Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE PETIT MONDE D' HELENE

LE PETIT MONDE D' HELENE

Partager nos voyages avec ceux qui comme nous ont cette passion.

Publié le par lemondedhelene
Publié dans : #EUROPE
ITALIE du SUD de Naples aux POUILLES. Fin Mars 2017

L'Italie du sud avec Naples pour escale. Le plaisir d'y revenir après tant d'années est resté intact. Mais cette fois, nous comptons nous y attarder plus longtemps et nous confondre avec les Napolitains dans ces vieux quartiers, aux placettes bruyantes et à ses ruelles étroites ou s'accrochent sur de très anciennes façades appauvris, des peintures à la chaux aux multiples couleurs ocres. Mais c'est aussi l'architecture baroque Napolitaine avec le Palazzo Dello Spagnolo, les musées et la cuisine régionale que nous souhaitons y découvrir. Nous avons tracé sur la carte un itinéraire séduisant pour 10 jours pleins, avec la magnifique baie de Naples, la côte Amalfitaine (Amalfi,Ravello,Sorrente...), les sites archéologiques de Pompéi et d'Herculanum pour les plus connus et l'île de Capri (s'il y a du soleil), avant de faire un grand saut vers l'Adriatique et sillonner en voiture de location, la séduisante et belle région des Pouilles, avec le Promontoire Gargano, avant de nous diriger vers Lecce avec au passage l'exceptionnel " Castel del Monte " et les très beaux villages de Matera, Alberobello, Polignano A Mare et Ostuni, puis entamer un retour timide vers Naples avec un arrêt au site archéologique de Paestum, avant d'achever ce séduisant programme à Naples ou nous attend l'avion pour Paris.

Nous ne serons pas seuls, nos amis Françoise et Ernest seront de ce voyage. Nous avons déjà voyagé ensemble et pour les destinations les plus importants; le Mexique, l'Afrique du sud et le Brésil.

 

Mercredi 22 Mars 2017. Paris-Naples 

Décollage 🚀 vers 16h30 sous un soleil timide et un vent froid très désagréable. À l'aéroport nous avons retrouvé nos amis, dix minutes avant l'embarquement. Les formalités et les contrôles passagers deviennent de plus en plus longs et contraignants, j'ai dû forcer(un peu), pour atteindre mon comptoir d'embarquement et gagner quelques minutes précieuses. 

Et voilà enfin Naples. Il fait deja nuit dans notre taxi qui traverse une partie de la ville et ses docks  jusqu'au 248 Corso Umberto, notre immeuble pour les cinq prochaines nuits. Notre Appartement au dernier étage, loué par Airbnb est très grand et spacieux avec beaucoup de fioritures de bon goût à l'Italienne.
Après la remise des clés et les bons conseils de notre hôte nous retrouvons la rue, nous avons tous un peu faim et le premier restaurant que nous trouvons sur une petite placette à deux pas de chez nous, fait l'affaire.

Nous sommes bien à Naples, ruelles sales, étroites et encombrées ou sèche sur les balconnets le linge de la dernière lessive. Plus loin des jeunes attendent sur le trottoir l'ouverture du petit théâtre local. Epicerie ouverte aux étalages envahissants sur la rue, café et pizzeria donnent l'illusion d'un décor d'opérette.

 

Visite de l'appartement.

Lit authentique du XVII siècle.
Lit authentique du XVII siècle.
Lit authentique du XVII siècle.
Lit authentique du XVII siècle.

Lit authentique du XVII siècle.

Le ciel est bleu pour notre première journée de visite de la ville.

Le ciel est bleu pour notre première journée de visite de la ville.

Jeudi 23 Mars 2017. Naples à pieds.

Le centre historique de Naples est l'un des plus vaste d'Europe avec ses 300 églises, cloîtres, monastères, obélisques, musées et nombreux restes de l'époque antique. Une belle palette de curiosité et un choix complexe pour satisfaire les goûts de chacun. 
Nous avons visité la Cathédrale "El Duomo", puis la Chapelle Sansevero pour admirer l'impressionnante sculpture de Giuseppe Sanmartino," le christ voilé". Un véritable chef d'œuvre de pureté à faire pâlir A.Rubin. Dommage nous ne sommes pas autorisés à prendre des photos.
Après avoir dégusté, une excellente pizza Napolitaine dans un petit restaurant de quartier, nous nous rendre à la basilique Santa Chiara avec ses thermes romains et son cloître aux bancs et colonnes décorés de majoliques (faïence). Nous avons consacré le reste de l'après midi à une longue balade sur le front de mer(beaucoup de monde) avec au passage, le Castel Nuevo et plus loin les pieds dans l'eau, le Castel dell'Ovo avec pour fond d'écran le Vésuve, puis nous avons remonté  la Via Toledo (l'une des rues commerçantes la plus animée de Naples), le quartier Espagnol plus haut sur la gauche et enfin notre appartement pour souffler un peu. Journée bien remplie, entremêlée d'arrêts sur de petites places aux terrasses des cafés en plein soleil pour y déguster d'excellents cafés et apéros bien sûr, aux heures convenables.

Soirée à deux pas de chez nous et de la place Garibaldi à l' Antica trattoria e Pizzeria Da Donato. Prix, qualité et déco recommandé.

 

El DuomoEl Duomo
El Duomo

El Duomo

Santa Chiara et son cloître de faïence.Santa Chiara et son cloître de faïence.
Santa Chiara et son cloître de faïence.

Santa Chiara et son cloître de faïence.

Châteaux, places et galerie Châteaux, places et galerie
Châteaux, places et galerie
Châteaux, places et galerie Châteaux, places et galerie

Châteaux, places et galerie

Vendredi 24 Mars 2017. Naples - La côte Amalfitaine avec Sorrente-Amalfi-Ravello.

On nous a déconseillé de louer une voiture à Naples pour faire en un jour la côte Amalfitaine. 
Nous avons donc pris le train à la gare centrale jusqu'à Sorrente (3,60€/p), puis au pied de la gare la société de bus " Costiera Sita Sud", propose pour 8€/p le circuit complet avec de multiples arrêts et la possibilité de reprendre un autre bus toutes les 30 mn. Beaucoup  choisissent ce mode de visite, attention!, les  bus sont rapidement pleins. Nous avons suivi la très belle route côtière jusqu'au joli village d' Amalfi blottie dans les roches et collé à la mer, puis sans trop s'y attarder, un autre bus qui remonte à Ravello.
Le joli village de Ravello est perché au dessus de la mer à 5 km d'Amalfi, étonnant par son architecture orientale du moyen âge avec ses tours, palais et demeures mises en avant par de très beaux jardins suspendus, embellis de pins parasols, de bougainvilliers en pergola et de palmiers. Pas étonnant que ce village a eu l'honneur de connaître en 1962 Jackie Kennedy et son amour pour Agnelli le PDG de Fiat à une époque où le président lui même était scotché aux yeux de Maryline Monroe. Mais aussi R.Wagner qui séjourna dans la villa Rufolo, que nous avons visité, et beaucoup d'autres comme Paul Newman. Nous avons déjeuner à la pizzéria Mimi, dans le cadre agréable d'une terrasse ensoleillée.
Retour à Amalfi pour une visite rapide du centre ville avant de revenir en bus à Sorrente et reprendre un train pour Naples(1h environ) en fin d'après midi.
Nous avons beaucoup apprécié cette route côtière et ces villas suspendues accrochées aux flancs des falaises surplombant la Méditerranée dans un paysage et décor grandiose.
Ce soir, dîner salade à l'appartement,  Francoise et Hélène ont fait les courses dans un supermarché, prêt de la gare ferroviaire et de la place Garibaldi.

La côte Amalfitaine et ses paysages grandioses.La côte Amalfitaine et ses paysages grandioses.La côte Amalfitaine et ses paysages grandioses.
La côte Amalfitaine et ses paysages grandioses.La côte Amalfitaine et ses paysages grandioses.

La côte Amalfitaine et ses paysages grandioses.

Le joli village de Ravello
Le joli village de Ravello
Le joli village de Ravello

Le joli village de Ravello

Amalfi et sa crèche fontaine.
Amalfi et sa crèche fontaine.

Amalfi et sa crèche fontaine.

Samedi 25 Mars 2017. Naples - Capri

C'est une journée exceptionnelle pour nous rendre à Capri. D'abord le métro, puis une 1h de ferry pour atteindre le port. Nous ne sommes qu'au mois de Mars et déjà énormément de monde sur l'île. Très vite nous prenons le bus qui remplace le funiculaire en panne pour atteindre la partie élevée de la ville, puis direction la villa romaine JOVIS par un étroit chemin, situé à l'extrême Est de l'île. Un moment extraordinaire, les parfums du printemps, les terrasses suspendues richement arborées et les villas cachées au fond des allées de pins parasols, tous ça, dans un cadre magnifique que seule la Méditerranée sait mettre en valeur. Puis une visite du petit village d'Anacapri, toujours aussi haut perché avant de nous installer au grand calme, dans le jardin d'un petit restaurant.

Le retour au port d'embarquement, nous le faisons à pieds, une descente très sèche à flanc de montagne de plus de 800 marches. Vraiment à faire.
Pour le retour sur Naples, nous prenons un ferry jusqu'à Sorrente(25 mn), puis le train pour Naples.

Nous n'avons pas fait la grotte bleue, mais qu'importe, nous avons passé une journée très agréable loin de la foule touristique.

CAPRI et sa campagne perchée sur de hauts rochers.CAPRI et sa campagne perchée sur de hauts rochers.
CAPRI et sa campagne perchée sur de hauts rochers.
CAPRI et sa campagne perchée sur de hauts rochers.CAPRI et sa campagne perchée sur de hauts rochers.

CAPRI et sa campagne perchée sur de hauts rochers.

Retour à pieds vers le port de CAPRI.
Retour à pieds vers le port de CAPRI.Retour à pieds vers le port de CAPRI.

Retour à pieds vers le port de CAPRI.

Dimanche 26 Mars 2017. Naples - Pompéi et Herculanum. 

Journée consacrée aux sites archéologiques. Le site de Pompéi n'est qu'à quelques mètres de la station de train qui porte son nom. Pratique donc, inutile de venir en voiture en partant de la gare de Naples.
J'avais beaucoup aimé l'endroit les deux premières fois. Aujourd'hui c'est trop réglementé, trop structuré. Si vous revenez de faire un safari et qu'ensuite vous rentrez dans un zoo, vous éprouverez la même amertume. Le seul point positif en 20 ans de nouvelles demeures ont été restaurées et ouvertes au public, de plus une exposition en plein air, des sculptures de Mitoraj viennent embellir ce lieux.

Puis à quatre stations de train, Herculanum. Ce site est beaucoup plus petit, il faut descendre sur 800m la rue principale qui part de la gare en direction de la mer, au bout ce joyau archéologue avec ses restes de rues, demeures et jardins en excellent état de conservation. Au bas de la ville des dizaines de squelettes entassés rappellent la tragédie.Il semble que les habitants d'Herculanum ont fui en direction de ma mer et rapidement pris en tenaille entre les dernières murailles de la ville et la plage. 
Retour vers Naples à 16h, un petit tour à l'appartement avant de prendre le métro jusqu'à la station Toledo. Le quartier est plus animé pour y finir la soirée.

Pompéi à travers ses ruelles et places. Il ne manque plus que le bruit des roues des charettes et des sabots des chevaux.Pompéi à travers ses ruelles et places. Il ne manque plus que le bruit des roues des charettes et des sabots des chevaux.
Pompéi à travers ses ruelles et places. Il ne manque plus que le bruit des roues des charettes et des sabots des chevaux.Pompéi à travers ses ruelles et places. Il ne manque plus que le bruit des roues des charettes et des sabots des chevaux.
Pompéi à travers ses ruelles et places. Il ne manque plus que le bruit des roues des charettes et des sabots des chevaux.Pompéi à travers ses ruelles et places. Il ne manque plus que le bruit des roues des charettes et des sabots des chevaux.

Pompéi à travers ses ruelles et places. Il ne manque plus que le bruit des roues des charettes et des sabots des chevaux.

Décoration murale des belles et riches demeures de Pompéi. Des copie, les vrais sont en majeure partie au musée national de Naples.Décoration murale des belles et riches demeures de Pompéi. Des copie, les vrais sont en majeure partie au musée national de Naples.
Décoration murale des belles et riches demeures de Pompéi. Des copie, les vrais sont en majeure partie au musée national de Naples.Décoration murale des belles et riches demeures de Pompéi. Des copie, les vrais sont en majeure partie au musée national de Naples.
Décoration murale des belles et riches demeures de Pompéi. Des copie, les vrais sont en majeure partie au musée national de Naples.Décoration murale des belles et riches demeures de Pompéi. Des copie, les vrais sont en majeure partie au musée national de Naples.

Décoration murale des belles et riches demeures de Pompéi. Des copie, les vrais sont en majeure partie au musée national de Naples.

L'Exposition de MITORAJ
L'Exposition de MITORAJ
L'Exposition de MITORAJ

L'Exposition de MITORAJ

Herculanum vue aérienne

Herculanum vue aérienne

Herculanum ou des squelettes rappellent l'enfer de -217 avant J.C
Herculanum ou des squelettes rappellent l'enfer de -217 avant J.CHerculanum ou des squelettes rappellent l'enfer de -217 avant J.C
Herculanum ou des squelettes rappellent l'enfer de -217 avant J.CHerculanum ou des squelettes rappellent l'enfer de -217 avant J.C

Herculanum ou des squelettes rappellent l'enfer de -217 avant J.C

Lundi 27 Mars 2017. Les Pouilles 

Ce matin, nous quittons Naples, nous avons loué une Fiat 500L chez Hertz et direction les Pouilles dans le sud-est du pays sur la mer Adriatique. Direction Foggia, puis notre ville balnéaire pour la nuit Mattinata à l'hôtel El Porto. La route de Naples à Foggia n'est pas très belle et le mauvais temps qui s'est installé n'arrange rien. Heureusement nous n'avons que 2h30 de route à faire. Sur place nous nous hâtons de déposer nos affaires et direction le très beau village balnéaire de Vieste. Une vraie perle, mais il est plus de 14h30 et nous devons chercher un restaurant ouvert. Nous n'oublierons pas trop vite l'excellent risotto aux fruits de mer que nous y avons dégusté.
Nouveau départ pour le Promontoire Gargona, la route est longue avec des centaines de virages et des paysages sans intérêt avant de pouvoir atteindre haut perché, Monte Sant'Angelo. Au niveau du parking, une forteresse en excellente état, et plus bas le sanctuaire consacré à l'archange Michel. Lieu de pèlerinage depuis le moyen âge. Inscrit au patrimoine de l'Unesco.Son architecture inédite et surprenante mêlée à la roche forme un ensemble unique. Malheureusement, le jour se couche, la température n'est plus que de 3° avec un vent glacial. Nous devons hélas, redescendre vers le bord de mer pour y terminer la soirée ou là, nous sommes revenus à température acceptable de 11°, sans vent.

Le très beau village balnéaire de Vieste. Dommage pour les photos, impossible de chasser les nuages.Le très beau village balnéaire de Vieste. Dommage pour les photos, impossible de chasser les nuages.
Le très beau village balnéaire de Vieste. Dommage pour les photos, impossible de chasser les nuages.Le très beau village balnéaire de Vieste. Dommage pour les photos, impossible de chasser les nuages.

Le très beau village balnéaire de Vieste. Dommage pour les photos, impossible de chasser les nuages.

Monte San'Angelo
Monte San'Angelo
Monte San'Angelo
Monte San'Angelo
Monte San'Angelo

Monte San'Angelo

Mardi 28 Mars 2017. Les Pouilles - Matera

D'immenses champs d'oliviers bordent le littoral qui mène à la ville Andria, puis le Castel Del Monte, notre prochaine étape. Construit au XII siège, sa construction octogonale est unique. Dressé au sommet d'une colline de plus de 540 m sa vue panoramique sur 360°, donne une vision imprenable sur plusieurs dizaines de km, de la mer à la chaîne des Murges occidentales. Très beau après avoir était restauré, malheureusement, les beaux pavés qui habillés les sols et les plaques de marbre qui enjolivé et ornées les colonnes des portes des grandes salles ont disparu sans parler des sculptures quasis inexistantes. Château, inscrit au patrimoine de l'Unesco. Ce site longtemps délaissé a été longtemps le repaire de briguants.
De retour à la voiture, direction cette fois, Matera. Un joyau!!. Encore lui aussi inscrit au patrimoine de l'Unesco.Cette ville troglodyte, date de la préhistoire. Des grottes profondes creusées par l'homme recouvertes par des murs de calcaire abrite  aujourd'hui une ville de plus de 60.000 habitants avec ses églises, chapelles, palais et maisons traditionnelles. Nous logeons dans l'une d'entres elles(cassi), le "B&B Casastella", un petit bijou aux goûts raffinés pour la décoration. Un chemin touristique passe en dessous de la ville, il permet d'avoir une vue complète de ces édifices, donnant l'effet d'une immense crèche ou d'un village de santons. A ne pas rater.

Le Castel del Monte
Le Castel del MonteLe Castel del MonteLe Castel del Monte

Le Castel del Monte

MateraMateraMatera
MateraMatera
MateraMatera

Matera

Mercredi 29 Mars 2017. Les Pouilles:  Alberobello - Ostuni - Lecce. 

Ce matin nouveau départ pour Alberobello et ses maisons faites de pierres sèches et au toit en forme de cône couvert de lauses de calcaires plates. On les appelle " Trulli ". Un centre urbain unique au monde, classé au patrimoine de l'Unesco, ou les trulli qui bordent ces ruelles forme un ensemble particulièrement exceptionnel. Encore un moment de pur bonheur. Nous avions noté et vu ensuite la petite ville de Ostuni qui n'est qu'à quelques kilomètres, sans grand intérêt nous l'avons quitté rapidement après avoir vu la Cathédrale dans le centre historique et enfin LECCHE notre prochaine étape pour la nuit.
Lecche n'est pas non plus une ville d'exception où l'on y aimerait y séjourner longtemps. Nous avons fait à pieds les points remarquables du guide du routard, le centre ville avec son théâtre romain, la basilique de Santa Croce et la place del Duomo avant de passer une soirée très sympa dans un restaurant du quartier.C'est l'anniversaire de Francoise alors nous l'avons fêté le mieux possible. 

Les Trulli d'Alberobello
Les Trulli d'Alberobello
Les Trulli d'Alberobello
Les Trulli d'Alberobello
Les Trulli d'Alberobello

Les Trulli d'Alberobello

LECCHELECCHE
LECCHE
LECCHELECCHE

LECCHE

Jeudi 30 Mars  2017. Lecche -Paestum- Salerne

Grosse matinée de voiture pour rejoindre le site archéologique de Paestum, l'un des plus important  centre antique d'Italie avec ses trois temples grecs doriques et son musée.
Il fait très beau et marcher au beau milieu de ces fouilles de plus de 600 ans avant J-C est en quelque sorte un privilège, puis direction Salerne pour la nuit. Nous n'arrivons pas trop tard, balade sur le front de mer avant de rentrer dans la vieille ville jusqu'à la Cathédrale et dôme de style roman. Dans la cour principale, sarcophages, voûtes et colonnes embellissent l'entrée gardée par deux sculptures de lions. la crypte est exceptionnelle avec ces mosaïques qui inondent la salle, quelques fresques achèvent la décoration.
Retour, douche et dîner dans un petit restaurant non loin de chez nous où chaque plat est présenté avec beaucoup de soin. Excellent !!!.

Paestum côté musée Paestum côté musée
Paestum côté musée Paestum côté musée
Paestum côté musée Paestum côté musée
Paestum côté musée Paestum côté musée

Paestum côté musée

Paestum et ses temples Grecs
Paestum et ses temples Grecs Paestum et ses temples Grecs
Paestum et ses temples Grecs Paestum et ses temples Grecs

Paestum et ses temples Grecs

La crypte de la Cathédrale recouverte de mosaïques . Splendide.
La crypte de la Cathédrale recouverte de mosaïques . Splendide.

La crypte de la Cathédrale recouverte de mosaïques . Splendide.

Vendredi 31 Mars  2017.  Salerne - Naples 

Matinée cool dans les vieux quartiers de Salerne avant de rejoindre Naples pour nos deux dernières nuits.
Après avoir rendu la voiture à Naples, puis réceptionner les clés de notre  très beau appartement au 64 de la Via Duomo, nous nous rendons au musée Archéologique National un des plus important musée d'art Greco- Romaines au monde. Des bronzes exceptionnels, des mosaïques venant pour la majeure partie du site de Pompéi, des marbres, de la verrerie et des objets d'un extrême finesse. Mais avant je tenais à voir l'escalier baroque du Palazzo dello Spagnolo et comme il est juste à côté, c'était l'occasion.

Encore ce soir des pizzas particulièrement divines, nous en avons partagé une grosse à la Burrata en entrée. Un régal !!!. C'est vraiment à Naples qu'on y trouve les meilleurs pizzaïolos, les  Risottos et les pâtes aux fruits de mer ou encore les " Vongole", méritent une place dans la gastronomie Italienne.

 

Notre appartement qui n'a rien à envier au précédent. Et la photo famille au balcon bien sur!!Notre appartement qui n'a rien à envier au précédent. Et la photo famille au balcon bien sur!!Notre appartement qui n'a rien à envier au précédent. Et la photo famille au balcon bien sur!!
Notre appartement qui n'a rien à envier au précédent. Et la photo famille au balcon bien sur!!Notre appartement qui n'a rien à envier au précédent. Et la photo famille au balcon bien sur!!

Notre appartement qui n'a rien à envier au précédent. Et la photo famille au balcon bien sur!!

 Ces vieilles ruelles de Salerne, témoignage du passé. Ces vieilles ruelles de Salerne, témoignage du passé.
 Ces vieilles ruelles de Salerne, témoignage du passé. Ces vieilles ruelles de Salerne, témoignage du passé.

Ces vieilles ruelles de Salerne, témoignage du passé.

L'escalier Palazzo dello Spagnolo et sa rue loin de son passé glorieux.
L'escalier Palazzo dello Spagnolo et sa rue loin de son passé glorieux.  L'escalier Palazzo dello Spagnolo et sa rue loin de son passé glorieux.

L'escalier Palazzo dello Spagnolo et sa rue loin de son passé glorieux.

Le musée Archéologique National. Un grand momentLe musée Archéologique National. Un grand moment
Le musée Archéologique National. Un grand moment
Le musée Archéologique National. Un grand momentLe musée Archéologique National. Un grand moment

Le musée Archéologique National. Un grand moment

Samedi 1 Avril  2017.  Naples 

Aujourd'hui, nous restons à  Naples pour ses collines où trône édifices historique et prestigieux. Nous commençons par la colline Capodimonte ou Charles VII roi de Naples et de Sicile avait fait construite un pavillon de chasse. Aujourd'hui il abrite le musée Parco di Capodimonte l'un des plus beau de la ville. Impossible de prendre le bus, les billets sont vendus dans les bureaux de tabac, donc c'est à pieds que nous atteignons la colline. Du belvédère la vue de Naples est totale avec son port et en fond d'écran le Vésuve et l'île de Capri. Encore un endroit privilégié pour les Napolitains qui viennent s'oxygéner autour du parc. Il est midi lorsque nous nous retrouvons dans le centre historique de la ville, mais avant de prendre le funiculaire qui monte au sommet de la colline du Vomero, nous allons à la pizzéria " Lombardi  S.Chiara ", c'est pas très grand et avenant à l'intérieur, mais les pizzas un véritable bonheur. La pizza Marguerita mozzarella et Buffalo vaut le déplacement.
La colline Vomero, pour atteindre son sommet il est préférable de prendre le funiculaire, d'autant que la gare de départ se fait au pied des ruelles commerçantes à la Napolitaine, très animées(à voir absolument). Sur le plateau la chartreuse San Martino abrite le musée National San martino, malheureusement tout n'est pas ouvert aux visiteurs nous devons nous contenter de quelques salles. D'ici aussi le belvédère permet d'observer la ville sur tout ses angles, il y a bien sur aussi la forteresse Espagnole, impressionnante et imposante, qui domine la ville au dessus du musée, mais personne ne s'est exprimé pour y monter.
Retour repos et douche dans notre appartement avant de finir notre dernière soirée dans les quartiers bruyants et animés de la vieille cité.

Comme c'est samedi soir, les ruelles grouillent de monde. Les pas de portes des petites pizzerias réputées pour les napolitains sont noirs de monde qui attendent leur tour, ici de sa fenêtre abondamment fleurie un virtuose se prenant pour Enrico Caruso munie d'un micro, chante à tue-tête au grand plaisir des passants, les cafés sont pleins, on n'a pas oublié d'allumer le TV pour suivre les maths de football du "Il Calcio", moins drôle les poubelles qui trônent sur les trottoirs ou s'empile sans aucun respect, sacs plastic, cartons et objets divers autour de quelques petites poubelles d'immeubles. On n'est pas à Viennes ou à Prague, certes!!, mais c'est ça Naples et beaucoup plus encore.

 

 

Le pavillon de chasse royal de la colline Capodimonte.Le pavillon de chasse royal de la colline Capodimonte.
Le pavillon de chasse royal de la colline Capodimonte.

Le pavillon de chasse royal de la colline Capodimonte.

Une adresse pour les véritables amateurs de bonnes pizzas.
Une adresse pour les véritables amateurs de bonnes pizzas.

Une adresse pour les véritables amateurs de bonnes pizzas.

La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.
La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.
La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.

La colline Vomero. Son funiculaire- sa vue - quelques maigres détails du musée San Martino.

Détail d'une petite ruelle du vieux quartier historique.
Détail d'une petite ruelle du vieux quartier historique.
Détail d'une petite ruelle du vieux quartier historique.

Détail d'une petite ruelle du vieux quartier historique.

 

Dimanche 2 Avril  2017.  Naples retour sur Paris

Il nous manquait les catacombes avec la " Neapolis Sotterrara ", ses ruines romaines du 1er siècle avant J-C avec son système modulaire des tabernas, lié à un << cryptoportique >>, des boutiques, des soubassements de grandes murailles où certaines s'irrigent encore vers l'extérieur dans la ville. 
Au r.d.c le complexe de San Lorenzo Maggiore, l'une des plus ancienne basilique de Naples. La partie musée est très intéressante. 
Voilà, nous n'irons  pas plus loin, quelques pas dans les ruelles, déjeuner et il est temps de récupérer nos affaires et prendre un taxi pour l'aéroport.

Neapolis Sotterrara et la basilique San Lorenzo Maggiore 

ITALIE du SUD de Naples aux POUILLES. Fin Mars 2017
ITALIE du SUD de Naples aux POUILLES. Fin Mars 2017

 

C'est la fin de ce long séjour, nous avons aimé cette ville de Naples, anarchique, sale, bruyante et indisciplinée. Nous sommes tombés sous son charme méditerranéen avec ses vieux Palais délabrés que l'on croise dans la partie historique, son architecture chrétienne et bourgeoise où certaines façades se mêlent parfois aux murs de maisons, ses places et placettes ou les enfants jouent au ballon, ses ruelles noires et sales ou sèche le linge aux balcons, sa cuisine napolitaine avec ses pâtes et pizzas exceptionnelles, son port et ses collines au passé prestigieux. Une ville surprenante, attachante, inimitable et tellement authentique. Un musée à ciel ouvert, du plus vieux port de l'Italie du sud..

Nous avons évidemment aimé, les Pouilles et la côte Amalfitaine joyau de l'Italie du sud. Un seul regret, Il nous a manqué 3 jours pour mieux en profiter.

 Mais nous y reviendrons, c'est promis!!!.

Voir les commentaires