (Jordanie) - Paris

Petit déjeuner à l'hôtel et bus jusqu'à l'aéroport, formalités d'embarquement pour un décollage à 11 h 45, arrivée à Paris CDG à 16 h.

Nicole et Françoise sont venus nous chercher.

Il pleut sur Paris, tout son charme.

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article