Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 21:41

 

LIBAN du Samedi 11 jun 2011 au 22 juin 2011.

L'objectif Beyrouth puis Damas(Syrie) pour le mariage de Steven et Ghalia, mais les événements politiques dans le pays nous obligent à rester sagement au Liban. C’est donc à Beyrouth qu’auront lieu les festivités, un peu plus compliqué à mettre en place pour la famille et les amis de Ghalia, qui vont devoir quitter Damas pour quelques heures. Il y aussi les musiciens déjà programmés. De France beaucoup d'invités, essentiellement des amis de Steven, ses parents, son grand père, sa grand mère et nous 2.

Samedi 11 juin 2011

Réveil 7 h pour un vol sur Beyrouth prévu à 13 h 40. Ernst se propose de nous accompagner à l’aéroport CDG. Quatre heures de vol, plus le décalage horaire (1 heure en +), nous arrivons  tard à l’hôtel Ambassy réservé uniquement pour la nuit (prix 64 Dollars : pas cher mais un peu triste) . Nous déposons les bagages pour rejoindre au café  d’en face, Ghalia, Steven et une dizaine d’amis, qui nous attendent  pour  la  soirée au « Café Bay Rock». Super restaurant Libanais qui fait face à de  grands rochers qui nous rappellent un peu Etretat. Ce restaurant n’a pas était choisi au hasard nous y sommes pour  fêter l’anniversaire de Steven et ce n’est pas triste, peut-être un peu aussi à cause de  l’excellent vin rouge du pays et le raki qui coulent en abondance. Soirée chaude et très sympathique sous les regards interrogatifs des Libanais qui sont au thé et à l’eau. Il est tard les jeunes sortent en boite et nous deux accompagnés de Nelly, Christian nous rentrons à pieds à l'hôtel par la corniche.

P1040004.JPG

Dimanche 12 juin 2011

Réveil vers 9 heures, nous allons prendre un rapide café au Starbuck coffee, en attendant le mini bus  loué pour nous amener au nouvel hôtel « Palm Beach » situé sur la corniche en bordure de mer (Prix 130 Dollars avec PD). Formalités  et prise des chambres qui sont spacieuses. Les jeunes partent avec le mini bus passer la journée en bordure de mer et nous quatre profitons de la piscine située sur le toit de l’hôtel, du soleil et de la vue.

P1040006

Vers 14 h 30, complètement abasourdi par la musique incessante du bar de la terrasse, fréquentée par les jeunes libanais huppés qui sont venus passer la journée. Nous partons déjeuner au centre ville « Hamra » , mais c’est dimanche et peu de restaurants sont ouverts, enfin nous trouvons un café restaurant pour manger une bonne salade. Quelques magasins sont ouverts. Grande promenade sur la corniche pour retourner au « Palm Beach ». Les trottoirs et la plage de rochers sont bondés de libanais. Les hommes se baignent ou pêchent sur les rochers et les femmes, les enfants et les grands parents se promènent, comme dans tous ces pays.  

P1040012.JPG P1040017.JPG
P1040022.JPG P1040016.JPG


Nous rentrons à l’hôtel baignade à la piscine pour finir l’après midi. Soirée au centre ville de Beyrouth dans une petite échoppe pour déguster les crêpes au fromage et à la viande. Retour à l’hôtel en traversant à pieds le centre ville historique dont  la place de l’Etoile, nous visitons une mosquée , tous ces quartiers sont beaux et bien restaurés.  

P1040262.JPG P1040266.JPG
P1040264.JPG P1040274.JPG

 

Lundi 13 juin 2011

Petit déjeuner à 8 heures pour un départ en bus avec Eli notre guide à 9 heures pour le site archéologique de Baalbeck. Premier arrêt à la carrière pour voir la plus grosse pierre du monde. Deuxième arrêt au site de Baalbeck, le joyau Libanais avec les Temples dédiés à Jupiter, Bacchus et Venus qui sont magnifiques et surtout immensément hauts. Le site est remarquable.

 

P1040049 P1040060
P1040066 P1040064

 

Nous reprenons le bus en direction de plaine de la Bekaa, les terres fertiles donnent aux vignes de grands vins, comme celui du château Kefraya ou nous nous  rendons pour déguster à volonté les blancs, les rosés et les rouges, suivi d’un repas gargantuesque (mezzes, brochettes .....).

P1040072.JPG P1040074.JPG
P1040079.JPG P1040081.JPG

De retour sur Beyrouth, ambiance chaude dans le bus.

A quelques kilomètres de Beyrouth nous sommes obligés de contourner une manifestation politique, des pneus brulent sur la route principale et paralysent totalement la circulation. Le retour est long et nous arrivons à l’hôtel vers 7 heures.

P1040085.JPG  P1040096.JPG

 

Apéritif  pour tout le groupe dans une chambre avant d’aller diner. Diner dans un petit restaurant à proximité de l’hôtel, le menu a été très surprenant car ne connaissant pas le nom des plats nous nous retrouvons avec une table couverte de différentes assiettes alors que nous voulions une crêpe fourrée avec plusieurs légumes et viandes, pour un diner léger c’est raté, mais bon ce n’est pas cher et l’accueil sympathique.

P1040146.JPG

Mardi 14 juin 2011

Départ à 9 heures, pour Tripoli, visite du château des croisés de Raymond de Saint Gilles, venu ici pour fonder un royaume latin à Jérusalem. Le château domine la ville et offre une vue panoramique importante. 

P1040097.JPG P1040099.JPG
P1040100.JPG P1040106.JPG

Descente et promenade dans les souks, on aperçoit certaines petites mosquées authentiques et visite rapide de l’une d’entres elles.Tenu oblige!!!.

P1040111.JPG P1040115.JPG

Nous nous arrêtons dans un caravansérail où sont fabriqués des savons à base d’huile d’olive. Retour vers le bus qui nous attend un peu plus loin dans la vieille ville, petit arrêt dans l’une des meilleures pâtisseries Libanaise de la ville grasse à l’initiative de Steven. Un moment sympathique avant de reprendre le bus pour Byblos où nous attend un excellent déjeuner de poissons arrosé de Raki au bord de la mer. 

 P1040123.JPG  P1040125.JPG
   

Visite de la ville, du château construit par les croisés vers 1098 et d’une église romaine. L’endroit est magnifique avec ses ruelles qui descendent vers le vieux port à travers le souk.

P1040129.JPG P1040130.JPG
P1040131.JPG P1040138.JPG

 

Nous n’aurons malheureusement pas le temps de voir grand chose car Byblos c’est 7000 ans d’histoire, donc une richesse archéologique importante (tombeaux royaux, temples, château, forteresse, vestiges romain, grecs,….. sans oublier la maison du bronze ancien). Retour à Beyrouth et soirée calme dans un petit restaurant proche de notre hôtel.

Mercredi 15 juin 2011.

Départ pour les Cèdres du Barouk, pose café au village de Deir el Qamar qui ne manque pas charme belle architecture diversifié.

 

P1040147.JPG P1040149.JPG
P1040148.JPG P1040150.JPG

 

En revanche plus loin grosse déception par la forêt de Cèdres qui ne compte que quelques cèdres de tailles moyennes, le reboisement est loin encore d’en faire une forêt, ce lieu est mythique pour les Libanais car il représente leur emblème sur le drapeau national. Pas vraiment romantique comme endroit.

P1040155.JPG

Nous quittons la forêt pour aller au  palais de Beiteddine, dressé sur un éperon rocheux,  il  domine la vallée à travers de magnifiques jardins. Nous visitons les pièces intérieures salons, bains authentiques, a noter les magnifiques mosaïques.

 

P1040158.JPG P1040163.JPG
P1040166.JPG P1040165.JPG

 

Nous remontons en bus sur la colline pour aller déjeuner au  Mir Amine Palce soiace, « hôtel restaurant de charme » avec piscine, la vue est magnifique sur la vallée, excellent déjeuner sur la terrasse enveloppé dans des jellabas car il y a du vent, aussi nous ne profitons pas de la piscine.

 

P1040186.JPG P1040183.JPG
   

 

Retour à l’hôtel, comme d’habitude apéritif dans une chambre mais ce soir nous ne dinons pas car le déjeuner était vraiment copieux. Longue promenade sur la jetée pour finir la soirée car c’est très agréable de voir la vie locale, de profiter de la douceur de la nuit tout en regardant la mer .

Jeudi 16 juin 2011

Aujourd’hui grand jour ce soir mariage. Le matin pour la mise en forme, petit footing le long de la jetée jusqu’au « Raouché », ensuite décontraction au bord de la piscine. Déjeuner d’un sandwich libanais. Après-midi coiffeur et préparatif. Vers 19 h quelques photos au bord de la piscine avec la mariée « Ghalia » en splendide robe blanche, le marié « Steven », la famille, les amis français et quelques amies proches libanais ensuite départ en bus pour rejoindre le superbe complexe hôtelier en bord de mer où va se dérouler la fête du mariage.

Et les voilà,nos mariés!!!!!!.

P1040191-copie-1.JPG

P1040194.JPG P1040196.JPG

 
P1040199-copie-1.JPG  P1040195.JPG

 

Installation de tous les invités en attendant les mariés qui arrivent en musique accompagnés d’un groupe de danseurs syriens, le spectacle est magnifique, les danses se poursuivent pendant un long moment avant l’ouverture du bal par Ghalia avec son papa et Steven avec sa maman, beaucoup d’émotion. Apéritif, diner buffet, présentation d’un montage video très marrant de Ghalia et Steven. Nous reprenons la danse avant le dessert. Ensuite interprétation de la chorégraphie montée par tous les amis français et les parents.

Nous dansons toute la nuit, et l’alcool coule à flot, le champagne que nous avons amené de France est très apprécié. Beaucoup d’ambiance animé par les amis français, les syriens ont du mal a rentrer dans la fête probablement en partie due au grave problème de la crise politique que traverse le pays. La fête se termine vers 5 heures du matin par des bains forcés dans la piscine, même la mariée est jetée toute habillée dans la piscine. Retour en bus et dodo à 6 h du matin.

DSC01000 DSC01010

 

 

 

 

 

DSC01017

DSC00985

 

P1040203.JPG P1040208.JPG
P1040214.JPG P1040201.JPG

Vendredi 17 juin 2011

Nous dormons jusqu’à  12 h 30 et départ en ville dans le quartier de « Hamra », petit arrêt pour prendre un café. Retour à l’hôtel pour profiter de la piscine.

Dîner dans une échoppe près de l’hôtel, falafel , salade ….. petite promenade su la jetée avant d’aller dormir .

Samedi 18 juin 2011

Aujourd’hui grand départ une partie des jeunes nous quittent, certains pour Paris, d’autres pour la Jordanie. Seuls Paolo et Carla restent avec nous.

Nous avons organisé cette journée pour 6 personnes : Nelly, christian – Hélène, Jo – Carla et Paolo.  Le taxi vient nous chercher vers 9 heures et va nous accompagner durant 10 heures (prix 150 dollars).  Premier arrêt à « Sidon » visite du château de la mer, des souks de la vieille ville.

P1040224 P1040223

P1040226

Deuxième arrêt à Tyr (dernière ville dans le Sud) , visite du site archéologique de beaux sarcophages jonchent l’allée centrale, continuation par l’allée romaine, les thermes et le plus spectaculaire l’hippodrome un des mieux conservé au monde avec ses gradins au sommet desquels nous avons une vue d’ensemble sur le site . Ce site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco mais dommage qu'il soit entouré d'immeubles et de maisons délabrés sur lesquelles on peut voir flotter des drapeaux palestiniens car nous nous trouvons près de la frontière Israélienne et à proximité se trouvent quelques camps de réfugiés.

P1040229.JPG P1040250.JPG
P1040239.JPG P1040246.JPG
P1040231.JPG P1040234.JPG

 

Nous reprenons la voiture pour rejoindre une plage, première tentative « Rest House » un complexe que nous trouvons un peu surfait et cher. Retour au taxi, il nous propose un autre endroit public un peu plus authentique, où nous déjeunons en bord de mer au menu poissons et salade. Baignade parmi certaines femmes locales qui se baignent toutes habillées.  

P1040251.JPG

 

P1040261.JPG

Vers 17h30 retour sur Beyrouth, douche,apéro et fin de soirée au " petit chef ",Une institution ! Un des derniers petits restaurants rescapés de la guerre civile, Gemmayzé (rue Gouraud) est un quartier branché, la jeunesse moderne de Beyrouth s'y retrouve pour y passer la soirée à l'Européenne. Les restaurants sont remplis. Un passage conseillé si vous restez quelques jours dans la ville de Beyrouth.

Dimanche 19 juin 2011

Après le petit déjeuner, départ pour un petit footing le long de la mer, en passant par le Raoché jusqu'à la plage publique. Retour à l'hôtel et piscine pour se reposer. Paolo et Carla nous disent aurevoir et nous partons vers 14 h en marche à pied à travers Beyrouth : montée jusqu'à Hamra puis continuation pour rejoindre le musée et l'hippodrome. Traversée de certains quartiers très pauvres où l'on peut voir les séquelles des bombardements. 

Embrasement au Liban suite aux bombardements israeliens.(entre le 6 et le 12 juillet 2006).

 P1040320  P1040318
 P1040319  P1040315


Nous arrivons à proximité du musée il est déjà 16 h, nous déjeunons dans un restaurant local. Il est trop tard pour la visite du musée qui ferme à 17 heures. Nous reprenons un taxi pour rejoindre la place de l'Etoile, visite de l'église orthodoxe "Saint Georges", belle mosaïque. Shopping dans les magasins chics du quartier.

Lundi 20 juin 2011 

Petit Déjeuner et ensuite départ en taxi pour Biblos, nous avons négocié le journée à 90 dollars (pour un aller/retour), nous passons la journée à la plage, baignade, déjeuner au bord de l'eau. Ensuite visite de la ville et des souks, retour vers 18 heures. 

P1040297 P1040290


Nous allons diner au quartier très animé de Gemmayzé (rue Gouraud) dans un restaurant italien, très bonne pâtes et pizza. Retour à pied en passant devant la grande mosquée, la place de l'Etoile et en longeant la mer. 

Mardi 21 juin 2011 

Petit Déjeuner et footing au bord de la mer. Repos au bord de la piscine. Vers 14 h nous montons au quartier "Hamra" pour déjeuner d'une salade. Nous prenons un taxi pour rejoindre le musée National (petit musée mais de très belles pièces à l'intérieur provenant des différents sites que nous avons visités (sarcophages....). Retour à pied mais nous avons trouvé un chemin plus direct et sympathique qui nous fait découvrir d'autres quartiers de Beyrouth.

P1040300 P1040308
P1040299 P1040307.JPG


Baignade à la piscine avant de partir diner dans le quartier de l'Etoile. Aujourd'hui s'est la fête de la musique et nous nous arrêtons pour écouter un orchestre "de langue française" et d'autres groupes. Même si la fête de la musique est devenu internationnale, elle n'est pas aussi développée qu'en France. Nous rentrons à pied en longeant la mer.

Mercredi 22 juin 2011

Petit Déjeuner, ensuite footing au bord de la jetée. Nous partons avec Nelly en centre ville se promener et faire les derniers achats pendant que Jo et Christian se reposent à l'hôtel. 

Vers 14 heures un taxi commandé la veille vient nous chercher pour nous emmener à l'aéroport, il y a beaucoup d'embouteillages et le temps de trajet est plus long que prévu. Aussi arrivé à l'enregistrement c'est la course et nous sommes les derniers pour enregistrer. Jo en oubli la housse avec les costumes sur le tapis et passé la douane il s'apperçoit qu'il lui manque quelque chose, il arrive à faire un retour en arrière et récupérer le sac qui tourne tranquillement sur le tapis... le stress.... Envol sur Paris vers 16 h, arrivé à Paris CDG vers 19 h, comme convenu Ernst est venu gentiment nous chercher. 

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 06:31

Vendredi  06 Mai 2011

 

Lever 4h30, nous partons à Montpellier chez  Marie Noëlle pour partir avec une seule voiture. Nous avons rendez-vous au  péage de St jean de vedas à 6 h où nous attendent Danny, Dino, Jean-Louis qui arrivent de Narbonne,  et Claude et Françoise en Taxi du centre ville de Montpellier. C’est parti pour 930 Kms d’autoroute, en suivant la côte jusqu’à  Nice,  puis Genova en Italie et là, grand virage à 90° pour quitter le bord de mer et remonter sur Venise. 17 H arrivée au port de Chioggia. Installation sur la péniche spacieuse et confortable. Débriefing  par le loueur, un petit tour de péniche pour Dino, afin de se la mettre en main. Inventaire avec une charmante hôtesse qui nous fournit une carte marine et nous explique le rôle des «  bricoles » et   des  «  dama  » dans la lagune, les points d’encrages possibles, et les passages dans certains canaux  interdits.

Enfin seul, la lumière du soir est superbe devant notre premier apéro.

1ier jour 1 1ier-jour-2.jpg  

Notre premier repas et nos premiers délires. Première nuit sur la péniche à Chioggia, dodo très tôt car tout le monde est fatigué après ce long voyage.

1ier jour 3

Samedi  07 Mai 2011

Réveil  à 6h : il fait beau,  premier Petit  Déjeuner sur la péniche. Balade dans Chioggia très jolie petite ville, on arrive devant le marché aux poissons, il est trés sympa et bien achalandé. On achète de la baudroie, des petites seiches, des coquilles st jacques et des anchois que Marino fera mariner pour l’apéro ! 

2iem-J.1.JPG
2iem-J.2.JPG

 

Départ 10h : On suit les villages à tribord : passage devant Pallestrina (nom de notre péniche), puis Porto Secco ,  Alberoni  puis l’ile de Poveglia à bâbord et de là on se dirige vers Le Vignole qu’on atteint après qq heures de navigation  au milieu des bricoles (Les bricoles  sont des robustes pieux de bois implantés dans la vase de la lagune, émergeant de deux ou trois mètres au-dessus de l'eau et servant de repères pour la navigation. Naviguer au-delà de ces bricoles et c'est l'ensablage. D'ailleurs Venise s'est protégé des envahisseurs potentiels pendant des siècles, en les retirant chaque fois qu'il y avait danger, les " dama" en italien , même chose indique l'entrée ou sortie d'un canal.….

Déjeuner froid  sur la péniche avec qq anchois marinés à l’apéro.

Promenade sur la lagune devant Venise, on arrive face à la place St Marc c’est magique ! Accostage magistral à San Giorgio, on visite l’Eglise et on profite de la vue sur Venise et de l’ambiance sur le canal.

 

L'équipage et sa péniche.

2iem-J.12.JPG

2iem-J.9.JPG

Nous partons pour Burano , on manque de s’échouer (niveau d'eau trop bas)…mais on repart sans problème ! Avec un skipper comme Dino, c'est gagné.

Nous découvrons cette île aux façades plus colorées les unes que les autres, dédale de petites rues et de canaux pleins de charme .

2iem-J.15.JPG 2iem-J.16.JPG
2iem-J.17.JPG 2iem-J.18.JPG

 

Retour à la péniche pour un souper délicieux de pates aux coquilles St jacques.

Nous passons la nuit à Burano, au départ très agitée par le clapotis des bateaux qui circulent et de la marée montante heureusement la suite de la nuit est plus calme….


Dimanche 08 Mai 2011

Nouvelle visite de Burano à la lumière du matin, sans les touristes, c’est un régal…

3iem-j-1.JPG

2iem-J.19.JPG

Puis nous reprenons la Péniche pour Torcello ensemble superbe .

Visite de la chapelle Santa Fosca très harmonieuse faite de brique et de piliers de marbre

Puis l’église de Santa Maria Assunta avec des mosaïques exceptionnelles et des pavements aux multiples couleurs

Repas sur la péniche : espadon grillé et courgettes nous terminons le repas au champagne sur le quai ! Un Italien un peu frimeur amarre avec difficulté son superbe bateau en bois verni près de nous !. Le spectacle est burlesque voir pathétique, nous sommes aux premières loges pour voir cette comédie à l' Italienne.

Nous naviguons vers San francesco del deserto et visitons le couvent de Franciscains où St François d’Assise a séjourné et a imposé silence aux oiseaux durant la prière, le jardin est très reposant.

3iem-j-3.JPG

On retourne au Vignole en longeant San Erasmo et en passant par Burano pour que Françoise achète le top qu’elle avait repéré.

Nous restons pour la nuit un vent fort se lève et ça gite un peu mais l’ambiance est toujours aussi bonne pour le dîner avec de la baudroie à la tomate…..

 

Lundi 09 Mai 2011

Nous refaisons le plein d’eau, balade dans la campagne pour certains en attendant !  Nous naviguons vers Murano, l’ appontage près de la station du Vaporetto « Serenella » est  un peu délicat (Dino et Jean Louis restent à bord), nous partons le long des canaux bordés de boutiques de Verrerie jusqu’à l’Eglise San Pietro Martyre avec des lustres de Murano puis en suivant les canaux et les ponts nous allons à la Basilique Santa Maria Donato en brique rouge superbe que nous visitons , quelques  courses au super marché, une glace sur le chemin puis une partie du groupe prend  le Vaporetto sans payer pour rejoindre serenella  car nous en avons « plein les bottes » .

4 iem j.1 4-iem-j.2.JPG
4-iem-j.3.JPG 4-iem-j.4.JPG

 

Nous repartons vers San Erasmo : le Potager de Venise…. Balade dans le Jardin, achat de glaces et pause relax sous les acacias….

Nous reprenons le bateau pour aller vers la Forteresse, arrêt près du bistrot de la plage : Belote joue sur la plage et se baigne …

Nous repartons passer la nuit au Vignole

 

Mardi 10 Mai 2011

Nous partons en vaporetto pour Venise, arrêt à  Fondamenta  Nove  puis nous traversons à pied la ville avec jolis canaux ; places magnifiques, petit arrêt dans une rue où se trouve le palais de Corte Maltèse nous allons  visiter les jardins,  petites boutiques (achat de bagues en verre) … nous arrivons Place St Marc, beaucoup de monde belote fait fuir les pigeons…

6iem-j.1.JPG 6iem-j.5.JPG
6iem-j.3.JPG 6iem-j--4-.JPG
6iem-j--3-.JPG 6iem-j--2-.JPG

 

Nous repartons vers le grand Canal et le Rialto déjeuner d’une excellente pizza sur les bords du grand Canal Resto Caldone puis nous retrouvons Françoise et Claude et nous allons visiter la Fenice (avec Belote cachée dans un sac !), magnifique Opéra reconstruit à l’identique en 2003 après avoir brulé pour la troisième fois en  1996   nous nous dirigeons vers le Palais Grassi…. Fermé ! Nous retournons Place St marc et visitons la Basilique avec Marino, JO garde belote et nous avons du mal à les retrouver à la sortie nous allons voir  le café Florian…. Et enfin on les trouve sur une fontaine ou Belote s’est rafraichie…  nous repartons en vaporetto faire un tour sur le grand Canal et descendons au Rialto pour retourner à Fondamenta. Nous retrouvons les autres au vaporetto vers 19h et nous rentrons au Vignole.

Apéro et dîner de nos andouillettes à la lyonnaise et terminons par un bon limoncello….

 

Mercredi  11 Mai 2011

Françoise et Claude partent directement à Venise en Vaporetto, nous refaisons le plein d’eau et partons déposer le bateau à Burano, d’où nous prendrons le Vaporetto pour Venise.

Arrivés à Venise nous prenons le Vaporetto pour la Gare (Ferrovia) où nous changeons pour reprendre le Vaporetto le long du grand canal jusqu’à  la station Acadomia où nous retrouvons F&C qui ont écumé les églises de Venise ! Nous cherchons à déjeuner dans le quartier et atterrissons dans un bistrot bien placé mais où les pizzas sont « dégueulasses » le reste aussi d’ailleurs !!

Nous allons visiter le palais qui abrite la collection de Peggy Guggenheim : magnifique collection de tableaux modernes et de sculptures dans un cadre exceptionnel puis nous nous séparons les uns vont visiter une partie de la collection d’art contemporain de François Pinault à la Dogana.

Visite de l’Eglise de La Salute, nous passons place St Roch (campo San Rocco) jetons un coup d’œil à l’Eglise, place ST Thomas (campo San Toma) et visitons la grandiose Basilique gothique de S.Maria Gloriosa de Frari avec le tombeau du Titien dont le Campanile est le plus élevé de Venise après celui de la Place San Marco.

Puis nous regagnons le pont du Rialto en traversant tout ce quartier pittoresque avec tous ses canaux et ses petits ponts…. Nous achetons au passage du limoncello, du Campari pour notre  apéro du soir !

 

Pittoresque Venise. 

VENISE MAI 2011

Arrivée à Fond Nove vers 18 h30 reprenons le vaporetto vers Burano et retrouvons Dino,  JLouis et Dany à Murano et Françoise et Claude à la Péniche…..

Nous préparons un nouvel apéro et cherchons les sacs de glaçons que nous avons perdus…. On les retrouve derrière le frigo et là commence une partie de pêche mémorable qui se termine par une expédition de JO qui se glisse au fond d’un tiroir, dont il aura du mal à s’extirper mais qui finalement les récupère sous les applaudissements de tous.

Nous fêtons cette victoire avec l’Apéro et un plat de  pâtes  à la Carbonara à la Ricotta…..

Jeudi  12 Mai 2011

Balade dans Burano dont on ne se lasse pas…. Quelques courses ravitaillement et cadeaux divers !

Il fait un peu moins beau mais le temps va se lever ! Petit café au bistrot point de ralliement 

On achète des parts de pizza à améliorer à la Marino !!! On déjeune et on repart vers Chioggia pour le dernier soir….

Durant le voyage Soleil,  bronzette et relax pendant que Dino pilote … et que Jo pêche…..

On repasse pour la nième fois devant le cimetière de Venise (qui abrite la tombe de Stravinsky entre autres)  que nous avons vu presque tous les jours mais que nous n’avons finalement pas visité … mais de l’extérieur il est superbe !

En tripotant les boutons Jo trouve le bon bouton pour remettre l’eau chaude…. Todo va bene ! On pourra se doucher avant de partir.

On s’arrête à Porto Secco avec l’idée de se baigner à la plage mais c’est trop loin on renonce

On arrive à Chioggia vers 17h Dino se gare magistralement….

On se balade un peu dans la ville … Jean Louis a craqué pour une superbe veste en daim pour Joëlle qui lui ira surement très bien !

 

8iem-J-1.JPG

Dernier apéro au foie gras et champagne !!! Dernière fête à bord !!! 

8iem-J-2.JPG

Impossible de faire cuire les brochettes sur la plancha électrique , si on revient un jour il ne faudra pas oublier l’adaptateur.

On se les fait à la poêle en sauce et c’est aussi bon avec qq raviolis aux épinards…

 

Vendredi 13 mai 2011

Nous avons passé une nuit infernale, surtout les cabines de l’avant un clapot horrible nous a tapé dans la tête toute la nuit, même Belote a mal dormi !  Penser à prendre des boules quies pour la prochaine croisière…..

On rend le bateau vers 9 h sans problème et nous reprenons la route après qq courses au marché au poisson toujours exceptionnel !.

 

Nous n'oublierons pas ces moments sympas que nous avons partagé tous ensemble.

A Belote la gourmande !!

A4.JPG

A  Françoise et Claude, hyper cool.

A3.JPG A5.JPG

A Jean Louis, dans ses pensées. 

A8.JPG

 A Dany bienvenue au club et à Dino notre skipper. 

A7.JPG  

A Hélène,

A6.JPG

 

Et à Marie-Noelle, qui nous a gâté tous les jours avec ses petits plats.

P10306635.JPG

 

Et Jo!!! mais où est-il? - peut-être sur le pont, c'est l'heure de l'apéro.

 A bientôt pour la prochaine croisière…………………

 

8iem-J-3.JPG

 

Les adieux se feront sur un poste à essence de Nice, Marino, Hélène et jo direction Toulon ou nous sommes attendus par nos amis Daniel et Jean-Pierre et les autres,  Montpellier pour Claude et Françoise, Narbonne pour Dany, Dino et Jean-Louis.

 

                                                                              ZEN INDES

Repost 0
lemondedhelene - dans EUROPE
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 14:28
Préambule.

Destination le Costa Rica, plus précisément San José  situé au coeur d'une vallée fertile ," la Mesata Central". Nous comptons beaucoup en quittant la capitale San José explorer  les quatre coins de ce continent d' Amérique Centrale et des Caraibes en utilisant comme toujours, tous les types de transports qui nous seront proposés.
Nous devrions commencer par la cote Sud des Caraibes "Cahuita" et plus au Nord "Tortuguero ". Ensuite plus central "le volcan Arenal et Monteverde ", et bien d'autres endroits. Les parcs , les volcans, les cascades y sont en nombre.
L'océan Pacifique sera l'étape la plus longue de ce voyage, en partant de " Liberia "  pour atteindre  la péninsule de " Osa ". Les étapes seront nombreuses, les plages et les parcs seront sans aucun doute inoubliables.
Le circuit prévu.

carte--du-Costa-Rica-1-copie-1.jpg

Jeudi 3 février 2011 : Paris -> San José via Miami

Huy a eu la gentillesse de nous accompagner à l’aéroport CDG à 7 h du matin pour un décollage à 10 heures via Miami. Le soleil n’est pas au zénith, il bruine sur Paris. A Miami notre première escale, la température avoisine les 25 degrés, il est 14 h "heure locale" et nous avons près de 5 h d’attente, pour le Costa Rica. Nouvel enregistrement pour San José mais à noter que les bagages ne s'enregistrent pas au même androit. Enfin nous pouvons repasser la douane sans problème. 

Arrivé à San José, nous échangeons de l'argent et le lendemain nous réalisons que nous nous sommes fait arnaquer ensuite nous prenons un taxi officiel avec une dame chauffeur très sympatique qui nous fait une petite visite éclair de la ville (prix de la course 30 $),   enfin, il est 11 h du soir lorsque nous arrivons à notre hôtel Aranjuez réservé depuis la France (prix 44 $, PD inclus). Formalités d’usage et dodo. Demain il fera jour.

                  PARIS  10H                                                                       MIAMI 14H(heure locale)

Départ de RCD Miami-3.JPG

 

Vendredi 4 février 2011 : San José

Ce matin réveil à 6h, difficile de dormir plus. Nous inspectons les lieux. La chambre n’est pas celle du catalogue évidemment et ne dispose pas de fenêtre, seul un puits de lumière dans la salle d’eau nous donne une idée de l’état du ciel. Nous oublions très vite ce problème, car  le charme de l’hôtel et du patio qui fait face à la salle de restaurant sont d’un charme et d’un goût reposant. Le buffet du petit  déjeuner est  somptueux, probablement le meilleur pris à ce jour.

 

P1020700.JPG P1020668.JPG
P1020702.JPG P1020669.JPG

 

Nous partons visiter à pied San José, première visite le musée de l’or avec sa collection d’or précolombien très bien présentée, également une petite exposition relate l’histoire de la monnaie du pays et une exposition d’aquarelles du peintre Felo Garcia. Promenade jusqu’au marché central où nous déjeunons dans un Soda Local « Le Poseidon », nous y avons mangé un délicieux bol de pot au feu de la mer.

San Jose n’est pas une ville désagréable comme nous l’avons souvent lu dans des blogs, mais nous comprenons bien que les amoureux de la nature ne font que passer très vite. La ville a son charme et nous y avons passé une très bonne journée.    

 

P1020690.JPG P1020692.JPG
P1020697.JPG P1020696.JPG

 

Nous quittons le marché pour le musée de Jade qui se trouve au 1er étage de l’immeuble INS.  Ce musée est dans le style du musée de l’or où l’on retrouve à nouveau l’art précolombien à travers le jade exposé.

 

P1020682.JPG P1020684.JPG
P1020685.JPG P1020687.JPG

.

Retour à l'hôtel à pied, nous passons devant la gare ferroviaire à noter en exposition une superbe locomotive.

Soirée au Centro Comercial El Pueblo et dîner à « La Cocina de Legna » , indiqué sur le guide O/P un peu cher et éloigné du centre. 

Samedi 5 février 2011 : San José -> Cahuita

Départ pour Cahuita à 10h sur la côte des caraïbes. Il ne fait pas beau ce matin, il bruine et nous avons droit à un épais brouillard. Arrivée à 14h comme prévu, et ce n’est pas vraiment le paradis sur terre, les hôtels et bungalows que l’on visite ne sont pas terribles, mais il nous faut faire un choix et nous terminons dans un bungalow très moyen.

Nous sommes à 2 minutes à pieds du parc National et de la plage de sable noir. Nous ne tardons pas à partir faire notre première rencontre avec les  singes sapajou-capucin, les ratons laveurs, les serpents, des iguanes et autres reptiles et oiseaux. Le parc est superbe et nous avons énormément apprécié cette première approche de la forêt tropicale.

P1020720.JPG P1020723.JPG
P1020745.JPG P1020732.JPG

 

C'est vraiment cruel.

P1020714.JPG

Retour à notre bungalow et soirée dans un petit restaurant de l’avenue centrale.

Dimanche 6 février 2011 : Cahuita -> Puerto Viejo de Talamanca

Réveillé très tôt à 6 h par le cri des singes hurleurs, nous nous levons et partons à pied vers 7 h rejoindre la gare routière toute proche pour prendre le bus de 8 h en direction de Puerto Viejo de Talamanca. Arrivé 45 minutes après à destination, nous nous arrêtons dans un café au centre du village pour prendre un petit déjeuner et consulter le guide pour choisir un bungalow.

C’est un village qui n’a rien de commun avec Cahuita. On peut comprendre rapidement que les touristes choisissent ce lieu beaucoup plus agréable. Les plages de palmiers sont superbes, le centre du village beaucoup plus animé et le choix des hôtels, bungalows est beaucoup plus important. Nous sélectionnons le bungalow Calalu un petit paradis dans la nature, agrémenté d’une piscine taillée dans le rocher (Prix : 40 $ sans PD).

P1020761.JPG P1020764.JPG

 

Nous louons 2 vélos pour la journée, et partons pour une promenade de 13 km pour rejoindre Manzanillo en longeant des dizaines de plages toutes aussi belles les unes que les autres, la végétation est dense, cocotiers, palmiers bordent le rivage tandis que la forêt tropicale tapisse l’intérieur des terres.

P1020765.JPG

En route très vite on passe devant la plage où les surfeurs se retrouvent, on s’arrête pour admirer leur talent dans les vagues déferlantes. Arrivé vers 13 h, la plage étant magnifique nous prenons notre premier bain. Aujourd’hui c’est dimanche et le seul restaurant costaricain très animé est un spectacle à lui tout seul, les ticos eux sont venus passer la journée à la plage et pique-niquer en musique bien sûr. Nous quittons la plage vers 16 h car nous devons rendre notre vélo à 17 h 30. 

Soirée dans un restaurant face à la plage, paëlla pour moi et pour Hélène brochette de poisson. Nous avons rencontré un couple de français installés ici, lui banquier en France vend des poulets rôtis sur l’axe principal de la ville et elle est institutrice (rare dans le pays). Le Costa Rica offre ce type de poste aux étrangers que si c'est vraiment nécessaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020768 P1020767.JPG

P1020774.JPG

 

Lundi 7 février 2011 : Puerto Viejo de Talamanca

Réveillé tôt par le chant des oiseaux, nous partons déjeuner vers 7 h. Oh surprise ! un petit écureuil est venu nous dire bonjour sur la terrasse. 

Déjeuner dans une boulangerie café et ensuite nous partons chercher les informations pour partir sur Tortuguero et louer les vélos pour nous rendre sur de belles plages, pique nique sur la plage de fruits locaux. 

Au retour un petit passager clendestin (un petit lézard vert) dans le panier du vélo.

P1020778.JPG P1020780.JPG
 P1020782.JPG  P1020783

 

Mardi 8 février : Puerto Viejo de Talamanca ->Limon -> Moin -> Parismina -> Tortuguero 

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de jo, nous avons été réveillé plusieurs fois dans la nuit  par les SMS (décalage horaire). Ce matin nous devons quitter très tôt Puerto Viejo de Talamanca car nous avons acheté un package pour Tortuguero qui comprend le transport en taxi jusqu’à Moin et ensuite le bateau jusqu’à Tortuguero pour un prix de 50 $ par personne. Nous avons évité ainsi de passer une nuit à Limon suite à des recommandations faites par des français vivant ici. La route qui longe la mer est jolie par contre nous avons pu constater qu’en traversant Limon cette ville était d’aucun intérêt. La navigation à travers les canaux de Tortuguero a été un moment appréciable la faune est importante, nous avons pu voir des crocodiles des cormorans, des caïmans, des aigrettes, des martinets etc… Au cours de la traversée nous avons été bloqué par un banc de sable où trois courageux sur 15 passagers sont descendus avec le pilote du bateau pour pousser l’embarcation. Jo était du nombre. A 50 mètres plus loin nous avons croisé des crocodiles. Si d’aventure, un autre ensablement est au programme, Jo le courageux se dégonfle ! En cours de route un arrêt à Parismina pour un petit encart .

PHOTOS PRISES SUR LE CANAL.

J6.A.JPG J6.C.JPG J6.F.JPG
J6.E.JPG J6.I.JPG J6.B.JPG
J6.G J6.H J7H.JPG

 

Arrivé à Tortuguero, petit village très sympathique et très reposant. Nous choisissons de dormir chez Miss Myriam (Prix 30 $ avec PD) juste au bord de la pelouse du terrain de foot qui fait face à la mer, nous avons de la chance c’est la dernière chambre, Cathy qui nous accueille très gentille et souriante.

Comme recommandé dans le guide nous avons apprécié le diner chez Myriam (Prix 56 $ pour 2 pax) constitué d’un plat de fruit de mer cuisiné à la mode des Caraïbes en sauce légèrement relevé et très bonne, il nous manquait le vin mais nous nous sommes contenté d’une bière. 

DEVANT CHEZ DON CHICO,(Le voleur de pomme d'eau).


J6.K.JPG

 

Mercredi 9 février 2011 : Tortuguero

Levé très tôt pour un départ à 6 h en  canoë avec Don Chico à travers les petits canaux. Encore un moment très agréable où la faune et la flore sauvage de la forêt tropicale est un spectacle particulièrement intéressant. Notre guide Don Chico est passionnant, il porte un intérêt aussi important à la faune qu’à la botanique. Nous avons découvert plusieurs plantes à très belles fleurs, des espèces de palmiers et autres. Bien sûr encore de nombreux oiseaux de la famille du héron, des cormorans, des reptiles comme le «basilicus verde », iguanes, caïmans, tortues noires, de superbes papillons « morpho bleu », et bien plus encore. Retour à 9 h 30 pour prendre notre petit déjeuner. A savoir il est préférable de choisir un canoe à rame, plutôt que les bateaux à moteur compréhensible pour la faune.

J7E.JPG J7J.JPG
J7L.JPG J7N1 

 

                                                             DON CHICO

 

J7K.JPG

Ensuite nous partons dans le parc national de Tortuguero, en route nous rencontrons un couple suisse avec qui nous avions lié connaissance la veille sur le bateau qui nous font part du  peu d’intérêt que suscite ce parc. Très vite, nous nous apercevons qu’effectivement il ne présente aucun intérêt, pas de faune, et nous rejoignons rapidement la plage pour se tremper car il est dangereux de nager car trop de courants.

Diner au restaurant chez Junie pour y déguster le plat traditionnel qu'il faut réserver, c'est un genre de bouillabaise le poisson est mijoté dans du lait de coco et accompagné de bananes et de pomme de terre, très bon. 

Jeudi 10 février 2011 : Tortuguero -> Pavona -> Cariari -> San Jose -> Alajuela

C'est le retour pour San José via Alajuela. Nous avons 3 heures devant nous avant le départ. Nous allons nous promener dans la forêt le long des lodges très luxueux et surtout bien fleuris en longeant la mer.

De retour vers chez Myriam pour récupérer nos bagages nous rencontrons Don Chico endimanché avec son parapluie qui est heureux d'échanger quelques mots avec nous. Nous faisons nos aurevoirs à Cathy,  nous garderons un bon souvenir de sa gentillesse.

J8A-copie-1.JPG

 

Nous embarquons pour Pavona a travers les canaux toujours autant de reptiles (gros crocodiles) et d'oiseaux, l'eau étant basse c'est pas moins de 3 ensablements que nous subissons avant d'arriver avec 1 heure de retard au bus qui nous attend pour la premère étape Cariari et changement de bus pour San José. Arrivé à San José en fin d'après-midi nous décidons de prendre un taxi jusqu'à Alajuela, une personne soit disant taxi nous accoste nous le suivons Oh! surprise belle voiture et s'est en voiture familale avec la fille et la femme que nous rejoignons Alajuela mais il nous demande le prix d'un taxi officiel (30 $). Arrivé chez Pierre dans une belle demeure coloniale.

Vendredi 11 février 2011 : Alajuela -> Arenal 

Petit déjeuner sympathique chez Pierre avec d'autres francophones québécois, des sétois et des bordelais. Echanges conviviaux sur les points d'intérêt de chaque pays, sans parler du dynamisme de Pierre au milieu de nous tous. Notre loueur de voiture est arrivé, nous remplissons les formalités et devons attendre soit-disant 30 minutes pour la livraison de notre véhicule. Deux heures plus tard, la voiture n'est toujours pas arrivée. Nous commençons à nous inquiéter, Pierre demande à son collègue de nous accompagner à l'agence de location et là surprise ! La voiture qui nous était destinée est complétement désossée, la boîte d'embrayage est au sol. Retour chez Pierre et c'est après une heure de bla à bla au téléphone que l'on est arrivé à avoir notre 4 x 4 Ouf !! On peut maintenant commencer notre circuit en direction de Arenal. La route est magnifique avec des plantations de café, des bananiers, des fincas et des ranchs. A chaque point panoramique des vendeurs proposent des produits locaux comme le fromage de vache. Par  curiosité comme il est l'heure de déjeuner nous nous arrêtons pour   le déguster sur place avec des tortillas chaudes. L'arrivée à Arenal avec vue dur le volcan est unique, pas étonnant le nombre de "lodges"et hôtels luxueux en bordure de route. Les "steak house" se touchent. Heureusement pour nous les "cabinitas El Castillo" que nous avons réservé est loin de tout ce tourisme. L'emplacement avec vue sur le volcan Arenal est de premier choix. Malheureusement ce soir pas de chance, c'est avec la lampe de poche que nous écrivons notre journée car il y a une panne.

 

Volcan ARENAL

J9A-volcan-Arenal.JPG

  Notre Bungalow face au volcan.

 

J9B-Cabanas-del-Castillon.JPG

Samedi 12 février 2011 : Arenal 

Au programme aujourd'hui, le cascades "Catarata la Fortuna" et le lagon du "Cerro Chato". Nous commençons par les cascades où quelques courageux se baignent. Comme toujours c'est un spectacle à voir dans un canyon à roche volcanique sombre décoré de fleurs et de fougères.

J10CC.JPG  J10E.JPG

Ensuite nous partons pour l'escalade  du "Cerro Chato" qui nous amène direct au bord d'un lac, qui baigne dans le cratère d'un volcan. Il nous faut 3  heures de marche pour y parvenir et 2 pour le retour. Certains passages à franchir sont très durs des pentes très raides. De plus, la pluie de la nuit a rendu le terrain boueux et glissant, les racines d'arbres que nous devons contourner sont trempées. C'est après de gros efforts que nous arrivons enfin au sommet pour voir sous l'épaisse brume le lac, qui doit être magnifique sous le soleil. Nous ne nous baignerons pas par manque de soleil pour nous sêcher et de plus, nous risquons la pluie pour redescendre. Nous ne prenons pas. Le soleil n'est pas au rendez-vous et nous risquons d'avoir un retour difficile s'il se met à pleuvoir. Nous repartons. De retour à nos bungalows, une bonne douche et pour nos chaussures un gros dégrassage. Le programme de le journée n'est pas terminé, nous repartons en voiture pour passer trois heures dans un établissement de sources d'eaux chaudes volcaniques le BALDI. Encore un moment particulier, ses eaux volcaniques très chaudes, sont transportées dans différents bassins avec ses cascades, ses spas, des jets d'eau et même une tour Maya aux cascades multiples qui viennent achever le décor, tout celà dans une ambiance Hollywoodienne. Comme il est tard nous dinons sur place. C'est un buffet touristique nul (à déconseiller). Le retour à notre bungalow n'est pas triste, il tombe une forte pluie et on ne voit pas la route à 5 mètres. De plus c'est 10 km de piste en montagne avec des trous et des ornières sans fin avant d'arriver enfin à notre bungalow.

Dimanche 13 Février 2011 : Arenal -> Tour du Lac -> Tilaran -> Santa Elena - Monteverde 

Il a plu toute la nuit sur la tôle qui recouvre la toiture de notre bungalow. Nous quittons ce matin  «Cabinitas  El Castillo » sous une pluie fine, nous prenons la direction de Monteverde  par la route qui longe le lac où se sont installés beaucoup d’européens. Nous nous arrêtons dans une ferme suisse étonnante pour faire quelques photos, le propriétaire avait en 1988 acheté un terrain au flanc de la colline pour y élever des vaches laitières et  il a fait de ce lieu, un vrai hameau suisse avec une chapelle remarquablement décorée, une gare, un chalet, un restaurant helvétique et le plus étonnant une gare    pour 10 dollars on peut prendre le train pour une promenade  de  4 km afin d'admirer la vue sur le lac. Il y a même un tunnel. Vraiment très beau.

J11A.JPG  J11B.JPG
 J11F.JPG  J11C.JPG

 Cette route qui longe le lac offre certainement quand le temps est dégagé de très beaux points de vue.

Nous quittons le lac pour remonter sur Tilaran et prenons plus loin une piste de 30 Km qui doit nous amener à Santa Elena au cœur de Monterverde. La route est sympa malgré les difficultés que nous avons pour rouler sur cette piste. Nous finissons par arriver à notre location les cabinas Paris tenue par un couple belge très convivial. A peine descendu du 4X4, nous sommes invités à partager le gâteau d’anniversaire de la  maman du propriétaire qui fête ses 100 ans.

J11K.JPG

Excellent gâteau servi avec un verre de porto à base de goyave fait maison. Ensuite tour en ville pour rechercher le centre d’information touristique afin d’organiser notre journée du lendemain.

Diner dans un petit restaurant au centre de Santa Elena (salade de coeur de palmier et hamburger).... et ensuite dodo.

 

Lundi 14 Février  2011 : Santa Elena et Monteverde 

Nous avions prévu différentes activités, mais hélas !  il pleut nous renonçons à jouer Tarzan dans la canopée mais équipé des  Kway, casquettes et tennis nous partons quand même découvrir  la réserve biologique de Santa Elena. Nous ne voyons pas grand-chose, quelques oiseaux, les animaux doivent aussi se protéger de la pluie, mais nous profitons pleinement de cette belle forêt  très dense et très bien  balisée. Après deux heures de marche  dans la forêt nous sommes bien mouillés et repartons vers Monteverde où nous pouvons voir des colibris ensuite nous nous arrêtons au Stella Café pour déjeuner,  le propriétaire a installé un perchoir sur lequel il dépose de la nourriture et nous pouvons admirer des  oiseaux de toutes les couleurs et un couple de toucans qui viennent manger.

J12E.JPG   J12F-copie-1.JPG J12G.JPG 
  J12H.JPG   J12B.JPG    P1020997.JPG
  P1020989.JPG   P1020993.JPG   J12J.JPG

Petite promenade dans le village de Santa Elena, ensuite nous allons diner dans  un vrai restaurant Espagnol d'une paella. Les Ticos sont tous sortis pour fêter la Saint Valentin.

Mardi 15 Février : Santa Elena -> Juntas -> Liberia -> Tamarindo 

Après un excellent petit déjeuner très copieux (à noter le vrai chocolat maison) préparé par notre hôte Michelle, nous quittons Monteverde pour rejoindre par une piste complètement défoncée Juntas arrêt à de magnifiques points de vue sur la vallée et la mer pour rejoindre la route transaméricaine jusqu’à Liberia.

 La maison de Michèle

 

J13A.JPG

 

J13B.JPG  J13D.JPG

 

Nous nous arrêtons dans cette ville blanche et de cow boys pour faire une pose. Nous reprenons la route pour rejoindre l’océan pacifique en direction de Filadelfia et les plages de Tamarindo. Recherche de notre hôtel Amarillo qui se trouve au centre du village face à la mer. Notre chambre est très sommaire, mais nous l’acceptons car le jardin qui fait face à la plage est très agréable. Tout de suite nous allons gouter l’eau de la mer et visite du lieu.

Diner dans une pizzeria pas terrible et de plus le prix est très élevé.

Mercredi 16 Février 2011 : Tamarindo 

Journée de repos, grande promenade sur la plage où tôt le matin nous admirons les prouesses des surfeurs sur des grandes déferlantes. Arrêt pour lire et nous baigner et oh ! surprise sur des racines qui bordent la plage un iguane est venu se faire dorer. Ici tout est nature.

Diner dans un restaurant très agréable face à la mer pour un prix de (33 $ pour 2 pax)

 

 P1030040

 

J14A.JPG  J14E.JPG

 

J14B.JPG  J14D.JPG  J14C.JPG

Jeudi 17 février 2011: Playa Tamarindo -> Playa Montezuna 

Nous partons tôt vers 7 h 30 car nous avons une grande distance  à parcourir pour atteindre Playa Montezuna. En cours de route, nous nous arrêtons à Nicoya où nous retrouvons une vie de grande ville avec des boutiques, une église coloniale. Ensuite nous continuons sur la route goudronnée en direction de Carmona avant de plonger sur la playa Ario, par des pistes dures ce qui nous oblige à rouler à petite vitesse et nous avons le temps d’admirer les paysages qui sont magnifiques, palmeraies, arbres en fleurs. Nous traversons une région avec des élevages de vaches et de nombreux ranchs. A un moment nous croisons un cow boy sur son cheval avec un lassot, plus loin une charrette tirée par des bœufs.

 

J15G.JPG 

A plusieurs reprises il nous faut traverser le rio Bongo sans savoir la profondeur de l’eau, Quelle aventure à chaque traversée, Hélène jauge la profondeur de l’eau et jo suit derrière avec la voiture.

J15B.JPG  J15C.JPG
 J15D.JPG  J15E.JPG

 

Et voilà un iguane qui se prélasse au milieu de la route, nous avons juste le temps de prendre une photo. Arrivé à Montezuna, l’hôtel que nous avions choisi « el Beso del mar » sur la sélection du forum ’toutcostarica’ est complet, nous en trouvons un autre « Hôtel aurora » (prix 50 $). C’est un village à l’ambiance décontractée avec ses hippies et ses artistes.

Vendredi 18 Février 2011 : Montezuna
 
Nous partons pour une longue marche afin d’atteindre la réserve naturelle «  Nicolas Wessberg ». Malheureusement il est interdit de pénétrer dans ce sanctuaire animalier et c’est en longeant la plage que l’on peut s’en approcher. Une plaque en bordure de la plage rappelle qu’ici sont enterrés Nicolas et son épouse protecteurs acharnés de ce lieu et plus particulièrement (du cap) Cabo Blanco qui est juste à coté, mais rien ne rappelle son assassinat. Aujourd’hui c’est un parc national totalement protégé contre les investisseurs immobilier. Il est 13h et nous nous sommes laissé endormir par les vagues et nos lectures. Il faut rentrer rapidement car à 15h, nous avons rendez-vous pour 3h de canopy, avec 9 plateformes. 

 Des plages désertes à perte de vu.


 J16B.JPG

  J16D.JPG

SI LES PETITS COCHONS n'envahissent pas le marché!!!.

J16C.JPG

 

Nouvelle  expérience que de glisser dans la forêt d’arbre en arbre sur des câbles tendus, et passage sur un pont suspendu. En prime baignade dans une cascade et retour avant la nuit à Montezuma. Nous rencontrons encore des iguanes et des singes dans la forêt.

 

J16E.JPG  J16F.JPG

Samedi 19 février 2011 : Montezuna -> Paquera -> Puntarenas -> Manuel Antonio

Départ à 7 heures de l'hôtel Aurora de Montezuna pour rejoindre l'embarcadère de Paquera. Très belle route qui longe la mer offre des vues splendides,  nous traversons plage Tambor avec un grand resort, golf privé et piste d'atterissage d'hélicoptère. Après une heure de traversée en ferry nous rejoignons Puntarenas. Sur la route arrêt au pont Tarcoles pour y voir dans le rio Tarcoles d'énormes crocodiles qui se vautrent au soleil.

 J17A  J17B

Et plus loin sur la route.

J17C

Nous poursuivons notre route jusqu'à Jaco où nous devions dormir pour visiter le lendemain le parc Carara mais cette ville est bruyante avec un tourisme à l'américaine et des buildings repoussants. Aussi nous continuons notre route et prenons la décision d'aller  jusqu'à Manuel Antonio et  réservons une chambre pour 2 nuits (Hôtel Plinio - Prix 55 $ avec PD inclus) afin de pouvoir visiter le parc National le lendemain. Nous finissons la journée au bord de la piscine pour préparer le programme du lendemain et nous dinons au restaurant mexicain de l'hôtel qui est très moyen. 

Dimanche 20 Février 2011 : Parc Manuel Antonio 

Ce matin c’est le parc Manuel Antonio que nous allons voir, une erreur que d’y aller  un dimanche. Sur le chemin balisé qui mène à plusieurs endroits du parc, c’est un peu comme si vous vous étiez inscrit au Paris-Versailles, il y a autant de monde devant que derrière, ça jacasse, certain sont équipés comme s’ils allaient affronter l’Himalaya et d’autres comme s’ils allaient à la plage. Nous trouvons un passage qui ne semble pas intéresser ces groupes, ouf !!! un peu de calme et de respect pour la faune. On y voit des iguanes, des capucins et pour la première fois des paresseux (leur déplacement est un spectacle), mais pas de singes-écureuils. Vers midi nous nous arrêtons sur une plage calme sans vagues. A  l’ombre des palmiers beaucoup viennent déjeuner et c’est à ce moment que les singes capucins arrivent en nombre pour tenter de voler de la nourriture. Je suis le premier volé !!, sans que je puisse avoir le temps de réagir ils m’ont piqué ma banane que je tenais à la main.
 J18E.JPG  J18I-copie-2
 J18.JPG  J18C.JPG
Vers 15h nous avons un petit creux, nous quittons le parc pour rejoindre  « El Avion », un bar restaurant inimitable, aménagé en parti avec la  carlingue d’un Fairchild C-123 de 1954. Achetée en 2000 par ce même propriétaire à San José, pour 3000 dollars. Il est démontée pièce par pièce et acheminée jusqu’à ce lieu. L’histoire de ce Fairchild  est cocasse. En attendant le point de vue est imprenable et les plats bons et copieux. 

 
  J18X-copie-1.JPG  J18ZZ.JPG
  J18G.JPG   J18K.JPG
 

 Lundi et Mardi  21/22 Février 2011 : Manuel Antonio -> Puerto Jimenez 

Départ très tôt pour rejoindre Dominical "l'Hacienda Buru" en pleine nature dans une réserve privée mais à notre arrivée pas de place tout est complet, nous essayons de trouver un logement à proximité mais l'endroit est un peu désert, et nous continuons la route à travers des zones de grandes palmeraies à perte de vue utilisées pour la fabrication d'huile de palme.  La région est un peu désertique nous longeons le parc National Marino Balena, il s'agit d'une zone protégée. Nous continuons jusqu'à Puerto Jimenez, où nous décidons de nous arrêter afin de prendre des informations pour visiter le Parc Corcovado. L'hôtel choisi Cabinas Jimenez est complet nous nous retrouvons à l'hôtel en face à l'hôtel "Cabinas Palm" qui est pas terrible  pour un prix de 30 $, par contre l'acceuil est très sympathique. 

Agréablement surpris par Puerto Jimenez, en fait il y a un petit port mais pas de ferry et c'est une petite ville sympathique. Nous rejoignons une plage pour nous baigner mais toujours des grosses  vagues mais l'endroit est très sauvage nous pouvons voir toutes sortes de singes.

Diner au restaurant Marisco en face le port très bien.

Mardi 22 février 2011 : Puerto Jimenez 

Petit déjeuner face à la mer et en prime plusieurs magnifiques couples de aras rouges dans les palmiers, ils passent, repassent, se cherchent etc. un vrai spectacle avec leurs couleurs magnifigues. Nous rencontrons une jeune fille de Nice qui nous amène voir un jardin avec une mare à crocodiles et des singes. Ici c'est vraiment la nature sauvage.

J20A (2) J20A (3) 
 J20A (1)  J20A (7)

Nous partons voir le "cap Matapalo"  à 17 km, par une piste très caillouteuse, un rio à traverser et un pont branlant. Nous arrêtons la voiture et descendons à pied un sentier, sur les côtés quelques lodges complétement perdus dans la nature et nous arrivons sur une magnifique plage des cocotiers et de plus l'eau est calme nous pouvons nager. Toujours des aras qui se posent sur les arbres bordant la plage. En rentrant vers 16 h, dans les sentiers de la forêt les animaux commencent à sortir pour se nourrir et nous voyons des familles de singes capucins, nous entendons les singes hurleurs, une espèce de sanglier "Chancho de Monte" et toujours beaucoup d'oiseaux.

J20A (6)

 

Mercredi 23 Février 2011 : Puerto Jimenez -> Drake

Il est 7H du matin et nous quittons Puerto Jimenez pour rejoindre Drake, puis la commune de Los Planes et  l’auberge Tesoro Verde où nous allons y passer 2 nuits (Prix 45 $ par personne en pension complète). Une association qui s’applique à rappeler l’importance du site aux gens de la région et de lutter pour la préservation  et conservation en l'état.
P1030254 
Une partie de la route jusqu’à Rincon est moyenne mais la deuxième partie pour atteindre  Drake est très pénible et nous  jonglons  avec les crevasses, les ornières, les traversées de rios et parfois des ponts limite sécurisés. La récompense est au bout, la baie de Drake est magnifique seulement quelques Cabinas, un soda, plus loin Los Planes  l’endroit est calme, paisible et l’auberge est à l’instar de ces 12 hectares de forêt protégées et  balisées. Une charmante  Suisse qui vit dans la région nous indique un petit coin sympa pour se baigner avec des cascades en écran. Nous décidons d’y aller et nous voici partis pour 2 heures de marche le site étant mal indiqué  nous  avons quelques petites problèmes pour le trouver car il faut traverser une propriété privée. Enfin nous y arrivons quel plaisir la cascade sur deux niveaux est superbe, quel bonheur de se baigner avec cette chaleur et l’eau est chaude, la pression de l’eau qui coule le long des roches noires, stimule parfaitement les réactions que donne un jacuzzi.
P1030260
Vers 16 heures nous rentrons car ici la nuit tombe très tôt et nous devons traverser une forêt dense par sa végétation tropicale. Achat de boisson à l’épicerie « Pulperia » en face de notre auberge que nous buvons sur la terrasse. Des chevaux en libertés passent dans le chemin, plus loin un paresseux très haut sur un arbre se déplace avec une lenteur incroyable  et sur le pommier géant des toucans viennent manger les pommes d’eau dans une puissante cacophonie.
Bon diner familial à la pension. 
 
Jeudi 24 Février 2011 : Drake le Parc Corcovado 
 
Levé  4h30, nous avons rendez-vous avec Manolo à  Los Planes pour une excursion dans le parc du Corcovado. Petit déjeuner rapide à l’auberge (les serveuses se sont levées pour nous préparer le Petit déjeuner) et en route dans la nuit avec un rio à traverser. La vision est difficile, mais bon çà passe. Chez Manolo 4 autres personnes nous attendent, nous avons 1h de bateau pour atteindre l’entrée du parc à Sirena, puis distribution à chacun d’un panier repas et nous nous engageons pour 6h de marche dans la jungle. C’est encore des crocodiles, singes écureuils à dos roux, des paresseux des oiseaux multicolores  et un tapir que nous voyons. Manole n’hésite pas à nous faire un peu de botanique lorsque l’occasion se présente.
P1030282.JPG  P1030267.JPG
 P1030296.JPG  P1030295.JPG
Catastrophe mon Panasonic Lumix TZ7 se bloque avec « erreur système  MP ». J’ai bien peur d’être privé de mon appareil jusqu’à la fin du voyage. De retour à l’auberge ma serveuse Ticos, à qui je raconte  mes malheurs me dit qu’en déposant l’appareil photo dans un plat de riz cru, l’humidité s’en va. Bon pourquoi pas, alors pendant que je tape ces quelques lignes il est là, dans son riz. Demain nous aurons recours à Iphon d’Hélène car nous avons oublié de prendre un deuxième appareil.
Nos cuisinières - Odili et Francesca - nous ont préparé un bon diner (pâtes aux crevettes et légumes) et fruits.
 
Vendredi 25 Février 2011 : Los Planes - Drake à Dominical 
 
Nous quittons Tesoro Verde après avoir pris un excellent petit déjeuner Costaricain (Gallo Pinto), mélange de riz, de haricots et d’épices, ajouté à cela des œufs frits, du café, du jus de fruits et des fruits frais. Sur la route avant d’arriver à Rincon panne de voiture, un premier Ticos s’arrête, nous essayons ensemble de faire un diagnostic et arrivons à la conclusion que l’essence que j’ai dans mon réservoir doit contenir de l’eau. Au bout d’une demi-heure d’arrêt je fais une tentative d’allumage et le moteur repart, le Ticos me dit qu’à une distance de  4 km il y a une épicerie qui vend de l’essence et que je dois garder le moteur emballé jusqu'au poste pour ne pas caller. Ouf!! on y arrive avec pas mal de problème et là nous avons de la chance notre épicier vendeur d’essence a des connaissances mécaniques et son diagnostic est différent. Il n’y a plus d’eau, la pompe est à sec, le moteur a chauffé et par sécurité un système de valve se déclenche et empêche l’arrivée de l’essence ou d’air. Pendant que nous laissons refroidir le moteur pour remettre de l’eau, nous parlons avec d'autres Ticos qui sont venus voir, politique, tourisme, promoteurs et je ne sais quoi encore. Deux heures à se marrer, j'offre mes tournées de bière et puis nouvel essai et miracle cette fois la voiture démarre. Cette panne nous a permis de rencontrer des gens supers sympathiques et dans l’ensemble nous ne regrettons pas trop l’incident. Nous roulons jusqu’à Dominical une petite station balnéaire très connu des surfeurs. Demain c’est le WE alors arrêt pour 2 jours à rien faire avant de remonter progressivement sur le volcan Poas. Notre choix la Finca Baru est compléte, nous décidons de descendre au plus grand hôtel du centre Diwuk (Prix 90  $) mais nous profitons pleinement de la piscine.
Dîner dans un restaurant mexicain
 
Samedi 26 Février 2011 : Dominical 

C’est une journée cool, balade dans le village Dominical, authentique avec ses cabanons en bordure de plage et quelques endroits ou vont les surfeurs pour  boire une bière et parler de glisse. Nous passons un  long moment à regarder de très bons surfeurs puis longue balade sur la plage et un peu de piscine pour finir la journée.

 Notre lieu de résidence et un résidentiel adopté.

P1030304.JPG  P1030313.JPG

 

 Dimanche 27 Février 2011 : Dominical à San Isidro Del General 

Notre dernier jour de plage, alors nous prenons tout notre temps à apprécier et c’est vers 11h que nous faisons nos adieux à l’Océan Pacifique. La route qui monte vers les volcans sont dés la sortie des plages de Dominical, une route très longue en pentes douces jusqu’à San Isidro de el Général ou nous rejoignions l’Interaméricaine, cette grande route qui franchit le fameux Cerro de la Muerta (3491 m). Plongée dans le brouillard elle est considérée comme l’une des plus dangereuses du Costa Rica. D’énorme camions prennent cette route chaque dépassement est un calcul de rapport de force. Notre voiture ne sera pas en mesure de franche ce sommet, nous avons encore des problèmes, le moteur chauffe et nous devons revenir sur San Isidro de el Général et tenter de trouver un garage. Comme c’est Dimanche on n’y croit pas beaucoup. Au grand poste à essence qui se trouve à l’entrée de la ville un pompiste nous indique un garage ,nous essayons de tenter le coup et oh miracle un type sort de chez lui (la maison du garagiste), je lui signale notre problème et nous passerons une heure ensemble. Le fusible du ventilateur qui refroidit le radiateur est fendu. Réparation provisoire et nous repartons vers le col alors que la nuit commence à tomber. Quelques kilomètres plus loin, le moteur chauffe, il pleut et le brouillard devient de plus en plus épais, on n’y voit rien et les klaxons des gros camions ne sont pas rassurant d’autant qu’ils vont très vite. Si la voiture s’arrête en plein milieu de la voie, c’est l’accident assuré, nous devons trouver un moyen de faire demi-tour et passer la nuit à San Isidro. Nous y sommes et après avoir trouvé un hôtel "Diamante Real" le plus beau de la ville pour un prix de 49 $, nous appelons l’assistance avec la carte première « tout Costa Rica ». Très efficace une nouvelle voiture arrivera dans 3h de San José, nous attendons pour la réceptionner. Bon maintenant, nous allons déjeuner dans un restauant branché et agréable de la ville, demain il fera jour.

 Lundi 28 Février 2011 : San Isidro Del General - Carthago et Alajuela 

Petite visite de la ville et nous reprenons l’ascension du col avec enfin une voiture qui nous semble en meilleur état. Malheureusement le brouillard nous empêche d’admirer le paysage et le peu que l'on voit est superbe. Cette route "transaméricaine" est interminable, des cols, des virages, et des camions fous. Il nous faut plus de 3 h pour atteindre la vallée et la ville de Cartago avec un arrêt prévu dans cette ville qui possède le lieu de culte le plus important du Costa Rica avec sa Basilique «  Nuestra Ségnora de los Angeles » et les ruines d’une paroisse de 1575, détruite  deux fois par un tremblement de terre, selon une légende,  les jours de brume à Cartago on peut apercevoir l'ombre d'un fantôme, un moine sans tête qui erre dans les ruines péniblement pour avoir profané ce Saint lieu.  Plus loin nous visitons la Basilique  d'une très belle architecture faite d'un mélange de pierre et de bois. Dans ce lieu une vierge noire intacte qui a résisté miraculeusement aux deux tremblements de terre malgré la  destruction quasi totale de l'édifice. Aujourd'hui c'est pour les Ticos un lieu de pélérinage.

P1030324.JPG  P1030323.JPG
 P1030325.JPG  P1030327.JPG

Cette journée nous l’avions planifié pour descende une partie du Rio Pascuaro en canoë, mais il trop tard nous avons perdu trop de temps avec les problèmes de voiture, c’est dons le volcan Irazu l’objectif, à une trentaine de kilomètres d’ici. Plus nous nous approchons du volcan et plus le temps change avec un mélange de pluie et de brouillard. Nous sommes à l’entrée du parc et les gardiens ne sont pas optimistes, on ne va rien voir. Demi tour et à moins de 3km c’est à nouveau le soleil, retour au parc et malgré le brouillard encore lourd, nous tentons la visite. Nous prenons notre temps pour nous équiper et parler avec des Lyonnais qui en reviennent un peu déçus, ils ont eu juste 1mn pour apercevoir et prendre 2 photos du lagon au fond du volcan. Nous sommes maintenant à 50 m et miracle le soleil fait son apparition et là c’est vraiment beau.

P1030341.JPG  P1030342.JPG
Ensuite direction Alajuela pour nous rapprocher du volcan Poas que nous espérons faire demain, si le temps le permet. Dur la nuit pour trouver un hôtel correct, visite d'hotels minables avec des chambres aveugles, nous continuons notre route et c’est à environ 25 km du volcan qu’on est obligé de s’arrêter à l’hôtel « Buena Vista », très beau avec une vue imprenable de notre terrasse sur San José, l’hôtel possède un jardin botanique admirable (prix 130 $ la nuit avec PD) .
San JOSE au balcon.

               P1030351.JPG
Mardi 1 Mars 2011 : Vers le volcan POAS

Levé un peu plus tard pour profiter de l'hôtel, après un petit déjeuner continental, promenade dans les magnifiques jardins fleurs, caféiers, oiseaux. Départ vers 10 h pour le volcan Poas, pluie, brouillard donc aujoud'hui sans visibilité nous ne prenons pas le risque de rentrer dans le parc, tous prèt de l'entrée du parc à environ 3 km nous trouvons des cabinas'rustiques mais pratique, la vue est imprenable sur la vallée. La pluie persiste et le vent commence à souffler nous nous installons dans le restaurant et nous  y passons l'aprés midi. Le soir  nous partons diner dans un petit restaurant en contre bas. C'est humide avec la pluie et le vent pénétrant le restaurateur propose à tout le monde des couvertures. Retour ensuite à notre cabanos et nous avons l'idée géniale d' allumer le feu dans la cheminer d'autant qu'on nous a laissé du bois et des allumettes. Oh!!!! l'erreur nous sommes rapidement envahie par la fumée et c'est les yeux rouges qu'il faut maintenant faire le pompier pour l'éteindre. Retour à la normale et avec trois couvertures nous arrivons à nous réchaufer et dodo.
Mercredi 2 Mars. Volcan POAS

Cette nuit le vent a chassé les nuages, il est 7h du matin ,on s'habille, le parc ouvre à 8h et nous voulons ètre les premiers à voir le volcan. Et il est là majestieux, la fumée qu'il progète ne nous permet pas de voir la totalité du lagon. Aprés plus d'une demi heure à le regarder nous grimpons 30 mn pour voir le second volcan qui nous offre sous le soleil une vue sans retenue sur le lagon et une superbe végétation 
P1030405.JPG P1030408.JPG
P1030409.JPG
P1030419.JPG
Encore des photos et nous repartons pour pour aller voir les jardins de la catarata (cascade) la Paz, Un complexe aménagé autour d'une serie de cascades, formées par le Rio La Paz. C'est un jardin qui représente un condensé de toute la faune et la flore du Costa Rica dans un endroit superbe. Il accueille le plus vaste jardin de papillon du Costa Rica, de colibris, d'orchidées rares, des grenouilles, des oiseaux du pays, de la faunes sauvage avec son animal légendaire le jaguar. Mais aussi une ferme représentant la vie d'une famille avec son bétail , sa forge et les différent outils utilisés pour le café ou encore la fabrication du fromage. Mais c'est aussi un endroit qui abrite un hotel romantique ou les amoureux y viennent passer leur nuit de noce, avec son jacousi en pleine nature, sa piscine aux X cascades, sa flore et plus encore. Nous y avons passé une aprés midi sympa, mais la grande question qui se pose le prix de l'entrée à 30 dollars est il justifié?. Les avis sont trés partagés.
P1030453.JPG P1030433.JPG
P1030444.JPG P1030489.JPG
La nuit ne va pas tarder a tomber nous devons rentrer sur Alajuela, car demain c'est la fin de ce voyage.
Difficile de trouver notre hôtel Colonial chez Pierre. Arrivée vers 17 heures acceuil par Bernard. Petite discussion avec les nouveaux vacanciers, partage des informations. Ambiance conviviale et nous allons au dodo sans diner. 
Jeudi 3 mars 2011 : ALAJUELA - AEROPORT SAN JOSE - MIAMI et PARIS
Petit déjeuner copieux chez Pierre. Partage d'informations avec les nouveaux vacanciers. Nous faisons nos adieux et un taxi nous attend pour nous amener à l'aéroport vers 10 heures. Enregistrement des bagages jusqu'à Miami, réglement de la taxe de sortie de 26 $ par pax.
Le changement d'avion à Miami avec un délai de 1h30, n'est pas suffisant vu la grandeur de l'aéroport et les attentes aux formalités, aussi nous ne pouvons pas prendre notre correspondance. Stress, il faut trouver un nouveau vol, c'est assez facile mais notre voyage est rallongé de 3 heures avec un passage par Berlin. 
Ernst vient nous attendre à l'aéroport, nous apprécions beaucoup car le voyage a été long. 
Nous garderons un grand souvenir de tous ces Ticos que nous avons croisé, qui nous ont toujours aidé lorsque nous avions besoin d'eux. Mais tous ça c'est une autre histoire.
Avant de nous quitter Nicole une ami de Paris m'a demandé ou étaient donc les fleurs de ce beau pays.
Alors pour elle, nous les avons rassemblé, pour en faire un bouquet.

 

 
                     plantefleur.jpg

 

Au revoir et à bientot.
La charrette est prète pour de nouvelles aventures.

 


IMG_0138.jpg_
Données générales :

Repost 0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 10:27

 

J1 et J2 - Samedi - Dimanche 20 et 21 novembre 
Destination le Camdbodge. 
 
La-carte-voyage.jpg
 
Nous quittons Paris sous un beau soleil d'hiver, par Air Royal Jordania via Aman  pour Bangkok. 
cambodge-2010 6397BDFAir-Jordania.jpg
Comme le changement à Bangkok  est rapide nous modifions notre billet afin d'arriver à Phom Penh plus tôt. 
Dès notre arrivée à Phom Penh nous déposons rapidement les bagages à notre hôtel Dara Reang Sey bien situé (prix 18 € moyen) et partons sur le bord de Mékong participer à la fête des eaux et nous mélanger à la foule  qui déambule en regardant les bateaux illuminés de mille lumières qui voguent  lentement sur l'eau. 
P1010792
P1010795
Nous terminons la soirée au FCC - Foreign Cambodgien Club qui occupe un superbe immeuble offrant depuis la terrasse une belle vue sur le Tonle Sap.
J3 - Lundi 22 novembre
 
La visite de Phom Penh débute par une promenade le long du quai pour rejoindre la Poste Centrale beau bâtiment colonial.  
P1010796
Ensuite nous montons au sommet de la petite colline pour voir la pagode Vat Phnom symbole de la construction de la ville en descendant une plaque commémore l'alliance franco-Siamoise. 
P1010800
Nous passons ensuite devant la gare beau bâtiment en style ancien où stationnent de vieux trains à la retraites, la gare est à l'ombre de son passé.
le grand marché avec sa grande verriere superbe
 
Déjeuner dans un restaurant en syle colonial très agréable  près de la faculté des beaux arts.
Visite du musée, installée dans une superbe bâtiment, de très belles collections de statues de la période de Angkor. 
P1010807
P1010808
Nous retournons à l'hôtel pour nous reposer avant de repartir en tuk tuk pour notre dîner dans une famille franco-cambodgienne (relation de Ernst). Nous passons une bonne soirée en compagnie de Aline son mari et Anne Marie elles travaillent pour un orphelinat l'éléphant Blanc ainsi qu'un autre couple franco-cambodgien qui sont venus assister à un mariage familial.
 
Des fleurs pour nos hôtes. 
 
P1010819
cambodge-2010 6479BDF
Ce soir là,non loin de l'endroit ou nous nous trouvions.

Drame de Phnom Penh: le pont aurait oscillé avant la bousculade

CAMBODGE | Le mouvement de panique à l’origine de la bousculade meurtrière(près de 400 morts),ce lundi soir lors de la fête de l’eau, à Phnom Penh, est due aux oscillations du pont sur lequel se trouvaient des milliers de festivaliers, selon un rapport officiel.
 
 
Drame-a-PHNOM-PEN.jpg
J4 - Mardi 23 novembre 
 
Levé très tôt pour prendre un bus en direction de Kratie longue route de 7 h de bus pour 380 km. Nous arrivons vers 15 h, nous trouvons un hôtel au centre San Tephead en face du fleuve au personnel très efficace et nous enchaînons tout de suite une excursion, tuk tuk, bateau pour aller voir les dauphins d'eau douce de Irrawaddy et ils sont bien au rendez-vous et nous pouvons aussi admirer le coucher du soleil.
L'hôtel
P1010842
P1010843
Et les dauphins
 
P1010834
P1010835
Dîner dans un restaurant local en bordure du fleuve.
J5 - Mercredi 24 novembre
 
Prise en charge à l'hôtel à 8 heures du matin par un mini bus qui doit nous amener à Ban lung. Nous quittons finalement Kratie deux heures après car le mini bus devant compléter les places libres, se sera compressé que nous effectuerons ce long voyage pour arriver à destination à 15 heures. 
Ballade en ville dans la grande avenue (disproportionné par rapport à la circulation), visite du marché très coloré et odorant.
Dîner dans un agréable restaurant le Gecko house équipé de WIFI.
L'hôtel.
HOTEL.jpg
P1010847
P1010850
 
J6 - Jeudi 25 novembre 
 
Dès 8 heures du matin, nous partons en 4 x 4 accompagné d'un guide local, nous empruntons la piste rouge à travers la campagne, nous nous arrêtons et marchons jusqu'à un point de vue dominant l'immensité de la forêt avec à droite le Vietnam et à gauche le Laos. Ensuite nous reprenons la voiture pour rejoindre la rivière où une pirogue nous attend, nous naviguons une bonne heure avant d'atteindre une minorité  Tompuon (Laotien/Cambodgien).
Circuit proposé dans la région.
 
P1010855
ballade dans le village, maisons sur pilotis au-dessous desquelles circulent la truie et toute sa petite tribu de bébés, les poules etc.... quelques enfants.
P1010869
Petite marche dans la jungle avant d'atteindre le cimetière Chunchiet très surprenant des tombes dans la jungle avec de grandes statues en bois, la grandeur dépend de la fortune et à chaque enterrement la famille participe à des festivités qui vont durer 3 jours (danses, repas ....).
Des crânes de buffles, des statues des statues de bois représentent une période de la vie et des donations aux esprits.
P1010876 P1010879
P1010884 P1010881
Après cette matinée bien remplie déjeuner dans un restaurant local. Ensuite nous reprenons le bateau pour aller visiter une minorité chinoise, le village est très propre, une petite école où quelques élèves étudient le chinois, ensuite nous rejoignons une autre minorité laotienne.
Ecole.jpg
P1010899
Retour au bateau petite navigation avant de retrouver notre chauffeur pour rentrer en 4 x 4.
Dîner au restaurant Orchidée d'une fondue cambodgienne.
J7 - Vendredi 26 novembre
 
Pendant le petit déjeuner à notre hôtel, on nous livre nos deux mobylettes et les casques difficile d'en trouver un à la taille de notre tête. Ensuite passage en revue des engins et des différentes fonctions, les freins pas terribles ....
Départ sur les pistes de terre rouge, à 2 km premier arrêt pour voir un boudha couché au sommet d'une petite colline continuation de notre circuit pour aller voir différentes cascades Cha-ung, Katieng et Ka Chang toutes différentes et superbes.
boudda.jpg
P1010917
P1010923
CASCADES.jpg
Au retour nous nous arrêtons au bord de la piste pour voir le ramassage de la sève des hévéas pour la production du caoutchouc, les arbres sont incisés et la sève coule dans de petits sacs en plastique, ensuite les ouvriers versent le contenu de chaque petit sac dans un bidon et chacun apporte ce bidon à la citerne, travail dur et surtout sale.
Vive les pneus Michelin et surtout le profit. Nous rencontrons un voyageur en moto, Robert et nous allons déjeuner ensemble dans une gargote au centre de Banlung.
P1010933
P1010931
Continuation de la piste pour rejoindre le lac Yeak Leom à 5 km de Banlung, ce lac se situe au milieu de la forêt et il est parfaitement circulaire et totalement limpide. Nous nous baignons dans ses eaux vertes avec un grand plaisir après cette ballade très poussiéreuse. Pour les autochtones il s'agit d'un lac sacré qui serait un cratère de volcan ou bien une météorite....
LE-LAC.jpg
Retour à notre hôtel vers 17 h et achat des billets de bus pour partir samedi matin de Banlung vers Kompong Thom. 
Retour à l'hôtel, ensuite internet pour les nouvelles, apéritif au Gecko House où nous rejoint Robert.
Dîner à notre hôtel d'une fondue cambodgienne très bonne recommandée par notre guide O.P (Prix 7 $ par personne avec boisson).
fondue.jpg
J8 - Samedi 27 novembre
 
Départ de l'hôtel à 6 h 15 du matin pour nous rendre à pied à notre bus, Robert est là aussi pour le départ du bus . Le bus emprunte la piste jusqu'à Steng Streng à petite vitesse, ensuite la route est goudronnée  jusqu'à Kratie, en cours de route quelques arrêts, nous grignotons des fruits, du riz gluant, pain avec vache qui rit etc.... car nous n'avons pas déjeuné ce matin.
Arrivée à Kompong Chang vers 14 heures, nous quittons Robert qui continue sur Phom Penh. Déjeuner d'une soupe à la station de bus et nous repartons à 15 h 30 jusqu'à Kompong Thom où nous arrivons à 17 h. Très longue journée de bus.
Nous choississons Arundas Hôtel (8 € chambre très correcte).
Petite ballade en ville qui est très calme, apéritif dans la chambre. Dîner au restaurant de l'hôtel pas terrible.
J9 - Dimanche 28 novembre 
 
Notre chauffeur commandé la veille pour aller voir le site de Sambor Preik Kup nous attend et en discutant il nous propose de nous conduire à Siem Reap et de fil en aiguille Koker et Beng Meela après négociation nous arrivons au prix de 120 $, le luxe voiture avec chauffeur.....
Départ à 7 h du matin après une heure de route nous arrivons au site de Sambor Preik Kup, peu de touristes, nous visitons les différents temples :
1. Sambor : intérieur octogonal
2. Tao : intérieur rectangulaire
3. Yeay Peau : symbole de la fertilité
Sambor-3.jpg
Sambor-1.jpg
Sambor-2.jpg
Nous repartons pour 2 heures de route en direction de ko kher, en route arrêt à un magnifique Pont Khmer.
Pont Khmer
Arrivée à Ko Kher nous rentrons dans le temple par la grande porte derrière se trouve une grande allée qui à l'époque était encadrée de deux bassins mais au fond se dresse une pyramide d'une hauteur de 40 mètres très surprenant.
Ko-Kher-1.jpg
Retour à la voiture où nous déjeunons dans un petit restaurant à l'entrée du site. Continuation de la route jusqu'au prochain site de Beng Meela, nous prenons la grande allée pour arriver au temple sous les arbres. Magnifique temple, encore sauvage, enchevêtrement de racines d'arbres, beaux bas reliefs, nous déambulons au milieu de pierres en vrac pour rejoindre la bibliothèque etc.... Dans ce temple a été tourné le film les deux frères.
Beng Meela
Beng Meela 3
Beng Meela 2
Nous repartons en voiture pour notre dernière étape Siem Reap. Nous ne reconnaissons pas la ville qui s'est énormément agrandie et est devenue très touristique. Notre chauffeur nous dépose à l'hôtel choisi Mandalay mais il est complet et nous optons pour l'hôtel qui se trouve en face le Popular Hôtel (très moyen) mais bien situé .
Dîner près de notre hôtel dans un quartier très touristique nous choisissons un restaurant recommandé par le guide OP (repas moyen).
Ballade au marché de nuit, un peu d'internet et nous rentrons.
J10 - Lundi 29 novembre
 
Il est 7 h 20 nous venons de louer pour les 3 jours prévus à Siem Reap un tuk tuk (20 $ par jour environ).
cambodge-2010 7103 BDF
Mise au point avec le chauffeur du programme de la journée, visite des temples suivants :
1. Preah Kan
2. Preah Neak Pean
bassin carré
3. Ta som
4. East Mebom
5. Pre Rup
Temple-du-Pre-Rup.jpg
6. Banteay Kdei : entouré d'un grand bassin
7. Sra Srang
sculture temple
Ruines du Ta Som
Ta-som.jpg
Sculpture du Banteay Kdei
Sculpture-du-Banteay-Kdei.jpg
Déjeuner et pour terminer cette journée  le temple de Kravan.
Nous traversons la ville pour rejoindre le village flottant de Chong Khneas au bord du lac Tonle Sap. Ce village peuplé en majorité par les vietnamiens offre un autre visage, les pêcheurs sont très pauvres et leurs paillotes sur l'eau rudimentaires. Achat de quelques cahiers dans l'épicerie locale pour donner à l'école. Visite d'une pisciculture, poissons, crocodiles, pas d'hygiène, quelle odeur.....
Retour à l'hôtel vers 16 h, massage pour Hélène, repos pour Jo et Ernst.
Dîner au restaurant un peu éloigné d'un BBQ, arrosé d'une bouteille de vin blanc de Mèze, retour par le marché de nuit.
J11 - Mardi 30 novembre 
 
Départ très tôt pour voir le lever du soleil sur Angkor Vat, notre tuk tuk nous attend à 6 h du matin, malheureusement le temps est nuageux. Nous commençons la visite par :
1. Porte d'Angkor
2. Bayon : 54 tours ornés de 216 visages monumentaux
bayon-1.jpg
.
Bayon-4.jpg
.
Bayon-5.jpg
3. Baphuon : temple en restauration qui avait été démonté pierre par pierre et les plans perdus durant la guerre. Grand boudha allongé sur une façade.
4. Terrasse des éléphants, terrasse des rois lépreux
Terrasse des éléphans
5. Chan Say Tekoda
6. Ta Prohm
Taprom-1.jpg
Taprom-2.jpg
7. Takeo : temple austère haut de 50 m non terminé sans sculpture
8. Ta pron : arbres enchevêtrés dans les pierres
9. Angkor Thom et Angkor Vat : le plus grandiose
P1020145M
Bas-reliefs ANGKOR 3
Bas-reliefs ANGKOR 1 Bas-reliefs ANGKOR 2
10. Phnom Ba Kheng : nous grimpons au sommet de la colline pour voir la vue sur le site d'Angkor et le lac.
J12 - Mercredi 1er décembre 
 
Long trajet pour rejoindre les temples plus anciens du groupe des Roluos suivants :
1. Lolei : en brique rouge peu visible en restauration
2. Preak Ko
3. Bakong
Visite d'un atelier de sculpture les enfants tous petits travaillent.
Jeunes-sculteurs.jpg
Nous reprenons le tuk tuk pour 28 km de route pour voir le dernier temple Bentey Srei, petit temple superbe avec des exquises  sculptures  des portes, ou les bas reliefs sont comme de la dentelle, une merveille ....
Pour la petite histoire c'est dans ce temple que Malraux a essayé de dérober des bas reliefs et il s'est fait arrêter 
Nous demandons au chauffeur de nous conduire à Kai Spean la rivière aux mille Linga, il trouve que ce site est très loin après discussion nous décidons de ne pas nous y rendre, par la suite nous apprendrons que ce site était magnifique et nous regretterons de ne pas y être allé.
Retour à Siem Reap, le tuk tuk nous dépose au Musée National, nous le payons et lui disons aurevoir.
Déjeuner rapide au restaurant chinois à proximité et visite du musée qui est cher 12 $ et contient seulement de très belles sculptures.
J13 - Jeudi 2 décembre
 
Un mini bus nous amène au port à 7 h du matin où nous devons prendre le bateau pour Battabamg. Embarquement à 7 H 30. Ernst et Jo prennent les places du bas et Hélène sur le toit pour profiter du soleil et de la vue.
Navigation lente à travers la mangrove, traversée de plusieurs villages flottants parfois le bateau s'arrête pour déposer un habitant avec de nombreux sacs de provisions faites à Siem Reap pour nourrir la famille ou alimenter une épicerie locale. Les paysages sont magnifiques et surtout la vie au bord du fleuve.
Temple-sur-le-lac-TONLE-SAP.jpg
aux-portes-de-Battambang.jpg
Arrivée à Battabamg à 15 h 00, soit 7 h 30 de navigation. Nous marchons jusqu'au centre de la ville pour trouver un hôtel et choisissons le Seng Hout Hôtel (tout neuf et de bon rapport qualité/prix 12 dollars).
Nous partons visiter la ville, quelques maisons coloniales et promenade au bord du fleuve.
Dîner arrosé d'une bouteille de vin et retour à notre hôtel.
J14 - Vendredi 3 décembre
 
Bon petit Déjeuner à l'hôtel notre tuk tuk commandé la veille pour 15 $ la journée nous attend. Départ à 8 heures pour rejoindre le Bamboo train. Arrivée en pleine campagne, très surprenant comme construction une plate forme montée sur deux essieux, nous prenons place sur un coussin. La promenade se compose d'un aller et d'un retour d'une durée de deux fois 20 minutes, mais comme les trains ne peuvent pas se croisser, il faut s'arrêter descendre démonter la plate forme et les essieux mettre le tout sur le bas côté pour laisser passer le train venant d'en face. C'est rudimentaire mais ce système archaïque super....
cambodge-2010 7187 BDF
1. La gare, 2 et 3. L'atelier de réparation,4 et 5 montage du train, 6. Les voyageurs,7 et 8 le chemin de fer,9 Aiguillage l'un des 2 trains doit céder le passage à l'autre,10 et 11 La machine,12 Les futurs chefs de gare.
 
 
Bamboo Train1
Le film

Bamboo train 5 par Jovideos

 

Ensuite nous reprenons le tuk tuk pour aller visiter :

- un site pré-angkorien au sommet d'une colline, basé sur le plan d'Angkor avec 4 tours. Du haut la vue est belle sur la campagne. Attention des pancartes indiquent ne pas sortir du chemin danger bombes !!!
- un boudha que nous atteignons en montant par des échelles, il est en construction et taillé directement dans la roche de la montagne, seulement sa tête magnifique est sculptée. Le reste du corps sera fait ultérieurement dès que les donations pourront y subvenir.
Battabamg sculture Battabamg sculture 2
Arrêt à l'ancienne maison du gouverneur très belle en style colonial.
Le tuk tuk nous dépose au centre de la ville où nous allons déjeuner.
Après-midi visite de la Poste, du musée de la ville sans grand intérêt.
Dîner au restaurant.
J15 - Samedi 4 décembre
 
Départ à 8 heures notre tuk tuk de la veille nous attend pour nous conduire à la gare routière, nous luis faisons adieux, nous recommandons ce tuk tuk pour sa gentillesse et de plus il parle anglais.
Nous prenons place à bord de notre bus très confortable pour Phom Penh, le trajet dure 6 h. Arrivée à la gare routière comme nous avons sympathisé dans le bus avec Malica nous l'accompagnons jusqu'à son hôtel qui se trouve en face de la rivière et nous choisissons un hôtel à proximité le "Mékong Hôtel" (Bien :prix 18$ et surtout bien situé).
Visite du Palais Royal et de la Pagode d'Argent en fin de journée nous allons boire un verre et terminer la soirée au Riverside Bistro.
J16 - Dimanche 5 décembre
 
Grande marche en partant de l'hôtel pour rejoindre le marché Russe, sur notre parcours nous avons vu un mariage avec le traiteur à proximité .....
Passage devant le lycée Tuol Sleng transformé en musée du génocide témoignage des atrocités commises par les kmers rouges, nous ne le visitons pas car nous n'avons pas envie de voir autant d'horreurs. Arrivé au marché Russe un peu touristique mais très intéressant beaucoup de choix d'objets à des prix corrects, achat d'une tête de boudha en pierre, sac etc....
Retour à l'hôtel en tuk tuk, nous nous arrêtons devant le Palais Royal et continuons à pied et déjeuner au bord du fleuve. L'après-midi nous allons nous promener au quartier colonial près de la Poste.
En fin de journée nous allons chercher Malica pour prendre un apéritif au FCC ensuite dîner en terrasse dans un beau restaurant au bord du Mékong.
J17 - Lundi 6 décembre
 
Départ à 8 h de l'hôtel pour prendre le bus qui doit nous amener à Kampot. Arrivé à Kampot à 14 h 30 nous choisissons la guesthouse Orchide bien situé dans un beau jardin mais au confort moyen, ensuite nous partons visiter la ville à pied. Un peu triste et sans grand intérêt malgré quelques maisons coloniales dans un état de délabrement total.
Seule attraction la promenade au bord du fleuve où nous allons prendre l'apéritif en terrasse et dîner. Retour avec les lampes électriques car pas de lumière publique.
Notre GuestHouse.
 
Kampot guest house
Kampot bridge.
Kampot-bridge.jpg
J18 - Mardi 7 décembre
 
Un mini bus réservé la veille vient nous chercher pour une excursion au Mont Bokor. Arrêt à l'entrée du park national pour changer de véhicule et prendre une camionnette tout terrain qui nous amène à un point de départ pour une randonnée à travers la brousse. Nous sommes encadré par un guide et deux rangers armés car un tigre a été aperçu, il y a quelques années et depuis la psychose. En 1 h nous atteignons en nouveau la route ou les camionnettes nous attendent pour nous amener au sommet vers de belles cascades.
Transport pour Mont Bokor.
 
les taxis pour Bokor
excursion au Mont Bokor 1
Quelques photos et repas sur les rochers au menu riz et légumes en sauce coco / curry très bon.
Nous repartons en camionnettes pour rejoindre le Bokor.
Situé au sommet d'un immense plateau qui domine la plaine et la mer, l'hôtel Casino Bokor construit par les français terminé en 1925, ils ne l'habiteront que jusqu'en 1940 (riche d'histoire).
excursion au Mont Bokor 2A
Sur ce plateau, on trouve également une église.
excursion au Mont Bokor A2-copie-1
Les différents affrontements entre cambodgiens et vietnamiens (colline stratégique) n'ont laissé de ces lieux que des ruines dont les structures sont restées solidement accrochées et laissent encore voir la vie qu'il devait y avoir à cette époque.
Même route et chemin que à l'aller ensuite nous terminons par une petite promenade en bateau sur le fleuve pour admirer le coucher de soleil.
Dîner dans un restaurant local au bord du fleuve.
J19 - Mercredi 8 décembre
 
Nous quittons Kampot en mini bus direction Sihanoukville et ses plages 1 h de route pour arriver sur l'une des plages la plus fréquentée par le tourisme Serendipity beach. Recherche d'un hôtel proche de la plage mais l'androit est très touristique et beaucoup d'hôtels complets, nous trouvons enfin une guesthouse qui n'est pas en bordure de mer mais a l'acceuil très agréable. Maillot de bain et repos sur un transat à l'ombre des tamarins hyper confortable, de plus c'est happy hour..... Alors. L'eau est à 30 degrès, un rêve. Si vous cherchez de longues plages solitaires, c'est pas ici qu'il faut venir.
Pour finir la soirée dîner les pieds dans l'eau, au menu BBQ de poissons excellent. Le prix pour 3 : 11 $ avec les boissons, on reviendra.
plages de Sihanoukville
Diner plage de Sihanoukville 2
Et puis quoi? faut bien que les enfants s'amusent!!!!
 
J20 - Jeudi 9 décembre 
 
Un mini bus vient nous chercher à notre hôtel pour nous amener à la plage pour partir en excursion d'une journée sur l'île Bambou ou Kho Rossei, nous rejoignons les autres passagers dans le bar de la plage où un petit déjeuner nous est servi. Ensuite embarquement sur une grosse barque en bois. Arrêt en mer en face d'une île pour faire du snorkelling, continuation jusqu'à l'île Bambou arrivé sur une belle plage où nous déjeunons de légumes, poissons grillés et fruits. Nous partons à pied pour traverser l'île et rejoindre une autre plage où il y a des bateaux de pêcheurs et se baigner. 
bateau pour l'ile Bambou
ile-Bambou-copie-1.jpg
ile-de-Bambou-2.jpg
Vers 16 h retour sur la plage et ensuite à l'hôtel.
Dîner sur la plage d'un BBQ de poissons et après le repas nous retrouvons nos trois équipiers du Québec que nous avons rencontré sur le bateau. Un dernier verre, échange de E. Mail. Soirée très sympathique.
J21 - Vendredi 10 décembre 
 
Petit déjeuner sur la plage et nous partons à pied explorer les différents points de l'île.
- Plage Skoda occupé uniquement par un grand complexe hôtelier de luxe
- Traversé d'un petit port de pêcheurs locaux d'une extrême pauvreté
- Plage Indépendance au bout la jetée a été aménagé par le grand hôtel Indépendance datant de 1963. La pointe rocheuse est belle, nous allons voir le viel hôtel restauré, très grands espaces, belle piscine mais sans âme.
- Plage Hawai : arrêt pour prendre un verre en face d'un gigantesque pont en construction disproportionné par rapport à l'île d'en face qu'il va relier. Nous apprenons qu'un grand complexe touristique est en construction.
- Plage Victory sur cette plage se trouve l'immense discothèque Aéroport décoré d'un grand avion.
Arrêt dans un restaurant au bord de la mer pour déjeuner et retour en tuk tuk jusqu'à la statue des Lions d'or
Nous terminons l'après-midi sur la plage, baignade dans une eau à 30°.
Dîner les pieds dans l'eau d'un BBQ de poissons arrossé d'une bouteille de vin rouge mais nous ne restons pas insensibles au défilé constant d'handicapés, d'enfants demandant l'aumône, c'est un peu difficile une telle pauvreté, la guerre quelle catastrophe !!
J22 - Samedi 11 décembre
 
Départ en tuk tuk jusqu'à l'embarcadère de la plage Victory où nous prenons un bateau de croisière pour rejoindre l'île de Koron Salem.
Petit déjeuner à bord ensuite accostage en mer près d'une île pour se baigner avec le masque et le tuba, quelques poissons et coraux.
Nous continuons la navigation déjeuner à bord d'un buffet traditionnel et fruits. Arrivée sur l'île de Koron Salem, superbe plage, l'eau est transparente, ballade à pied et nous rencontrons quelques enfants.
Promenade avec le guide, nous remontons une rivière à travers la mangrove pour voir les différentes espèces d'arbres et de plantes (manguiers, bananiers, orchidées etc....) l'eau est couleur chocolat.
La navigation de retour en musique allemande avec quelques verres d'alcool offerts par l'équipage. Le tuk tuk nous attend pour nous ramener. Nous passons par la plage mais le soleil s'est couché donc nous rentrons à l'hôtel.
Dernier dîner d'un BBQ de poissons sur la plage les pieds dans l'eau.
J23 - Dimanche 12 décembre
 
Départ à 8 heures de Sianoukville vers Kro Kho Kongm pour 220 km le bus se traîne et nous mettons 5 heures, nous avons le temps d'admirer le paysage et la forêt danse.
Arrivée à 13 h 30 à la gare routière à l'extérieur de la ville, un tuk tuk nous amène à l'hôtel Coccon villa face au fleuve.
Déjeuner chez Laurent en terrasse sur l'eau d'un repas continental , entrée décorée d'une 2 CV customisée.
Jo et moi partons au centre de la ville pas vraiment terrible, visite du marché local.
Ernst nous rejoint vers 17 h, et nous essayons de trouver l'orphelinat l'Eléphant Blanc géré par des français rencontrés à Phom Penh, après information nous ne trouvons pas. Nous allons dîner au bord de l'eau et pour terminer notre séjour au Cambodge nous prenons les spécialités locales le Loc Lac et le Amok.
Demain nous rejoindrons la frontière de la Thailande et une journée à Pattaya avant de rentrer sur Bangkok.
Bye Bye et à bientôt.
J24 - Lundi 13 décembre
 
Départ à 7 heures, un tuk tuk nous amène au poste frontière du Cambodge (9 km), formalités de sortie du Cambodge, ensuite formalités d'entrée en Thailande, le tout se passe très rapidement.
Au revoir le Camdbodge et tous ces visages souriants qu'on n'oubliera pas.
 
visage du Camdbodge
Un conducteur de mini bus nous intercepte pour nous faire une proposition, il faut qu'il remplisse le véhicule jusqu'à Trat (100 km : première ville de la Thailande), d'autres passagers attendent, il faut être en tout 10 personnes , afin d'obtenir un prix intéressant.
En attendant le remplissage nous avalons une soupe car nous n'avons pas déjeuné ce matin.
Enfin, le mini bus est presque complet et tous les passagers sont d'accord nous partons pour le voyage de 100 km, arrivée à la station de bus centrale à l'extérieur de la ville de Trat, arrêt pour changement de bus en direction de Pattaya.
Le bus de Pattaya ne partant qu'à 12 heures, des mini bus sont là pour essayer de convaincre les touristes afin de remplir le véhicule, les négociations s'engagent sur les prix et enfin nous partons à 11 heures.
Nous faisons 300 km en 3 H 30, quelle vitesse !! Le chauffeur brave tous les dangers à une vitesse parfois de 150 km/h. Arrivée à Pattaya à 15 h 30, nous nous arrêtons dans un hôtel près du centre, nous déposons nos affaires et partons pour la plage, nous sommes tout de suite dans l'ambiance en traversant une rue peuplé de travestis. Promenade dans l'avenue qui longe la plage, arrêt pour prendre un verre et manger une pizza.
Pattaya.jpg
Retour à l'hôtel pour un petit repos avant de repartir à l'assaut de la vie nocturne. On ne peut pas s'imaginer une telle animation .... Les bars à filles des jeunes des vieilles.... à Gais ..... se succèdent.... du raccolage sur plusieurs kilomètres, il y en a pour tous les goûts et surtout pas de limite d'âge ni de nationalité, les Russes sont arrivés.  
Même les Européennes sont là et représentent  le Moulin Rouge.
Pattaya-la-nuit.jpg
Dîner dans un buffet Koréan.
J25 - Mardi 14 décembre
 
Petit déjeuner dans un bar sur la promenade en bordure de mer, la rue est calme, la population dort après la longue nuit, les boutiques sont fermées et n'ouvrent que vers 11 heures , il faut bien récupérer....
Ernst va se promener et nous allons nous baigner afin de profiter de notre dernier jour au bord de la mer.
Retour à l'hôtel pour une douche ensuite nous cherchons un taxi pour rentrer à Bangkok après négociation nous arrivons au prix de 1100 Baths soit 28 €, pour une  distance de 150 km par autoroute et nous allons gagner du temps. Il nous amène à notre hôtel Kaosan Palace In (moyen) par la suite nous apprendrons qu'il fallait descendre à l'hôtel DD en face moins cher et beaucoup mieux grande piscine sur le toit.
L'Hôtel Kaosan Palace In 
 
Hotel à koasanroad Palace Inn'
Nous arrivons vers 15 heures nous posons les bagages et allons déjeuner. Promenade dans le quartier très animé, il s'agit de l'ancien quartier des routards qui a évolué et maintenant on trouve de bons hôtels. Ensuite baignade dans la piscine sur le toit de l'hôtel.
Dîner dans notre quartier et après nous prenons un taxi pour rejoindre le marché de nuit de Patpong, qui est très calme, nous commençons quelques achats de bijoux qui sont très bien imités . Nous rentrons en taxi, dernière bière et dodo.
cambodge-2010 Bangkok 7705 BDF
J26 - Mercredi 15 décembre
 
Petit déjeuner et ensuite nous prenons le bateau sur le Chao Praya River de Kao Sand Road jusqu'à la station n° 13 (près de l'hôtel Oriental et l'Ambassade de France) , nous allons réserver une table au restaurant l'Harmonie et nous continuons en métro jusqu'au grand centre commercial "Central World", promenade dans les magasins chics mais pas d'achat car aussi cher qu'en France. Ensuite marche sur les trottoirs très encombrés pour rejoindre le grand magasin électronique afin de voir les derniers gadgets, Jo achète un appareil de projection de laser de toutes les couleurs pour éclairer le plafond ainsi qu'un ventilateur de micro fluorescent.
Nos achats terminés nous prenons un tuk tuk pour rentrer à Kaosan Road où nous déjeunons simplement nouilles sautées et bières.
Hélène va faire la manucure et ensuite piscine pour se délasser.
cambodge-2010 Bangkok 7688 BDF
A 17 heures départ en bateau pour rejoindre la station près de l'Oriental afin d'aller prendre l'apéritif au 65e étage du Sky Bar suspendu dans le vide de la State Tower, la vue est magnifique on ne s'en lasse pas, c'est la deuxième fois que nous venons.
State Tower
Dîner au restaurant l'Harmonie très bien dans un cadre très agréable pour fêter notre dernière soirée Ernst nous offre une bouteille de vin afin d'accompagner ce succulent repas
Restaurant l'Harmonie.
 
cambodge-2010 7759 Bangkok.
Resto-l-Harmonie.jpg
Marche à pied jusqu'au marché de nuit de Patpong, afin de faire les derniers achats de bijoux.
Retour en tuk tuk jusqu'à Kaosan Road, après ce périple arrêt dans un bar pour nous désaltérer.
J27 - Jeudi 16 décembre
 
Petit Déjeuner à Kaosan Road, promenade à pied, arrêt dans un marché local avant d'arriver au marché aux fleurs, les orchidées sont magnifiques et Hélène achète 2 orchidées bleues, la fleuriste les emballe dans du papier journal, Jo n'est pas d'accord car l'encombrement est important et il va falloir que je me promène avec ce paquet et nous avons droit à la grimace, peu importe.....
Continuation de notre promenade jusqu'à la station n° 15 où les poissons sont sacrés, arrêt pour boire un verre et donner à manger aux poissons afin d'avoir un bon karma. Nous prenons le bateau pour rejoindre le palais Royal , le parc étant fermé , nous rejoignons Kaosan Road difficilement car la traversée des grands boulevards à proximité du Palais Royal est très sportive (pas de passage piétons) , arrivée à notre hôtel nous terminons la journée à la piscine. Après une dernière promenade à Kaosan Road afin de grignoter les derniers fruits exotiques frais, de manger une crêpe dans les échoppes du quartier. Nous prenons un taxi pour nous conduire à l'aéroport et comme d'habitude il a une conduite un peu risquée. 
Enregistrement et vol jusqu'à Aman changement et continuation sur Paris sans problème.
Et oui c'est fini Ernesto,il faut rentrer à la maison!!!!!.Peut-être l'an prochain la Birmanie, qui sait.
 
Déjà fini le voyage!!!!
Arrivée à Paris et au fur et à mesure de la descente nous pouvons admirer toute la campagne blanche de neige.
Nicole vient nous chercher gentiment, prévoyante elle a amené une veste de laine pour nous protéger du froid.
Nous avons eu de la chance de pouvoir atterrir sans problème , nous résistons au froid jusqu'à la maison.
Je lui offre une orchidée qui est arrivée à bon port et j'apprends qu'elle s'appelle Wanda.
Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 19:29

 

Le canal du midi.

 

L'oeuvre de Paul Riquet relier la Garonne à la mer Méditerranée. Il débute en 1666, ses enfants termineront l'ouvrage en 1681. Son défi, acheminer l'eau de la montagne noire jusqu'au seuil de Naurouze, le point le plus élevé du parcours.

Son premier gros chantier le tunnel de MALPAS.

Tunel-Malpas3.jpg

Tunel Malpasse2

L'équipage presque au complet. Il manque  Ernesto encore à Paris.

Le groupe

 

Jour 1 : Samedi 25 septembre 2010

11H30. Nos amies Marie Noëlle et Nicole de Montpellier viennent nous recupérer à Clermont l'Hérault pour rejoindre l'embarcadère de Colombiers. En route déjeuner rapide dans un petit restaurant.

14h00. Nous retrouvons la péniche et le reste de nos équipiers.présentation, installation et prise en main de la péniche de 14 m.A bord 3 chambres de 2 personnes, plus 1 d'une personne et le carré. Mauvais calcul ! Comment allons nous dormir 12 personnes plus Belote ? C'est un peu spartiate mais on va se débrouiller, nous confie Dino notre skipper ....

Nous voilà parti, Dino à la barre, Jean Louis qui est à l'initiative de cette sortie, cogite. Le reste de l'équipage, Françoise, Claude, Bernadette, Jacques, Hélène, Marino, Michèle, Nicole et Jo, au rangement.

Dino & Jean Louis

 

Au fil de l 'o

Le soir arrêt au Port d'Argeliers, appéritif à bord ensuite, diner au restaurant le "Chat qui pêche" endroit sympathique, bon repas, clientèle essentiellement anglaise. être là, le soir au bord du canal, dans un silence presque religieux, entourés de vignes et de garique, c'est beau.

Le chat qui pèche.

Le chat qui pèche

Le-chat-qui-fume.jpg

 

Jour 2 : Dimanche 26 septembre 2010

Petit déjeuner à bord ensuite les plus courageux partent marcher à pied le long du canal, jusqu'au point de jonction avec le canal de la Roubine. Nous remontons sur la péniche. Arrivée à Somail, (l'endroit est trés animés pendant la saison),  arrêt et visite de ce joli petit village et sa librairie très atypique et surtout pleine de ressources(livres et journaux anciens). Quelques galeries de peintures et un musée du chapeau.

Somail.

Somail 2 

Somail 1

Somail de nuit 1La librairie.

La-biblio-de-Somail.jpg

Déjeuner au Somail sur la péniche, puis arrêt à Ventenac, pour la visite du village et du magnifique chateau.Visite de son caveau et achat de quelques bouteilles pour la péniche. 

 Départ à 14 h 30, sur le bord du canal nous apercevons quelques cygnes noirs. Arrivée à la commune de Paraza, passage de la Roubia, 1ère écluse Argens, ensuite nous naviguons  jusqu'à Ognon, une partie de l'équipage le fait à pied (2 km). Nouvelle écluse et arrêt pour la nuit, juste après son passage. Apéritif et pétanque, les canards aiment le cochonnet !!! pour les moins " sportifs ", lecture. Diner au restaurant le "Baron d'Ar", bon repas simple pas cher et délicieux.

Jour 3 : Lundi 27 septembre 2010

Départ à pied pour certains en direction de Homps, passage de l'écluse. Arrêt à Homps petit village sympathique mais grande base nautique où l'on peut faire le plein d'eau, recharger les batteries et prendre une douche à la capitainerie.

On repart vers 12 h, déjeuner à bord. 

Que c'est beau !!!!

Au fil de l'o 4

 

Passage de plusieurs écluses :

Puicheric et sa jolie éclusière trés sympathique.L'éclusier expose ses oeuvres.

Artiste-du-canal.jpg

A Saint Martin une partie de l'équipage  se défoule à pied( 3,5 km), jusqu'à Marseillette 

Fonfile (écluse triple)

Notre bateau se trouvant en 7e position, trois bateaux seulement par passage à l' écluse, et comme il faut 45 mn pour chaque passage, nous attendons un temps infini, nous sommes coincés avant l'écluse de Marseillette. 

Diner au restaurant "au fil de l'O", à table nous sympathisons avec des norvégiens qui descendent le canal depuis Toulouse jusqu'à Frontignan en vélo. 

Jour 4 : Mardi 28 septembre 2010

Départ passage enfin de l'écluse Marseillette, 9 km de navigation pour arriver à Treves, promenade dans le village. Apéritif de la mer concocté comme toujours par Marie Noelle.

Là, nous décidons de ne pas poursuivre jusqu'à Carcassonne, trop d'écluses, nous faisons demi-tour. Diner à bord. Passage de l'écluse Fonfile, marche à pieds pour certain jusqu'à l'écluse Saint Martin, ensuite l'écluse du sculpteur( Pucheric ) etc....

Ernst nous rejoint à Pont Minervois. Diner à bord berbecue de saucisses.

Jour 5 : Mercredi 29 septembre 2010 

Passage de l'écluse, puis Homps ou nous nous arrêtons pour faire le plein d'eau,recharger les batteries et faire quelques courses. 

Promenade dans le village avec Marie Noelle et Belote visite de la chapelle Romaine Saint Michel (une exposition de peinture sans intérêt).

Ensuite Jo et moi partons avec la voiture Coupé Mercedes de Jean Louis et Jean Louis avec la Twingo de Ernst pour rejoindre Argens, le bateau continu sa route mais nous apprenons que celui-ci est bloqué à l'écluse précédente car il est 12 h. Nous rejoignons l'équipage pour déjeuner à l'écluse Ognon, au restaurant "le Baron d'Ar" où nous avions déjà mangé le soir à l'allée. 

14h30, passage très lent des 2 écluses Ognon, nous arrivons vers 16h00 à Argens. Nous prenons les voitures, qui avaient été posé là, pas par hasard pour une visite au du chateau "La Bastide" à Escales, le propriétaire Guilhem est passionné et amoureux de la vigne. Visite de sa cave, superbement tenue. 

Cave de la Bastide 1
Cave de la Bastide 2

 

Dégustation et quelques achats ...

Françoise, qui occupe un poste important aux restos du coeur de Montpellier est obligée de nous quitter(élections régionale). Ernesto au grand coeur lui laisse sa voiture( nous là recupérerons plus tard à Montpellier). 

Retour à la péniche, diner à bord d'un cassoulet arrosé de bons vins ? 

Soirée musique et devinette des tubes des années 60 .... 70 ..... souvenir ! souvenir !

Nuit à Argens, joli village dominé par un grand château abandonné.

Jour 6 : Jeudi 30 septembre 2010

 Départ et passage de notre dernière écluse, avant d'arriver à Somail, toujours beaucoup de bateaux, promenade dans le village. Visite du bateau épicerie très sympathique. Certains retournent rechercher des livres à la bibliothèque.

Ernesto aux commandes.

Ernesto à la barre

Jean Louis a amené ces deux voitures, pour nous rendre, dans une ancienne usine de distillerie convertie en restaurant.Le repas est bon et l'endroit très agréable. Visite, guidée par le patron de son atelier de récupération et de transformation d'objets.

Ensuite, visite d'un ancien pressoir à huile, transformé en attraction touristique, à en croire par le nombre impressionnant de bus dans le parking. Nous continuons par la visite de Bize ou nous avons la chance de pouvoir visiter une ancienne draperie Colbert qui a été transformée en gîte de location, agrémenté par une piscine, l'endroit doit être très agréable l'été. 

Jean Louis nous amène voir sa maison, grande maison de maître sur 3 étages, sur la façade est inscrit "liberté, égalité et fraternité" et elle fait face à une maison surmonté d'une sculpture de Marie Antoinette(amusant). L'intérieur de la maison d'époque est superbe et surtout une immense collection de tableaux.... Au 1er étage au-dessus des chais une piscine d'intérieur. 

La cuisine d'époque. Remarquable. 

Cuisine-de-la-Maison-de-JL.jpg

Au retour à la péniche Dino nous montre les dessins informatisés qu'il a réalisé sur notre équipe, superbe c'est un artiste......

Nous n'avons pas parlé de notre ami Dino, qui est avant tout un artiste peindre qui a fait les beaux arts de Paris( plusieurs expos en France et à l'étranger). Un ami attachant.

Dîner d'une salade de riz très compacte et concert de canard, faut dire qu'ici ils sont tranquille, loin des chasseurs 

Jour 7 : Vendredi 1er octobre 2010

 Départ navigation jusqu'à Capestang, arrêt pour déjeuner barbecue au bord du canal de bonnes saucisses ramenées par Jean Louis. 

 

Capestang-2-copie-1.jpg

 

Nous reprenons la péniche pour arriver dans l'après midi à Colombiers, qui marque la fin de ctte belle balade et de cette courte vie de batelier.

Nous resterons sur la péniche pour y passer la soirée à l'exception de Claude,Nicole,Jacques et de Bernadette qui doivent rentrer sur Montpellier.

Balade dans le village et visite de  l'église dédié à St Maclou( XII siècle).Très belle.

Quelques provisions pour ce dernier repas à bort et soirée sympa avec les derniers rescapés.

Jour 8 : Samedi 2 octobre 2010

Petit déjeuner avec croissants chauds apportés par Ernesto qui s'est levé le premier.

Nous rendons la péniche, puis les adieux déchirants(comme toujours),qui achèveront cette belle semaine.

Des images comme celles-ci, de notre belle région, resteront gravées à tout jamais dans nos mémoires.

 

Le-Canal-du-midi.jpg

Merci Claude pour ces quelques lignes, qui m'ont profondément touché.  

Canal-du-midi 5890Le récit de notre randonnée sur les eaux calmes du canal est magnifique. Des trés nombreux voyages que j'ai pu faire c'est la toute premiére fois que je n'écris pas une seule ligne. La lente déambulation de la péniche, les apéritifs de plus en plus élaborés, l'ambiance trés amicale dés le premier regard, les rires et les réveries, les paysages qui défilaient dans la lumiére changeante à chaque méandre, tout celà et même plus reste graver dans mes synapses les plus profondes et les moins sujettes à une destruction deliquescente.

Claude

Merci ,Jean Louis pour ce voyage hors du temps, pour ta gentillesse, ton organisation et ton dévouement.

Jean-Louis.jpg

 

Et merci encore, à tous l'èquipage pour leur gentillesse et leur dévouement.  

Repost 0
lemondedhelene - dans VELO VTC
commenter cet article
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 11:43

J1 : Vendredi 2/07/2010 - Paris Ankara

Ernst nous accompagne à l'Aéroport CDG T1 à 6 h du matin pour un décollage sur la Cie Lufthansa à 8 h 45 via Munich. Arrivée à Ankara à 14 h 30. Nous prenons un bus jusqu'au Terminal des bus "Otogar" puis un taxi pour rejoindre notre hôtel "Ogulturk" qui se trouve en bas de la citadelle dans un quartier très populaire nous sommes tout de suite plongé dans l'ambiance. 

Promenade "Temple Julien" près d'une vieille mosquée puis montée très raide jusqu'à la citadelle. Nous longeons les remparts pour aller diner dans la citadelle au restaurant "Halipoghu" cité dans le guide OP très moyen mais la vue est magnifique depuis la terrasse sur la ville. 

Temple-Julien.jpg

Porte-de-la--citadelle.jpg

Rentrée à pied à notre hôtel, petit arrêt pour prendre un thé et un petit gâteau au miel car la cuisine était un peu épicée.

J2 : Samedi 3/07/2010 : Ankara -> Goreme

P.D puis départ en dolmus jusqu'à l'Otogar Centrale. Arrivée dans une gare immense difficile de trouver notre bus vu le nombre de comptoirs de bus et les noms des villes qui se ressemblent. Nous trouvons un bus pour 11 h en direction de Goreme, avec un changement à Newsehir, une jeune dame turque "professeur de français" nous rassure et vient gentiment discuter avec nous. 

A la sortie d'Ankara la ville s'agrandit avec de nouvelles constructions (des HLM à plat) sans âme, s'est la nouvelle urbanisation. Petit arrêt pour déjeuner dans une station service, le professeur de français vient déjeuner avec nous et parler avec elle en français ce que nous apprécions car nous lui posons des questions.

Arrivée à Newsehir à 15 h changement de bus pour Goreme où nous arrivons vers 15 h 30 et recherche de notre hôtel "Local Cave House" que nous avons réservé par Internet, agréable surprise, l'hôtel est sympathique, avec seulement 10 chambres creusées dans la roche et il a une piscine. 

Notre Hotel:

J2-Goreme---Hotel-local-cave-house-B.jpg

Notre-chambre.jpg La-chambre-1.jpg


Nous commençons par une baignade à la piscine pour nous rafraîchir et se reposer avant de monter sur la colline semée de "cheminées de fées" ,formées il y a des millions d'années par une série d'éruptions volcaniques qui ont noyées la région sous la lave à intervalles durant des millions d'années, créant des couches de roches, de tuf, de basalte. Puis ,encore plusieurs millions d'années au vent et à l'eau pour achever ouvrage de sculpteurs et le résultat est là. Le soleil se couchant donne aux rochers différentes couleurs ocres, le spectacle est sublime. 

Cheminee-de-fee-de-Goreme.jpg

Cheminee-de-fee-Goreme-2.jpg Goreme-2.jpg


Retour à l'hôtel pour se changer et départ en ville pour une balade et prendre notre repas.

J3 : Dimanche 4/07/2010 

PD et départ à pied pour le musée en plein air de Goreme, visite du site et des différents églises témoignage de l'art byzantin populaire du X et XIe siècle présentant des belles voûtes et fresques peintes sur les murs : Saint Basile, Barbe, le réfectoire etc ..... creusés dans la roche. A la sortie du musée une très belle église de la Boucle. 

Eglise-2.jpg

Refectoire-des-moines.jpg

Eglise.jpg

Randonnée à pied dans la vallée de la Rose, des rochers en forme de champignons et des falaises de couleur rose, peu de touristes car il fait très chaud, le paysage est magnifique. Nous rejoignons le village de Cavusin où nous déjeunons à l'hôtel Turbel indiqué par une internaute (chambre modeste pour 30 €) dans un village sans animation, nous prenons la décision de rester à notre hôtel où nous bénéficions de la piscine et d'un village très sympa le soir.

J3-Cavusin-B-copie-2.jpg

Cavusin B

J3-La-valle-rose-B-copie-1.jpg

Petite histoire du jour.

Sur le chemin de Cavusin, les grottes qui abritent des chapelles et des églises sont nombreuses, dans l'une d'elle je prends cette photo ,probablement le maitre hôtel.Je regarde le résultat de ma photo et il me semble y voir une croix sur le mur du fond, mais non le mur est blanc sans trace de croix.De plus aucun reflet possible avec la lumière du soleil qui pènètre par la seule entrée de ce lieu.aucune ouverture en forme de croix et le résultat est là, en photo. Vraiment incroyable!! ou alors mon appareil photo, scanne le passé.  

Eglise-incroyable-vision.jpg    

 Retour par la piste, dès l'arrivée à l'hôtel baignade en piscine pour nous rafraichir. Réservation de la montgolfière "Royal". Diner Anatolia restaurant, repas habituel classique (kebab, aubergine, salade...).

Goreme de nuit.

Goreme-la-nuit.jpg

J4 : Lundi 5/07/2010

Petit déjeuner avant de négocier la location d'un scooter(80 € pour 4 jours).

Notre Harley Davidson devant l'Hotel.

Notre-Harley-davidson.jpg


Départ par la piste de Cavusin, ensuite route vers Zelve. Arrêt à Passabag "morilles géantes" site superbe avec des églises et surtout une cheminée de fée surmontée de 3 capuchons et au milieu des vignes. 

morilles-geantes-2.jpg

morilles-geantes.jpg

Musée en plein air de Zelve, 3 vallées avec des maisons et des églises abandonnées (église du poisson, des raisins ensuite un moulin à grain (plus récent) car la vallée a été habité jusqu'en 1952, après les habitants ont été chassés en raison des risques d'éboulement.

Et des bêtes sauvages:

Dinosaure-momifie.jpg

Vers-Capusin-4.jpg

Les tunnels relient les vallées. La visité était libre, mais accès à certaines parties interdit en raison de nombreux éboulements.

Capusin-2.jpg

Capusin-3.jpg

Nous retrouvons un turc parlant français qui nous convie à aller dans une école de fabrication de tapis à Avanos.Nous y allons et sommes reçu par un turc parlant français qui nous invite à déjeuner dans le restaurant de l'entreprise. Bien entendu, il nous montre les tapis , nous tombons sous le charme d'un, uni en laine rouge avec de simples motifs.

Tapie.jpg

Ensuite il nous fait visiter sa belle maison en cours de construction. Nous continuons par la visite d'une fabrique de poteries, très belles pièces mais les prix sont très très élevés.

Nous partons pour visiter la ville d'Avanos, nouvel arrêt à une boutique de tapis pour voir un patchwork de Kilim qui est commercialisé à Paris donc nous connaissons le prix. Ici il coût trois fois moins cher. Nous en achetons un avec de très belles couleurs. Retour à Goreme, piscine. Diner dans un petit restaurant meze et calamars fin de soirée dans un café Internet pour les news.

J5 : Mardi 6/07/2010

PD et départ, arrêt à la poste pour changer de l'Argent (seul endroit où il n'y a pas de commission). Arrêt à Ortahisar nous grimpons au sommet de la forteresse, très belle vue sur la ville.

Ortahisar.jpg

Ortahisar-2.jpg

Arrivée à Urgup, jolie ville touristique de très beaux hôtels troglodytes. On retrouve toutes les grandes boutiques, nous prenons un café dans un très beau salon de thé sur la grande place enfin un vrai cappucino et un bon gateau.

Après recherche nous prenons la route en direction de Mustafapassa, où nous nous arrêtons, petit village bien tranquille avec une église dont le fronton de la porte principale est décoré de belles fresques en céramiques représentant des raisins.

Eglise-copie-2.jpg Eglise-4.jpg
   

 

 Poursuite et arrêt sur la route à un petit monastère "Keskik" , très belles peintures murales.

Nous continuons dans la vallée des paysages sont beaux la roche est un peu plus noire. Nous arrivons à Kaymaki déjeuner rapide (chich kebab,  j'ai demandé une sauce yaourt et j'ai eu droit au pot de 500 g ) et ensuite visite de la ville souterraine, un véritable labyrinthe de 8 étages qui permettait au peuple de se cacher afin de se soustraire aux attaques répétées des Perses et des Arabes, la population pouvait s'organiser durant plusieurs mois sans que l'on soupçonne leur présence. Nous nous trompons de sens pour la visite et la ciculation dans les tunnels envahis de touristes est difficile et on a l'impression d'étouffer "chlostrophobe s'abstenir".

P1010146-B.jpg

Retour en passant par Uchissar où le point de vue sur la vallée des pigeons est probablement à la tombée de la nuit la plus belle vue du Cappadoce.

Vallee-des-pigeons.jpg

Retour à l'hôtel piscine pour la détente. 

J6 : Mercredi 7/07/2010

PD et dépôt de certains bagages à l'hôtel et nous partons seulement avec un sac à dos pour voyager en scooter. Route pour Uchissar par la vallée des pigeons, continuation en direction de Kaymali ensuite Dirinkuyu, Guzelyurt où nous nous arrêtons pour demander des informations quant  à l'hôtel à Ilhara pas de problème on nous donne la liste des pensions et des hôtels. Nous allons visiter les environs de cette ville pour voir un monastère à 2 km à pied que nous n'avons jamais trouvé. Visite d'une église "Camie Kulie" Saint Grégoire qui est utilisée comme mosquée depuis 1924 et belle vue sur la vallée. Nous repartons pour Ilhara petite ville et trouvons un hôtel à la sortie de la ville indiqué sur le OP "Akar Hôtel" en style mote au prix de 30€.

Nous prenons un déjeuner au Centre "Star Restaurant" très bien situé, pour une fois il y a du poisson au menu. C'est le meilleur endroit de la ville, la terrasse tombe sur la rivière, très sympathique avec ses petits ponts. 

Le temps est l'orage gros point d'interrogation pour notre randonnée de demain et pour la fin de la soirée, nous allons voir un point du circuit "Bérisma" petit village encaissé dans la vallée très mignon et touristique surpris par le nombre de restaurants flottants sur la rivière.

Berisma-resto-flottants.jpg

Nous avons pu parler avec deux gentilles femmes locales et visiter deux superbes églises troglodytes beaucoup plus grandes et plus belles que celles de Goremeet ses environs avec des peintures murales en meilleur état de conservation. 

Bérisma 1 Berisma-3.jpg
Bérisma 4
Berisma-5.jpg


Retour à la nuit, surprise l'éclairage du scooter ne fonctionne pas, mais il faut entrer à l'hôtel ....

Diner au même restaurant que le midi "Star" nous faisons connaissance avec la propriétaire qui parle français car il a travaillé à Toulon durant 7 ans et fier de nous présenter son acquisition. Il nous reçoit très bien et nous offre le désert. Nuit à notre Hôtel Akar.

J7 :  Jeudi 8/07/2010

PD à 7 h puis attente du bus qui doit nous amener à Selime, point de départ de la randonnée. Nous voilà arrivé à Selime nous sommes les premiers à visiter le site, au départ monastère taillé dans la roche avec une église, une cuisine.

 

Vallée d Ilhara 1-copie-1

Vallée d Ilhara 3

Après avoir acheté les billets nous partons pour la randonnée dans les gorges. Belle promenade au bord de la rivière qui coule entre deux hautes falaises ou parfois sont creusées des maisons troglodytes et quelques églises. Visite de quelques églises le long de la rivière et certaines ont encore de belles peintures murales. Très belle marche sous les arbres bercés par le bruit de l'eau , rencontre de quelques tortues, grenouilles.... Arrivé à Berisma et commencement du 2e tronçon. Cette partie est encore plus intéressante mais un plus touristes et d'églises à visiter. Après 4 heures de marche nous arrivons à Ilhara retour à l'hôtel, nos chambres sont libres et nous pouvons prendre une douche avant de repartir en scooter.

Vallée d Ilhara 4 Vallée d Ilhara 6
Vallée d Ilhara 11 Vallée d Ilhara 9

 Nos rencontres.

Vallee-d-Ilhara-7.jpg Vallee-d-Ilhara-5.jpg

Vallee-d-Ilhara-13.jpg

Même route pour le retour. Arrêt à Kaymakli dans un café soit disant restaurant mais ayant un agréable jardin, nous commandons une salade, kebab et yaourt, chose étrange nos plats sont livrés par le restaurant se trouvant à proximité et surtout sont très rudimentaires. Achat de quelques fruits pour compléter le repas et continuation jusqu'à Goreme. 

Nous rendons le scooter, repos au bord de la piscine pour se relaxer de ce voyage. 

Diner au "Debek restaurant" indiqué sur le guide OP comme une bonne cuisine locale. Repas moyen mais cadre authentique, diner sur des cousins et sur les tables basses. Petites pâtisseries et thé avant de rentrer dormir.

J8 : Vendredi 9/07/2010

Réveil par l'agence de tourisme vers 5 h du matin car Jo avait programmé le réveil sur le portable en heure française (soit un décalage d'une heure), lever très rapide car le taxi nous attend, nous allons directement à l'agence où nous avons réservé un tour en montgolfière. PD très copieux ensuite on nous conduit dans le mini bus au centre du site des cheminées de fées où nous attend une montgolfière avec tout le personnel. La montgolfière est gonflé avec le gaz ensuite nous montons à bord et décollage calmement pour arriver au-dessus des cheminées de fées. Le ciel est parsemé de ballons avec différentes couleurs. Nous remonter toute la vallée jusqu'à Ortahissar tout doucement au gré du vent, le spectacle est sublime et dure plus d'une heure. Nous avons vraiment le temps d'admirer toutes ses formations rocheuses, ses vallées, les villages avant un atterrissage près de Ortahissar. A savoir l'atterrissage est difficile et on ne peut pas calculer précisément le lieu, il se fait en fonction du vent, aussi au sol l'équipage circule rapidement en voiture et notre pilote leur signale le lieu approximatif afin de leur lancer les cordes qui nous aideront à accoster. Nous descendons de la nacelle, au sol les tables s'installent et nous buvons le champagne à 8 heures du matin pour fêter ce vol.

08.jpg

On nous reconduit à notre hôtel, petit repos, et nous repartons pour une randonnée dans la vallée de l'Amour et retour pour Uchissar et la vallée des pigeons.

Valleede-l-amour-6.jpg Valleede-l-amour-3.jpg
Valleede-l-amour-4.jpg Valleede-l-amour-9.jpg

 

Soirée dans un bon restaurant avec une bonne bouteille de vin blanc. 

Anniversaire oblige!!!

Valleede-l-amour-12.jpg

J9 : Samedi 10/07/2010

Aurevoir à notre hôtel vers 10 h.

Au-revoir-Goreme.jpg

Au-revoir-Goreme-2.jpg

Bus qui va nous ramener à Ankara via Newsehir. Le voyage dure 5 heures avec un petit arrêt pour déjeuner.

Le-voyage-en-bus.jpg

Nous arrivons vers 16 h, taxi jusqu'à notre hôtel "Barcello" très bien situé près du centre ville. Promenade à pied en ville, nombreuses boutiques. Nous dinons au restaurant indiqué sur le guide OP, le menu est écrit uniquement en turc. Heureusement nos voisins de table connaissent un peu l'anglais et nous conseillent dans notre choix. Dans ce restaurant on mange en buvant du Raki, les serveurs sont très sympathiques et nous amènent un plateau rempli de nombreuses entrées afin que nous fassions notre choix. Très bon repas dans une ambiance turque. En rentrant arrêt dans une confiserie pour acheter plusieurs boites de loukoums pour offrir. 

J10 : Dimanche 11/07/2010

PD dans un café près de l'hôtel puis nous allons visiter le mausolée d'Ataturk sur la colline. Enorme construction, très impressionnante. Nous assistons à la relève de la garde. 

Visite du musée qui retrace bien la vie de Ataturk, sa carrière est vénérée par tout le peuple et tous ces exploits sont notées et souvent peints sur des grandes fresques, très beau musée.

Mausolee-2.jpg Mausolee-3.jpg
Mausolee-4.jpg Mausolee.jpg


Déjeuner et nous rentrons à l'hôtel pour récupérer nos bagages et taxi jusqu'à l'aéroport. Vol jusqu'à Munich et ensuite Paris où nous arrivons vers 23 h. Ernst est venu nous attendre.

On reviendra avec plaisir, c'est un pays magnifique. 



Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 13:34

 

Jour 1 et 2 : 2 et 3/11/2009 : Paris – Bankgok – Chiang Mai

Nous quittons Paris sous la grisaille, c'est sous ce temps horrible que notre ami Huy nous amène à Roissy. Embarquement  sur un vol de la Royal Jordanian, Stop à Aman via Bankgok, et continuation sur Chiang Mai ou nous retrouvons le troisième mousquetaire notre ami  Ernst qui est venu nous attendre à l'aéroport avec le taxi de l'hôtel "Hôtel Prince". 

 

La nuit commence à tomber,  Ernst nous a réservé une surprise : c'est le dernier jour du festival  "Loi Kraton", jour d'expiation des mauvaises actions de l'année en Thailande. Des centaines de lampions sont lancés des ponts de la rivière Ping et illuminent la  ville, sur la rive des dizaines de familles jettent des bouquets de fleurs flottant, décorés de bougies le spectacle est unique (pardon des mauvaises actions commissent dans l’année).  

Chiang mai feteDSC04446

 

Nous nous attardons sur la grande avenue qui surplombe la rive pour admirer le défilé de chars  venus des différentes régions. Ce défilé va durer plusieurs heures, des chars et encore des chars, c'est incroyable.

les chars 2les chars

 

Nous nous mêlons à la foule et retournons sur le Ping pour y déposer un bouquet de fleurs sur l'eau et lancer un lampion (principe des montgolfières). Diner rapide dans un petit restaurant. 

Jour 3 : 4/11/2009 : Chiang Mai

Après le petit déjeuner copieux de l'hôtel nous voilà parti en ville pour les formalités, banque, location des mobylettes et départ pour le sommet de la montagne le "Vat doi suthep", temple boudhiste.

Le soir ballade dans l'immense marché de nuit, et diner sur le marché nous prenons des plats dans différentes échoppes. Retour à l'hôtel en longeant les rues du marché très animée

Notre hotel à Chiang Mai et nos motos pour la route aux 1864 virages.

Notre hotel à Chiang Mai et nos motos pour la route aux 1864 virages.

Jour 4 : 5/11/2009 : Départ pour le tour Mae hong son à Chiang Mai par Pai : la route aux 1864 virages

Départ en mobylette pour Pai, nous franchissons des centaines de virages et de très beaux paysages avant d'arriver à Pai. Beaucoup d'Européens ont fait la même chose que nous. La ville est très animée de jour comme de nuit. Nous avons trouvé pour dormir de petits bungalows "hôtel Shan à la sortie de ville : à déconseiller" Prix 300 Baths vraiment pas cher mais pas terrible. Repas en ville, nous craquons pour une fondue bourguignonne arrosée d'un chably (l'addition est salée).

Au marché de nuit, Jo fait graver un porte clé avec la photo de Charlotte qui n'a pas encore deux mois nous pensons beaucoup à elles.

Nos premiers kilomètres, essence et détente
Nos premiers kilomètres, essence et détente
Nos premiers kilomètres, essence et détente

Nos premiers kilomètres, essence et détente

Jour 5 : 6/11/2009 : Environ de Pai

Visite des environs : source d'eau chaude à + de 80°(cuisson oeuf dur), temple et cascades. Après-midi massage pour Hélène et relaxation pour Ernst et Jo.

Diner au Baan Bunjarong, très bien mais service un peu lent. Sur le retour arrêt pour voir les nouvelles dans un café Internet.

les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien
les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien

les sources d'eaux chaudes ou des locaux font cuire des oeufs, nos bingalows et son gardien

De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.
De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.
De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.

De trés bons restaurants à Pai, le long de la rue principale.

Jour 6 : Samedi 7/11/2009 : Pai – Mae Hong Son

Départ pour Mae Hong Son, continuation de la route aux 1864 virages débutée à Chiang Mai. Les paysages sont toujours magnifiques, nombreux cols et points de vue.

Surprise à l'arrivée le splendide lac est asséché pour nettoyage. Recherche d'une guest house avec vue sur le lac. "La Piya Guest House" sympathiques bungalows bordant le lac au prix de 600 baths (12 €), une bonne adresse.

Visite de la pagode "Wat Chong Klang"

Ensuite une plus anciennne "Wat Hua Wiang" le marché et nous traversons la piste de l'aéroport qui se trouve en centre ville. Ensuite en moto nous montons au sommet de la colline qui surplombe la ville pour voir la pagode "Wat Doi Kong Mu" et admirer le coucher du soleil tout en buvant un "pot".

Diner dans un restaurant qui sert une très bonne cuisine thailandaise "Fern Restaurant" au menue fondue de poissons, légumes, et pâtes au poulet. Nous rentrons par le marché de nuit qui expose un bel artisanat local.

Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son
Sur la route de Mae Hong Son

Sur la route de Mae Hong Son

Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"
Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"
Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"
Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"

Mae Hong Son: son beau lac en restauration vidé de ses eaux et la ville vu de la pagode "Wat Doi Kong Mu"

Jour 7 : Dimanche 8/11/2009 : Mae Hong Son

Après le petit déjeuner au bord du lac chez "Shan" départ en mobylette pour visiter le village des femmes-girafes au long cou à environ 25 km. Village très touristique, nous payons un droit d'entrée pour pouvoir photographier et ce don est une contribution pour aider cette communauté. Il subsiste encore quelques personnes agées qui semblent porter les anneaux au tour du cou comme une tradition mais les enfants adolescents portent les colliers uniquement pour le folklore.

Retour et visite de la pagode du boudha couché Wat Phra Non puis nous remontons à pied au sommet de la colline pour se relaxer et admirer la vue et le coucher du soleil.

Dîner au même restaurant que la veille "Fern restaurant" et nous choisissons les plats indiqués sur le guide du routard (poulet dans des feuilles de bambous" c'est excellent.

femmes-girafes au long cou
femmes-girafes au long cou
femmes-girafes au long cou
femmes-girafes au long cou

femmes-girafes au long cou

le village et son église St joseph avec St Joseph gardien des lieux
le village et son église St joseph avec St Joseph gardien des lieux

le village et son église St joseph avec St Joseph gardien des lieux

Jour 8 : Lundi 9/11/2009 : Mae Hong Son – Mae Suriang

Départ pour une longue route à travers de beaux paysages mais toujours des virages. En chemin arrêt à Kuyn Lan pour se reposer et prendre un café. Arrivé à Mae Suriang, à l'hôtel Riverside, superbement décoré en style colonial tout en bois avec vue sur la rivière (Prix 900 Baths soit 18 € avec P.D compris), départ pour la visite des deux temples de style Birman Wat Si Bunruang, le marché, traversée du pont pour aller boire un pot au bord de la rivière Salawin.

Diner au centre ville dans un restaurant recommandé par le guide du Routard "Intira", vraiment nul à notre goût. Internet et retour à l'hôtel.

Extraordinaires paysages et notre  hôtel Riverside au bord de l'eau
Extraordinaires paysages et notre  hôtel Riverside au bord de l'eau
Extraordinaires paysages et notre  hôtel Riverside au bord de l'eau

Extraordinaires paysages et notre hôtel Riverside au bord de l'eau

Jour 9 : Mardi 10/11/2009 : Mae Suriang – Chiang Mai

Départ pour Chiang Mai, la route est longue mais très belle toujours des virages, un pont suspendu en rénovation très typique, et passage de cols.

Arrivé à l'hôtel Prince, fin de la journée à la piscine ou sieste ....

Le soir traversée de la ville, pour rejoindre les berges du fleuve, retour au marché de nuit où nous dinons sur la place du marché. Retour à l'hôtel.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 10 : Mercredi 11/11/2009 : Chiang Mai

Départ pour la visite des principaux temples Wat Phra Singh, Wat Chedi Luang qui abrite le boudha d'émeraude, chose curieuse un bonze momifié sous verre, un peu macabre ....

Déjeuner et après-midi au bord de la piscine.

Ensuite, marché de nuit, diner au bord du fleuve restaurant Riverside très joli au bord de la rivière.

Jour 11 : Jeudi 12/11/2009 : Chiang Mai – Chiang Rai

Départ en Tuk tuk pour la gare routière en centre ville. Achat des billets de bus pour Chiang Mai (300 baths pour 3 pax) pour 3 heures de route, le bus est confortable.

Arrivé à Chiang Rai mais contrairement à ce qui est indiqué sur le guide, la gare routière se trouve à l'extérieur de la ville donc il nous faut reprendre un taxi collectif pour la gare du centre ville. Recherche d'une guest house près de la gare sélectionnée sur le guide du Ionely planet "Jhonson", la chambre a une vue sur la pagode.

Déjeuner rapide d'une soupe dans une gargote, puis négociation du prix d'un Tuk tuk pour aller voir une pagode qui se trouve à 13 km, il s'agit d'une pagode style "facteur cheval" en cours de construction par un architecte peintre contemporain. Elle est toute blanche en or avec des peintures futuristes (les tours de NY des fusées) Cette couleur clinquante blanc et argent sous le soleil c'est superbe....

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner au marché de nuit, de plats achetés dans les échoppes, Jo et Ernst goutent aux insectes grillés, un met rare et cher. Repas pas mal mais un peu gras ....

Jour 12 : Vendredi 13/11/2009 : Chiang Rai – Chiang Kong (frontière) passage à Houeissai au Laos

Départ à pied pour la gare routière pour prendre le bus en direction de la frontière du Laos "Chiang Kong", voyage à travers la campagne. Arrivé au centre ville, nous prenons un Tuk tuk à plusieurs pour rejoindre le poste frontière de sortie de la Thaïlande formalités, achat des billets pour traverser le Mékong en bateau.

Sur l'autre rive descente du bateau et formalités pour achat du visa (30 $ par pax), rentré au Laos à la ville de Houeisai. Recherche d'une guest house

Après déjeuner, nous montons au sommet de la colline pour visiter le Wat Chome Khaou Manirath et voir la vue imprenable sur le Mékong et la Thaïlande en face.

Diner au Riverwew
Diner au Riverwew

Diner au Riverwew

Jour 13 : Samedi 14/11/2009 : i - Luang Nam Tha - Muang Singrong>

Nous attendons le départ du bus devant l'Agence de Voyage ou nous avons acheté des billets pour un transport confortable dans un bus VIP car la route est longue. Un Tuk tuk collectif nous amène à la gare routière à l'extérieur de la ville. A la gare surprise notre Bus VIP ne part qu’ 'à 17 h, et non 8 h du matin comme annoncé, grosse colère, nous nous sommes fait arnaquer, et nous n'avons pas le temps de retourner à l'Agence de voyage pour se faire rembourser.

Donc contraint et forcé nous prenons le bus local qui est bien moins cher et confortable. Trajet un peu secoué par androit car les routes sont un peu défoncées, mais peu de passagers et les paysages sont beaux.

Arrivée à Luang Nam Tha après 3 h de route, nous décidons de continuer sur Muang Sing car cette ville offre peu d'intérêt. Nous prenons un Tuk tuk collectif pour changer de gare. Nous avons la chance d'avoir un bus qui part pour Muang Sing, cette fois ci le bus est chargé mais la route est belle en montagne.

Arrivée à Muang Sing. La gare est un peu loin du centre, nous prenons un Tuk tuk pour chercher un hôtel bungalow après plusieurs visites nous choisissons un grand hôtel local correct au prix de 4 € la nuit.

Ballade en ville après cette rude journée de voyage en bus, diner dans un restaurant "riz grillé, aubergines, nouilles le repas est simple mais très bon et toujours servi avec le sourire.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 14 : Dimanche 15/11/2009 : Muang Sing

Rendez-vous à l'agence de trek pour un départ à 8 heures pour un trek organisé, notre guide Mai est là, nous partons en tuk tuk jusqu'à un sentier, puis nous commençons à grimper sec jusqu'à une cascade. Notre guide s'arrête pour faire des offrandes aux esprits (une partie du repas banane, riz ...) les animaux de la forêt viendront les manger. Nous montons toujours par des échelles ... Arrêt pour déjeuner au milieu de la forêt, le guide prépare la table avec des grosses feuilles et donne en nouveau à manger aux esprits.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Bon repas sandwichs de riz, viande et légumes emballés dans des feuilles de banane. Heureusement que le guide a donné à manger aux esprits car juste après notre départ une grosse branche est tombée au milieu de la table, les esprits nous ont protégés !! Sur le chemin des chasseurs on fait griller des oiseaux, il reste les plumes, le guide Mai nous fait gouter des fruits qui ressemblent aux noisettes et un bâton de canne à sucre.

Nous traversons des coteaux dont la forêt a été dévasté pour planter des hévéas, il s'agit de grosses entreprises chinoises qui achètent des coupes de forêt pour exploiter le caoutchouc, ils emploient les laotiens mais quelle destruction....

Arrivés chez les Akas, douche à l'entrée du village dans une petite source avec les habitants du village qui font leur toilette et lavent le linge. Traversée du village au milieu des maisons sur pilotis, des locaux, des animaux, nous arrivons à notre gîte un bungalow en bois et bambou sur pilotis, dépôt des sacs et visite du village, la porte des esprits.

Repas simple mais frugal. La nuit tombe, nous rentrons notre dortoir où les matelas ont été étalés sous une moustiquaire. Ensuite le maire, nos masseuses et d'autres personnes arrivent en habit local. Passage à la séance de massage, un grand moment car tout le monde nous regarde, nous faisons le spectacle. Les jeunes filles dansent pour nous .... J'achète des bracelets pour aider une mémé .. Très bonne soirée.

massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.
massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.
massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.

massage et dance villageoise que pour nous.Le luxe en quelque sorte.

Jour 15 : Lundi 16/11/2009 : Muang Sing : Treck dans les minorités

Après une nuit un peu bruyante ... cochons, poules et chiens ... Petit déjeuner à la laotienne, thé et soupe de nouille, notre trek continue mais dans des zones planes, traversée de plusieurs villages où vivent les akas, les lolos ...nous voyons des femmes qui tissent, qui brodent, des écoles...

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Déjeuner dans une maison Aka, au menu riz, légumes sautées avec du porc, omelette de poisson marinée...et des cacahuètes. Très bon accueil par les villageois, les enfants s'émerveillent en voyant leurs têtes dans nos appareils à photos .

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Arrivée à l'hôtel, grande toilette car nous sommes tout rouge de poussière. Sortie en ville pour voir le musée des tribus, peu de souvenirs français, quelques costumes de chaque ethnie mais la bâtisse est belle, ensuite la garnison française, sans intérêt, il reste très peu de chose du bâtiment.

Echange d'argent pour la cagnotte 3000 B soit 750 000 kips nous sommes riches ...

Diner local et lecture des guides pour continuer à préparer la suite du voyage.

NORD DU LAOS : MUANG SING, LUANG NAM THA, UDOM XAY, PHONGSALI, MUANG KHUA, LUANG PRABANG

Jour 16 : Mardi 17/11/2009 : Muang Sing – Louang Nam Tha - Udom Xay

Le patron de l'hôtel nous accompagne à la gare routière en voiture, nous prenons les billets de bus pour louang Nam Tha. Petite promenade dans le marché local en attendant le bus, les différentes ethnies de la montagne viennent vendre leurs produits beaucoup de couleur et d'animation.

Voyage à travers la montagne et toujours des beaux paysages, arrivée à la gare Louang Nam Tha, changement pour la gare centrale afin de reprendre un bus pour Oudonxay. Départ pour une longue route très mauvaise, où nous sommes bien secoués.

Dès notre arrivée recherche d'un hôtel sur l'artère principale, ensuite ballade en ville nous déambulons sur un marché chinois sans grand intérêt.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 17 : Mercredi 18/11/2009 : Udom Xay - Phongsali

Levée 6 h départ pour la gare routière en direction de Phongsali dans le grand Nord. Il est 9 h et nous ne sommes pas encore parti, enfin le bus est bien chargé de nombreux colis sur le toit dans l'allée centrale, pour récupérer notre place nous chevauchons les paquets.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Nous voyageons avec un australien "Jhon" et un jeune couple de français. Grand et long voyage à travers la montagne et des paysages de forêts d'hévéas et parfois quelques petits villages où nous nous arrêtons dans des gares routières pour déposer des colis ou des passagers.

Après un dur voyage sur la route et beaucoup de pistes (240 km pour 8 heures de bus). Nous arrivons à la nuit tombée à Phongsali, il pleut, il fait froid...La gare routière est en plein désert et se trouve à 3 km du centre de la ville. Nous attendons un tuk tuk pour nous rendre dans un hôtel que nous avons choisi sur le guide "Vivaphone Hôtel" (chambre à 5 €) très moyenne mais l'eau chaude est bienvenue avec le froid.

Recherche d'un restaurant pour diner car depuis le matin nous n'avons pas mangé seulement quelques bananes et friandises. Tout semble mort un laotien nous conduit dans une gargote, personne ne parle anglais, donc on choisi notre menu directement dans la cuisine : soupe de riz et viande sautée aux légumes.

Jour 18 : Jeudi 19/11/2009 : Phonsali – Muang Khua

Vu les prévisions météorologiques qui prévoient trois jours de pluie nous ne pourrons pas faire de trek, aussi nous décidons de repartir sur Muang Khoa par la rivière Nam Ou.

Départ à 7 heures marche à pied 1,5 km avec les sacs à dos pour rejoindre la gare routière pour prendre le bus pour l'embarcadère Hat Sat. A la gare les locaux nous invitent gentiment à nous assoir autour d'un feu allumé dans le local d'attente des bus. A 8 heures départ du bus pour 1 heure de route sur piste dans le brouillard. Nous embarquons dans des bateaux archaïques, assis sur une planche en bois pendant 4 h à 5 heures de descente du fleuve, arrosés par moment lors de passage de rapides, ce qui accentue le froid.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Les paysages sont beaux, sur les berges du fleuve différents animaux buffles, singes, cochons, mais difficile à apprécier dans ces conditions.

Vers 14 heures nous arrivons à Muang Khua, arrêt à la guest house sur la rue principale. Nous posons nos affaires et ensuite déjeuner d'une soupe dans un restaurant qui surplombe la rivière Nam Ou, la vue était agréable mais le repas pas terrible.

Promenade dans le village petit marché local et son pont suspendu.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner au restaurant local où les locaux fêtent l'obtention du permis de construire d'un pont sur la rivière qui supprimera l'actuel bac très primitif sur poulies et qui leur permettra de traverser pour arriver directement sur la route en direction de la frontière du Vietnam (près de Bien Bien Phu).

Au revoir à notre australien Jhon qui continue le lendemain la descente du fleuve en bateau... Nous rejoignons notre chambre car le village n'a de l'électricité que de 18 heures à 22 heures.

Jour 19 : Vendredi 20/11/2009 : Muang Khua - Udonxay - Luang Prabang

Tuk tuk jusqu'à la gare routière pour un départ à 9 heures en direction de Udonxay, arrivé à 11 h (3 heures de route), changement de bus et départ pour Luang Prabang, après 5 heures de route nous arrivons enfin, nous avons fait 8 heures de route sinueuse en bus.

Hébergement près de la poste et du marché de nuit au "Saysome" au prix de 80000 kips (6 €).

Très bon diner dans un superbe jardin, au menu poisson dans du lait de coco prix modéré 140 000 kips (12 €) pour 3 pax. de au marché de nuit qui est immense, un peu d'internet et retour à l’hôtel car après ce voyage en bus nous sommes un peu fatigué.

LUANG PRABANG

Jour 20 : Samedi 21/11/2009 : Luang Prabang

Petit déjeuner américain complet avec baguette et oeufs (3000 kips : 2,50 €) dans un bar près de notre guest house puis visite de la ville en suivant le plan indiqué sur le guide Ionely Planet. Visite de plusieurs temples dont le Wat Xieng Thong avec toit qui tombe très bas, boudha couché etc ... Musée Royal. Luang Prabang est une ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco, donc toutes les bâtisses sont restaurées....

Déjeuner dans une petite gargote d'une soupe, ballade au bord du Mékong. En fin d'après-midi nous montons au sommet du mont Pousi qui surplombe la ville pour admirer la vue sur la ville, nous redescendons par un autre escalier en cours de route beaucoup de boudhas.

Apéritif dans un café français avec une bouteille de vin blanc et une pizza.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner au menu algues, lapp, BBQ, porc au caramel, riz gluant, très bon repas dans un restaurant très bien décorée.

Au marché de nuit quelques achats (couette, coussins....)

Jour 21 : Dimanche 22/11/2009 : Luang Prabang

Petit déjeuner puis départ en bateau pour les grottes de Pékou, pas de soleil et avec la vitesse du bateau le vent est froid. Le parcours n'a pas été agréable mais la grotte est belle avec ces 4000 boudhas anciens et modernes. Nous montons au sommet voir la 2e grotte. Au retour arrêt à un village de tisserands et de bruleur de whisky, nous achetons des écharpes.

Déjeuner d'une soupe au bord du fleuve pour se réchauffer. Ensuite location de vélos pour visiter la ville et les environs. Nous sortons de la ville par un pont suspendu pour atteindre une fabrique de tissage (achat d e sets de table). Tour de ville en longeant le fleuve, puis par le centre et retour des vélos.

LA PLAINE DES JARRES

Jour 22 : Lundi 23/11/2009 - Luang-prabang - Pongsaven

Levée tôt pour assister à la cérémonie d'offrandes des bonzes, chaque pagode à son groupe qui défile. Petit déjeuner puis attente devant notre guest house du mini-bus que nous avons commandé pour aller à Pongsaven prévu pour 8 h 30, ensuite nous rejoignons la gare routière où nous changeons pour un autre bus. Départ à 9 h 30, long voyage beaucoup de virages en montagnes mais les paysages sont très beaux, arrêt vers 12 h 30 pour le déjeuner d'un sandwich local et de bananes.

Arrivée à Pongsaven vers 16 H recherche difficile d'une guest house car beaucoup sont "full" car il y a un festival, nous finissons par accepter le prix du Nice guest house qui est cher (18000 Kips par chambre soit 15 €) pas terrible mais propre. Nous sommes à 1200 m d'altitude et le climat est froid. Recherche d'un Tour Opérator pour aller visiter la plaine des jarres le lendemain. Nous choisissons un TO pour 3 pax pour (25 $ par pax). Promenade en ville et nous allons au festival Mong mais la nuit tombant nous reviendrons demain.

Diner dans un restaurant assez austère car peu de touristes mais repas très bon.

Ensuite « café internet » pour les News et nous nous couchons très tôt car il fait froid.

Jour 23 : Mardi 24 novembre 2009 : Pongsaven – La plaine des Jarres

Levée à 7 H, Petit déjeuner au restaurant Cratère pas terrible. Départ en mini bus pour la plaine des jarres accompagné d'un chauffeur et d'un guide. Arrêt au centre d'information touristique obligatoire(démarche imposée).

Des restes des bombes US décorent l'entrée,c'est une façon très convaincante de rappeler aux touristes le danger encore présent dans la région et l'obligation d'être accompagné,par un guide.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Continuation vers le site 1, nous sommes les premiers pour admirer les jarres dans ce site désert car les touristes ne sont pas encore arrivés. C'est surprenant de voir toutes ces jarres au milieu de nulle part, personne ne sait à quoi elles servaient et beaucoup de théories (grenier à céréales, dépôt des morts ...).Continuation sur le site 2 au sommet d'une colline avec des arbres, encore plus beau, ensuite le site 3 pour l'atteindre une petite marche d'une heure sur les murs des rizières, il est aussi en hauteur mais un peu moins important. Retour à pied et arrêt au restaurant pour déjeuner d'une soupe de nouille et café.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Continuation jusqu'à la vieille ville pour voir un superbe boudha en pierre, un hôpital français détruit par les bombardements, la maison d'un médecin d'après le guide (vestiges très détruits) et un stuppa recouvert de végétation sur lequel nous grimpons, l'escalade est sympathique et le vue est belle. En retour nous nous arrêtons à la sortie d'un village pour voir une fête Mong, les jeunes filles sont superbes en habit traditionnel, elles sont placées sur une ligne, les garçons sur une autre face à face. Elles envoient une balle vers les jeunes hommes qui leur plaise, c'est leur manière de faire connaissance, voir plus et comme toujours elles sont souriantes et avenantes, elles acceptent avec beaucoup de plaisir que nous les prenions en photo.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Nous demandons au bus de nous arrêter au marché chinois qui comme toujours déborde de vric à vrac composé d'objets de pacotille et nous continuons à pied jusqu'au festival Mong et toujours les jeunes filles en habit traditionnel qui font des tours d'auto scooter en tenant une ombrelle et aussi avec des téléphones portables, le décalage est spectaculaire.

Eh!!! mais t'es encore trop jeune, pour te trouver un prince charmant.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Pour finir la soirée partie de fléchette, Ernst est le meilleur il gagne un jus d'orange. Retour à la guest house puis diner toujours au même restaurant que la veille car il n'y a pas de choix. Quelques news sur Internet.

VANG VIENG

Jour 24 : Mercredi 25 novembre 2009 : Pongsaven – Vang Vieng

Petit Déjeuner local puis départ en mini bus pour 6 h de route à travers de magnifiques paysages de montagnes. Un petit arrêt pour déjeuner d'une soupe.

Arrivée à Vang Vieng à 15 h 30 et comme toujours la gare est à l'extérieur de la ville et nous devons prendre un tuk tuk pour rejoindre le centre ville afin de chercher une guest house. Ernst garde les sacs et avec Jo nous partons à la recherche d'une guets house sur la rivière et nous trouvons "Gran View guest house" pour 80 000 kips soit 8 € (très bon rapport Qualité/Prix) malgré que nous n'ayons pas la vue sur le fleuve. Installation puis ballade en ville et sur la rivière.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner dans un restaurant sur l'avenue principale correct mais service pas terrible. Consultation des nouvelles sur Internet.

Jour 25 : Jeudi 26 novembre 2009 – Vang Vieng

Petit Déjeuner très bien à la Brasserie centrale, puis nous partons louer des vélos, mais nous nous apercevons que le scooter est guère plus cher et vue la distance nous choisissons de louer des scooters. Direction Sud à la sortie de la ville à 1 km premier arrêt pour la visite d'une grotte que nous atteignons à pied il s'agit d'une grande grotte avec des boudhas quelques stalactites, belle vue du haut. Nous traversons un nouveau pont pour rejoindre l'autre rive et continuation pour voir une autre grotte, nous avons un guide qui nous accompagne dans un dédale de cavités avec des passages difficiles. Continuation sur les chemins, les pistes, traversée de ponts suspendus, de villages, beaux paysages au milieu d'une vallée entourée de hautes falaises. Après plusieurs km, nous revoilà en ville pour nous désaltérer avec une soupe. Ensuite route de plusieurs km vers le Nord pour voir les différents points de vue. Nous rentrons vers 16 H douche et sortie pour voir l'arrivée des canoës et des gros pneus au bord de la rivière. Apéritif en compagnie d'un couple suisse très sympathique. Diner et café Internet pour les News.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 26 : Vendredi 27 novembre 2009 : Vang Vieng

Petit Déjeuner au bord de la rivière, ensuite nous allons réserver les gros pneus "tube" pour la descente de la rivière. Départ en tuk tuk collectif à 6 km avec notre bouée jusqu'à l'embarcadère. Mise à l'eau dans notre Tube et nous commençons à nous laisser entrainer par le courant. Sur le parcours des cafés, des toboggans, des poulies pour se jeter à l'eau. Les bars envoient une corde pour que l'on s'arrête en s'accrochant et ils nous tirent. Nous nous arrêtons pour manger une soupe et nous retrouvons nos collègues suisses de la veille. Continuation de la descente tous ensemble, nous arrivons vers 15 H. Superbe ballade sans difficulté et surtout très animé tout le long du parcours. A l'arrivée une bière pour nous rafraichir..

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Le soir diner au restaurant Santana d'une fondue laotienne (viande de boeuf et de porc ) que nous mettons dans de l'eau accompagné de légumes et de pâtes, très bon repas.

VIENTIANE

Jour 27 : Samedi 28/11/2009 : Vang Vieng - Vientiane

Petit déjeuner à la bakerie. Attente du mini-bus qui doit nous accompagner à la station. Oh! surprise nous sommes notés 2 pax au lieu de 3 pax. Arrivée à la station centrale le mini bus étant complet nous voilà dans un bus classique et très vieux. Nous sommes déçus encore une fois. Départ à 9 h 30 en retard en route crevaison pas de chance nous arrivons à 15 h à Vientiane avec 2 h 30 de retard.

Nous cherchons un hôtel, le premier étant full nous allons directement à celui indiqué par le couple suisse "Hôtel Khomvongsa" très beau, avec une belle décoration style colonial pour 20 $ avec PD compris. Ballade sur la promenade qui longe le Mékong en chantier (pas agréable), sur l'autre rive se trouve la Thailande.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Dans une Agence nous réservons des billets d'avion (Vientiane - Bankokg) et continuation sur Surathani car le vol de Ko Samui est complet.

Nous allons prendre un pot sur la place de la Fontaine. A 19 h départ pour diner en passant par le bord du mékong et le marché de nuit. Nous allons au restaurant des enfants des rues "le Makpet" indiqué sur le guide, il est complet donc nous allons dans un restaurant plus chic "Amphone", nous prenons une bouteille de vin blanc australien accompagné d'un bon repas : poisson mariné, lapp, stiky rice noir etc.... la soirée a été très paisible dans un beau décor.

Retour à l'hôtel par la place de la fontaine très française. Quelques news sur internet.

Jour 28 : Dimanche 29/11/2009 : Vientiane

Bon Petit déjeuner à l'hôtel, puis location de vélo pour une ballade en ville, peu de circulation, nous allons voir le Vat Sisaket, pagode très ancienne avec plein de niches contenant chacune 2 boudhas. Nous assistons à une cérémonie d'ordination d'un bouddhiste en robe blanche, le cortège tourne 3 fois autour de la pagode. Le boudhiste fait une retraite d'une semaine puis il peut revenir à la vie active. Cela avant 50 ans afin de profiter des bienfaits plus longtemps.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Continuation de la promenade vers l'arc de triomphe local « Porte de la Victoire » ensuite nous passons devant toutes les ambassades pour rejoindre le grand stupa « Pha That Luang » tout doré, un peu dépouillé qui a été restauré par les français.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Ernst nous quitte et nous continuons en vélo en direction de l'aéroport pour aller voir le cimetière français malheureusement fermé, nous visitons juste à côté le cimetière catholique. En rentrant nous longeons le mékong, arrêté pour manger une soupe.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Vers 16 h nous retrouvons Ernst pour une ballade en vélo au bord du Mékong, puis nous rendons les vélos et allons prendre un apéritif accompagné de tartines. Diner d'un repas copieux mais très moyen.

RETOUR EN THAÏLANDE : de Vientiane à KO SAMUI, Full moon à KO PHANGAN

Jour 29 : Lundi 30/11/2009 : Vientiane - Bangkok - Surat Thani

Petit déjeuner à l'hôtel, ballade en ville et à 11 h taxi pour l'aéroport pour un embarquement à 13 h 30 pour Surat Thani via Bangkok. Le voyage se déroule très bien changement à Bangkok avec un réenregistrement des bagages et des billets (efficacité remarquable). Comme nous avons le temps nous profitons pour prendre les billets de retour pour le jeudi 10 décembre (Krabi - Bangkok).

Arrivée à Surat Thani à 18 h, taxi jusqu'à la ville qui se trouve à 30 km. Il fait nuit, nous trouvons un hôtel indiqué sur le routard très modeste au centre ville. Diner dans un petit restaurant sur le port. Nous prenons les billets de bus et de bateau pour le lendemain matin et nous réservons l'hôtel à Ko Samui recommandé par Nicolas un copain à Ernst.

Jour 30 : Mardi 1/12/2009 : Surat-Thani - Ko Samui

Départ à 8 h 00 un pick up nous récupère devant l'hôtel et nous amène au centre de réservation du bateau nous apprenons que nos billets ne sont pas valables pour le speed boat mais concernent un bateau normal et qu'il faut ajouter 250 baths par pax, Ernst contexte en anglais et leur dit que ce n'est pas honnête. Nous payons et nous voilà reparti, un premier bus nous amène à l'extérieur de la ville, il nous arrête à une centrale on nous étiquette par couleur en fonction de notre destination. Nous attendons, et repartons pour une heure de route dans un grand bus à deux étages à destination de notre embarcadère.

Nous embarquons, sur un bateau surchargé, beaucoup de jeunes percés, tatoués se rendant à la "Full Moon Party" sur l'île de kopengam. Navigation un peu pénible de 1 h 30, arrivée sur l'île de Ko Samui, nous prenons un mini bus pour nous rendre à notre hôtel Carpe Diem à Bo Phut. L'hôtel est beau, chaque chambre à un jacuzzi extérieur. Nous allons déjeuner au bord de la mer.

Petit repos après ce long voyage, ensuite nous partons à la ville principale en tuk tuk.

Diner dans un restaurant de poisson très bien, quelques achats avant de rentrer en tuk tuk à l’hôtel.

Jour 31 : Mercredi 2/12/2009 : Ko Samui - Ko Phangan

Petit déjeuner à l'hôtel, puis location de scooter pour faire le tour de l'île. Arrêt au grand boudha et à des statues très "kitch" donnant sur une petite mare. La mer est difficile à admirer car beaucoup de Resort qu'il faut traverser pour rejoindre la plage. Arrêt à la plage de Lamy pour prendre un verre, ensuite déjeuner au bord de l'eau. Visite du temple du moine momifié (un peu lugubre) et peu d'intérêt. Nous rentrons vers 15 h pour profiter de la piscine, apéritif dans la chambre.

A 19 h départ en speed boat pour la "Full Moon Party", voyage très rapide nous sommes bien secoué en pleine nuit sans visibilité. Arrivée au port de ko phangan, nous traversons le village et l'ambiance a déjà commencé, nous arrivons à la plage un véritable spectacle de jeu de feu et de lumière (gadgets fluo, tatouages fluos .... ) une vraie fête.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Diner dans un restaurant d'une pizza, hamburger. Retour à la plage et la fête est de plus en plus agitée, techno, danse ... Les jeunes commencent à se défraichir avec la consommation de buket « sceau comprenant whisky, red bull, et coca ».

Nous retournons au bateau vers 1 h du matin , c'est un va et vient incessant de bateaux, nous attendons au moins une heure pour avoir celui de Bo Phut. Nous prenons en charge un jeune anglais qui est complètement saoul voir drogué .... Difficile de le faire tenir debout sur le pont. Enfin nous partons vers 2 h, retour en speed boat la mer est moins agitée.

Jour 32 : Jeudi 3/12/2009 - Ko Samui

Petit Déjeuner à l'hôtel, le temps est moyen, ballade sur la plage.

Déjeuner à Bo Phut d'une soupe à la noix de coco puis nous prenons un songthaew pour nous rendre à la ville principale pour faire du shopping.

Retour à notre hôtel, apéritif dans la chambre et nous nous préparons pour notre soirée au boudoir.

Vers 19 h départ en songthaew jusqu'au restaurant français "le boudoir" que nous avons réservé, il s'agit d'un restaurant français tenu par "Stephane" champion du monde de handball qui faisait parti des "Barjot".

Ambiance très feutrée, tendance rouge et lumière tamisé ...  Très bon accueil .... et excellent repas.
Ambiance très feutrée, tendance rouge et lumière tamisé ...  Très bon accueil .... et excellent repas.

Ambiance très feutrée, tendance rouge et lumière tamisé ... Très bon accueil .... et excellent repas.

MER D'ANDAMAN : Autour de KRABI et AO NANG

Jour 33 : Vendredi 4/12/2009 : Ko Samui - Krabi - Plage Ao Nang (mer Andaman)

Petit Déjeuner à l'hôtel, un mini bus nous amène jusqu'au port principal de Ko Samui pour prendre le ferry boat à 10 h jusqu'à Surat Thani, nous arrivons vers 12 h. Là un bus nous attend pour 2 h de route, ensuite arrêt et nous descendons. Une partie du groupe part sur l'île de Phuket et une autre partie est dirigée dans un mini-bus de 12 pax sur la destination de Krabi.

Nous partons et avant d'arriver à Krabi, on nous arrête dans une agence de voyage pour essayer de nous vendre un hôtel. Nous refusons leur proposition et nous demandons d'aller jusqu'à la plage de Ao Nang comme indiqué sur le guide afin de choisir notre logement. A notre arrivée après la guest house J. Mansion qui est full, dans la même rue nous trouvons la guest house Pk Mansion très bien après négociation nous arrêtons le prix de 24 € avec vue sur la mer. Dépôt des affaires dans la chambre et nous partons nous décontracter en marchant en bord de mer après ce voyage de 8 h 30 à 16 h soit environ 7 h, nous sommes très agréablement surpris par la beauté de ce site.

Diner buffet, assez bien. News sur internet

Jour 34 : Samedi 5/12/2009 - Ao Nang - Ralay

Petit Déjeuner à l'hôtel et départ à pied dans la baie à gauche de la plage, nous rencontrons une colonie de singes très marrants ils grimpent sur nos épaules.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Nous grimpons et arrivons dans une baie magnifique où s'est installé un somptueux Resort accessible uniquement à pied ou par la mer. Baignade dans une eau transparente et chaude, bain de soleil.

Retour vers 12 h à Ao Nang pour prendre un long bateau pour nous rendre dans une nouvelle plage Ralay.

Arrivée vers 13 h sur cette plage superbe, nous sommes à Ralay Ouest. Déjeuner dans un restaurant sur la plage pas terrible service très long et de plus pas d'alcool.

Visite de Ralay Est pas très beau, plage de boue et de mangrove.    Ballade par un chemin où il y a de très belles grottes où s'entrelacent des racines d'arbres.

Visite de Ralay Est pas très beau, plage de boue et de mangrove.    Ballade par un chemin où il y a de très belles grottes où s'entrelacent des racines d'arbres.

Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  
Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  
Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  

Arrivée sur une plage avec une grotte des phallus chose étrange les boudhistes se recueillent devant les phallus.  

Retour sur la plage de Ralay Ouest

Retour sur la plage de Ralay Ouest

Départ pour Ao Nang.

Je termine la journée au bord de la plage, baignade et bain de soleil, Jo et Ernst entrent à l'hôtel boire une bière. A 18 h je vais à la manucure et pédicure près de la plage.

Aujourd'hui s'est l'anniversaire du roi beaucoup de gens sont habillés en jaune et des bougies brûlent un peu partout normalement s'est une journée sans alcool.

Diner et un peu d'internet.

Jour 35 : Dimanche 6/12/2009 - Ao Nang - Phi Phi Island

Petit Déjeuner à l'hôtel, nous partons pour une ballade en mer dans un speed boat. Beaucoup de touristes locaux avec nous sur le bateau. Superbe ballade jusqu'à Phi Phi Island.

A voir unique Pi Leh Lagoon. Déjeuner à Ko Phi Phi complètement refait depuis notre dernier passage et à cause du tsunami. Arrêt à Maya Bay Island avec son paysage féérique, endroit où a été tourné le film "La Plage" avec Léonardo !

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Ensuite Monkey Beach, nous avons decouvert une petite plage peuplée par une tribu de singes, plus mimis les uns que les autres, surtout les bébés!!!

Retour vers 16 h après une panne de carburant. Nous avons vu des plages et des sites magnifiques.

Diner dans un restaurant moyen, marché de nuit (achat d'un polo pour JO, une chemise burberry pour Ernst, bijoux Tiffany pour Hélène)

Jour 36 : Lundi 7/12/2009 - Ao Nang

Petit Déjeuner à l'hôtel, départ pour un tour en speed boat dans des îles proches . A voir deux îles qui se rejoignent par un banc de sable "Tub Island" . Tour sympathique, baignade parmi les poissons.

Retour vers 16 h, un peu de repos.

Nous ressortons assez tôt pour faire des achats cousins, sac à dos....

Apéritif en bord de mer, diner d'une fondue, gril poissons et viande très bonne.

Quelques news sur Internet.

Jour 37 : Mardi 8/12/2009 - Ao Nang - Ralay

Petit déjeuner à l'hôtel, départ vers 9 h 30 en long boat pour Ralay. Nous escaladons une falaise assez dure pour aller voir un lagoon enfermé au creux d'une colline.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Après la montée, il faut descendre avec des cordes. Arrivée au fond, s'est la marée basse il n'y a pas beaucoup d'eau, s'est plutôt de la boue.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

La végétation accrochée aux rochers est dense , au passage un magnifique fromager. Le retour en grimpant semble plus facile . En haut le point de vue sur la baie est magnifique.

Descente jusqu'à la plage, baignade dans une eau merveilleuse.

Nous déjeunons sur la plage en achetant des plats aux cantines des bateaux, au menu BBQ, poulet et pâtes sautées en désert une crêpe. Très belle après-midi de baignade l'eau est à + 30°.

Retour en Long Boat. Le soir massage pour Hélène ensuite cocktail apéritif et diner dans un restaurant local.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 38 : Mercredi 9/12/2009 - Ao Nang - Excursion dans 5 îles - Hong Island

Petit déjeuner à l'hôtel et départ pour une ballade en mer en long boat "Hong Islands". Pour une fois, il y a des français. Nous rencontrons Jocelyne une retraité très sympathique qui est parti pour un séjour de 4 mois, elle est très contente de parler français.

Belle ballade, beau lagoon, déjeuner copieux.

Baignade superbe avec les poissons. Retour vers 16 h, nous allons voir les singes au bout de la plage, mais le bain est terminé et ils sont au repus de nourriture.

Diner en bord de mer de poissons, très bon. Internet puis dernier verre à l'Irish Coffee.

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

RETOUR à BANGKOK et retour en France

Jour 39 : 10/12/2009 - Ao Nang - Krabi - Bangkok

Petit déjeuner à l'hôtel à 7 h, puis départ en taxi pour l'aéroport de Krabi. Embarquement à 10 h 10 arrivée à Bangkok à 11 h 20. Récupération des bagages et taxi par l'autoroute jusqu'à l'hôtel "Swan" (Prix : 28 € PD compris).

Bangkok a beaucoup changé, des nouvelles tours. Prise des chambres et nous partons déjeuner d'une soupe dans une petite échoppe. Continuation jusqu'au métro pour nous rendre aux grands magasins de matériel informatique. Nous achetons quelques gadgets, mais un peu déçu car en France nous avons les mêmes. Retour en métro puis piscine à l'hôtel pour se rafraichir ensuite nous partons diner à Sillon Village pas beaucoup de touristes l'endroit ne figure plus sur les guides.

Diner léger crabe et plat de poissons avec musique locale. Marché de nuit à Patong nous achetons un collier et un bracelet (copie de Tiffany)

Nous prenons un verre et rencontrons un couple allemand. Retour à pied jusqu'à l'hôtel.

Jour 40 : Vendredi 11/12/2009 - Bangkok

Petit déjeuner à l'hôtel vers 8 h et départ en métro pour le centre commercial "New Word".

Nous cherchons des cadeaux nous trouvons seulement 2 cadeaux pour Charlotte. Retour à l'hôtel vers 13 h et départ en bateau avec Ernst depuis l'Oriental (station) jusqu'à la station N° 15. Nous passons devant le palais impérial. Arrêt à la station n°15 où les poissons sont sacrés. Déjeuner au restaurant au bord de l'eau en nourrissant les poissons chats avec du pain. Ils sont très nombreux et obèses.

Retour en bateau et repos à la piscine. A 17 h, départ à pied pour aller boire un verre au sommet de la plus haute tour de Bangkok qui se trouve dans la rue Sillon "Tower State".

Ascenseur jusqu'au 64e étage, hall très lugubre mais sommet merveilleux. l'apéritif (10 €) se justifie car la vue est magnifique, le décor superbe, la vue sur la ville inoubliable. Nous prenons des photos.

Ensuite nous allons diner dans le quartier au restaurant "L'Harmonie". Restaurant superbe dans un jardin intérieur très bonne cuisine (Prix 9 € par pax).

Remontée jusqu'au marché de nuit Patpong. Nous allons voir un spectacle pornographique dans un bar, le spectacle était odieux, sans ambiance, les danseuses tristes faisant des prouesses avec leur vagin, nous restons très peu de temps car vraiment très moche. Retour par la rue Sillon ( à voir dans cette rue le petit temple indonésien miniature de Madurai).

Jour 41 : Samedi 12/12/2009 : Bangkok

Petit Déjeuner et départ pour la ballade à Ayutaya. 1 heure de bus par l'autoroute, environ 60 km. Arrivée à la cité royale, visite du pavillon Européen du pavillon Chinois de l'observatoire des appartements le tout dans un beau parc.

Continuation par la visite d'autres temples en briques très anciens. Ensuite site avec un immense boudha couché, un immense boudha debout qui était en bronze noir et qui est maintenant recouvert d'or et protégé dans une pagode.

Nous retournons au bateau croisière, pour effectuer le retour sur le Mékong jusqu'à Bangkok en 2 heures déjeuner sur le bateau.

Le bateau nous dépose à 20 mn à pied de l'hôtel.Nous nous préparons pour partir boire un verre en haut du building "Bayoke tower" qui se trouve dans le quartier World Center. Nous prenons un taxi vers 18 h afin d'arriver avant la tombée de la nuit, montée au 77e étage, vue magnifique sur Bangkok et les tours, la plate forme est tournante. (La décoration et la vue est moins belle que la Tower State).

Retour en taxi jusqu'à Patong, diner dans une taverne très médiocre. Un petit tour au marché de nuit.

Apéritif dans la chambre pour fêter notre dernier jour.

Jour 42 : Dimanche 13/12/2009 : Bangkok

Petit Déjeuner ensuite départ pour Ko San Road, station N° 13 pas très loin du grand palais quartier des routards, qui a beaucoup évolué et est devenu un quartier animé, touristique et intéressant. A retenir pour un prochain séjour.

Ballade dans le quartier du Palais Royal en face de la place se trouve le Royal Hôtel où nous avons DJ0 séjourné lors d'un voyage avec le CE Roussel. Nous longeons le Palais Royal en face le Palais de l'Armée et à côté le temple du boudha couché. Traversée du marché de China Town, c'est Dimanche et de plus, bientôt Noël une foule impressionnante pour acheter plein de gadgets à bas prix.

Retour à l'hôtel à pied. Notre restaurant l'Harmonic est fermé nous allons déjeuner dans un autre qui est aussi très bon. Vers 15 h, nous arrivons à l'hôtel. Nous avons pris l'option de payer une chambre pour pouvoir nous changer et nous relaxer au bord de la piscine jusqu'à notre départ à 20 h en taxi à l'aéroport pour un décollage à 23 h 35 via Aman en Jordanie.

Arrivée à Aman débarquement et nous sortons de l'aéroport sans explication des bus nous attendent et on nous amène dans un grand hôtel. Oh! surprise des chambres sont distribués pour passer la nuit au lieu de rester 7 heures en salle d'attente à l'aéroport.

CHAPEAU AIR JORDANIA, non seulement vos avions sont super bien équipés et agréable, mais vous savez accueil vos passagers.La meilleure compagnie aérienne depuis que je voyage. Merci

THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009
THAÏLANDE...LAOS DU 3 NOVEMBRE 2009 AU 13 DÉCEMBRE 2009

Jour 43 : Lundi 14/12/2009 - Aman (Jordanie) - Paris

Petit déjeuner à l'hôtel et bus jusqu'à l'aéroport, formalités d'embarquement pour un décollage à 11 h 45, arrivée à Paris CDG à 16 h.

Nicole et Françoise sont venus nous chercher.

Il pleut sur Paris, tout son charme.

Repost 0
lemondedhelene - dans ASIE
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 17:19

Jour 1 : Vendredi 21 mai 2010

C'est Anthony qui  nous accompagner à l'aéroport de Nice pour prendre le vol Easy Jet de 17 h 10  à destination de Genève. Nous recevons un mail de notre loueur d'appartement à New York, le loft que nous avons retenu  pour notre semaine n'est plus disponible suite à un dégat des eaux,  il nous en propose un autre en remplacement. Le doute s'installe, nous aviserons sur place. Arrivée à Genève nous rejoignons en bus  Laurene à son  studio.

Nous allons diner dans un restaurant brésilien. Bon repas, buffet d'entrées puis brochettes de diverses viandes ou volailles servies à table et à volonté. 

Nous rentrons à la maison et cherchons sur internet des adresses pour d'autres appartements et nous envoyons des mails.

 

Jour 2 : Samedi 22 mai 2010

Départ en bus pour l'aéroport de Genève, embarquement sur la  Compagnie Swiss, envol à 12 h 10. Les 8 h de vol d'avion se déroulent bien malgré que nous n'ayons pu obtenir 4 places  côte à côte. Arrivée à New York à 14 h 50 après les formalités de douane nous voilà à l'extérieur, nous téléphonons à notre loueur Francesco qui nous propose un studio et  nous donne un lieu de RDV.

Nous allons au rendez-vous de Francesco en  taxi pour visiter le studio proposé qui est minuscule avec un seul grand lit et la possibilité d'un lit d'appoint  au sol , nous refusons et décidons de chercher un hôtel. Francesco nous rembourse la caution  de 400 $. Grâce au guide du Routard nous trouvons une chambre quadruple "Saint Mark Hôtel" dans West Side près de la 3e Avenue.

 

Nous sommes tout de suite plongés dans l'atmosphère de New York, la quartier est très animé, les restaurants, les bars sont surpeuplés, nous trouvons enfin une table pour diner  dans un restaurant BBQ, hamburger, salade.

 

Ses Hamburger!!!c'est la frite

 

Jour 3 : Dimanche 23 mai 2010

Petit Déjeuner au Starbuck coffee, puis nous prenons un taxi jusqu'au bas de Harlem  nous arrêtons le taxi à River Bank State Park. Promenade dans le jardin  afin d'admirer  "Widson Churchill Bridge" qui surplombe "Hudson River", ensuite nous remontons à pied jusqu'à Harlem.

Le quartier de Harlem c'est le symbole de la communauté noire de New York et de son combat et depuis quelques années on peut s'y promener en toute sécurité . Nous déambulons dans les rues en admirant les jolies maisons browstones  et ses nombreuses églises.  Nous passons devant Hamilton Grange, Stiver's Rove.

 

P1000497

 

Arrêt devant l'église Abyssinian  Baptist Church (la plus vieille église noire de New York  fondée en 1808),  elle est mentionnée sur le guide du Routard ce qui entraine une foule immense pour assister à la messe en gospel de 11 h, aussi nous optons pour l'église qui se trouve en face "Mother Zion Church" pour écouter un gospel. Nous nous installons en haut dans la mezzanine, il s'agit d'une messe en musique chantée avec beaucoup de ferveur, les fidèles sont en majorité de couleur noire et  surtout  habillés avec élégance et souvant  les femmes sont coiffées d'un superbe chapeau. Nous partons avant la fin de l'office qui dure trois heures.  

 

P1000511

 

Nous passons devant l'immeuble YMCA (Young Men's Christ Association) Hôtel qui à l'époque  acceuillait les noirs refoulés des autres hôtels. 

 

Arrêt devant une petite église Baptiste pour regarder et écouter la musique, une dame nous propose gentiment d'entrer pour assister à la messe, c'est aujourd'hui le "Women Day" , il  y a  principalement des femmes vêtues  en blanc et vert  qui chantent et prêchent avec beaucoup de ferveur. Ils nous invitent pour déjeuner mais nous n'osons pas rester car nous sommes les seuls étrangers, mais nous restons émus devant une telle gentillesse ..... 

5 av niveau Harlem Eglise .....Eglise Batiste Harlem

 

Traversée d'une petite partie du Bronx, on remarque une différence par rapport à Harlem le quartier est beaucoup plus pauvre. Nous revenons sur Harlem et passons devant la Columbia University, super campus au milieu de la ville , quelques étudiants en robe et toque pour honorer leur examen.  Déjeuner dans un restaurant sympathique "Food and Juice". 

 

J3 columbia university 

Nous marchons à pied jusqu'à Central Park, visite du park où déambulent les cyclistes, les rollers et surtout possibilité d'effectuer de nombreuses activités sportives :

- match de base-ball très animés

- pêche  à la ligne gratuite mais il faut relâcher sa proie 

 

Central Parc

 

Nous traversons le Conservatory Garden de style français d'un côté et de style anglais de l'autre  avec une fontaine au milieu.

Ensuite nous tournons autour du réservoir (grande réserve d'eau) où s'entrainent les fondus de footing.

Passage devant le théâtre, le Shakespeare garden, Loeb Boathouse où flottent des barques et même des gondoles.

 

P1000557 

 

Sur la fin avant la sortie se trouve la statue de Simon Bolivar et ensuite le Mémorial de John Lennon où on peut  se recueillir et déposer des pétales de roses.

 

J3 memorial jhon lenom

 

Nous sortons de Central Park, et prenons un taxi jusqu'à Soho où nous avons RDV avec un propriétaire pour voir un nouvel appartement de 40 m2. Une horreur ....! pas de vue, ni de lumière, un lit et un petit canapé. Nous refusons de le prendre et retournons  au Saint Mark Hôtel où nous avons laissé nos  bagages, une chance la chambre est libre !

Diner au "The Noho Star Restaurant" sur l'avenue Lafayette, bon repas.

 

The Noho star 

 

Jour 4 : Lundi 24 mai 2010

Petit déjeuner au Starbuck Coffee et nous partons pour une promenade architecturale à la découverte des plus beaux building :

- Appel Store : afin de voir les dernières nouveautés.

- IBM Building :  jardin intérieur où poussent d'immenses bambous et où volent de nombreux oiseaux.

- Trump Tower : intérieur entièrement en marbre rose et or.

 

 

P1020405 BB       

 

Sony Building : afin de voir le "Sony Wonder Technology lab." mais il  est fermé le lundi. 

- Flation Building : le plus délirant de New York en forme de fer à repasser, il a l'air squelétique.

- St Thomas church : à signaler un grand retacle sculpté d'innombrables personnages

- Lipstick Building de structure arrondie dans les tons brun-rose rappelle la forme d''un baton de rouge à lèvre.

- Saint Patrick Cathedral  : cernée par des gratte-ciel de tous les côtés

- Rockfeller Center :  centre très agréable composé d'un Building surmonté d'un observatoire, d'une plaza  sur laquelle  une statue dorée de Prométhée domine la fontaine et entouré de nombreux bars

 

J4 rockfeller center

 

- Grand Central Station : magnifique avec sa grande verrièrre.     

 P1020440

 

- Hyatt Hôtel : avec son superbe hall  en marbre noir décoré de magnifiques bouquets blancs.

- Chrisler Building : dominé par une grande flèche d'acier qui en fait le symbole le plus élégant de Manhatan, le hall d'entrée tout en marbre et aluminium.

 

CHRISLER BUILDING

Nous prenons le métro "Grand Central" 42e street pour aller à la 21e street, nous avons RDV dans une agence de location d'appartement. Quelle surprise ! acceuil dans des bureaux (un bazar innomable) après discussion nous voilà parti pour visiter deux appartements. Nous en retenons un qui se trouve 3e rue, il est grand mais pas terrible, mais nous acceptons car nous sommes fatigués de chercher.

 

Nous allons en taxi à Greenwich village que  nous parcourons à pied  :

-  traversée de "Gay Street" , ensuite  "Sheridan Square" où  sont érigées quelques statues blanches de couples d'homosexuels femmes ou hommes qui reflètent bien la forte présence de la communauté homosexuelle du quartier.

P1020456-copie-1.jpg 

- A l'angle de Grove et Bedfort Street façade l'immeuble où vivent les héros de la série télévisée "Friends" et dans la même rue la maison la plus  étroite de New York  (N° 75 1/2).

 

P1000599.jpg 

Continuation dans le quartier "Little Italy",  arrêt pour boire un verre à un café italien. 

Little Italie 1

 

Nous rejoignons "West Village", nous traversons  "Washington Square" avec ses nombreux écureuils et son Arc de Triomphe de style Beaux Arts inspiré de ceux de Rome et de Paris " le Washington Centenial Mémorail Arch" érigé pour comémorer le centenaire de l'accession à la présidence de Georges Washington. 

 

P1020470 

Arrivée à l'emplacement d'un parking entouré de grilles sur lesquelles sont accrochés des carreaux peints en hommage aux victimes du 11 septembre 2001 et intitullés "Tiles of America".

Nous prenons un taxi pour rejoindre l'Empire State Building,  le building le plus célèbre de la 5e avenue, vit toujours des heures de gloire. Construit en 1930 en  14 mois et  depuis l'effondrement des Twin Towers le 11 septembre 2001,  il est devenu le gratte-ciel le plus haut de Manhatan 448 mètres au bout de la flèche. Nous montons en 1 minute les 80 étages, puis nous reprenons un autre ascenseur jusqu'au 86e étage. De jour comme de nuit le spectacle est vraiment extraordinaire du  haut de cet observatoire.

 

empire-state-building.jpg

 

Du sommet, on se rend mieux compte que l'on est sur une île "Côte Ouest" le New Jersey et "Côte Est" Queens et Brooklyn ainsi que les ponts qui relient à Manhatan.

Mais les vues les plus spectaculaires demeurent sur les  cotes  Nord et Sud  :

- Nord : tous les gratte-ciel et le poumon vert de "Central Park" et au  loin  Harlem et le Bronx

- Sud : Financial District, la statue de la Liberté

De ce sommet nous voyons les différents buildings que nous avons vu le matin en marchant ce qui nous aide à mieux nous situer, comprendre. 

NYC c'est çàNYC ,mais aussi çà

La nuit commence à tomber et nous montons au 102e étage, ici l'observatoire est entouré de vitres, mais la vue est toujours aussi belle. 

Retour au "Saint Mark Hôtel" pour rechercher nos bagages et les transporter à notre apparttement sur la 3e avenue.

Comme il est très tard 23 h , dans notre quartier pour diner nous trouvons seulement  une chaine ouverte  "Delicatessen".

 

 Jour 5 : Mardi 25 mai 2010

Départ en taxi pour la statue de la Liberté, nous passons devant le pont de Brooklyn. Nous patientons 1 h 30 parmi une immense foule qui attend pour prendre le boat , heureusement qu'il fait  beau temps.  Nous montons dans le bateau de 11 h 30, Manahtan et le financial district sont très dégagés, belle vue sur New York.

Promenade sur l'île de la statue de la Liberté, nous ne pouvons pas monter dans la statue, il faut réserver un an avance (seulement 240 personnes par jour peuvent accéder au sommet) mais surprise notre passe ne comprend pas la visite du musée ni même la plate forme de la statue, nous nous contenterons de l'admirer que du bas. Continuation en bateau juqu'à Elis Island pour voir l'intéressant musée de l'immigration qui donne un aperçu de ce que fut l'immigration aux USA. 

P1000647.jpg

 

Juste en face du quai ou nous débarquons, le parc proche des "Twin Towers " , expose une flêche miraculeusement retrouvée intacte dans les décombres.Elle doit être restaurée pour reprendre sa place dans le ciel.

 

statue twin tower

 

Retour vers 14 h 30, marche à pied pour aller déjeuner  à   "Stone Street " dans une très bonne pizzeria.

 

P1000672.jpg

 

Ensuite visite de "Financial District", district situé à l'extrême Sud de l'île de Manhatan où sont implantés les grandes Sociétés financières dont la Bourse de New York , la Banque Centrale et plus célèbre "Wall Street". A noter  la statue d'un toreau symbole de la toute puissance de Wall Street .

 

P1020649

 

Au milieu de ses innombrables gratte-ciel démésurés ont a l'impression d'être devenu lilliputien .

Nous allons voir l'emplacement des "Twin Towers" qui est en chantier, en face sur un  mur un hommage est rendu sur des grandes plaques en bronze aux pompiers disparus en bravant les flammes pour secourir  les victimes du 11/09/2001. 

P1000685.JPGP1000680.JPG

 

Dans le quartier nous allons faire du shopping au magasin Century 21.

Poursuite de la promenade  par le quartier Chinois avec len antrant  la statue de lin Xehu , la petite rue des barbiers. Little Italie où nous prenons un verre et dinons. Ensuite retour à l'appartement en taxi.

 

Jour 6 : Mercredi 26 mai 2010

Nous prenons un taxi  qui traverse  le "Brooklyn Bridge" d'une longueur de 2 km, il relie Manhatan au quartier de Brooklyn, c'est le plus ancien pont suspendu des Etats Unis .

 

P1020711

Le taxi nous dépose à "Brooklyn Heights Promenade" magnifique point de vue sur Manhatan et le  Brooklyn Bridge. Marche le long d'une promenade qui surplombe l'Est River le long de jolies maisons en brique rouge. Nous remontons la colline  peu de touristes jusqu'au  centre de Brooklyn nous nous arrêtons aux grands magasins MACIS pour faire du shopping.

 

P1000701.jpg

Pour revenir nous ne trouvons pas de taxi et donc nous marchons pour prendre le métro dans un quartier austère longeant une voie ferrée  pour déjeuner dans un restaurant "Diner" il s'agit d'un wagon aménagé pas terrible. Nous rencontrons énormèment de  juifs Amiche on se dirait dans un autre monde.

Nous trouvons un taxi pour revenir dans la 5e avenue au Guggenheim Museum. Musée avec une très belle architecture en hélice,  quelques beaux tableaux de Picasso..... mais le reste des expositions un peu "louffoque.

 

 J6musee gugue nheim

 

Nous rentrons à pied en parcourant la mythique 5e avenue bordée d'immeubles cossues avec portiers et hôtels de luxe  jusqu'à Rockfeller Center (du 89e Bloc jusqu'au 49e bloc).

Nous montons au sommet du Rockfeller Center, pour admirer l'architecture de Manhatan et surtout la vue sur l'Empire State Building.

 

      ny vue de l'empire state

 

Continuation sur  Times Square, quartier des cinémas, des thétatres et des grands hôtels.Androit symbolique, extraordinaire de New York. Les dizaines d'écrans publicitaires géants diffusent un flot d'images scintillantes 24 H/24 H  et illuminent tout le quartier le soir  venu c'est magique !

 

time square

 

 

Nous visitons l'immense boutique MMS avec une profusion de gadgets  très colorés à l'image des dragées.

 

time square boutique mms 

Diner dans une chaine pas terrible Ribs.... Retour à l'appartement à pied. 

 

Jour 7 : Jeudi 27 mai 2010

Petit Déjeuner au Mac Do, taxi jusqu'au Metropolitain Museum où nous visitons en particulier la collection Picasso et l'expostion temporaire sur la mode.

Retour en partie à pied en longeant Central Park par la 5e avenue puis nous prenons le métro pour rejoindre "Times Square" afin de réserver un spectable pour le soir, nous choississons la Comédie Musicale  "Le Roi Lion" dont le prix des places reste cher mais le spectacle a un succès internationnal. 

Déjeuner au Hard Rock Café. Après-midi consacré au shopping magasins, Lewis, jouets,  Tifany, Esprit, HM etc ....

Retour à l'appartement pour se couvrir car il commence à pleuvoir.

Soirée au 48e étage du Mariot à Times Square, restaurant qui a une plate  forme qui tourne sur elle même en 1 heure de temps et permet d'(admirer les différents buildings éclairés, buffet correct...... On y vient surtout pour la vue.

 

vue-du-mariot.jpg

 

 

Jour 8 : Vendredi 28 mai 2010

Petit Déjeuner au Mac Do, départ en taxi pour nous rendre à une très grande boutique informatique H et B  qui a un énorme choix mais nous achetons rien car nous sommes indécis et de plus l'ambiance nous déplait.

Nous reprenons un taxi pour aller voir une grande boutique Ralph Lauren, mais c'est cher, nous continuons à pied jusqu'au MOMA. Visite du musée encore des peintures de Picasso dont les Demoiselles d'Avignon, des tableaux très modernes et nous terminons par une salle où sont exposés des splendides tableaux plus connus de Riviera, Matisse, Gauguin, Van Ghog.....

Nous décidons de retourner déjeuner dans le Financial District dans la  Pizaria de rue Stone car nous avons beaucoup apprécié la Pizeria, et de plus, l'ambiance de la rue est piétonne et très agréable.

Nous remontons à pied à Wall Street arrêt à l'église Saint Paul où sont exposés différents objets receuillis lors de l'attentat du 11 septembre 2001. 

Nous reprenons un taxi pour Times Square  pour assister à la comédie musicale le Roi Lion qui débute à 20 heures. Très beau spectacle, le suivi des dialogues en anglais a été difficile heureusement que l'histoire est facile, mais  la salle  bien trop climatisée et froide.

 

theatre le roi lion

Roi-Lyon.jpg

 

Diner au restaurant Junior "Hamburger" et nous gouttons au fameux Cheese Cake.

Promenade à Times Square et retour à Pied.

 

Jour 9 : Samedi 29 mai 2010

Nous allons rendre les clés de l'appartement à l'Agence de location et déposer les bagages.

Journée consacrée aux derniers achats, boutique informatique, Lewis, Desigual, les produits de beauté "bio" etc....

Déjeuner rapide, et départ pour l'aéroport en taxi pour  un décollage vers 19 h.

De nouveau, nous ne pouvons obtenir des places côte à côte car nous arrivons trop tard . Le voyage se déroule bien et nous arrivons à Genève Dimanche matin vers 9 h.

 

 

Jour 10 : Dimanche 30 mai 2010

Bus jusqu'au studio de Laurène, le temps est très maussade, vers 13 h nous partons déjeuner dans la vieille ville de Genève.

Dans l'après-midi, bus pour l'aéroport et embarquement sur Easy Jet pour Nice.

 

Repost 0
lemondedhelene - dans USA
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 12:19

 

Quinze jours pour découvrir le Mali à travers ses villes mythiques (Bamako - Ségou - Djenné - Tombouctou), son fleuve le Niger et l'incontournable pays Dogon. Le tourisme Malien n'est pas organisé pour une échappée en solo ou alors il faut avoir beaucoup de temps à perdre pour gérer soi même, les hôtels, les transports, et les visites. Nous avons donc confié cette tâche fastidieuse à l'Agence de voyages Chemin des Sables.

J1. Paris -> Bamako

Roisy le 18 novembre 2008, 6 h du matin, guichet 41. 

Nous plongeons directement dans le pays. La queue pour atteindre le guichet est indescriptible, d'énormes valises, cartons, sacs, encombrent le passage. Les voyageurs essentiellement Maliens pressés probablement de rentrer au pays gigotent dans tous les sens. En un mot nous sommes au marché de Bamako, le personnel chargé du maintien de l'ordre est complètement dépassé.

aeroport.jpg

Après 5 h 45 de vol et une escale à Agadir, nous arrivons à Bamako. Présentation du guide Momo qui ne nous quittera plus durant 15 jours, et d'un couple de Normandie Anne et Jean Claude qui vont faire partie du voyage.

J2. Bamako -> Ségou

35° à l'ombre, le choix est fait, crème, tee shirts, casquette, lunette de soleil à la "Aldo Maccioni" et direction le hall de l'hôtel pour rejoindre Momo, Anne et JC et faire connaissance de Adama notre chauffeur. Matinée chargée, tour de ville, musée National, marché artisanal et de la récupération avant de prendre la route pour Ségou à bord d'un vieux 4 x4, mais bien entretenu par Adama.

Le tour de ville ne présente aucun intérêt particulier, mais nous donne un bon aperçu de la capitale, le Musée est très agréable, nous l'avons beaucoup aimé. Nous achevons cette matinée au marché artisanal et de la récupération. Ne passez pas à Bamako sans aller le visiter, ça vaut le détour, on y trouve de tout à partir de la récupération de la ferraille. Des malles, des cantines, des sceaux, des brouettes, batteries de cuisine et 100 autres objets. D'autres matériaux sont utilisés, pour d'autres réalisations. Allez voir ce marché, vous ne l'oublierez pas. 

marché artisanal 2 Marché de Bamako
Marche-Artisanal-B.jpg Marche-artisanal-BB.jpg


Nous voilà enfin sur la route en direction de Ségou, ouf!!!, enfin les grands espaces. La ville est au bord du fleuve, de nombreux artisans vendent de belles poteries, des femmes lavent et font sécher leur linge sur des galets, pendant que d'autres femmes et enfants se lavent dans le fleuve. 

POTERIE DU SEGOU

laverie

Nuit à l'hôtel "Indépendance" sympathique avec sa piscine.

J3. Djenné

En route pour Djenné, au bord du fleuve passent des pinasses. Nous nous arrêtons dans un joli village aux greniers de mil et sorgho superbement bien décorés, plus surprenant la bière locale "le dolo". Nous y avons goutté pour vous (faut pas mourir idiot), ben ! faut aimer.

grenier à grains 2

Village-sur-la-route-de-Djenne.jpg

Village-sur-la-route-de-Djenne-2.jpg

Et pour finir la ballade guidée avec le chef de village. Au Mali il est préférable de demander l'autorisation de visite, il y a toujours un endroit sacré dans le village, il est souhaitable de ne pas y marcher dessus par erreur. 

Nous reprenons la route pour Djenné passage du fleuve en bateau pour rejoindre l'autre rive, déjeuner dans une auberge typique dans le centre. Arrivée à l'hôtel Djenné campement en début d'après-midi, et repos car il fait très chaud.

Hotel-a-Djenne-copie-1.jpg

Ensuite, promenade en ville, nous longeons l'importante mosquée de Djenné construite en banco. Le plus grand édifice au monde en terre crue ou adobe.

m.Djenné

mOSQ DE Djenné

Dommage que les environs soient si sales. Magnifiques demeures de différentes styles arabes et soudanais... Cette citée soudanaise métropole du delta central du Niger, mériterait qu'on prenne soin d'elle. Mon coup de coeur.

Rue-de-Djenne.jpg

J4 à J6. croisière sur le fleuve

Un dernier tour dans les rues de Djenné à pied, après le PD et départ pour MOPTI. En route arrêt pour voir passer de nombreux troupeaux de zébus en transhumance. Déjeuner à MOPTI à l'hôtel SIBY, une petite visiste au musée de la perle et sortie de la ville par la piste. Passage en bac avec le 4 x 4 d'un bras du Niger puis piste jusqu'à l'embarcadère de notre pinasse. Nous prenons place à bord avec notre équipage (capitaine, mousse, aide cuisinière "whoa" et notre Momo).

Les touristes au complet, c'est l'heure du café. 

l'équipe

 

L'équipage.Dans le fond le capitaine, devant Momo et la cuisinière.

L-equipage.jpg

La navigation est très agréable, à notre demande la pinasse s'arrête pour nous laisser découvrir les villages de pêcheurs saisonniers et fermiers. Les habitants sont très accueillants et puis il y a la faune et la flore qui n'est pas exceptionnelle, mais reposante. Enfin, arrêt pour le bivouac sur une plage installation des tentes, feu de camp diner et ensuite soirée folklorique avec l'équipe qui au son du tamtam danse. Le bruit a attiré de jeunes villageois du coin, d'abord timidement en se cachant derrière les roseaux, mais la danse et la musique, ils ont le rythme dans la peau et très vite nous les avons retrouvés au milieu de la piste fermée en cercle autour du feu de camp. Encore un moment magique. 

o mon bateau ho ho ho ho

1ier-nuit-sur-le-Niger.jpg

1ier-nuit-sur-le-Niger-2.jpg

Trois jours de navigation sur le Niger pour atteindre Tombouctou c'est un long fleuve tranquille. Les arrêts dans les villages de pêcheurs sont sympathiques. Dommage que les enfants rendent nos visites oppressantes.Cadeau, cadeau... 

Notre pinasse est trés agréable pour naviguer sur le Niger. 

Pinasse


Le mois de novembre est un mois important pour la pêche le poisson y est séché sur place et vendu à la ville. Il y a aussi le riz qu'ils cultivent dans les rizières le long du fleuve Niger.

la moisson

Déjeuner le midi d'un énorme poisson (capitaine) acheté dans un village. L'un des meilleurs du fleuve Niger (à en croire Momo).

momo et son équipe

Nuit sur la plage après BIAFOUNKE.

Levée très tôt 6 h. La route est encore longue. Pendant que nous replions les tentes et que nous nous brossons les dents, un pêcheur et sa fille sont là, et nous regardent emballer le matériel, droits comme des piquets, ils nous observent sans rien dire. Le départ est annoncé, la pinasse reprend ses droits au milieu du fleuve. Alors sans précipitation l'homme sort un sac de toile se dirige vers les cendres de notre feu de camp, creuse avec sa jambe le sable qui l'entoure et récupère le bois non consumé, reprend la main de sa fille et quitte la plage. C'est encore un moment fort que je viens d'observer, je me sens un peu mal à l'aise sans savoir pourquoi.

Arrêt dans un village, visite du petit marché très rudimentaire ensuite nous marchons jusqu'à l'hôtel campement pour y boire une bière. Le Barman est parti, le frigidaire est fermé à clé. Nous repartons sans boire sous le soleil qui se fait de plus en plus fort.

Repas à bord, viande riz, potiron, aubergine accompagné d'une sauce au beurre de cacahuète.

Vers 15 h arrêt dans un village avec des cases en dur et en natte (touareg) nous donnons quelques tee shirts. Arrêt pour le bivouac sur une belle plage. Soirée autour du feu de bois avec quelques nomades qui sont venus nous rejoindre au son du tamtam.


3-iem-nuit.jpg

3-iem-nuit-B.jpg

J7.

Réveil au levée du soleil, il n'est pas encore 6 heures. Pliage du matériel et embarquement. Visite d'un petit village propre et joli mais peu de monde dans les rues car ils sont partis aux travaux des champs.

VILLAGE 2


Continuation et arrivée à 9 H 30 où le chauffeur de notre 4x4 nous attend. C'est la fin du voyage en pinasse. Les adieux au bateau et son équipage et route jusqu'à Tombouctou. 

Les-adieux-a-la-Pinasse.jpg

Arrivée à l'hôtel Colombe, nous posons nos bagages et partons pour le marché artisanal, ensuite le marché général et le musée des manuscrits anciens. Tour en ville et déjeuner dans un restaurant en face du monument de la paix. 

Retour à l'hôtel et repos jusqu'à 16 h, chaleur oblige.

Ballade en ville pour voir la principale mosquée "Djeugarelber", les belles maisons où ont séjournés le français René Caillé ou encore l'allemane Henriech Barth. Jolie ville bien entretenue.

habit de rené caillié

maison alexander gordon laing

mosquée de tombouctou rue de Tombourtou


Musée ethnologique sans grand intérêt. Fin d'après-midi, surprise ballade en chameaux pour rejoindre les portes du désert ou nous attend un excellent diner "méchoui, couscous" en plein désert. 

Tombouctou 1 Tombouctou 2


J8. La route vers le pays Dogon

Debout très tôt 5 heures du matin Pd et départ pour prendre le bac à Kourioume.

Pas déçu, de quitter l'endroit, les touaregs d'ici, n'inspirent pas confiance.L'atmosphère est plutôt glaciale.

Route très dure et fastidieuse jusqu'à Douentza. Nous nous arrêtons dans les campements Peuls très pauvres, l'école une hutte de paille nous donnons des cahiers, des stylos etc....

Arrivée à Douentza pour déjeuner ensuite piste très difficile. Arrivée à notre campement très rudimentaire, dîner et nuit difficile avec la chaleur. 

Notre chambre

J9 à J11. Le pays Dogon

Levée tôt, pour une marche de 3 h 30. Visite de deux villages Tellem très beaux Yendouma et Yendouma Ato. Nous visitons l'école composée de deux classes, les enfants sont très sérieux. Chacun est convoqué à son tour au tableau noir pour lire à haute voix les textes écrits par l'instituteur. Ils sont heureux et avide d'apprendre. C'est encore un moment magique. Nous faisons un don d'argent à l'instituteur, les fournitures et les livres sont rares. 

Ecole Dogon


Logement comme d'habitude très sommaire. Diner et nuit très tôt car comme d'habitude nous n'avons pas d'électricité.

J10.

Levée très tôt 6 h 30 et départ pour une randonnée et voir enfin un village dogon sur la falaise au dessous du village des tombes Tellem, nichent dans les excavations rocheuses. Les dogons utilisent des cordres qu'ils fabriquent eux-mêmes pour hisser leurs morts. 

FABRIQUE CORDE pour Cimetière

Village Dogon

Village Dogon-copie-2

Continuation à pied sur Irelli, où nous déjeunons. 

Vers 15 h danse des masques, très beau spectacle. Cette danse de masques est la plus connue au Mali. 


Retour à BANANI à notre campement. Diner puis nuit sur la terrasse car il fait très chaud. 

J11.

Départ pour une longue promenade sur les plateaux dogons. Rencontre de Thomas le chasseur. Nous offrons aux habitants de ces hauts plateaux du Kola acheté la veille par notre guide local. Le kola est un cadeau très apprécié par les anciens.

Chasseur Dogon

Dogon-B.jpg


Après-midi repos mérité au campement. 

J12.

Nous quittons le pays Dogon pour rejoindre la Venise Malienne : Mopti. 

Promenade sur le marché aux poissons fumés les ateliers de fabrication des pirogues et son marché artisanal. Repas au bord du fleuve. Au menu Capitaine grillé. 

Après-midi repos à la piscine du très beau hôtel ou nous passerons la nuit. 

J13

Sur la route de Bamako, arrêt au centre Terya Bugu pour y passer notre dernière nuit avant le retour à Paris. 

Unique au Mali, un petit paradis planté au beau milieu de nulle part, avec son activité agricole, son développement aux énergies renouvelables (panneaux solaires, combustibles, etc...). Vraiment un grand moment, de plus les bungalows sont confortables et très accueillants. 

Teryu Bugu

Terya Bugu

Avec un minimum d'intelligence et peu de moyen financier le Mali pourrait réaliser des dizaines de domaines à l'instar de celui-ci. Mais pourquoi faire !!! Monsieur le Président n'a besoin de rien. Les autres direz-vous.

Chapeau père Bernard Verpieren vous êtes un grand monsieur. Vous n'avez pas bâti une cathédrale mais beaucoup mieux un vrai PARADIS. 

J14-15 

C'est la fin d'un beau voyage, nous rentrons à Bamako, pour rejoindre directement l'aéroport.

Nous n'oublierons pas tous ces visages souriants et accueillants.

visage-du-Mali.jpg


 Retour Paris - Fin du voyage


Repost 0
lemondedhelene - dans MALI 2008
commenter cet article
4 novembre 2006 6 04 /11 /novembre /2006 19:22

Introduction

 L’idée de faire l'Afrique du Sud vient de Françoise et Ernst des amis Parisiens.

C'est en parcourant le catalogue de « Chemins des sables » que ce choix s'est fait. Ernst nous en a parlé et nous en avons parlé à d'autres amis Bab,Chantal et Monique qui se sont jointes au groupe.

Le circuit :  21 nuits en bivouac en traversant l'Afrique du sud, la Namibie, le Botswana et la Zambie avec au bout de cette longue route " Victoria Falls ", une merveille de la nature.

 

Samedi 4 et 5 Novembre 2006.

Nous embarquons à l’heure dans un Airbus A 340-200 de la SAA ( South African Airway), pour Johannesburg avec un changement de vol pour notre destination Cap Town.

Nous sommes attendus pour notre transfert à l’hôtel, mais il manque une place dans le mini bus et je ferais le voyage assis sur le coffre du moteur à l'avant du bus. Sur le trajet d' immenses bidonvilles entourés de barbelés et puis la ville plus accueillante avec son architecture coloniale et ses quartiers résidentiels .

Notre hôtel de Breakwater Front Hôtel est une ancienne prison reconvertie en hôtel et université. Il est très bien placé à une centaine de mètres du « Waterfront » qui est l’ancien port transformé en zone touristique devenu le point central du shopping et de la restauration de la ville. 

 

Hôtel de Breakwater . 

Avant : la prison.

 

 

DSC00208.JPG

 

Aujourd'hui : l'hotel.

 

hotel-a-cap-Town.jpg

 

La journée est ensoleillée et nous avons une superbe vue du port où l'on peut voir  " Table mountain ". Principale attraction de la ville.

Waterfront. 

 DSC00210.JPG 

En fin de journée débriefing avec notre guide David qui est également notre chauffeur et occasionnellement notre cuisinier. Présentation du groupe composé 2 canadiennes, 1 américain, une Tchèque, 1 parisienne, un couple de Toulon, un autre  d'Orléans et de Ibou stagiaire africain  francophone et notre petit groupe (Francoise&Ernst, Bab&Chantal, Monique, et nous deux Jo&Helene).

Le soir dîner au Waterfront  et retour dans notre prison pour y passer une douce nuit.

 

Lundi 6 Novembre 2006.

Déjeuner copieux, prise de connaissance du véhicule un vieux Mercedes de 20 places. Equipé à l’arrière de 2 congélateurs et d'un espace aménagé pour y entreposer les toiles de tentes et nos bagages.

L’ensemble est surélevé et sous le plancher se trouve des compartiments pour la nourriture et la batterie de cuisine.

 

Le-mercedes.JPG

 

Notre première visite est réservée à Table Mountain avec sa vue imprenable sur la ville. Nous traversons la ville et ses faubourgs superbement bien agencés par de petites maisons de style hollandais aux frontons peints de différentes couleurs pastels.Cette architecture est l'oeuvre de la compagnie hollandaise des indes orientales arrivée à Cap Town  en 1652 . Plus rien à voir avec les bidonvilles qui mènent à l'aéroport.

L'ascension se fait par téléphérique ou à pied, là  haut la vue est superbe et imprenable sur Cap Town, on aperçoit même Robbin Island ou se trouvait la prison de Nelson Mandela. L'immense plateau offre aux marcheurs 3km²  de sentiers de randonnée balisés. On peut y voir des cavernes et des grottes qui permettent de s’adonner à la spéléologie, dans un cadre exceptionnel car contrairement à la plupart des grottes, celles de " la Montagne de la table" sont creusées dans le grès et non dans le calcaire.

DSC00215 DSC00231

Nous quittons Cap Town, le voyage en direction du cap de Bonne Espérance, trés beau. Sous le soleil la mer est d'un bleu azur indescriptible et si l'on a de bons yeux on peut apercevoir au loin des baleines.

Nous roulons en direction du Nord c'est vraiment le début de notre "grand trek", en bord de route nous rencontrons des babouins, des autruches sans compter la flore qui est magnifique "Kin protea" plante unique en Afrique du Sud, des champs de blé en pleine moisson et non loin des montagnes escarpées.

 

king-protea.jpg

DSC00233.JPG

Au bout de 3 heures de route nous nous arrêtons en Camp William pour installer notre premier bivouac, David nous apprend à monter une tente igloo. Le principe est astucieux, rapide et finalement simple, contrairement au pliage qui nécessite plus d'attention pour les remettre dans leurs sacs d'origine aprés chaque bivouac. 

DSC00238 DSC00235.JPG
DSC00234.JPG DSC00236.JPG

 

Le soir excellent diner et première nuit sous la tente et nous avons un peu de mal à trouver le sommeil car la route qui  passe à proximité est bruyante.

 Mardi 7 novembre 2006 

Levé matinal à 5 h du matin, nous avons une longue  route à faire  650 à 700 km. La route est monotone, bordée par de grandes terres arides protégées de barbelés. Déjeuner en route d'une bonne salade cuisiné par Komaillo notre cuisinier aidé par Ibou et David, sous les eucaliptus décorés de nids d'oiseaux suspendus aux branches comme des boules de Noêl.

Vers 15 h nous passon le fleuve Orange et la frontière entre l'Afrique du Sud et la Namibie.

 

DSC00240.JPG

et une dizaine de kilomètres plus loin, notre campement "Felix Unité" bien agencé avec de jolies pelouses en escaliers qui descendent vers les rives du  fleuve "Orange". Dès notre sortie du bus, nous sommes surpris par un vent très chaud. Nous pouvons laver notre linge qui sèche en 10 mn !

 

DSC00241.JPG

Monique et Chantal ont amené une bouteille de champagne que nous buvons avant le diner.

Diner BBQ, la viande semble être une spécialité en Afrique Australe.

Pour finir la soirée nous allons avec Françoise et Ernst, prendre pot dans un bar ou de jeunes anglaises et des Sud Africains ingurgitent pas mal de vin blanc et de bières ce qui les rend bien joyeux.Fin de soirée sympatique. 

 Mercredi 8 novembre 2006

Nous partons pour un petit trajet jusqu'à Aï-Aïs station thermale à la sortie de Fisher Canyon, ici la chaleur est élevée, sans vent à cause des montagnes désertiques qui l'entourent .

Impossible de venir jusqu'ici, sans profiter des bains. A l'intérieur nous revivons l'atmosphère, l'eau et l'architecture conjugués donnent un grand moment de bien être dans ce désert.           

Nous nous baignons dans des jacuzis aux eaux très chaudes.Baignade également à l'extérieur dans une grande piscine ou l'eau est toujours aussi chaude.

 

DSC00247 DSC00248.JPG
DSC00244.JPG DSC00246

 

Déjeuner sur place, sous une tente puis route jusqu'au camping "Road House". 

En cours de route, nous nous arrêtons pour une leçon de botanique, David nous montre un kokerboom qui tient son surnom d' arbre carquois du fait que les indiens bushmen utilisaient ses branches légères pour en faire des carquois et y ranger leurs flêches empoisonnées.Tout autour des buissons de branches vertes d'un mètre de haut. Quand on casse les rameaux s'écoule un suc blanchâtre qui servait à empoisonner la pointe des flêches.

DSC00255.JPG

 

 

DSC00253.JPG

Dans l'après-midi la baignade à la piscine s'impose dans ce désert chaud et sec.

En fin de journée nous partons voir le coucher de soeil sur "Fisch River Canyon" qui serait le plus grand canyon après celui du Colorado. C'est vrai, c'est impressionnant surtout avec cette lumière du soir. Nous faisons une promenade de 3 km en suivant la ligne de crête du canyon avec beaucoup de prudence, ici le vent violent balaye trés fortement en direction du ravin.

 

DSC00267.JPG DSC00269.JPG
DSC00268.JPG DSC00263.JPG

 

A l'arrivée au camp, apéritif en attendant le coucher du soleil. Au cours du dîner David nous recommande de porter dans ce camp des chaussures fermées à cause des scorpions trés dangereux. A peine a-t-il dit cela que deux spécimens traversent l’espace où nous sommes assis, un gros jaune et un plus petit noir. Notre guide nous explique que la dangerosité de ces bêbettes, proportionnelle à la taille des pinces : plus les pinces sont grandes plus il peut se défendre et donc utilise moins de poison pour neutraliser. Dans un cas ou un autre, vaut mieux les éviter.   

Camping Road House .

DSC00277-copie-1.JPG DSC00278.JPG
DSC00276.JPG DSC00275.JPG

 

Jeudi 9 novembre 2006

Départ très tôt pour 600 km en route nous voyons des Konw, des Spring Bock, des autruches et d'immenses nids d'oiseaux, qu'ils construisent continuellement jusqu'à l'écroulement. 

DSC00280.JPG

Pour le déjeuner nous nous arrêtons dans une petit village avec trois maisons réparties autour d’une station service et un enclos à vaches. Notre consommation d'eau est de plus en plus importante et nous passons de la bouteille de 1litre ½  à la bombonne de 5 litres.

DSC00286.JPG DSC00287.JPG

 

A 15 h nous arrivons au campement de Sesriem, pas terrible, la piscine est a sec, dommage car il fait très chaud. Nous découvrons à côte de nous des allemands qui voyagent avec un car et un wagon contenant de petits caissons qui servent de lits aux voyageurs, c’est étonnant il ne faut pas être clostrophobe ! Un vent violent se lève tout d’un coup emportant une tente et en renversant d'autres. Pour la première fois nous devons fixer les tentes sur un sol très dur où les piquets ont du mal à s'enfoncer sans se tordre.

Diner d'un BBQ et nuit.

Vendredi 10 novembre 2006

Nuit très courte, levée à 4 h 50, départ très rapide à 5 h 10 pour le levé du soleil sur les dunes du Namib "Sossusvlei" et "Deadvlei". Pour cela nous faisons une heure de route dans un paysage grandiose qui s’illumine lentement avec le lever du jour, au fil des kilometres les collines rocheuses font places aux dunes de sables reposantes aux couleurs orce et orange à la fois..

Nous partons pour une promenade de 5 km à pied dans ces dunes aux couleurs changeantes. Nous voyons la flore du désert "concombre du désert", nécessaire à l'alimentation des animaux vivant dans ce milieu, ils les cassent pour s'abreuver. Nous voyons un oryx magnifique, des bibiches, des autruches ..... 

 

 

DSC00358.JPG

 

DSC00302.JPG

 

 

DSC00315.JPG DSC00297.JPG
DSC00312.JPG DSC00289

 

Passage dans le lit d'une ancienne rivière assèchée sur laquelle apparaissent les empreintes de pattes d’oiseaux.

Nous escaladons une dune, après bien des efforts sous la chaleur, mais au sommet une vue grandiose !! une dune courbe encercle un lac asséché blanc où se dressent des arbres morts : sossusvlei. 

Notre guide ne veut pas que nous refassions les 5Km à pieds car il est déjà 11h et le soleil tape vraiment très fort.

 

 

DSC00310.JPG DSC00321.JPG
DSC00295.JPG DSC00300.JPG
DSC00325.JPG DSC00326.JPG

Après-midi repos au bord de la piscine sous un soleil de plomb.

17 h départ pour une promenade au fond d'un petit canyon de "Sesriem".  

DSC00329.JPG

Samedi 11 novembre 2006

Départ très tôt la route va être longue. Nous faisons une halte dans un endroit appelé Solitaire qui porte bien son nom car à part la station-service-hôtel-restaurant-boutique il n'y a rien d'autre à des kilomètres à la ronde.

DSC00332.JPG DSC00333.JPG

Nous y dégustons un café accompagné d'un "appel-pie réputé comme le meilleur de Namibie. Nous reprenons la route et traversons le parc du Namib-Naukluft et de ses montagnes qui porte le nom, Kuiseb pass et Kuiseb canyon. Sur la route nous avons droit à un cours de botanique. David arrète son Mercedes pour nous montrer des " Welwitchia Mirabilis ", plantes millénaires qui vivent sans eau.

 

DSC00344-copie-1.JPG

 

 

DSC00345.JPG

La vallée de la lune au paysage aride et aux roches  vieilles de 450 millions d'années.

DSC00355.JPG

 

 

DSC00340.JPG

Encore un peu plus de 200 km et nous verrons la mer le port de Walis Bay, stratégique pour le commerce maritime car il s'agit du seul lieu pouvant accueillir un port en eau profonde le long de la côte Atlantique de la Namibie. Plus loin, arrêt dans un canyon, un panneau rappelant qu'ici passe le Tropique du Capricorne.

 

DSC00359.JPG

Nous longeons la côte sur 30 km pour arriver à Swokapumd, nous nous arrêtons dans une agence de tourisme pour une réunion d'information sur les différentes activités et curiosités de la ville. Demain sera pour le groupe et nos accompagnateurs journée libre.

Déjeuner sur le parking du centre commercial, puis petit tour de ville et ravitaillement avant de reprendre la route pour rejoindre un campement sauvage en plein désert. L'endroit est sympathique et très bien aménagé pour accueillir des campeurs. Inconvénient  majeur il n'y a pas de douche. Chacun profite des derniers rayons de soleil pour faire une petite grimpette sur les collines avoisinantes et admirer le paysage et la flore sauvage, une multitude de toute petites plantes avec de belles fleurs violettes, jaunes et blanches duveteuses.

 

 

DSC00350.JPG

 

DSC00352.JPG

Au dîner, un  excellent  barbecue de boeuf préparé par notre cuisinier, accompagné de pain à l'ail, des pommes de terre à la diable et d'un vin blanc. Après le repas, David fait son debriefing et nous recommande pour cette nuit la plus grande prudence,<<  évitez de sortir de vos tentes cette nuit, l'endroit n'est pas très sur des guépards en quête de nourriture peuvent s'en rapprocher >>.

 

Chantal consigné à domicile.

DSC00361.JPG

 

Dimanche 12 novembre 2006. 

Retour à Swakopmund, cette ancienne colonie allemande au bord d'une mer  sans âme et un désert inhospitalier. En 1884, la canonnière allemande " Wolf ", hisse le drapeau du Reich, en août 1892 la ville est officiellement fondée. Les premiers colons, qui s'y installent ne sont pas nombreux,120 soldats allemands et une quarantaine de civils. Pas étonnant aujourd'hui d' y trouver leurs empreintes à travers l'architecture des demeures splendides en colombages et le développement d'une infrastructure économique nécessaire au développement de la ville. Ce bout du monde semble totalement enfermé sur lui même, rien ne semble avoir bougé depuis plus d'un siècle. Nous garderons un souvenir extraordinaire d'un repas pris dans l'un de ces restaurants chics de la ville (l'atmosphère à l'intérieur, les objets, l'ameublement , les serveurs noirs qui parlent en allemand aux tenues vestimentaires d'une autre époque), presque indescriptible. Et puis à l'instar de ce restaurant , des boutiques que nous découvrons à travers rues.

 

DSC00376.JPG

 

DSC00366.JPG

 

 

DSC00372.JPG

DSC00378.JPG

Il y a bien sur au port une vie beaucoup plus moderne qui s'est installée avec une ambiance jeune et une architecture new look , mais......., à chacun ses émotions.

Lundi 13 novembre 2006. 

Nous longeons la côte vers le nord pour atteindre " Cap Cross ".  Symbolisé d'une croix de pierre érigée par des marins portugais arrivés là, en 1486. Pour ces navigateurs , c'est le point le plus au sud jamais atteint  par des occidentaux.

Cap Cross est surtout une formidable opportunité d'observer des dizaines de milliers d'otaries sur les rochers et dans l'eau. Pour ma part, je n'ai pas pu supporté l'odeur épouvantable  de ces mammifères et loin de la réjouissance du spectacle. Aussi j'ai pris de loin quelques photos avant de revenir me mettre au chaud dans le mercedes.

 Voilà tous nos phoques heureux qui reviennent au bus, nous pouvons reprendre la route. On quitte la mer, quelques parcelles de désert et nous voila rentré dans une zone semi-aride (savane). Nous avons la chance d' apercevoir quelques animaux (lions, girafes et impalas).

 DSC00419.JPG

 

 En cours de route nous nous arrêtons pour voir des gravures rupestres de Twyfelfontein. C'est une concentration importante de pétroglyphes avec plus de 2 000 figures répertoriées  sur ce site et sur ceux d'Organ Pipe, Petrified Forest, Vingerklip et Burnt Mountain. Prèt de 6000 ans.

DSC00398.JPG DSC00399.JPG
DSC00400.JPG DSC00405-copie-1.JPG

 

 Arrêt plus loin la forêt pétrifiée ou des troncs d’arbres de plus de 30 m ont été complètement minéralisés, le tout avec une précision stupéfiante il est possible de voir les nœuds de branches et même les cercles de croissance.

 

DSC00426-copie-1

 

Mardi 14 novembre 2006 

Arrivée au parc national d' Etosha grande réserve naturelle de Namibie en pleine nature pour y passer la nuit. Sur le parcours nous croissons des zèbres, des springboks etc.... Montage des tentes. Le campement est bien structuré dans un grand lodge qui comprend des bungalows, un hôtel avec piscine, bar, restaurant …

Visite du camps et de la tour d'observation d’où l'on peut voir avec un peu de chance quelques animaux. D'ici la vue est imprenable sur le  lodge et les environs. Un peu de piscine et départ à 17 h pour un safari, il fait encore très chaud, la faune est quasiment nulle les rares animaux que l'on peut voir sont trop loin. Retour au campement deçu de n'avoir rien vu. Il faut savoir que sur les 22 275 km² de superficie qu'occupe le parc, les visiteurs n'ont droit qu'à un 1/3. Super pour la faune qui peut ainsi s'éloigner au moindre bruit d'un 4X4.

Sur le retour un personnage pour le moins surprenant.

 

DSC00432

 

DSC00439

 

En fin d’après midi nous faisons une « game drive ».

Le camp est envahi de petits écureuils pas vraiment farouches.

 

DSC00493.JPG

DSC00498.JPG

Au menu du soir, poulet Grillé et mise au point pour le safari de demain.

Mercredi 15 Novembre 2006

Levé très tôt pour un safari de 4 heures. C'est une faune impressionnante que l'on peut observer de près, lions, girafes, springboks, zèbres, hyènes, éléphants, rhinocéros, impalas, etc.......

Les premières lueurs du jour.

DSC00459.JPG

 

DSC00476 DSC00447.JPG
DSC00442.JPG DSC00515.JPG

Retour au campement, repos jusqu'à 16  heure avant de repartir vers un nouveau safari.

Après le dîner, il est temps  de nous rendre au point d'eau (grosse marre) éclairé la nuit pour permettre aux visiteurs de voir les animaux s'abreuver. Nous ne sortons pas du campement, nous sommes bien protégé de ce refuge animalier, derrière de véritables faussés d'observation sécurisés . La nuit est tombée, les tours d'observation adaptées aux visiteurs sont bien centrées face à la réserve d'eau . Le silence  est total et le flash interdit, le moindre bruit pourrait mettre en fuite, ces magnifiques prédateurs. Le spectacle est saisissant, d'abord les plus forts, les autres attendent plus haut sur les buttes pour descendre. C'est un véritable balai d'observation qui s'engage, chacun est prêt à détaler à la moindre alerte. Nous  ressentons cette même peur et cette angoisse.

etocha-la-nuit-copie-1.jpg

 Pas terrible la photo,mais j'ai que çà.

 DSC00513.JPG

Jeudi 16 Novembre 2006

Départ pour un nouveau campement à l'est de la réserve d’Etosha. On ne voit pas grand chose, parfois une autruche qui passe au loin, et puis une maigre récompense, au bord de la route des lionceaux et leur mèrepas effrayés par l’arrêt de notre véhicule à moins de 3 m d’eux. Ils s’amusent , se roulent dessus. Quelques minutes  plus tard  à l’approche royale du lion le comportement de nos félins change complètement et c’est un autre spectacle qui nous est offert. La route est encore longue avant d’atteindre notre nouveau campement situé autour d’une ancienne fortification allemande réaménagé en hôtel.

Nous sommes envahis des mangoutes qui galopent derrière les scarabées. Baignade avant de repartir pour un safari. 

Le soir nous repartons vers un point d'observation "water hole". Rien d'extraordinaire, mais nous sommes dehors, le ciel est magnifique et la bière excellente. Ce n'est pas le Kenya, pour les safaris mais les panoramas sont grandioses.

Vendredi 17 Novembre 2006.

Nous traversons la ville de Grootfontein, région d’otjozondjupa, nous n’y resterons pas longtemps, il est vrai que la route est encore longue(700 kms), avant d’arriver à destination. Quelques achats rapides avant d' embarquer, dommage nous ne verrons pas la météorite de Hoba. Le paysage change radicalement au fil des kilomètres, nous voyons des villages de cases aux murs en torchis, protégés par des arbustes, des buissons à aiguilles et des carcasses de voitures c'est un peu différent.

Notre campement est au bord du Zambèze. L’aménagement est fait avec humour : la salle de bain avec sa vieille  baignoire à sabots est en plein air derrière une haie de canisses et les toilettes du Paradis, une cuvette de WC installée sur un sous bassement de plusieurs marches le tout dans une végétation luxuriante.

DSC00528 DSC00526
DSC00524 DSC00525

Sur les bords du delta de l' Okacango, le fleuve qui ne trouva jamais la mer se perd dans le désert de Kalahari, il y a dans le campement un coin appelé " le bain des crocodiles ", c'est une cage posé dans l’eau  qui permet de se baigner à l'abris de ces sauriens. J’en ferai l’expérience. Oui OK, mais sans plus, on est a l'étroit et on se sent mal à l'aise.

DSC00521.JPG

Le bar est aussi, trés sympathique. Il y a en décoration des objets venant de plusieurs pays et celui qui attire avec beaucoup d'intérêt et d'envie Ernst c'est une superbe tapette à mouches faite avec un goût exceptionnel. Faut dire qu'il est collectionneur et qu'il doit en avoir chez lui plus de 200. Dommage Ernesto!!! elle ne se vend pas celle-là!!!.

Samedi 18 Novembre 2006.

Le jour se lève sur le fleuve, c’est très beau. Après le petit déjeuner, quelques pas pour prendre nos dernières photos et avoir le plaisir d’apercevoir des hippopotames qui se baignent, dommage de ne pas pouvoir les approcher.

En route vers le Botswana pour arriver à  Maun le campement Audi .

David  nous signale que Maun est réputé pour les voleurs noctambules, la nuit ils s’approchent des tentes, découpent la toile et volent les objets qui traînent. Il nous propose de déposer nos affaires de valeur dans le camion. Il dormira dans le Mercedes et  Komaillot notre cuisinier sur le toit. La nuit a était dure, il n’a fait que pleuvoir, de plus un bruit de musique boum boum juste à côté (mariage) et bien sur la peur du voleur. 

Dimanche 19 Novembre 2006.  

Changement de véhicule pour  2 jours pour nous rendre à la réserve de Moremi à 130 Km de Maun. Les routes qui mènent à la réserve sont très accidentées et les véhicules que nous prenons sont plus adaptés à ce type de parcours. Les deux camions tout terrain sont rapidement mis à rude épreuve, dès que nous pénétrons dans la réserve, le chemin est impraticable, des ornières remplies de boue de plus en plus grandes et profondes , entre ces marécages la route n’est plus qu’un bourbier. Difficile d'y échapper, nous nous embourbons plusieurs fois et malgré les grands courageux qui tentent de pousser le véhicule rien ne bouge d'un centimètre. Aprés plus de 2 heures dans ce "merdier", un 4X4 avec à son bord un vrai chauffeur a pris intelligemment les directives  pour nous dégager de ce pétrin. Nous mettons 7 h pour arriver au campement à 16 h. Quelle joie de monter les tentes sous la pluie. Pas de game drive car il est trop tard, nous allons au bord de la rivière ou hippopotames et éléphants se rafraîchissent. Diner et dodo à 21 h dans notre campement de brousse "Moremi" au confort rudimentaire....

 

Lundi 20 novembre 2006

Départ pour le game drive à 6h30. Les chauffeurs essaient de nous trouver des animaux mais comme il a plu nous apercevons des hippopotames, des bambis, des crocodiles, des impalas, des kodoux et beaucoup d'oiseaux. Encore un enlisement, mais on s'en sort. Retour au camp à 11 h pour le brunch qui est très léger. Nous voyons un troupeau d'hippopotames sortir de la rivière. Ensuite repos, à 15h30  visite d'un petit village d'artisanat avant de repartir pour notre safari et rechercher inlassablement des animaux mais il ne sont pas au rendez-vous. Retour à 19 h bredouille.

Très bon dîner, BBQ de mouton, légumes et riz. Je ne serai hélas pas de la fête, dés la tombée du jour je suis pris d'une forte fièvre, j'ai froid et rien ne peut me réchauffer. La montagne de vêtements qui me recouvre totalement dans ma tente est insuffisante, même si la température à l'extérieur avoisine les 30 degrés. La nuit sera longue mais je finirai par m'endormir. J’ai une petite pensée pour Bab qui s'est occupée de moi, sa présence m'a fait beaucoup de bien.

 

Mardi 21 novembre 2006

Lever à 5h30, déjeuner avec le spectacle des singes voleurs de nourriture puis retour à Audi Camp. Arrivée à 10 h 30, montage des tentes, toilette, nettoyage et piscine. 

Nous allons à 15 h 30 à la ville Maun, internet, courses puis départ pour le survol du delta.

Nous sommes 5 personnes par avion pour un survol d'une durée d'une heure du Delta de l'Okacango. Première partie steppe, puis nous arrivons sur le delta grand marécage avec des hippopotames, des troupeaux d'éléphants, girafes .... Le delta est immense encore peu noyé par les eaux, car nous sommes au début de la saison des pluies. 

 

Bab aux commandes, enfin presque!!!.

DSC00540.JPG

Le delta de l'Okacango .

DSC00546.JPG DSC00547.JPG
DSC00553.JPG DSC00559.JPG

 

Retour dîner et apéritif au bord de la piscine. 

 

Mercredi 22 novembre 2006

Lever très tôt pour une longue route de 670 km. Arrêt au Baobab lodge. Nous voyons un baobab de 4000 ans d'âge. Déjeuner en route. Continuation vers Nata et arrivée au camping "Chobe lodge" .

DSC00567.JPG

 

 

DSC00571.JPG

 

Sur la route de Chobe se sont des champs de sorgho et de tournesol que nous apercevons à perte de vue. David pour la première fois nous fait ses éloges sur l’endroit ou nous allons passer les deux prochaines nuits avec piscine, bar et vue sur le Zambèze. Quand nous arrivons les emplacements qui nous sont réservés sont dans une zone, sans ombre, en pente avec un sol pas très catholique, le bouquet  l’endroit  est en pleine rénovation (projet d’un futur espace réservé à des bungalows). Une forte animosité s’installe avant qu’on est le courage de monter nos tentes.

L’attention retombe et après le montage des tentes nous nous retrouvons tous autour de la piscine donnant sur le fleuve. Pendant le montage les filles s’amusent avec deux petits chatons un blanc et un noir, le lendemain nous apprendrons que l’un des deux a été mangé par un serpent.

Diner au bord de la rivière, Ernst et Françoise ont eu la bonne idée d'aller diner au restaurant du lodge. 

 

Jeudi 23 novembre 2006

Aujourd'hui grasse matinée, levée à 7 h. puis départ en ville pour changer de l'argent et achat d'un tapis de table pour Anne et des portes clefs, il n'y a pas grand chose à voir en ville. Retour au campement ou des sangliers se promènent en liberté sur les pelouses du lodge. Une partie de scrable avec Ernst et Françoise au bord de la piscine, puis déjeuner et à 15 h nous embarquons pour un safari en  bateau sur la rivière Zambeze.

 

DSC00592.JPG

D'un côté le Zimbawe et de l'autre la Namibie, très belle promenade au travers des îlots, nous voyons de nombreux animaux des hippopotames qui broutent l'herbe des berges, ils sont repus et nous avons la chance de pouvoir les photographier entrain de bailler, des crocodiles, vautours en train de dépecer un cadavre d'un hippopotame mort, la famille éléphants, des oiseaux de toutes les couleurs et surtout des ibis plus ou moins grands,  retour au bout de 3 heures au moment ou le soleil décline et les abords du fleuve prennent de très belles couleurs de fin de journée.

DSC00599.JPG DSC00610.JPG
DSC00616.JPG DSC00624.JPG

J'en profite pour vous présenter Kamayo(d) et notre cuisinier(g). 

DSC00622.JPG DSC00625.JPG

 

Soirée calme à boire quelques bière et à jouer au scrabble, nuit au camping "Chobe Lodge".  

 

Vendredi 24 novembre 2006

Ce matin départ très tôt car nous devons traverser la frontière entre le Botswana et la Zambie, ces deux pays sont séparés par le Zambèze.  Une longue file de camions nous annonce l'arrivée de la frontière, mais David arrive à se faufiler jusqu'au poste de douane. Nous rejoignons le bac, le formalités sont rapides et nous traversons au bout d'une demie heure. 

De l'autre côté, c'est un autre paysage qui s'offre à nous, c'est vraiment l'Afrique pauvre. Nous traversons la ville de Livingstone, des immeubles un peu délabrés, sans grand intérêt. Arrivée au très beau lodge "Natufront Livingstone Lodge". Après installation des tentes nous allons à la réunion d'information sur les différentes activités possibles aux chutes Victoria. 

En début d'après-midi, nous partons avec David voir les chutes qui sont la frontière naturelle entre la Zambie et le Zimbabwe. Nous longeons le chemin aménagé sur les falaises qui surplombe les chutes, la vue est magnifique du fond de la faille remonte un gigantesque brouillard c'est la partie la plus impressionnante. Nous faisons le tour des différents points de vue. Au retour nous nous arrêtons devant la statue de l'explorateur Livingstone qui a découvert les chutes il y a 110 ans et au petit musée qui explique la formation de cette faille. 

 

DSC00648.JPG DSC00655
DSC00660.JPG DSC00661.JPG

 

Au retour Arrêt devant la statue de Livingstone, l'explorateur qui est à l' origine de la découvre de ces chutes le 17 novembre 1855, surnommes « victoria falls » en l’honneur de la reine.

DSC00647

A la sortie du parc, visite du petit musée et du marché artisanal en attendant notre taxi (tapisseries, masques, œufs d’autruche finement décorés,….).

 Soirée tranquille a boire quelques bières et faire des parties de scrabble. 

 

 

Samedi 25 novembre 2006.

 

Départ 7h pour l'hôtel " Royal Livingstone ", le cadre de l'hôtel mérite le détour. Le luxe qui s'en dégage est  à l'instar de la beauté du site.

D'une architecture et d'un style British, les grooms sont en short, chaussettes montantes, et casques colonaux. La tenue que porte le personnel de l'établissement varie selon le poste occupé.

 

Nous traversons l’hôtel pour embarquer sur un petit bateau 4 places, Françoise et Ernst sont avec nous. Nous naviguons entre des rochers polis par l’eau, pour débarquer plus loin sur une petite île excentrée des chutes. Nous sommes invités à prendre le verre de bienvenu, puis balade jusqu’au bord des chutes et là vraiment nous sommes à quelques centimètre du vide. Un arc en ciel nous souhaite la bienvenue, c’est géant. Le bruit des chutes recouvre totalement nos voix, il n’y a pas de rampe de protection, le risque de glisser est permanent.

 

Plus tard un petit déjeuner nous est servi sous une tonnelle gentiment décoré et une jeune noire nous raconte l’histoire de la découverte de ce lieu, retour à l'hôtel Royal où nous en profitons le visiter. 

 

Ernst et Françoise nous quittent pour partir faire le survol des chutes en hélicoptère, et nous regagnons la ville de Livingstone à pied et en stop, la ville est pauvre, quelques boutiques et la petite église à voir avant de revenir au Lodge(en taxi).

 

Le soir diner au restaurant du Lodge "Water front" dans une chaude ambiance, devant un  match de rugby entre les Springboks et les All Blacks. Ce soir là, David est accroché au bar avec des compatriotes, les débats accompagnés de bière sont musclés.

 

Dimanche 26 novembre 2006

 

Départ à 7 h route pour Nata. Passage de la frontière Zambie vers le Botswana. Un service d’hygiène nous oblige à nettoyer nos chaussures  "sanitaire" et les roues du camion. Déjeuner en route. Arrivée vers 16 h à "Nata Lodge". Piscine et farniente. Admiration du dîner des lémuriens nourris par le personnel du Lodge à la tombée de la nuit.

 

DSC00679.JPG  DSC00681.JPG

 

 Nous prenons un verre au bar. Diner BBQ et dodo. 

 

Lundi 27 novembre

Comme la vieille la route est  longue pour arriver à la frontière  de l’Afrique du Sud..

Nous nous arrêtons à Francistown grande ville du Botswana, avec un incident fâcheux, Huguette (notre Canadienne) se faire attaquer pour son sa pochette. Elle a suffisamment de ressource pour y faire face et son haussement de voix attire rapidement David et d’autres personnes du groupe.

Encore un bon bout de route et nous arrivons à notre dernier campement sur le bord du Limpopo. A cet endroit  la frontière entre le Botswana et l’Afrique du Sud est bien matérialisé.

Sur la rive opposée passent des impalas.

Mardi 28 novembre

Dernière journée lever  5 heures.

C’est avec beaucoup de nostalgie, que les tentes sont démontées pour la dernière fois après 21 nuits de bivouacs.Après le petit déjeuner, chargement des bagages, passage de la frontière entre le Botswana et l’Afrique du Sud. La route est encore longue pour arrivée à Johannesburg

A l’approche de la capitale, la circulation automobile s’accroit de plus en plus, et nous retrouvons peu à peu la civilisation que nous connaissons que trop bien. Les adieux à l’aéroport à nos compagnons de route et préparation vestimentaire pour affronter le froid Parisien.

 Mercredi 29 novembre 2006

Roissy, C’est fini ! et dire ………….. qu’il faut reprendre le travail.

Ce voyage restera indélébile dans nos mémoires, nous ne pouvons oublier, les chutes Victoria, les déserts, Swakopmund, la faune et  tous ces moments passés ensemble.

 «  Immortalis manet » 

 

Repost 0