Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE PETIT MONDE D' HELENE

LE PETIT MONDE D' HELENE

Partager nos voyages avec ceux qui comme nous ont cette passion.

Publié le par lemondedhelene
Publié dans : #VELO VTC



Nous avions préparé une voyage au nord de la Thaïlande en moto, puis les plages dans le sud du pays, mais l'état de santé de la mère d'Helene n'est pas au mieux, nous ne devons pas trop nous éloigner.
L'Espagne est proche et comme nous adorons l'Andalousie, c'est de Malaga située a l'extrême ouest de la Méditerranée au sud de la péninsule Ibérique que nous avons organisé une circuit en VTT de 5 jours : Malaga, El Burgo, Ronda, Gaucin, et si possible une partie de la côte méditerranéenne qui nous ramènera de Gibraltar a Malaga et finir se voyage au cœur de l'Andalousie pour voir et revoir encore, Cordou et Séville, mais cette fois en v
oiture de location.

J1. Vendredi 25 Mars 2016 : Malaga

Nous avons quitté Paris sous une pluie fine et froide. Il est 9h30 à la porte Dorée lorsque nous prenons le tramway jusqu'au stade Charlety, puis le bus Orly Ouest. Nous sommes en France au niveau d'alerte 4, après les attentats de Bruxelles et pourtant l'aéroport n'est pas sous une protection du niveau attendu. Les contrôles sont simple et rapide. Nous voyageons avec air Iberia jusqu'à Madrid, le reste du voyage se fait en train (RENFE), avec une arrivée prévue à Malaga vers 20 h 55. Nous avons rencontré à l'aéroport de Madrid devant les guichets du chemin de fer, un jeune Costaricain, professeur d'Espagnol qui habite tout prêt de chez nous à Saint Mandé. Il va lui aussi à Malaga avec le même train. Nous avons plus de 3h d'attente avant d'embarquer et nous avons faim, bonne occasion pour chercher dans les rues voisines de la gare ferroviaire un restaurant. Ici aussi, le temps et gris et pluvieux.
Notre train pour Malaga n'est pas bondé c'est parfait, moins beau que nos TGV, mais sympa et reposant avec un plus, des oreillettes sont distribuées pour se détendre et écouter de la musique ou regarder le film diffusé.
Nous arrivons à Malaga a 21h et notre hébergement situé au centre ville n'est qu'à 25 mn à pieds. Le rdv pour la remise des clés est prévu pour 21h30. Mais, catastrophe, les abords de la Cathédrale, de la promenade de l'Alcazar et de la place Merced sont noires de monde, impossible d'avancer. C'est complètement bouché!!, c'est la semaine sainte, une très importance procession dans ces vieux quartiers de la ville. Les confréries de Malaga défilent dans une atmosphère chargée de respect, d'ordre et de sobriété en portant leurs trônes représentant la passion du Christ.
La ferveur des habitants des différents quartiers de Malaga est grande et les vénérations immenses pour le Christ et la Vierge Marie. Beaucoup sont vêtus de soutanes et de cagoules noires qui les recouvrent entièrement, ils ont de gros cierges à la main ou autres objets comme de lourds bâtons, c'est impressionnant.
Nous devons rebrousser chemin et trouver un passage en contournant la colline de l'Alcazar, puis un long tunnel. Une heure de retard, pour enfin arriver à notre adresse,appeler le propriétaire pour les clés qui ne tardera pas à arriver, déposer nos bagages et repartir sur la place Merced (à moins de 100m), grignoter quelques tapas. Nous avons de la chance, la procession traverse la place, nous pouvons prendre tranquillement quelques photos.

La Cathedrale de Malaga

La Cathedrale de Malaga

La semaine sainte et son long cortège
La semaine sainte et son long cortège

La semaine sainte et son long cortège



J2. Samedi 26 Mars 2016 : Malaga


Ce matin, grand soleil c'est très agréable de prendre son petit déjeuner sur la place en t-shirt et pull sur le dos.
Journée consacrée à la visite de la ville qui est très belle et à la préparation de notre circuit en vélos. Nous passons à la gare nous renseigner sur les horaires des trains qui vont de Malaga à Alora et question importante savoir s'il est possible d'amener avec nous, nos VTT ( loués sur Internet chez Bike2Malaga). A 18h, nous déposons les affaires que nous ne prenons pas à l'hôtel réservé pour le retour et récupération de nos VTT à la boutique, car le dimanche l'ouverture se fait à 10h et notre train part plus tôt.
Fin de soirée, dans les ruelles animées du quartier de la Merced et de la cathédrale, tapas avec un bon verre de vin(région de Rioja), Nous sommes installés dans la rue sur un tonneau. Quoi de mieux. Nous regardons la vie nocturne des Malaguenos et malaguenas, et nous les envions. Cette joie de vivre, l'enthousiasme et leurs tenues vestimentaires, parfois provocantes ou très élégantes.
Il est tard et cette la nuit, c'est le changement d'heure. Dodo demain, journée d'incertitude (météo et parcourt).

Les fêtes se poursuivent le lendemain, dans les rues de la ville.
Les fêtes se poursuivent le lendemain, dans les rues de la ville.
Les fêtes se poursuivent le lendemain, dans les rues de la ville.

Les fêtes se poursuivent le lendemain, dans les rues de la ville.



J3. Dimanche 27 Mars 2016 : Malaga - Alora - El Burgo


Levée 6h30, nous sommes à la gare à 7h50 et un train s'arrête pour Alora à 8h. Super, nous partons plus tôt que prévu. A notre Arrivée, café, sandwich et départ pour 50km de virages et de côtes avec à l'arrivée un dénivelé de 500m. La route est magnifique, des vergers de citronniers et orangers embaument les collines que nous traversons. Hélas la pluie fait son apparition, arrêt pour s'équiper en conséquence et nouveau départ. Nous passons devant le chemin du roi : Le chemin de randonnée le plus dangereux du monde ( El camino Del Rey). Restauré, pour les amateurs de sensations. Vu de la route c'est impressionnant et beau à la fois avec son barrage et son lac artificiel, surplombant un grand mur de roche ou s'accroche une longue passerelle. Probablement la partie la plus dangereuse et la plus impressionnante du circuit.


Pour info.
Le chemin du Roi est un chemin à flan de falaise, dans les Gorges d’El Chorro près de Alora (parc naturel de Los Ardales près de Malaga) dans le sud de l’Espagne. Ce Caminito del Rey (ou appelé plus courramment Camino del Rey), construit en 1901 par une société hydroélectrique pour les besoins de la construction d’un barrage fait à peine 1 mètre de large et surplombe le vide de plusieurs centaines de mètres par endroit. Le camino tombé en lambeaux, il a été entièrement refait, il est actuellement praticable mais il faut s'inscrire sur leur site. Ouverture pub
lique le 22 avril 2016.


Nous sommes heureux d'arriver à notre Hotel "La Casa Grande del Burgo", vers 14h. Même si la pluie a fait place à un soleil timide, nous sommes trempés, douche et vêtements chauds en premier. Ici aussi, on fête comme il se doit la semaine Sainte. La rue qui fait face à notre fenêtre est gorgée de monde qui boivent et se restaurent dans leurs plus beaux habits du dimanche.
Les jupes courtes et talons hauts font merveille et les pantalons serrés ne sont pas en reste.
Ah!! Ernesto si tu étais là, que de photos tu aurais fait. En toile de fond ce beau village blanc. L'Andalousie anjoleuse, qui aime faire la fête au rythme du Flamenco et de la musique moderne et bruyante.
Nous perdons beaucoup de temps pour tout sortir de nos sacs humides et les faire sécher, puis douche avant d'aller se mêler à la foule et visiter le village.

El Burgo, la ville est en fête.
El Burgo, la ville est en fête.
El Burgo, la ville est en fête.
El Burgo, la ville est en fête.
El Burgo, la ville est en fête.

El Burgo, la ville est en fête.

Le chemin du Roi est un chemin à flan de falaise

Le chemin du Roi est un chemin à flan de falaise

J4. Lundi 28 Mars 2016 : La route de Ronda (29 km, dénivelé 650m, altitude 1200m).


Petit déjeuner copieux, nous allons en avoir besoin, la route qui va à Ronda grimpe dés la sortie du village. Il fait beau et la température idéale avec des paysages comme nous les adorons.
Nous venons de parcourir plus de la moitié de la côte, le téléphone d'Helene sonne dans son sac à dos, puis c'est le mien, le doute s'installe. Helene s'est arrêtée pour écouter le message. Sa mère vient de quitter le monde des vivants à l'âge de 91ans. Tout s'écroule, mais nous devons réagir vite et trouver une solution pour rejoindre la France, le plus vite possible. Helene avait depuis notre arrivée en Espagne, de mauvais pressentiments, nous avions décidé de faire ces 5 jours de VTT et finir nos vacances prêt d'elle. Il nous faut arriver à Ronda, et tenter de trouver un bus qui descend à Malaga, rendre les VTT et annuler si possible les Hotels réservés. Ce lundi de Pâques marque aussi la fin des fêtes Saintes. Il n'y a plus de place dans les avions et les trains sont bondés. Une seule solution, louer une voiture à l'aéroport et rentrer en France. Apres cette journée de vélo, les troubles, les émotions et la fatigue s'installe au fil des kilomètres, il est 11 h du soir, nous sommes dans un état second, nous devons nous arrêter et dormir un peu dans l'un des multiples motels qui jalonnent l'autoroute. Nous n'avons fait que 300km, demain c'est 1000 de plus.

La pointe du vent à 1180m et au loin un village blanc
La pointe du vent à 1180m et au loin un village blanc

La pointe du vent à 1180m et au loin un village blanc

Mardi 29 Mars 2016 : Jour de deuil.


Nous arrivons en fin de journée, l'enterrement est prévu le 31 mars. Nous allons vivre péniblement ces 4 prochains jours avant de revenir sur Malaga rendre la voiture de location et finir sur la côte les jours qui nous séparent du retour vers Paris. Le charme est rompu. La fin d'une génération, la notre suit indéniablement.
Nous ne voulions pas parler de ce séjour, mais nous devions l'avoir en mémoire dans un coin de notre blog, pour Anne, Charlotte et Camille. L'année où le père d'Hélène est mort, nous étions à Tahiti sur le catamaran d'un ami, et bien loin de l'aéroport de Papeete pour tenter un retour.

Très peu de photos et commentaires, volontairement atypiques.

10h du matin, Malaga s'éveille doucement.
10h du matin, Malaga s'éveille doucement.

10h du matin, Malaga s'éveille doucement.

Le marché central de Malaga.
Le marché central de Malaga.
Le marché central de Malaga.
Le marché central de Malaga.

Le marché central de Malaga.

Voir les commentaires